Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Histoire de la justice

2012/1 (N° 22)


ALERTES EMAIL - REVUE Histoire de la justice

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 125 - 142 Article suivant

Résumé

Français

Cicéron n’est pas à proprement parler un juriste : il est un orateur, le plus grand avocat de tous les temps. Mais il est en même temps un philosophe. Dans sa réflexion théorique, comme dans son activité pratique et son action politique, il a cherché à construire le droit sur la justice, en orientant le droit vers des fins morales. Mais il a également voulu que le droit permît à la justice de se réaliser concrètement. C’est à travers cette double préoccupation que l’on peut répondre à la question posée : quelle place la justice et le droit tiennent-ils dans la pensée de Cicéron ?

English

Justice and law into Cicero’s thoughtCicero was not strictly speaking a jurist : he was an orator, the greatest lawyer of all-time. But he was also a philosopher. In his theoretical thinking, as in his practical occupation and his political action, he tried to shape law on justice, directing law towards ethical ends. Yet he also wanted law to enable justice to be achieved concretely. It is through this double concern that the following question can be answered : what is the place of justice and of law in Cicero’s thought ?

Plan de l'article

  1. L’approche philosophique de la justice et du droit, d’après Cicéron
    1. Fonder le droit sur la justice
    2. La logique des philosophes au secours de la justice
    3. Penser et construire rationnellement le droit
  2. La réalisation concrète de la justice par le droit
    1. La justice et l’empire : l’impérialisme est juste
    2. La justice, dans et par la res publica
    3. La justice, dans et par les relations privées : la bona fides

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback