Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Histoire de la justice

2012/1 (N° 22)


ALERTES EMAIL - REVUE Histoire de la justice

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 83 - 107 Article suivant

Résumé

Français

Le Conseil d’État a compté de grands résistants et, parmi eux, Pierre Laroque. Brillant maître des requêtes, il est chassé du Conseil en décembre 1940, parce qu’il a des ancêtres juifs. Ayant rejoint la France libre à Londres, il prépare la renaissance de la France à la Libération, est l’un des douze résistants débarquant en juin 1944 aux côtés du général de Gaulle, puis traduit les aspirations du CNR en devenant le « père » de la Sécurité sociale. Président de la section sociale du Conseil d’État durant seize ans, il agira fidèlement, jusqu’à sa mort à l’âge de 89 ans, au profit de la démocratie sociale héritée de l’esprit de résistance.

English

Pierre Laroque, master of requests at the council of state, in the resistance (1941-1945)The Council of State had great Resistance fighters in its ranks and, among them, Pierre Laroque. Brilliant Master of Requests, he was evicted from the Council in December 1940, because he had Jewish ancestors. Once he joined the Free French Forces in London, he prepared the revival of France for the Liberation. He was one of the twelve Resistance fighters who landed in France in June 1944 alongside the General de Gaulle, and then he fulfilled the aspirations of the National Council of the Resistance as he became the “father” of the French social security. He was the President of the Social department of the Council of State for sixteen years, and up to his death at 89 years old, he fought loyally in favour of the social democracy inherited from the spirit of the Resistance.

Plan de l'article

  1. Un jeune membre du Conseil d’État talentueux, chassé par une loi scélérate du gouvernement de Vichy
    1. La marche vers le conseil d’État et l’entrée dans le corps
      1. Un enfant issu du sérail
      2. L’orientation vers la gestion de la prévoyance sociale, une passion née du hasard des choses
      3. Une mutation progressive : du service de l’État vichyssois à l’engagement au service de la France dans la Résistance
    2. Un individu de race juive, chassé du Conseil d’État et de l’École libre des sciences politiques.
      1. L’éviction
      2. Du choc à l’espérance et à la volonté de résistance
      3. L’entrée progressive en résistance
  2. Un homme libre et un Français libre qui met ses talents d’organisateur et de précurseur au service de la Résistance et de la République
    1. À Londres, au service de la Résistance
      1. Londres, une destination difficile à atteindre
      2. Comment participer utilement à la Résistance depuis Londres ?
      3. Le général de Gaulle lui confie des missions importantes
  3. En France, au service de la Libération du territoire, puis de la démocratie sociale voulue par le CNR
    1. Pierre Laroque, l’un des douze résistants choisis pour remettre en marche la « bonne » administration française
    2. À Paris, la mise en œuvre magistrale des mesures de démocratie sociale élaborées dans la Résistance
      1. L’héritier des aspirations sociales des 1re et 2e Républiques en vue d’édifier la démocratie sociale sous la IVe République
      2. Le père de la Sécurité sociale en action
      3. Un président de section au Conseil d’État à la fois fidèle et libre dans ses relations avec le général de Gaulle
  4. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback