Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Histoire de la justice

2013/1 (N° 23)


ALERTES EMAIL - REVUE Histoire de la justice

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 97 - 119 Article suivant

Résumé

Français

Le Comte de Monte-Cristo (1846) et Mathias Sandorf (1885) sont ici abordés à partir des catégories de la vengeance et de la justice chez Aristote. En voulant sanctionner le vice et récompenser la vertu, ces héros se font le bras vengeur d’une justice immanente. Mais chez Verne la justice est exaltée par la connaissance scientifique alors que chez Dumas elle se déploie dans l’omnipotence divine.

English

From Vengence to Justice in The Count of Monte-Cristo (1845-1846) and Mathias Sandorf (1885)The Count of Monte-Cristo (1846) and Mathias Sandorf (1885) are discussed here based on Aristotle’s categories of vengeance and justice. Wanting to punish vice and reward virtue, these characters make themselves the revenging arm of an immanent justice. However, while in Verne’s book justice is exalted by scientific knowledge, in that of Dumas it is deployed by divine omnipotence.

Plan de l'article

  1. La vengeance juste
  2. Le Comte de Monte-Cristo, Mathias Sandorf et l’Éthique à Nicomaque
  3. Les actes injustes et les formes particulières de perversité
  4. Redresser les torts
    1. Correctio : le rétablissement des torts
    2. Le problème de la commutatio
  5. Rendre à chacun son dû
    1. Mérites et démérites : les vertus et les vices
    2. Proportions et disproportions : la peine et le châtiment
    3. L’ambiguïté romantique dans la justice de Dumas et de Verne
    4. La nuit
    5. L’ésotérisme
    6. L’orientalisme
    7. La magie de l’invisibilité
    8. La puissance de la connaissance scientifique

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback