Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Histoire de la justice

2015/1 (N° 25)


ALERTES EMAIL - REVUE Histoire de la justice

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 51 - 62 Article suivant

Résumé

Français

Avant un véritable avènement juridique en droit international pénal, la victime s’est retrouvée confrontée au silence (ou presque) des premières expériences juridictionnelles et premiers instruments juridiques en la matière. Ce silence va petit à petit être troublé par un vacarme médiatique qui se révèlera dans une certaine mesure influent, conduisant notamment à l’adoption du Statut de Rome. Cette étape décisive dans la reconnaissance des victimes par la justice internationale pénale a été saluée par un concert de louanges qui pourrait cependant tourner court du fait d’une certaine « prudence » jurisprudentielle de la CPI notamment, ramenant les victimes au silence.

English

The legal advent of the victim in international criminal law : after the silence, much ado about nothing ?Pending the genuine legal advent of the victim in international criminal law, the first jurisdictional experiments and legal instruments in such matters were almost or totally silent on the subject. This silence was gradually broken by media noise that was to prove to be influential to some extent, resulting among other things in the adoption of the Rome Statute. This decisive step in the recognition of victims by international criminal justice has been widely lauded, although this praise may prove to be short lived on account of a certain jurisprudential “caution” on the part of the ICC in particular, silencing victims one again.

Plan de l'article

  1. Victimes et droit international pénal : du silence juridique au vacarme para ou extra-juridique
  2. L’avènement juridique de la victime par le statut de la Cour pénale internationale : du concert de louanges… au silence ?

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback