Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Histoire de la justice

2015/1 (N° 25)


ALERTES EMAIL - REVUE Histoire de la justice

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 73 - 89 Article suivant

Résumé

Français

Loin de porter systématiquement le masque impersonnel d’autrui ou d’une personne, la victime de l’infraction apparaît de plus en plus souvent, dans la loi, sous les traits particuliers d’une catégorie de personnes. L’objet du présent article consiste non seulement à identifier qui sont ces catégories de victimes que le droit pénal surprotège mais encore à comprendre comment se justifie leur traitement préférentiel. Se pose alors inévitablement, en filigrane, la question du respect du principe d’égalité.

English

Categories of victims in French criminal lawFar from appearing systematically behind the impersonal mask of another or of a person, victims of offences are increasingly appearing in the law with the particular features of one category of people. The purpose of this article consists not only in identifying these categories of victims who are over-protected by criminal law, but also in understanding how their preferential treatment is justified. This inevitably raises the underlying question of respect for the principle of equality.

Plan de l'article

  1. L’évolution des catégories de victimes incarnant l’autorité
    1. La prise en considération des fonctions de la victime
    2. La prise en considération de la qualité familiale de la victime
  2. La création de catégories de victimes exposées au risque de victimisation
    1. La prise en considération de la vulnérabilité de la victime
      1. Le mineur victime
      2. Les autres personnes vulnérables
    2. La prise en considération de l’identité de la victime

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback