Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue d'Histoire des Sciences Humaines

2007/2 (n° 17)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue d'Histoire des Sciences Humaines

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 23 - 45 Article suivant

Résumé

Français

Relais savant du contrôle religieux de la sexualité, la science s’empare, en France, de la « question homosexuelle » lors des premières décennies du xixe siècle, à commencer par la médecine légale. L’homosexualité masculine, non plus seulement en tant qu’ac-tes sexuels, mais en tant que personnalité entière, devient un problème social. Dénom-mée de multiples façons par les scientifiques, l’homosexualité masculine est alors con-sidérée comme une maladie de l’âme, une « perversion sexuelle », tandis que la rhéto-rique du vice est bien plus en vogue dans les classes populaires, qui font paradoxale-ment preuve d’une toute relative tolérance ou indifférence à l’égard des homosexuels. Les conceptions et théories savantes sur le sujet (détaillées dans cet article) se multi-plient tout particulièrement à partir du milieu du xixe siècle pour atteindre leur apogée à la fin du xixe siècle, avec la psychiatrisation des sexualités « déviantes » ; les contro-verses et autres débats entre savants aussi bien en France qu’en Europe sont alors d’une très grande richesse, bien que l’idée de dégénérescence prédomine au final dans pres-que tous les courants, au moins jusqu’à l’avènement, à la toute fin du siècle, des concepts psychanalytiques.

Mots-clés

  • Homosexualité
  • Inversion
  • Pédérastie
  • Troisième sexe
  • Sexologie
  • Psychanalyse
  • Psychiatrie
  • Psychologie
  • Médecine légale
  • Dégénérescence
  • France
  • xixe siècle
  • xxe siècle

English

Taking over from religion’s control of sexuality, science monopolized the « homosexual question » in France beginning with forensic medicine in the first decades of the 19th Century. Male homosexuality, no longer defined only in terms of sexual acts, but also as an entire personality, became a social problem. Denoted in many ways by scientists, male homosexuality was considered by them to be a malady of the soul or a « sexual perversion », whereas the popular classes more commonly labeled it a vice, which pa-radoxically indicates their relative tolerance of or indifference to homosexuals. Scien-tific conceptions and theories of homosexuality (discussed in detail in this article) mul-tiplied, especially from the middle of the 19th Century, reaching their apogee at the end of the century, with the psychiatrization of « deviant » sexualities. The controversies and other debates among scientists both in France and throughout Europe in this pe-riod are very rich, although in the end the idea of degeneration predominated in almost all currents, at least until the arrival of psychoanalytical concepts at the very end of the century.

Keywords

  • Homosexuality
  • Inversion
  • Pederasty
  • Third Sex
  • Sexology
  • Psycho-analysis
  • Psychiatry
  • Psychology
  • Forensic Medicine
  • Degeneration
  • France
  • 19th Century
  • 20th Century

Plan de l'article

  1. Homosexualité = aberration, blocage, crime, dégénérescence, inversion de l’instinct, de la pulsion ou du sens sexuel normal, maladie mentale, péché, perversion, perversité, tare, vice…
  2. La médecine légale et les pédérastes
  3. Le « troisième sexe »
  4. Les théories de la dégénérescence et l’inversion sexuelle
  5. L’orientation homosexuelle
  6. La psychanalyse
  7. L’influence des théories savantes sur le vécu homosexuel français

Accéder à cet article
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback