Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Histoire & mesure

2016/1 (Vol. XXXI)


ALERTES EMAIL - REVUE Histoire & mesure

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Pages 3 - 41 Article suivant

Résumé

Français

Cette étude du marché foncier percheron vise de façon académique à savoir qui achète et qui vend, quelle sorte de biens et à quelles conditions financières. L’étude, réalisée à partir de 2 465 contrats de vente, porte sur une période négligée par les historiens. Il s’agit de la première modernité, et plus précisément des années 1560 à 1660. Le travail vise encore à mesurer la part des opérations familiales, l’importance aussi du critère de proximité. Il montre l’importance de l’endettement, décrit les modalités de paiement. L’article cherche aussi à déterminer si le marché est plutôt dominé par l’offre ou par la demande, à l’aide notamment des ventes avec faculté de rachat. La durée de validité des clauses de rachat et le prix de vente invitent à regarder les ventes assorties de cette faculté comme d’authentiques ventes plutôt que comme des opérations de crédit. La prise en compte de l’origine des biens vendus montre enfin que le marché ne pouvait pas être « impersonnel ».

Mots-clés (fr)

  • crédit
  • marché
  • époque moderne
  • immobilier
  • Perche
  • famille
  • parenté

English

An “Impersonal” Real Estate Market ? The Case of Tourouvre-au-Perche (1560-1660) This study of the real estate market in the former French province of Perche takes an academic look at who was buying and selling, what types of goods and under what financial terms. The research is based on 2 465 sales contracts and covers a period relatively neglected by historians — the early modern period, and more specifically 1560 to 1660. It assesses the share of family operations and the importance of proximity. It also shows the extent of loans and their terms of payment. The article seeks to assess whether the market was driven more by supply or demand, notably by examining sales with a right of redemption. The duration of validity of provisos for redemption and the selling prices tend to indicate that sales with this type of clause were genuine sales rather than credit transactions. Lastly, an examination of the origin of the goods sold shows that the market was certainly not “impersonal”.

Mots-clés (en)

  • credit
  • market
  • early modern period
  • Perche
  • real estate
  • family
  • kinship

Plan de l'article

  1. 1. Conjoncture, acteurs et volumes
    1. Les vendeurs et les acheteurs
    2. Les rassembleurs
  2. 2. Le marché : une question de proximité ?
    1. La présence de la parenté
    2. La participation féminine au marché foncier
  3. 3. Les ventes contraintes
    1. Les modalités de règlement
  4. Conclusion
  5. Annexes

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback