Accueil Revues Revue Numéro Article

Histoire & Sociétés Rurales

2005/1 (Vol. 23)


ALERTES EMAIL - REVUE Histoire & Sociétés Rurales

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 11 - 64 Article suivant
1

Des campagnes européennes contemporaines viennent d’entrer en concours [1][1] C’est la confiance de Jean-Marc Moriceau et de Jean.... Les « cloches de la terre » vont retentir dans la communauté des historiens contemporanéistes. Leur monde rural n’avait jamais été associé comme acteur principal à l’événement pédagogique, scientifique et éditorial que représente l’arrivée au programme des concours de recrutement des professeurs d’histoire et de géographie. Les villes d’Europe (France, Angleterre, Pays germaniques) et des États-Unis de 1800 à 1914 furent au rendez-vous en 1992 [2][2] Le libellé de la question pour 1991-1993 était : « Villes... et, six ans plus tard, les sociétés européennes de l’industrialisation retenaient l’attention des candidats sur le siècle né de la deuxième révolution industrielle [3][3] Le libellé de la question pour 1997-1999 était : « Industrialisation....

2

Certes, les sociétés rurales du xixe et du xxe siècles ont été au cœur de nombreux programmes et le monde des campagnes figure en bonne place dans les bilans bibliographiques et dans le renouvellement historiographique suscités par de récentes questions d’histoire sociale, politique et culturelle [4][4] Par exemple, en 1995-1997 : « Nations, nationalités.... Mais il faut remonter… à la promotion de 1957 pour rencontrer des agrégatifs qui aient composé sur « Les campagnes françaises de juin 1815 à février 1848 », un sujet – remarquons-le au passage – qui correspondait pleinement aux orientations de la recherche en cours. Or, tout le monde ne fut pas de l’aventure car, la même année, à une époque ou hommes et femmes n’étaient pas confrontés aux mêmes sujets (tout en préparant des questions communes, en l’occurrence « La France de 1815 à 1848 »), les candidates de l’agrégation féminine devaient se passer d’excursion au grand air pour méditer sur « La religion à la reconquête de l’homme, de l’État et de la société en France de 1815 à 1848 ». La campagne n’était-elle qu’une affaire d’hommes ? Depuis, ce sont les campagnes des xviie et xviiie siècles qui ont accédé en 1998 à la dignité des programmes de concours sous la forme d’un argument d’histoire agraire comparée entre France et Grande-Bretagne [5][5] La question, mise au concours en 1998, a fait l’objet....

Pourquoi une bibliographie sur les campagnes européennes ?

3

La question sur « Les campagnes dans les évolutions sociales et politiques de 1830 à la fin des années 1920 : France, Allemagne, Espagne et Italie » nous convie, bien au-delà de la seule histoire agraire, à une réflexion à la fois ample et précise d’histoire sociale de la politique. Il s’agit de s’interroger sur l’entrée des sociétés rurales, un monde qui dépasse les seules catégories de ceux qui mettent en valeur la terre par leur travail, dans des cadres économiques et politiques nouveaux ou en mutation. Le questionnement d’histoire comparée porte ainsi sur les conditions et le résultat de ce processus. Les conditions ? Ce sont les facteurs économiques, politiques et institutionnels de la modernisation dans le contexte d’une plus grande ouverture au marché et de la construction ou de la consolidation d’États nationaux. Le résultat ? C’est le degré d’intégration teritoriale, culturelle et politique des sociétés rurales à ce processus. On en mesure l’efficace par rapport aux réalités, mais aussi aux représentations et aux sentiments de l’appartenance à des entités collectives.

4

Les habitants des campagnes, dans leur diversité socio-professionnelle, se reconnaissent-ils dans les cadres territoriaux, souvent nouveaux ou renouvelés, qui définissent leurs relations à l’État à travers les divers rouages et espaces de l’administration ? Les sociétés rurales subissent-elles ou recherchent-elles une réelle unification culturelle ? Ces évolutions sociales et mentales dont il convient de se demander si elles sont strictement tributaires des changements économiques qualitatifs et quantitatifs conduisent-elles à d’autres conceptions et pratiques de la politique ?

5

Repérer la place des campagnes dans les « évolutions politiques » suppose d’étudier chronologiquement trois niveaux de la rencontre entre la politique et le monde rural. D’abord la campagne comme territoire d’exercice des pouvoirs dans un cadre qui refuse absolument ou progressivement l’héritage de distinctions statutaires et juridiques entre ville et campagne ; puis la société rurale comme ensemble d’acteurs et de relations où s’équilibrent plusieurs types d’autorités toutes revêtues de sens politique dans un rapport qu’est loin d’épuiser le binôme local/national, pourtant devenu le vers formulaire des chercheurs qui craignent d’oublier les masses, ou plutôt d’abandonner les « citoyens d’en bas », derrière la nation qui, elle, serait imposée « d’en haut » ; enfin la campagne comme lieu de politisation active de sa population majoritaire, ces « paysans », des acteurs aussi difficiles à désigner qu’à définir en France, en Allemagne, en Espagne et en Italie.

6

Ces interrogations sur les termes et le cadre d’une problématique complexe, présente dans ces quatre pays, sont au principe de la bibliographie de travail et de recherche, constituée d’environ 2 500 titres, peut-être l’une des premières à se vouloir européenne, proposée à travers deux livraisons d’Histoire et Sociétés Rurales. Si regrettables que paraissent toujours les lacunes en pareil cas, soulignons d’emblée qu’il en est de volontaires, en particulier dans la catégorie des ouvrages à caractère de sources et notamment des témoignages littéraires, trop nombreux pour la France et si peu accessibles pour les pays étrangers qu’il a paru préférable de s’en tenir à quelques titres de critique et d’analyse qui les présentent, afin de faciliter une utilisation ultérieure. En effet, le constat dressé par Maximilien Sorre pour la France où « la paysannerie, le ménage des champs sont depuis longtemps objet de littérature » [6][6] Cité par Marcel Jollivet et Henri Mendras, « Introduction »,..., vaut pour l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie. Et il serait nécessaire de consacrer un essai bibliographique entier aux œuvres littéraires traduites depuis le xixe siècle – souvent lues par les contemporains dans des revues et des feuilletons de journaux – ou publiées dans des éditions épuisées et aujourd’hui introuvables.

7

À côté des absents, il y a peut-être les trop présents. Les Français, pour commencer. Parce qu’elle ouvre le plus souvent la marche, leur cohorte soulève le problème de la comparaison. Si l’on excepte les synthèses et les manuels d’ambition européenne, toujours précieux, force est de constater le petit nombre de regards thématiques réellement comparatistes, en dehors de quelques colloques récents. C’est que l’étude comparée est un exercice formateur de réflexion et d’écriture très exigeant et doit d’abord naître de la juxtaposition ordonnée d’analyses nationales et de regards monographiques locaux et régionaux.

8

La richesse des regards historiques provient aussi de la variété des traditions : de la France, où les études départementales dans le cadre de la succession des régimes politiques ont longtemps été privilégiées, à l’Italie, à l’Allemagne et à l’Espagne, qui se sont plus précocement affranchies des périodisations politiques officielles tout en restant très attachées à la dimension locale et micro-régionale, les découpages géographiques ou chronologiques diffèrent. Ainsi, même sans partager le militantisme iconoclaste de ceux qui nous invitent à « comparer l’incomparable », il faudra de temps en temps savoir s’y contraindre [7][7] L’expression est empruntée à l’helléniste, historien....

9

Mais pour très vite retrouver des cadres généraux d’analyse qui orientent cette comparaison. Or, il faut bien l’avouer, la France occupera une place prioritaire dans la comparaison, elle sera souvent son point de départ, comme le suggère le libellé d’une question qui renverse à son avantage l’ordre alphabétique. Les facilités d’accès aux travaux sur les campagnes françaises – en associant l’historiographie étrangère, notamment la dynamique production américaine souvent traduite – autorisent cette relative dissymétrie des regards. D’ailleurs, même quand la comparaison est intégrée à une démarche de recherche, elle s’effectue à partir d’un terrain d’enquête initialement mieux balisé et préalablement mieux connu, ce qui vaut a fortiori dans un cheminement pédagogique.

10

La bibliographie a donc logiquement privilégié les titres sur la France. Cependant, une rapide statistique montre que ce déséquilibre n’est jamais criant. Certes, là-aussi, c’est l’offre qui a imposé sa loi : ont été préférés tous les titres, les articles brefs compris, écrits en français, puis en anglais sur les campagnes étrangères. En langue originale, les articles, plus faciles et plus rapides à décrypter, ont été, dans la mesure du possible, toujours retenus même quand ils semblaient faire double emploi avec un gros ouvrage écrit par le même auteur.

11

Cette pétition de principe débouche sur un constat historiographique. Si les campagnes espagnoles et italiennes ont fait l’objet de recherches françaises, articles, ouvrages et thèses en cours de publication [8][8] J’ai écarté par principe tout ouvrage non publié à..., en revanche, les campagnes allemandes de l’époque contemporaine ont peu attiré jusqu’à ce jour les historiens de langue française qui leur ont préféré les villes ou plus généralement le Moyen Âge et les temps modernes auxquels ont été consacrés de grands travaux. C’est dans l’historiographie de langue anglaise et, dans une moindre mesure, italienne que l’on trouve la plupart des recherches étrangères sur le monde rural germanique, y compris sous la forme d’enquêtes et de travaux collectifs.

12

Né d’une orientation résolument problématique le présent article rassemble les deux premières parties du parcours, celles qui entendent situer les campagnes dans l’évolution des sociétés européennes et proposer quelques pistes pour lire leurs spécificités : « Les campagnes dans la société et la vie politique : instruments de travail et généralités » et « Une modernisation rurale contrastée : conditions économiques et processus sociaux ». Le prochain article s’attachera au cheminement politique, aux vecteurs d’intégration venus de haut sans être pour autant subis, aux manifestations quotidiennes de la vie politique dans les campagnes et à l’autonomisation dans le monde rural des comportements politiques paysans à travers les trois volets suivants : « L’intégration politique du monde rural », « La vie politique dans les campagnes » et « La politisation du monde paysan». Les cinq étapes de cet itinéraire bibliographique (voir cadre de classement) sont d’abord le résultat d’une interprétation personnelle du problème posé qui mérite quelques brefs éclaircissements.

Lectures du siècle : modernisation, intégration et politisation

13

Un siècle d’histoire du monde rural nous est confié, dans une approche sociale et politique qui doit aussi évidemment inclure – même s’ils ne sont pas désignés explicitement – les aspects économiques comme facteurs des évolutions sociales et des intégrations territoriales nationales. Quatre entités nationales européennes guident le cheminement : quatre pays qui donnent à voir des degrés de développement économique et des niveaux d’achèvement politique comparables par sous-ensembles. Deux vieux États nationaux, la France et l’Espagne face à deux nations, l’Allemagne et l’Italie, morcelées en plusieurs États et qui viennent d’achever tardivement leur unité politique, entre 1860 et 1870, avec des modalités et des résultats différents (une monarchie centralisée en Italie et un Empire fédéral en Allemagne). Les sociétés rurales et la vie agricole y sont longtemps dominantes, mais l’urbanisation et l’industrialisation s’y développent à des rythmes et à des degrés divers, opposant dès le tournant du siècle l’Allemagne et la France aux deux pays méditerranéens, eux-mêmes marqués par de fortes disparités régionales.

14

Le siècle concerné dessine un segment cohérent de la vie de ces sociétés européennes. Est-il abusif de le définir comme celui de la « modernisation » ? Le terme a mauvaise presse parce qu’il suggère une hiérarchie de valeurs et, à tout le moins, une image du progrès et de la société idéale, gisement sémantique que l’on peut, du reste, entrevoir tout autant derrière le terme en apparence plus neutre d’« évolution ».

15

Trois types d’arguments plaideraient pour l’emploi de «modernisation»: l’existence chez les contemporains d’une pensée et d’images de la modernité qui n’excluent pas catégoriquement le monde rural ; la prise en compte de réalités qui permettent de définir des rythmes et des seuils réels de changement économiques, socio-culturels et politiques ; et, enfin, des positions historiographiques qui proposent « de recourir à un emploi non naïf du concept de modernisation » [9][9] Clemens Zimmermann, « La modernisation des campagnes.... Cet emploi réfléchi ou critique de la notion suggère, d’une part, qu’il y a plusieurs types de modernisation et, d’autre part, que les évolutions décrites ne se résument pas à l’opposition entre tradition et progrès.

16

La pluralité des processus de modernisation a été bien mise en évidence par l’historiographie. Et les années 1830-1840 apparaissent comme le premier seuil important pour en appréhender le déploiement après les grandes inflexions du second xviiie siècle.

17

Les effets de la modernisation économique pour les campagnes se résument à ces deux schémas : un processus externe qui a affecté tous les instruments de la production économique et s’est surtout traduit dans le domaine industriel provoquant une modification de la structure de la population active agricole et une diminution de la pluriactivité rurale ; un processus interne marqué par les mutations de l’économie agricole familiale, le déclin de l’économie de subsistance, l’affirmation d’une agriculture plus productive et rentable dans un contexte d’insertion au marché rendu possible par le développement de la vie de relations. Le modèle des campagnes de Westphalie, par exemple, avec une augmentation considérable (bien plus de 100 %) de la production entre 1830 et 1880 met en évidence la combinaison dynamique des infrastructures, du développement d’un bassin de consommation avec l’industrialisation et de l’esprit d’entreprise des petits exploitants [10][10] Michael Kopsidis, Marktintegration und Entwicklung....

18

L’acception de modernisation est aussi sociale : on parle de progrès des conditions de vie en partant des indicateurs démographiques classiques. La famille rurale et agricole est bouleversée dans ses structures, ses lieux et ses modes de vie. Quant à l’intensification de phénomènes comme la mobilité géographique – à travers les flux migratoires –, qui correspond en réalité à une détérioration des conditions de vie, elle est aussi lue comme une forme de la modernisation des activités et à terme des comportements : signe qu’il n’y a pas homologie ni simultanéité entre amélioration et modernisation, ou en tout cas que la relation entre les deux notions était loin d’être évidente pour les observateurs contemporains.

19

Tout à la fois indicateur statutaire et juridique, capital et support de l’existence, la terre est elle-même au cœur de grandes mutations. Les années 1830 voient la poursuite et l’achèvement des processus « d’émancipation paysanne » en Allemagne. En Espagne, l’inefficace redistribution de la propriété avec les premières lois du « désamortissement » est encore agravée au milieu des années 1850 par la fin des usages collectifs de la terre, comme en France et dans la plupart des États de la péninsule italienne.

20

Dans ce contexte se fait jour l’idée d’une modernisation culturelle et politique. La diffusion de l’alphabet, de la langue commune orale et écrite, bien inégale d’un pays et d’une région à l’autre, la circulation de goûts et de systèmes de représentation semblent imposer la corrélation entre modernisation et homogénéisation. Mais c’est comme chronologie politique, que ce siècle de la modernisation s’éclaire vraiment. Entre 1830 et 1930, le long moment libéral s’affirme, est sévèrement contesté mais vit ses plus belles heures avant de connaître ses plus violentes crises au lendemain de la Première Guerre mondiale. Pour retracer cette évolution, les campagnes françaises, allemandes, espagnoles et italiennes doivent alors être soumises au moins à trois protocoles complémentaires d’examen.

21

D’abord c’est leur rôle événementiel, mais aussi leur place idéologique et symbolique dans la construction ou le raffermissement des unités nationales entre les premières révolutions des années 1830 et les années 1860-1870 qui méritent toute l’attention des historiens des nationalités, même si le processus italien a été plus étudié que l’unification allemande des campagnes, longtemps saisie dans sa seule dimension économique en rapport avec le Zollverein.

22

L’étape suivante est représentée par une étude des formes d’intégration au sein des diverses unités territoriales nationales et locales, un regard qui commence avec l’inventaire territorial des hommes et des richesses rurales (1830 par exemple voit les premiers dénombrements d’exploitants agricoles par « municipe » dans la plaine de Murcie [11][11] María Teresa Peréz Picazo, Miguel Peréz de Perceval...) et se poursuit par l’analyse des vecteurs étatiques que sont l’école et l’armée. Enfin l’appréhension des réalités de la vie politique et civique dans le monde rural doit savoir lire l’inscription politique des rapports sociaux, l’évolution de la conflictualité et les étapes du processus de politisation paysanne. Les travaux existants laissent s’esquisser une géographie des luttes paysannes et de la pénétration des radicalismes, socialismes et communismes ruraux : « rouges » par exemple les paysanneries de Provence, Languedoc, Limousin, de Toscane, d’Emilie-Romagne, et d’Ombrie, d’Andalousie, plus « blanches » et liées à des formes d’organisation confessionnelles, mais tout aussi actives et revendicatives, celles de Bretagne, du Pays Basque, de Vénétie et de Rhénanie.

23

Le rapport entre modernisation, intégration et politisation devient ainsi l’un des fils conducteurs efficaces pour suivre l’évolution sociale et politique des campagnes européennes, entre les premières revendications libérales et nationales des années 1830 et l’aveu de la faillite des États libéraux et nationaux dans les années 1920. Le trinôme, si harmonieux d’apparence, ne fait pourtant pas l’unanimité.

Une histoire de l’impossible modernisation de la société rurale ?

24

Les schémas de la modernisation sont devenus classiques et leur présentation simplifiée à l’extrême ne doit pas masquer la complexité, les difficultés d’usage et le renouveau des critiques qui visent cette catégorie appliquée aux sociétés rurales. En contestant la modernisation des campagnes, la production historique propose une relecture du « long xixe siècle ». Or, même de façon partielle et inégalement assumée, cette relecture est indissociable de quatre grandes représentations matricielles plus anciennes de la modernité ou de la contemporanéité : celle d’Eric J. Hobsbawm qui a proposé un modèle intuitif et stimulant de la révolte des « sociétés primitives » (caractérisées par le poids de la famille et des solidarités géographiques et communautaires) dans un contexte où l’État et l’économie modernes sont bien présents mais comme étrangers ou concurrents ; celle de Norbert Elias et de Jürgen Habermas insistant sur le procès de civilisation et l’acculturation publique, que l’on a contestée au nom des réalités de la conflictualité rurale et d’une revendication presque morale de la diversité ; celle de la « persistance de l’Ancien régime » d’Arno Mayer que l’on accepte comme la dénonciation des élites archaïques de la ville et de la campagne ; et l’ensemble des thèses – difficiles à rattacher à un seul et illustre promoteur – qui voit dans les sociétés paysannes traditionnelles l’origine, l’âme ou du moins le réservoir des totalitarismes.

25

Cette dernière équation expliquerait la négligence dont a été longtemps l’objet la paysannerie allemande [12][12] Richard J. Evans et W. Robert Lee, (dir.), The German.... Pourtant il est des façons plus novatrices et moins radicales de nuancer le modèle de la modernisation des sociétés rurales.

26

Le premier constat d’évidence est que ces divers processus ne sont pas linéaires, pas plus que leurs effets ne sont homogènes dans l’espace. Deux critères aussi différents que le poids de la population active dans l’agriculture (à la fin de la période à peine plus de 30 % en Allemagne et près de 60 % en Espagne) et la proportion d’analphabètes (au milieu du xixe siècle, moins de 40 % en France contre près de 80 % en Italie et en Espagne) illustrent cette géographie différenciée des indices classiques de modernisation. N’en déduisons pas pour autant que ces différences recoupent systématiquement les distinctions à petite échelle reprises par Werner Rösener lorsqu’il veut livrer une typologie des sociétés rurales européennes : l’Europe occidentale et centrale (à laquelle appartiendraient en grande partie les agricultures française et allemande) ne se distingue évidemment pas de l’Europe des campagnes méridionales (espagnole, italiennes et françaises) d’après des critères exclusifs dits de modernisation [13][13] Werner Rösener, Les Paysans dans l’histoire de l’Europe,....

27

Pier Paolo D’Attore et Aldo De Bernardi, relisant avec finesse des pages elles-mêmes pénétrantes de Pasquale Villani, rappelaient que les campagnes d’Italie, même du Sud, étaient depuis longtemps intégrées à l’économie de marché, aux modèles de vie dits « citadins », en un mot que les ruraux ne pensaient plus depuis longtemps le monde en opposant économiquement et culturellement ville et campagne [14][14] Pier Paolo D’Attore et Alberto De Bernardi, « Il ‘lungo.... L’observation vaut dans de nombreuses régions d’Espagne pour ne rien dire des horizons du « village urbanisé » provençal. Ses conséquences politiques avaient même permis au découvreur de La République au village de franchir les frontières des Pyrénées pour retrouver « cet encadrement du peuple paysan (ou de sa grande majorité) dans de votres agglomérations…» [15][15] Maurice Agulhon, « Le début du mouvement dans les petites....

28

Mais nuancer la modernisation signifie aussi qu’on admet la coexistence fonctionnelle de signes socio-économiques jusqu’alors jugés contradictoires: agriculture familiale et rationalité technique, grands domaines latifondistes et rendements, par exemple. L’histoire bien documentée du couple lexical « paysan-agriculteur » présent en allemand, en espagnol, en français et en italien témoigne du poids de ces représentations concurrentes et complémentaires à la fois dans des sociétés où l’on privilégie selon les époques et les milieux un regard anthropologique ou une logique socio-économique. L’historiographie récente des campagnes allemandes insiste, comme le rappelle Clemens Zimmermann, sur la diversité, voire l’antagonisme des « acteurs du processus de modernisation » et rappelle que les unités les plus pertinentes pour observer la complexité et la diversité d’échelle des changements ruraux restent la communauté villageoise et l’exploitation familiale [16][16] Clemens Zimmerman, op. cit., p. 93..

29

C’est dans ce même univers que les limites de l’intégration culturelle et politique ont été appréhendées de façon plus critique encore. Plusieurs débats soulignent le caractère souvent passionnel de tout discours sur les « ancêtres paysans » de sociétés qui redécouvrent de nouveaux liens à la ruralité.

30

Les discussions tournent autour de l’autonomie de l’univers mental, culturel et idéologique des paysans, des liens de patronage entre les milieux modestes et les notables, anciens et nouveaux, ruraux et citadins. Dans tous les pays, la bibliographie sur les champs de définition et d’exercice de la notabilité est impressionnante. Elle rappelle que le monde rural comprend des sociétés aux hiérarchies différenciées dans lesquelles le travail et la possession de la terre, mais pas seulement, définissent des rapports juridiques, économiques et symboliques.

31

Ces relations de force, est-il besoin de le souligner, sont aussi déterminants dans le domaine politique et culturel que dans la vie économique et l’organisation quotidienne des sociétés. L’interrogation sur le processus d’autonomisation, non pas des seuls paysans, mais de tous les milieux populaires ruraux, avait déjà pris un sens nouveau dans le sillage des analyses de la sociabilité rurale.

32

Dans cette veine s’est inscrit un renouvellement de l’histoire religieuse des campagnes, du diocèse du curé d’Ars aux provinces carlistes de Catalogne, de la Bavière au Mezzogiorno, où l’opposition à la sécularisation est d’abord une façon de rappeler son attachement à une communion de croyances et à des solidarités familiales avant de représenter un refus de la modernisation politique. Mais certains de ces travaux montrent qu’une cause traditionnelle et conservatrice peut aussi être défendue par des moyens politiques dits modernes.

33

Plus âpres, les discussions concernent les temps et les résultats de l’apprentissage de la politique. On s’interroge sur le sens de l’élection dans une Europe où le suffrage universel masculin met plus d’un demi-siècle à s’imposer, de 1848 à 1919. Des travaux sur les élections municipales dans la France de la monarchie de Juillet ont ouvert la voie.

34

Mais c’est autour du mouvement de « descente de la politique vers les masses » rurales que l’on se rencontre en opposant d’une façon parfois artificielle une acculturation imposée et une genèse autonome, locale, communautaire de la politique. Or des études de terrain avaient déjà montré combien il était salutaire de dépasser, en France aussi, les coupures canoniques de la chronologie pour analyser la politique locale, « le pouvoir au village » [17][17] Jean-Pierre Jessenne, Pouvoir au village et révolution...., sans pour autant perdre de vue les grandes inflexions nationales.

35

Le système binaire d’opposition entre local et national qui postule l’assimilation non moins abusive entre rural et local n’a-t-il pas lui aussi vécu ses plus beaux jours ? La politique rurale et locale se définit dans toutes les sociétés qu’il nous est donné d’observer par rapport à des structures, des valeurs, des représentations générales et nationales, que l’on perçoit positivement ou négativement, mais qui toutes valident en termes d’efficacité, d’expertise, de « compétence », comme le montrent les spécialistes de science politique la place des ruraux dans la société.

36

L’historiographie des campagnes européennes s’est appliquée à déterminer dans chacun des espaces considérés la spécificité du monde rural comme milieu de vie et d’activités défini par un cadre géographique à grande et à petite échelle, dont les paysages naturels, les terroirs, le maillage administratif des territoires nationaux dessinent la trame. Dans la recherche de cette dernière décennie, la campagne est devenue territoire. Cette dimension, qui n’était pas toujours au principe des monographies locales, est au cœur du sujet qui nous est proposé, car elle exige une enquête sur les mécanismes concrets de l’intégration, préliminaire à toute glose sur sa représentation idéologique.

37

Reste la question des acteurs dans cette unité de lieu. Nombre des interrogations portent sur la définition des catégories qui vivent à la campagne. Et l’histoire économique, sociale et politique se donne comme ambition de retrouver les logiques dominantes mais aussi plus marginales de leurs rapports internes, comme de leurs liens avec le reste de la société. Ces catégories souvent difficiles à définir – mais pas plus que celles du monde urbain – recoupent au moins trois ensembles perméables : la population agricole, ceux que l’on appelle tantôt paysans, tantôt cultivateurs ou agriculteurs et qui travaillent la terre sans forcément la posséder ; la société villageoise, où les cultivateurs sont en contact avec d’autres métiers et milieux, se frottent à d’autres savoirs et subissent ou profitent d’autres hiérarchies ; enfin le monde des notables qui vivent à la campagne ou de la campagne, détiennent la terre qu’ils exploitent directement ou indirectement.

38

Les jeunes, les vieux, les enfants, les hommes et les femmes, toutes ces catégories qui transcendent l’ordonnancement socio-professionnel ne se fraient pas à égalité le même chemin dans l’histoire des campagnes. La discrétion des travaux sur les femmes des villages et des champs dans les volumes comparatistes de l’Histoire des femmes en Occident, par exemple était emblématique ; après une décennie, les choses n’ont pas assez évolué pour justifier une catégorie consacrée aux seules femmes dans la bibliographie.

39

*

40

Au-delà des lacunes de l’historiographie en général et de cette bibliographie en particulier, le siècle choisi pour observer le monde des campagnes possède une cohérence qui dépasse le seul charme nostalgique des univers proches mais perdus.

41

Du début des années 1830 à la fin des années 1920, les campagnes connaissent directement ou indirectement des bouleversements économiques spectaculaires tout en demeurant le principal réservoir d’hommes, de valeurs et d’images pour des sociétés libérales et nationales dans lesquelles le monde paysan passe, plus ou moins vite et plus ou moins aisément, du statut d’objet à celui de sujet. La crise des années 1930 interrompt-elle cette accession ou consacre-t-elle une fraction du monde paysan européen dans une légitimité politique bientôt difficile à réconcilier avec la démocratie et le libéralisme ?


Annexe

Cadre de classement

42

Les campagnes dans la société et la vie politique : instruments de travail et ouvrages généraux

43

A. Instruments de travail

44

1. Quelques dictionnaires et atlas

45

Le monde rural

46

Les grandes évolutions sociales et politiques

47

2. Bibliographies

48

France

49

Allemagne, Espagne et Italie

50

3. Revues sur le monde rural

51

En français

52

En allemand

53

En espagnol et en catalan

54

En italien

55

En anglais

56

B. Références et débats historiographiques

57

1. Catégories d’analyse du monde rural

58

2. Réflexions et bilans

59

historiographiques

60

Réflexions comparées à l’échelle européenne

61

France

62

Allemagne, Espagne et Italie

63

C. Cadres de l’évolution sociale et politique des campagnes

64

1. Situer les campagnes dans l’évolution européenne

65

2. Situer les campagnes dans l’évolution sociale et politique française

66

Quelques grandes entreprises éditoriales

67

La France de 1830 à 1930 : quelques manuels et synthèses

68

3. Situer les campagnes dans l’évolution sociale et politique allemande

69

4. Situer les campagnes dans l’évolution sociale et politique espagnole

70

5. Situer les campagnes dans l’évolution sociale et politique italienne

71

D. Présentation des campagnes contemporaines

72

1. Synthèses et études comparées sur les campagnes européennes

73

2. Les campagnes françaises

74

3. Les campagnes allemandes

75

4. Les campagnes espagnoles

76

5. Les campagnes italiennes

77

E. Quelques sources publiées sur les campagnes de 1830 à 1930

78

1. Des descriptions et récits de voyage

79

2. Lectures de quelques grandes enquêtes agraires du xixe siècle

80

3. Quelques récits de vie et témoignages

81

4. Introduction aux œuvres littéraires

82

II. Une modernisation rurale contrastée : conditions économiques et processus sociaux

83

A. La campagne : un cadre de vie en évolution

84

1. Quelques études monographiques régionales

85

France

86

Allemagne

87

Espagne

88

Italie

89

2. Habitat, paysages et environnement ruraux

90

France et études comparées

91

Allemagne

92

Espagne

93

Italie

94

3. Iconographie rurale

95

B. Regards sur le quotidien des populations rurales

96

1. Comportements démographiques

97

et sociaux

98

Familles et classes d’âge

99

Migrations

100

France

101

Allemagne, Espagne et Italie

102

2. Modes et conditions de vie

103

France et généralités

104

Allemagne, Espagne et Italie

105

3. Repères et horizons de la vie religieuse rurale

106

France

107

Allemagne

108

Espagne

109

Italie

110

C. La terre au cœur des hiérarchies sociales

111

1. La terre des cultivateurs: propriété, marché et exploitation

112

France

113

Allemagne

114

Espagne

115

Italie

116

2. La terre des bourgeoisies et des aristocraties

117

Études générales et comparées

118

France

119

Allemagne

120

Espagne

121

Italie

122

3. Aperçus sur les modes de faire-valoir: métayers et fermiers

123

Études comparées

124

France

125

Allemagne, Espagne et Italie

126

4. Paysanneries sans terre : ouvriers et domestiques agricoles

127

France et études comparées

128

Allemagne

129

Espagne

130

Italie

131

D. Autour de la terre : une société rurale diversifiée

132

1. Hiérarchies, notabilités et contrôle villageois : quelques exemples

133

2. Le monde de la pluriactivité rurale

134

Entre artisans, commerçants et paysans

135

Entre ouvriers et paysans

136

E. Le travail de la terre : savoirs et résultats

137

1. Agricultures et conjonctures économiques

138

2. La modernisation agricole en question : savoirs et moyens

139

France

140

Allemagne

141

Espagne

142

Italie

143

III. L’intégration politique

144

du monde rural

145

A. Appartenances territoriales

146

1. Les territoires de la nation

147

France

148

Allemagne, Espagne et Italie

149

2. D’autres identités territoriales : terroirs, régionalismes, « nationalismes périphériques »

150

France et études comparées

151

Allemagne

152

Espagne

153

Italie

154

3. Le territoire rural et les communications : l’empreinte de la modernisation

155

France

156

Allemagne, Espagne et Italie

157

4. Territoire, nation et État à la campagne : bilans comparés d’une difficile relation

158

B. La nationalisation des campagnes : vecteurs institutionnels d’intégration

159

1. École et instruction

160

France

161

Allemagne, Espagne et Italie

162

2. Armée et ordre public

163

France

164

Allemagne, Espagne et Italie

165

C. Le décor politique des campagnes

166

1. Symboles, images et décors nouveaux

167

France

168

Allemagne, Espagne et Italie

169

2. Le souvenir des hommes et des événements dans les campagnes

170

France

171

Allemagne, Espagne et Italie

172

3. Terre, campagnes et paysans dans les idéologies dominantes : discours comparés

173

IV. La vie politique dans les campagnes

174

A. Les traces de la politique dans la vie de sociabilité

175

1. Cadres et formes de la sociabilité rurale

176

Études comparatives

177

France

178

2. Fêtes, folklore et politique

179

France

180

Allemagne, Espagne et Italie

181

3. Imaginaires collectifs entre mentalités et idéologies

182

B. La politique à la campagne : apprentissages et pratiques

183

1. Les élections

184

France

185

Allemagne, Espagne et Italie

186

2. La vie politique locale

187

Études comparatives

188

France

189

Allemagne

190

Espagne

191

Italie

192

C. Identité religieuse et identité populaire : des croyances aux opinions

193

1. Croyances religieuses et opinions politiques

194

France

195

Allemagne, Espagne et Italie

196

2. Laïcité, anticléricalisme et libre pensée

197

France

198

Allemagne, Espagne et Italie

199

3. L’engagement politique des clergés

200

France

201

Allemagne, Espagne et Italie

202

V. La politisation du monde paysan

203

A. La politisation des paysans : définitions et débats

204

1. Généralités et études comparées

205

2. Les paysans et la politique : débats nationaux

206

France

207

Allemagne, Espagne et Italie

208

3. Les paysans et la politique : études comparatives, synthèses et regards monographiques

209

Quelques regards comparatistes

210

Quelques synthèses

211

Quelques monographies

212

4. Sources et réflexions contemporaines sur les paysans et la politique

213

B. Conflictualité et politique dans le monde paysan

214

1. Généralités et études comparatives

215

2. Protestation et violences politiques

216

France

217

Allemagne

218

Espagne

219

Italie

220

3. Criminalité, justice et répression

221

France

222

Allemagne, Espagne et Italie

223

C. De l’organisation économique à l’organisation politique

224

1. Agrarisme, mutualisme et syndicalisme

225

France

226

Allemagne

227

Espagne

228

Italie

229

2. Paysanneries « progessistes » et « rouges »

230

France et études comparées

231

Allemagne, Espagne et Italie

232

3. Paysanneries « blanches »

233

France et études comparées

234

Allemagne, Espagne et Italie

235

C. Les paysans acteurs de l’histoire nationale et internationale : quelques temps et lieux

236

1. Les paysans et les contre-révolutions

237

Généralités, études comparatives

238

France et Allemagne

239

Le carlisme en Espagne

240

Le brigandage politique en Italie

241

2. Les paysans européens dans les révolutions de 1848-1849

242

France

243

Allemagne, Espagne et Italie

244

3. Les paysans dans les unités nationales

245

Allemagne

246

Italie

247

4. la question agraire et les agitations du tournant du siècle

248

France

249

Allemagne, Espagne et Italie

250

5. Les paysans et la Première Guerre mondiale

251

France

252

Allemagne et Italie

253

6. Les paysans face aux crises de l’après-guerre et aux fascismes

254

Les campagnes de l’après-guerre en France

255

De la république de Weimar aux « origines rurales » du nazisme

256

Les campagnes espagnoles sous la dictature de Primo de Rivera

257

Les campagnes italiennes et le fascisme

I - Les campagnes dans la société et la vie politique : instruments de travail et ouvrages généraux

A - Instruments de travail

1 - Dictionnaires et atlas

Le monde rural

258

Beetz, Stefan, (dir. ), Handwörterbuch zur ländlichen Gesellschaft in Deutschland, Wiesbaden, Verlag für Sozialwissenschaften, 2005, ix-258 p.

259

Chancrin, Ernest, et Dumont, R., (dir.), Larousse agricole, Paris, Larousse, 1921-1922, 2 vol., xxxii-852 et 832 p.

260

Duplex, Jean (dir.), Atlas de la France rurale, Paris, Armand Colin, 1968, 176 p.

261

Fénelon, Paul, Dictionnaire d’histoire et de géographie agraires. Français, anglais, allemand, espagnol, italien, Paris, Conseil international de la langue française, (1971), 1991, 801 p.

262

Grillotti di Giacomo, Maria Gemma, Atlante tematico dell’agricoltura italiana, Rome, Società Geografica Italiana, 2000, xv-439 p.

263

Haensch, Gunther, et Haberkamp de Anton, Gisela, (dir.), Dictionary of Agriculture : in six languages, German, English, French, Spanish, Italian, Russian: systematical and alphabetical, Amsterdam, Elsevier, 1986 (6e édition), xxix-1 264 p.

264

Lachiver, Marcel, Dictionnaire du monde rural. Les mots du passé, Paris, Fayard, 1997, 1 766 p.

265

[Il s’agit dans ce cas comme dans le cas de l’ouvrage de Paul Fénelon d’un dictionnaire historique de type lexicographique plus qu’encyclopédique. Le lecteur y trouvera donc l’origine, le sens et l’usage des termes souvent techniques et régionaux concernant tous les aspects de la vie agricole et rurale].

266

Ravignan (de), François, et Roux, Pierre, L’Atlas de la France verte, Paris, Éditions Jean-Pierre de Monza, 1990, 220 p.

267

[Cet ouvrage possédant une riche iconographie, outre les cartes et les graphiques, est largement consacré au second xxe siècle, mais il offre ponctuellement des informations claires et rapidement utilisables sur le long terme, par exemple sur l’évolution des paysages ou de la consommation rurale depuis 1820-1840].

268

Wahl, Detlev, Lexikon der Agrarsoziologie : mit Begriffen aus der Agrargeschichte, Ethnologie und Soziologie der Entwicklungsländer, Rostock, Merian, 2001, 290 p.

Les grandes évolutions sociales et politiques

269

Ambrière, Madeleine (dir.), Dictionnaire du xixe siècle européen, Paris, puf, 1997, 1 375 p.

270

Artola, Miguel, (dir.), Diccionario biográfico, Enciclopedia de historia de España, t. iv, Madrid, Alianza, 1991, 914 p.

271

Artola, Miguel, (dir.), Diccionario temático, Enciclopedia de historia de España, t. v, Madrid, Alianza, 1991, xxix + 1238 p.

272

Berstein, Gisèle et Serge, Dictionnaire historique de la France contemporaine, t. 1, 1870-1945, Bruxelles, Complexe, 1995, 822 p.

273

Bongiovanni, Bruno, Tranfaglia, Nicola, (dir.), Dizionario storico dell’Italia unita, Rome-Bari, Laterza, 1996, 1 025 p.

274

Bouvier, Jean, Initiation au vocabulaire et aux mécanismes économiques contemporains xixe-xxe siècles, Paris, sedes, 1977, 370 p.

275

Duclert, Vincent, et Prochasson, Christophe (dir.), Dictionnaire critique de la République, Paris, Flammarion, 2002, 1340 p.

276

Lancelot, Marie-Thérèse et Alain, Atlas des circonscriptions électorales en France depuis 1875, Paris, Armand Colin, 1970, 96 p.

277

Tulard, Jean (dir.), Dictionnaire du Second Empire, Paris, Fayard, 1995, xx-1 348 p.

278

Vivier, Nadine, Dauphin, Noëlle, Pécout, Gilles, et Waché, Brigitte, Dictionnaire de la France du xixe siècle, Paris, Hachette, 2002, 287 p.

2 - Bibliographies

279

N’ont été considérées que les bibliographies publiées de façon autonome sous forme d’articles ou d’ouvrages. On rappellera néanmoins l’intérêt des bibliographies contenues dans les ouvrages généraux et monographiques.

France

280

Augé-Laribé, Michel, « Répertoire bibliographique d’économie rurale », Bulletin de la Société française d’économie rurale, n° spécial, 1953, 104 p.

281

Baratay, Éric, et Mayaud, Jean-Luc, « L’histoire de l’animal. Bibliographie », Cahiers d’Histoire, xlii, 3-4, juillet-décembre 1997, p. 443-480.

282

Bléton-Ruget, Annie, et Desaive, Jean-Paul, « Une bibliographie des campagnes bourguignonnes », Histoire et Sociétés Rurales, 5, 1er semestre 1996, p. 201-219.

283

Farcy, Jean-Claude, « Bibliographie des thèses de droit portant sur le monde rural (1885-1959) », in Recherches contemporaines, Université de Paris x-Nanterre, 1, 1993, p. 109-190.

284

Marduel, Marie-Laure, et Robert, Michel, Les Sociétés rurales françaises, éléments de bibliographie, Paris, cnrs, 1979, 261 p.

285

Mendras, Henri, (dir.), Les Sociétés rurales françaises, éléments de bibliographie réunis par le groupe de sociologie rurale du Centre d’études sociologiques, Paris, Presses de la fnsp, 1962, 124 p.

286

Moriceau, Jean-Marc, La Terre et les paysans en France et en Grande-Bretagne aux xviie et xviiie siècles. Guide d’histoire agraire, Rennes [Caen], Association d’Histoire des Sociétés Rurales, « Bibliothèque d’Histoire Rurale » n° 3, 1999, 320 p.

287

[Ce « parcours bibliographique critique » est consacré à l’époque moderne, mais il reste utile pour l’histoire agraire française au xixe siècle, notamment sur les instruments de travail, les ouvrages à caractère de source et les monographies régionales].

288

Wartburg, Walter (von), Bibliographie des dictionnaires patois, Abbeville-Paris, Paillart-Droz, 1934, 147 p.

Allemagne, Espagne et Italie

289

Assante, Franca, « La politica economica », in Bibliografia dell’età del Risorgimento 1970-2001, Florence, Olschki, 2003, t. 2, p. 1489-1686.

290

[Le titre trop limité de ce long article ne rend pas compte du contenu qui embrasse toute l’évolution sociale et économique de l’Italie du xixe siècle et accorde au monde rural une place très importante].

291

Collectif, Bibliografia dell’età del Risorgimento 1970-2001, Florence, Olschki, « Biblioteca di Bibliografia italiana », 2003, 3 vol., xi + 1932 p., introduction de Giuseppe Talamo.

292

[Cette monumentale entreprise qui complète les premiers volumes publiés il y a trente ans en l’honneur d’Alberto Maria Ghisalberti couvre toute l’histoire de l’Italie de la fin du xviiie siècle à la Première Guerre mondiale comprise, l’histoire économique, sociale et politique des campagnes y est très présente].

293

Fernández Prieto, Lourenzo (dir.), « Bibliografía de Historia Agraria de España publicada en 1992 », Noticiario de Historia Agraria, juillet-décembre 1993, 3-6, p. 85-108.

294

Fumi, Giampiero, (édition de), Fonti per la storia dell’agricoltura italiana 1800-1849. Saggio bibliografico, Milan, Vita e Pensiero, 2003, 548 p.

295

[Précieux inventaire de 5 000 ouvrages à caractère de sources sur l’agriculture italienne de la première moitié du xixe siècle, avec une introduction de 40 pages intéressante pour l’histoire de la diffusion des savoirs agraires dans l’Italie du Risorgimento].

296

Harrasser, Claudia, Von Dienstboten und Landarbeitern. Eine Bibliographie zu (fast) vergerssenen Berufen, Innsbruck-Vienne, Studienverlag, 1996, 224 p.

297

Lamberet, Renée, Mouvements ouvriers et socialistes (chronologie et bibliographie) : l’Espagne 1750-1936, Paris, Les Éditions Ouvrières, 1953, 204 p.

298

[Malgré le titre, des jalons utiles pour l’histoire de la conflictualité en milieu rural et pour situer le socialisme agraire. La bibliographie est précieuse pour les ouvrages à caractère de sources, publications officielles, témoignages, brochures].

299

Leonetti, Alfonso, Mouvements ouvriers et socialistes (chronologie et bibliographie) : l’Italie. Des origines à 1922, Paris, Les Éditions Ouvrières, 1952, 195 p.

300

[Malgré le titre, des jalons utiles pour l’histoire de la conflictualité en milieu rural et pour situer le socialisme agraire, cf. « La question de la terre », p. 188. La bibliographie est précieuse pour les ouvrages à caractère de sources, publications officielles, témoignages, brochures].

301

Martinez Soto, Angel Pascual, « Sintesis bibliográfica sobre el Crédito Agrícola en España, 1850-1934 », Noticiario de Historia Agraria, juillet-décembre 1991, 1-2, p. 129-143.

302

Pinilla Navarro, Vicente, « La bibliografía agraria aragonesa, 1850-1935 », Noticiario de Historia Agraria, janvier-juin 1991, 1-1, p. 53-63.

303

Zambrana Pineda, Juan Francisco, « Bibliografía de la historia agraria de España publicada en 1997 y 1998 », Historia Agraria, 19, 1999, p. 139-192.

304

Wehler, Hans-Ulrich, Bibliographie zur neueren deutschen Sozialgeschichte, Munich, Beck, 1993, 439 p.

3 - Revues sur le monde rural

En français

305

Enquêtes rurales

306

[Depuis 1996]

307

Études rurales

308

[Depuis 1961]

309

Histoire et Sociétés Rurales

310

[Depuis 1994]

311

Ruralia

312

[Depuis 1997]

En allemand

313

Agrargeschichte

314

Blätter für deutsche Landesgeschichte

315

Quellen und Forschungen zur Agrargeschichte

316

Zeitschrift für Agrargeschichte und Agrarsoziologie

317

[Depuis 1953]

318

Bayerische Landesgeschichtliche Zeitschriftenschau

319

[Depuis 1994]

320

Jahrbuch für Geschichte des ländlichen Raumes

321

[Depuis 2004, revue autrichienne]

En espagnol et en catalan

322

Estudis d’Historia Agraria

323

[Depuis 1978]

324

Noticiario de Historia agraria

325

[De 1991 à 1994]

326

Historia Agraria

327

[depuis 1995, nouveau nom du Noticiario de Historia Agraria]

328

Agricultura y Sociedad

329

Revista Española de Economía agraria

330

Revista Española de Estudios Agrosociales y Pesqueros

En italien

331

La Questione Agraria. Rivista dell’Associazione Manlio Rossi-Doria

332

Rivista di storia dell’agricoltura

333

[Depuis 1961]

334

Società rurale

335

[Depuis 1964]

En anglais

336

The Agricultural History Review

337

The Journal of Peasant Studies

338

Rural History

B - Références et débats historiographiques

1 - Catégories d’analyse du monde rural

339

Barral, Pierre, « Note historique sur l’emploi du terme de paysan », Études rurales, 21, avril-juin 1966, p. 72-80.

340

Bourdieu, Pierre, « La paysannerie. classe objet », Actes de la recherche en sciences sociales, 17-18, 1977, p. 1-6.

341

D’Attore, Pier Paolo, et De Bernardi, Alberto, « Il ‘lungo addio’ : una proposta interpretativa », in id., (dir.), Studi sull’agricoltura italiana. Società rurale et modernizzazione, Milan, Annali della Fondazione Giangiacomo Feltrinelli, 1994, p. xi-lvi.

342

[Ce long texte d’introduction à un volume collectif constitue une mise au point très précieuse et très documentée (nombreuses et copieuses notes) sur la question des rapports entre société paysanne et société rurale dans l’Italie des xixe et xxe siècles].

343

Dipper, Christof, « Bauern als Gegenstand der Agrargeschichte », in Schieder, Wolfgang, Sellin, Volker, (dir.), Sozialgeschichte in Deutschland, vol. 4, Göttingen, Vandenhoeck et Ruprecht, 1987, p. 9-33.

344

Galasso, Giuseppe, « La civilisation paysanne du point de vue historique et anthropologique », in Galasso, Giuseppe, L’autre Europe, (1982), Rome, École française de Rome, 1992, p. 447-466.

345

Gallego, Martinez Domingo, « De la sociedad rural en la España contemporánea y del concepto de sociedad capitalista : un ensayo », Historia Agraria, 16, juillet-décembre 1998, p. 13-55.

346

Hubscher, Ronald, « Réflexions sur l’identité paysanne au xixe siècle : identité réelle ou supposée ? », Ruralia, 1997, 1, p. 65-80.

347

Mendras, Henri, Les Sociétés paysannes. Éléments pour une théorie de la paysannerie, (1976), Paris, Gallimard, 1995, 367 p.

348

[Ce classique de la sociologie rurale offre une lecture stimulante de l’évolution sociale et politique du monde agricole dans les campagnes et de la modernisation depuis le xixe siècle].

349

Shanin, Teodor, « Definiendo al campesinado : conceptualizaciones y desconceptualizaciones. Pasado y presente en un debate marxista », Agricultura y Sociedad, 11, avril-juin 1979, p. 9-52.

350

Soboul, Albert, « Problèmes de la communauté rurale en France (xviiie-xixe siècles) », in Ethnologie et histoire, Paris, Éditions sociales, 1975, p. 369-395.

2 - Réflexions et bilans historiographiques

Réflexions comparées à l’échelle européenne

351

Bruckmüller, Ernst, Langthaler, Ernst, et Redl, Josef, (dir.), Agrargeschichte schreiben: Traditionen und Innovationen im internationalen Vergleich, Jahrbuch für Geschichte des ländlichen Raumes, 1, 2004, 264 p.

352

Cattini Romani, A. Marzio, « Tendenze e problemi della storiografia agraria europea negli ultimi quaranta anni 1945-1984 », Rivista di storia dell’agricoltura, 27, 1987, p. 25-52.

France

353

Brunel, Ghislain, et Moriceau, Jean-Marc, (dir.), L’Histoire rurale en France. Actes du colloque de Rennes 6-8 octobre 1994, Histoire et sociétés rurales, 3, 1er semestre 1995, 416 p.

354

Corbin, Alain, « L’histoire de la violence dans les campagnes françaises au xixe siècle. Esquisse d’un bilan », Ethnologie française, 21, 1991, 3, p. 224-236.

355

Lequin, Yves, (dir.), Histoire des Français aux xixe et xx e siècles, Paris, Armand Colin, 3 vol. :

  • vol. 1 : Un peuple et son pays, 1984, 587 p. ;

  • vol. 2 : La Société, 1983, 623 p. ;

  • vol. 3 : Les citoyens et démocraties, 1984, 523 p.

[Lire en particulier dans le vol. 1 : Ronald Hubscher, « La France paysanne : réalités et mythologies », p. 9-151, et dans le vol. 2 : Yves Lequin et Pascal Ory, « Les métamorphoses d’une tradition culturelle », p. 9-170].

356

Mayaud, Jean-Luc, « Une histoire rurale éclatée 1945-1993. La France au xixe siècle », in Faure, Alain, Plessis, Alain, et Farcy, Jean-Claude, (dir.), La Terre et la cité. Mélanges offerts à Philippe Vigier, Paris, Créaphis, 1994, p. 21-30.

357

Mesliand, Claude, « À propos de deux ouvrages récents : problèmes de la recherche historique sur la paysannerie française depuis la fin du xixe siècle », Le Mouvement social, 86, 1974, p. 113-120.

358

Pécout, Gilles, « Réflexions sur l’historiographie des campagnes françaises du xxe siècle », in Canal, Jordi, Pécout, Gilles, et Ridolfi, Maurizio, (dir.), Sociétés rurales du xxe siècle. France, Italie et Espagne, Rome, École française de Rome, 2004, p. 7-21.

359

Soulet, Jean-François, « Une nouvelle approche de la France rurale au xixe siècle ? (À propos de thèses récentes sur les Pyrénées) », Revue historique, n° 566, avril-juin 1988, p. 381-392.

Allemagne, Espagne, Italie

360

Bandini, Mario, Cento anni di storia agraria italiana, Rome, Ed. Cinque Lune, 1957, 1963, 270 p.

361

Buchsteiner, Ilona, (dir.), Rostocker Landes- und agrargeschichtliche Forschungen nach 1990 : Bilanz - Einblick - Ausblick, Rostock, ubs, 2001, 289 p.

362

Dipper, Christoph, « Landwirtschaft im Wandel. Neue Perspektiven der preussich-deutschen Agrargeschichte im 19. Jahrhundert », Neue Politische Literatur, 38, 1993, p. 29-42.

363

Frauendorfer, Sigmund (von), et Haushofer, Heinz, Ideengeschichte der Agrarwirtschaft und Agrarpolitik im deutschen Sprachgebiet, Bonn, Bayerische Landwirtschaftsverlag, 1955-1958, 2 vol. : t. 1, Frauendorfer, Sigmund (von), Von den Anfängen bis zum 1. Weltkrieg, 1957, 580 p.; t. 2, Haushofer, Heinz, Vom ersten Weltkrieg bis zur Gegenwart, 1958, 439 p.

364

Farr, Ian, « Traditions and the Peasantry: on the Modern Historiography of Rural Germany 1781-1914 », in Evans, Richard J., et Lee, W. Robert, (dir.), The German Peasantry : Conflict and Community in Rural History from the 18th to the 20th Centuries, Londres, Croon-Helm, 1986, p. 1-36.

365

Henning, Friedrich-Wilhelm, Landwirtschaft und ländliche Gesellschaft in Deutschland, Band 2, 1750-1976, Paderborn, 1978.

366

Imberciadori, Ildebrando, « Per la storia agraria », Rivista di storia dell’agricoltura, 16, 1976, p. 7-70.

367

Nenci, Giacomina, Le Campagne italiane in età contemporanea. Un bilancio storiografico, Bologne, Il Mulino, 1997, 199 p.

368

Toscas, Eliseu, « Les rapports entre l’État et les pouvoirs locaux en Catalogne (1780-1850) : bilan des recherches », in Dupuy, Roger, (dir.), Pouvoir local et Révolution 1780-1850. La frontière intérieure, Rennes, pur, 1995, p. 509-518.

369

Trossbach, Werner, et Zimmermann, Clemens, (dir.), Agrargeschichte, Positionen und Perspektiven, Quellen und Forschungen zur Agrargeschichte, 44, 1998, 171 p.

370

Vivarelli, Roberto, « La questione contadina nell’Italia unita », Rivista storica italiana, cii, 1990-1, p. 87-165.

371

Zimmermann, Clemens, « Dorf und Land in der Sozialgeschichte », in Schieder, Wolfgang, et Sellin, Volker, (dir.), Sozialgeschichte in Deutschland: Entwicklungen und Perspektiven im internationalen Zusammenhang, t. ii, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 1986, p. 90-112.

372

Zimmermann, Clemens, « La modernisation des campagnes allemandes xixe-xxe siècle. Les apports de l’historiographie récente en Allemagne », Histoire et sociétés rurales, 11, 1er semestre 1999, p. 87-108.

373

[Une mise au point très importante, l’une des seules en français, qui montre de façon problématisée le renouveau de l’historiographie sur les campagnes allemandes depuis le début des années 1990].

C - Cadres de l’évolution sociale et politique des campagnes

374

Pour les pays étrangers ne figurent au titre des instruments de travail que des ouvrages en français permettant de retrouver les principaux manuels et synthèses publiés dans les autres langues.

1 - Situer les campagnes dans l’évolution sociale et politique européenne

375

Brunet, Jean-Paul, Launay, Michel, Heffer, Jean, et Serman, William, D’une Guerre à l’autre, 1914-1945, (1974), Paris, Hachette, 1989, 270 p.

376

Caron, Jean-Claude, et Vernus, Michel, L’Europe au xixe siècle. Des nations aux nationalismes 1815-1914, Paris, Armand Colin, 1996, 477 p.

377

Charle, Christophe, La Crise des sociétés impériales. Allemagne, France, Grande-Bretagne 1900-1940. Essai d’histoire sociale comparée, Paris, Le Seuil, 2001, 596 p.

378

Labat, Guy-Victor, (dir.), Histoire générale du travail, t. 4, Le travail au xxe siècle, Paris, Nouvelle librairie de France, 1997 : « Du paysan à l’entrepreneur: le travail agricole dans les pays développés au xxe siècle », p. 155-259.

379

Léon, Pierre (dir.), Histoire économique et sociale du monde, Paris, Armand Colin, 1978 :

  • t. 3, Bergeron, Louis, (dir.), Inerties et révolutions 1730-1840 : « Les agricultures européennes », « Les débuts de l’industrialisation », p. 173-232, et p. 385-556 ;

  • t. 4, Garrier, Gilbert, La Domination du capitalisme : « Les nouvelles agricultures », p. 410-451.

Mayer, Arno, La Persistance de l’Ancien Régime. L’Europe de 1848 à la Grande Guerre (1981), Paris, Flammarion, 1983, 350 p.

380

Thiesse, Anne-Marie, La Création des identités nationales. Europe xviiie-xxe siècle, Paris, Le Seuil, 1999, 302 p.

2 - Situer les campagnes dans l’évolution sociale et politique française

381

Pour situer les campagnes dans l’évolution sociale et politique, de la monarchie de Juillet à l’Entre-deux-guerres, les manuels et les synthèses ne manquent pas. Notre sélection privilégie quelques collections classiques ainsi que les titres disposant d’une bibliographie riche, où le monde rural est aisément mis en évidence.

Quelques grandes entreprises éditoriales

382

Nouvelle histoire de la France contemporaine, Paris, Le Seuil :

  • Jardin, André, et Tudesq, André-Jean, La France des notables 1815-1848. L’évolution générale, 1973, 120 p. ;

  • Ibid., La vie de la nation (1973), 1992, 252 p. ;

  • Agulhon, Maurice, 1848 ou l’apprentissage de la République 1848-1852, (1973), 2002, 334 p. Postface de Philippe Boutry ;

  • Plessis, Alain, De la Fête impériale au mur des fédérés 1852-1871, (1973), 1976, 256 p. ;

  • Mayeur, Jean-Marie, Les Débuts de la Troisième République 1871-1898, 1973, 254 p. ;

  • Rebérioux, Madeleine, La République radicale ? 1898-1914, 1975, 255 p. ;

  • Bernard, Philippe, La Fin d’un monde 1914-1929, 1975, 254 p.

Nora, Pierre, (dir.), Les Lieux de mémoire, Paris, Gallimard, 3 tomes, 7 vol. :

  • t. i. La République, 1984, xlii-674 p. ;

  • t. ii. La Nation, 3 vol., 1986, xxi-610 p., 662 p., 667 p. ;

  • t. iii. Les France, 3 vol., 1992, 1. Conflits et partages, 988 p. ; 2. Traditions, 988 p. ; 3. De l’archive à l’emblème, 1031 p.

[Une inépuisable réserve de mises au point originales sur la société et la vie politique françaises et leurs représentations. Les articles qui concernent directement le monde des campagnes seront cités au fil de la bibliographie. L’iconographie est abondante et originale].

383

Braudel, Fernand, et Labrousse, Ernest, (dir.), Histoire économique et sociale de la France entre les deux guerres, Paris, Fayard, 1972 :

  • t. 3-2, L’avènement de l’ère industriellle 1789-1880, « Tradition et progrès : le secteur agricole », « Les mutations de la société rurale » p. 619-767 ;

  • t. 4-1, L’ère industrielle et la société d’aujourd’hui, « Un secteur dominé : la terre 1880-1914 », p. 351-397 ;

  • t. 4-2, Au temps des guerres mondiales et de la grande crise 1914-1950, « Les grandes épreuves : agriculture et paysannerie 1914-1948 », p. 821-857.

Burguière, André, et Revel, Jacques Revel, (dir.), Histoire de la France, Paris, Le Seuil :

  • t. 1, Revel, Jacques (dir.), L’Espace français, 1989, 669 p. ;

  • t. 2, Le Goff, Jacques (dir.), L’État et les pouvoirs, 1989, 653 p. ;

  • t. 3, Julliard, Jacques (dir.), L’État et les conflits, 1990, 669 p.

  • t. 4, Burguière, André, (dir.), Les Formes de la culture, 1993, 601 p.

Histoire de France, Paris, Hachette :

  • t. 4, Furet, François, La Révolution de Turgot à Jules Ferry, 1770-1880, 1988, 525 p. ;

  • t. 5, Agulhon, Maurice, La République de Jules Ferry à François Mitterrand, de 1880 à nos jours, 1990, 525 p.

La France de 1830 à 1930 : quelques synthèses et manuels.

384

Agulhon, Maurice, Nouschi, André, et Olivesi, Antoine, La France de 1914 à 1940, (1970) Paris, Nathan, 1991, 189 p.

385

Barjot, Dominique, Chaline, Jean-Pierre, et Encrevé, André, La France au xixe siècle : 1814-1914, Paris, puf, 1997, xv-652 p.

386

Démier, Francis, La France du xixe siècle, 1814-1914, Paris, Le Seuil, 2000, 602 p.

387

Le Roy Ladurie, Emmanuel, Histoire de la France des régions. La périphérie française des origines à nos jours, (2001), Paris, Le Seuil, 2005, 437 p.

388

Rioux, Jean-Pierre, et Sirinelli, Jean-François, (dir.), La France d’un siècle à l’autre 1914-2000, 2 vol., Paris, Hachette, 1999, 720 et 864 p.

3 - Situer les campagnes dans l’évolution sociale et politique allemande

389

Bertaux, Pierre, La Vie quotidienne en Allemagne au temps de Guillaume II, en 1900, Paris, Hachette, 1962, 254 p.

390

[Un ensemble anecdotique mais une excellente utilisation des sources littéraires comme le remarquait en son temps Henri Burgelin].

391

Kott, Sandrine, L’Allemagne du xixe siècle, Paris, Hachette, 1999, 254 p.

392

Droz, Jacques, et Bariety, Jacques, Histoire de l’Allemagne, Paris, Hatier :

  • 1, La Formation de l’Unité 1789-1871, 1970, 224 p. ;

  • 2, L’Empire allemand, 1871-1918, 1970, 223 p. ;

  • 3, La République de Weimar et le régime hitlérien 1918-1945, 1973, 223 p.

Burgelin, Henri, La Société allemande 1871-1968, Paris, Arthaud, 1969, 338 p.

393

Hau, Michel, Histoire économique de l’Allemagne, xixe-xx e siècles, Paris, Economica, 1994, 364 p.

394

Solchany, Jean, L’Allemagne au xxe siècle. Entre singularité et normalité, Paris, puf, 2003, 490 p.

395

Wehler, Hans-Ulrich, Essais sur l’histoire de la société allemande, 1870-1914, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2003, xxi-227 p., préface de Christophe Charle.

396

Winkler, Heinrich August, Histoire de l’Allemagne xixe-xxe siècle. Le long chemin vers l’Occident (2000), Paris, Fayard, 2005, 1 152 p.

397

[Un cadre très politique pour situer le monde rural dans l’évolution de l’Allemagne de 1830 à 1933 à la lueur des débats historiographiques récents, cf. Livre Premier, chapitres 3 à 7, p. 77-463].

4 - Situer les campagnes dans l’évolution sociale et politique espagnole

398

Bennassar, Bartolomé, (dir.), Histoire des Espagnols vie-xxe siècle, Paris, Robert Laffont, 1992, 1 132 p.

399

[les chapitres 19, 20 et 21 écrits par Jacques Beyrie couvrent la période 1839-1936, p. 659-794]

400

Temime, Emile, Broder, Albert, et Chastagnaret, Gérard, Histoire de l’Espagne contemporaine, Paris, Aubier, 1979, 317 p.

401

Perez Picazo, Maria Teresa, et Lemeunier, Guy, L’Espagne au xxe siècle, Paris, Armand Colin, 1994, 191 p.

5 - Situer les campagnes dans l’évolution sociale et politique italienne

402

Godechot, Jacques, Histoire de l’Italie moderne 1770-1870, 2 vol., Paris, Hachette, 1972, 581 et 455 p.

403

Guichonnet, Paul, L’Italie. La monarchie libérale de 1870 à 1922, Paris, Hatier, 1969, 223 p.

404

Milza, Pierre, et Berstein, Serge, L’Italie contemporaine, (1971), Paris, Armand Colin, 1995, 367 p.

405

Milza, Pierre, et Berstein, Serge, Le Fascisme italien 1919-1945, Paris, Le Seuil, 1980, 434 p.

406

Pécout, Gilles, Naissance de l’Italie contemporaine 1770-1922, (1997), Paris, Armand Colin, 2004, 408 p.

407

Procacci, Giuliano, Histoire des Italiens, (1969), Paris, Fayard, 1998, 473 p.

D - Présentation des campagnes contemporaines

1 - Synthèses et études comparées sur les campagnes européennes

408

Béaur, Gérard, Duhamelle, Christophe, Prass, Reiner, et Schlumbohm, Jürgen, (dir.), Les Sociétés rurales en Allemagne et en France xviiie-xixe siècles. Actes du colloque de Göttingen, 23-25 novembre 2000, Rennes, Association d’Histoire des Sociétés Rurales, « Bibliothèque d’Histoire Rurale, 8 », 2004, 299 p.

409

Burguière, André, Paysages et paysans: les campagnes européennes du xe au xxe siècle, Paris, Nathan, 1991, 191 p.

410

Malatesta, Maria, Le Aristocrazie terriere nell’Europa contemporanea, Rome-Bari, Laterza, 1999, 201 p.

411

Rösener, Werner, Les Paysans dans l’histoire de l’Europe, Paris, Le Seuil, 1994, 340 p.

412

Slicher Van Bath, B.H, Storia agraria dell’Europa occidentale (500-1850), Turin, 1972, xx-542 p.

413

Villani, Pasquale, (dir.), Trasformazione delle societa rurali nei paesi dell’Europa occidentale e mediterranea, xix-xx : bilancio degli studi e prospettive di ricerca : atti del Congresso internazionale, Napoli e Sorrento, 25-28 ottobre 1982, Naples, Guida, 1986, xvi-444 p.

2 - Les campagnes françaises

414

Audisio, Gabriel, Les Français d’hier, t. 1, Des paysans, xve-xixe siècle, Paris, Armand Colin, 1994, 367 p.

415

Clavel-Levêque, Monique, Lemarchand, Guy, et Lorcin, Marie-Thérèse, Comprendre les campagnes françaises. Précis d’histoire rurale, Paris, Éditions sociales, 1983, 311 p.

416

Collectif, Le Paysan. Actes du deuxième colloque d’Aurillac 2-4 juin 1988, Paris, Éditions Christian, 1989, 368 p.

417

Duby, Georges, et Wallon, Armand (dir.) Histoire de la France rurale, Paris, Le Seuil, 1976 :

  • t. iii, Juillard, Étienne, (dir.), Apogée et crise de la civilisation paysanne, 568 p.

  • t. iv, Gervais, Michel, Jollivet, Marcel, et Tavernier, Yves, (dir.), La Fin de la France paysanne de 1914 à nos jours, 666 p.

Faure, Marcel, Les Paysans dans la société française, Paris, Armand Colin, 1966, 344 p.

418

[Toute la première partie est historique et donne un cadre clair des transformations de l’agriculture au xixe siècle].

419

Gavignaud-Fontaine, Geneviève, Les Campagnes en France au xixe siècle, Paris-Gap, Ophrys, 1990, 167 p.

420

Gavignaud-Fontaine, Geneviève, Les Campagnes en France au xxe siècle, Paris-Gap, Ophrys, 1990, 171 p.

421

Houssel, Jean-Pierre, ( dir. ), Histoire des paysans français du xviiie siècle à nos jours, Roanne, Horvath, 1976, 548 p.

422

Maspétiol, Roland, L’Ordre éternel des champs. Essai sur l’histoire, l’économie et les valeurs de la paysannerie, Paris, Médicis, 1946, 589 p.

423

Moulin, Annie, Les Paysans dans la société française. De la Révolution à nos jours, Paris, Le Seuil, 1988, 322 p.

424

[La meilleure synthèse disponible sur la société paysanne dans la France contemporaine].

425

Vidalenc, Jean, La Société française de 1815 à 1848, t. 1, Le peuple des campagnes, Paris, Rivière, 1969, 401 p.

426

Walter Gérard, Histoire des Paysans de France, Paris, Flammarion, 1963, 522 p.

3 - Les campagnes allemandes

427

Achilles, Walter, Deutsche Agrargeschichte im Zeitalter der Reformen und der Industrialisierung, Stuttgart, Ulmer, 1993, 397 p.

428

[Une synthèse très claire sur l’agriculture, la pensée et les réformes agraires avec des données statistiques utilisables].

429

Beetz, Stefan, (dir.), Handwörterbuch zur ländlichen Gesellschaft in Deutschland, Wiesbaden, Verlag für Sozialwissenschaften, 2005, ix-258 p.

430

Evans, Richard J., et Lee, W. Robert (dir.), The German Peasantry : Conflict and Community in Rural History from the 18th to the 20th Centuries, Londres, Croon-Helm, 1986, xiii-305 p.

431

[9 des 11 contributions de ce volume collectif sont d’un très grand intérêt pour les années 1830-1920 : grandes problématiques et exemples monographiques].

432

Moeller, Robert G., (dir.), Peasants and Lords in Modern Germany, Boston, Allen & Unwin, 1986, 267 p.

4 - Les campagnes espagnoles

433

Alcutén Sabio, Alberto, « La sociedad rural en la España moderna y contemporánea », Agricultura y Sociedad, 67, avril-juin 1993, p. 235-253.

434

Garrabou, Ramón, Barciela Lopez, Carlos, et Jimenez Blanco, José Ignacio, (dir.), Historia agraria de la Espana contemporanea, Barcelone, Crítica, 3 vol. :

  • i. Fontana, Josep, Garrabou, Rámon, et Garcia Sanz Angel, (dir.), Cambio social y nuevas formas de propiedad, 1800-1850, 1985, 464 p. ;

  • ii. Sanz Fernandez, Jesús, et Garrabou, Rámon, (dir.), Expansion y crisis (1850-1900), 1985, 542 p. ;

  • iii. Garrabou, Rámon, Garciela Lopez, Carlos, et Jimenez Blanco, José Ignacio, (dir.), El Fin de la agricultura tradicional, 1900-1960, 1986, 566 p.

5 - Les campagnes italiennes

435

Barberis, Corrado, Le Campagne italiane dall’Ottocento a oggi, Rome-Bari, Laterza, 1999, vii-538 p.

436

Bevilacqua, Piero, (dir.), Storia dell’agricoltura italiana in età contemporanea, Venise, Marsilio, 3 t. :

  • i. Spazi e paesaggi, 1989, xxiv-803 p. ;

  • ii. Uomini e classi, 1990, xxxi-893 p. ;

  • iii. Mercati e istituzioni, 1991, xl-1020 p.

D’Attore, Pier Paolo, et De Bernardi, Alberto, (dir.), Studi sull’agricoltura italiana. Società rurale et modernizzazione, Milan, Annali della Fondazione Giangiacomo Feltrinelli, 1994, lvi-613 p.

437

Nanni, Paolo, (dir.), Storia dell’agricoltura italiana, Florence, Polistampa, 2002 :

  • t. iii-1 Cianferoni, Reginaldo, Ciuffolletti, Zeffiro, et Rombai, Leonardo, (dir.), L’Età contemporanea. Dalle « Rivoluzioni agronomiche » alle trasformazioni del Novecento, 535 p.

Sereni, Emilio, « Agricoltura e mondo rurale », in Romano, Ruggiero, et Vivanti, Corrado, (dir.), Storia d’Italia, i caratteri originali, t. i (1972), Turin, Einaudi, 1989, p. 135-252.

438

Zangheri, Renato, Agricoltura e contadini nella storia d’Italia: discussioni e ricerche, Turin, Einaudi, 1977, xiii-289 p.

E - Quelques sources publiées sur les campagnes de 1830 à 1930

439

Les sources imprimées (presse et statistiques notamment), les descriptions et les témoignages littéraires constituent pour la période considérée une masse impossible à restituer dans le cadre de cette bibliographie. Nous avons donc choisi de présenter un choix de titres qui facilitent l’introduction aux corpus de sources et offrent des commentaires sur leur usage historique. Sont également donnés quelques exemples d’ouvrages à caractère de sources accessibles en français dans des éditions récentes.

1 - Des descriptions et récits de voyage

440

Ardouin Dumazet, Victor-Eugène, Voyages en France, Nancy, Berger-Levrault, 1893-1921, 66 vol.

441

[Une incomparable source, sous exploitée : inventaire des richesses et de la vie en province, entre la description géographique, l’itinéraire ethnographique et le nouveau genre du guide de voyage].

442

Baudrillart, Henri, Les Populations agricoles de la France. Passé et présent, Paris, Guillaumin, 3 t. en 4 vol., 1885-1893 :

  • 1ère série : Normandie et Bretagne, 1885, index analytique ;

  • 2e série : Maine, Anjou, Touraine, Poitou, Flandres, Artois, Picardie, Île-de-France, 1888, 2 vol., 645 p., index analytique ;

  • 3e série (publiée par Alfred Baudrillart, son fils) : Les Populations du Midi (Méditerranée, Alpes, Pyrénées, Massif central). Provence, Comté de Nice, Comtat Venaissin, Roussillon, Comté de Foix, Languedoc, 1893, vi-655 p., index analytique.

Benassar, Bartolomé et Lucile, Le Voyage en Espagne. Anthologie des voyageurs français et francophones du xvie au xixe siècle, Paris, Robert Laffont, 1998, 1 276 p.

443

Strindberg, August, Parmi les paysans français (1889), Arles, Actes Sud, 1988, 303 p.

444

[Des textes d’un intérêt inégalé publiés en 1885-1886 par l’écrivain suédois en voyage et en séjour dans les provinces françaises].

445

Hersant, Yves, Italies. Anthologie des voyageurs français aux xviiie et xixe siècles, Paris, Robert Laffont, 1988, 1 108 p

2 - Lectures de quelques grandes enquêtes agraires du xixe siècle

446

Cortesi, Luigi, « Agostino Bertani e l’inchiesta agraria Jacini », Società, 15-3, mai-juin 1959, p. 587-609.

447

Crissenoy, Chantal (de), Propriétaires, fermiers et métayers au xixe siècle. Les enquêtes décennales, mode d’emploi, l’année 1882, t. 1, Paris, inra, 1982, 68 p.

448

Demonet, Michel, Tableau de l’agriculture française au milieu du xixe siècle. L’enquête de 1852, Paris, Éditions de l’ehess, 1990, 304 p.

449

Faccini, Luigi, Agricoltura e condizioni di vita dei lavoratori agricoli lombardi : 1835-1839 ; inchiesta Karl Czoernig, Milan, Edizione Bibliografica, 1986, xviii-749 p.

450

Moral Ruiz, Joaquin (del), La Agricultura española a mediados del siglo xix (1850-1870). Resuldados de una encuesta agraria de la época, Madrid, Ministerio de Agricultura- Servicio de publicaciones agrarias, 1979, 226 p.

451

Garrier, Gilbert, « Les enquêtes décennales du xix e siècle : essai d’analyse critique », in Collectif, Pour une Histoire de la statistique. Journées d’études sur l’histoire de la statistique, t. 1, Paris, insee, 1977, p. 269-281.

452

Caracciolo, Alberto, L’Inchiesta agraria Jacini, Turin, Einaudi, 1958, 1973, 1976, xii-258 p.

453

Gallo, Max, « Une source d’histoire italienne: l’Inchiesta Agraria Jacini », Études rurales, janvier-mars 1969, p. 58-87.

454

Lazzarini, Antonio, Contadini e agricoltura. L’Inchiesta agraria Jacini nel Veneto, Milan, Franco Angeli, 1983, 354 p.

455

Prampolini, Antonio, Agricoltura e società rurale nel Mezzogiorno agli inizi del ’900, : l’inchiesta parlamentare sulle condizioni dei contadini nelle provincie meridionali e nella Sicilia, (1981), Milan, Franco Angeli, 1988, 320 p.

456

Rogari, Sandro, Mezzogiorno ed emigrazione. L’Inchiesta Faina sulle condizioni dei contadini nelle provincie meridionali e nella Sicilia 1906-1911, Florence, Centro Editoriale Toscano, cxxxv-550 p.

457

Salvadori, Rinaldo, (éd.), L’Inchiesta Romilli. L’agricoltura e le classi agricole nel Mantovano (1879), Turin, Einaudi, 1979, xxxi-152 p.

458

Villani, Pasquale, « Francesco Saverio Nitti e l’inchiesta sui contadini in Basilicata e Calabria », Rassegna Economica, 31, 1967-3, p. 581-604.

459

Weber, Max, Die Verhältnisse der Landarbeiter im ostelbischen Deutschland : (preussische Provinzen Ost- und Westpreussen, Pommern, Posen, Schlesien, Brandenburg, Grossherzogtümer Mecklenburg, Kreis Herzogtum Lauenburg), (1892), Vaduz, Topos, 1989, xi-891 p.

3 - Quelques récits de vie et témoignages

460

Barthas, Louis, Les Carnets de guerre de Louis Barthas tonnelier 1914-1918, Paris, Maspéro, 1978, 552 p. Introduction et édition de Rémy Cazals.

461

Boisard, Pierre, (éd.), Carnet Cyrille Paynel 1817-1886. Un éleveur fromager du Pays d’Auge, Caen, Direction des Archives départementales du Calvados, 1997, 60 p.

462

Bourras, Jean-Gilbert, (éd.), Été à Bergadille. Travaux et occupations de l’année 1912 répertoriées par Antoine Bourras, dit Antonin, métayer gascon (1883-1914), Biarritz, Atlantica, 1999, 426 p.

463

Collectif, Les Barcelonnettes au Mexique. Récits et témoignages, Barcelonnette, Sabença de la Valeia, 2004, 199 p.

464

[Des lettres de ruraux de l’Ubaye émigrés au Mexique et des témoignages des autorités françaises].

465

Deguignet, Jean-Marie, Mémoires d’un paysan bas-breton, 1834-1905, édités par Bernez Rouz, Le Relecq-Kerhuon, An Here, 1998, 462 p.

466

Deguignet, Jean-Marie, Histoire de ma vie. L’intégrale des mémoires d’un paysan bas-breton (1834-1905), Le Relecq-Kerhuon, An Here, 2000, 260 p.

467

Grenadou, Ephraïm, et Prevost, Alain, Grenadou, paysan français, Paris, Éditions du Seuil, 1966, 217 p.

468

Guillaumin, Émile, La Vie d’un simple. Mémoires d’un métayer, (1904), Paris, Stock, 1942, vii-313 p., préface de Daniel Halévy.

469

Guillaumin, Émile, Le Syndicat de Baugignoux, (1912), Moulins, Éditions Ipomée, 1982, 228 p.

470

Pitaud, Henri, Paysan et militant. Mes chemins sauvages. Souvenirs 1921-1940, Beauvoir-sur-Mer, Éditions de l’Étrave, 2001, 221 p.

471

Tassin, Guy (éd.), Un Village du Nord avant la mine. Chronique d’Édouard Pierchon, curé d’Haveluy au xixe siècle, Paris, L’Harmattan, 1996, 572 p., préface de Pierre Pierrard.

472

Thabault, Roger, Mon Village. Ses hommes, ses routes, son école. 1848-1914, l’ascension d’un peuple (1943), Paris, Presses de la fnsp, 1982, 248 p., préface d’André Siegfried.

473

Yole, Jean, Les Arrivants, Paris, Grasset, 1909, 352 p.

474

[L’ascension de la bourgeoisie municipale dans la Vendée de la fin du xixe siècle].

4 - Introduction aux œuvres littéraires

475

On se limitera aux anthologies ou aux analyses en langue française de l’image littéraire des paysans et des campagnes.

476

Arland, Marcel, Le Paysan français à travers la littérature. Textes choisis, Paris, Stock, 1941, 191 p.

477

Barjon, Louis, Le Paysan. Textes choisis et présentés, Le Puy, Mappus, 1945, xix-307 p.

478

Blanchard, Marc, La Campagne et ses habitants dans l’œuvre de Balzac, Paris, Champion, 1931, 511 p.

479

Garrier, Gilbert, « L’apport des récits de vie et des ‘romans paysans’ », in Hubscher, Ronald, et Farcy, Jean-Claude, (dir.), La Moisson des autres. Les salariés agricoles aux xix e et xxe siècles, Paris, Créaphis, 1996, p. 15-27.

480

Guiral, Pierre, La Société française (1815-1914) vue par les romanciers, Paris, Armand Colin, 1969, 250 p.

481

Ponton, Rémy, « Les images de la paysannerie dans le roman rural à la fin du xixe siècle », Actes de la recherche en sciences sociales, 17-18, 1977, p. 62-71.

482

Vernois, Paul, Le Roman rustique de Georges Sand à Ramuz, Paris, Nizet, 1962, 560 p.

483

Zellweger, Rudolf, Les Débuts du roman rustique: Suisse, Allemagne, France 1836-1856, Paris, Droz, 1941, 383 p.

II - Une modernisation rurale contrastée : conditions économiques et processus sociaux

A - La campagne : un cadre de vie en évolution

1 - Quelques études monographiques régionales

484

Les « monographies régionales » privilégient l’unité géographique locale (le département ou son équivalent, la commune) et en reconstituent l’évolution dans un cadre chronologique précis. Si leur questionnement initial n’est pas explicitement thématique, comme le montre la plupart des titres, certaines d’entre elles ont mis en lumière une problématique qui les éloignait du seul inventaire local socio-économique et politique. En France, ces monographies s’inscrivent dans la tradition des thèses départementales de matrice labroussienne qui a été renouvelée par les colloques régionaux. Il va de soi que cette liste n’est qu’indicative et que l’on trouve de nombreuses études monographiques locales dans les autres rubriques.

France

485

Ackerman, Evelyn B., Village in the Seine. Tradition and Change in Bonnières 1815-1914, Ithaca-Londres, Cornell University Press, 1978, 187 p.

486

Agulhon, Maurice, La République au village. Les populations du Var de la Révolution à la Seconde République, (1970), Paris, Éditions du Seuil, 1979, xv-544 p.

487

Antoine, Annie (dir.), Campagnes de l’Ouest. Stratigraphies et relations sociales dans l’histoire. Actes du colloque de Rennes, 24-26 mars 1999, Rennes, pur, 1999, 248 p.

488

Armengaud, André, Les Populations de l’Est aquitain au début de l’époque contemporaine, Paris-La Haye, Mouton, 1961, 589 p.

489

Barral, Pierre, Le Département de l’Isère sous la Troisième République, 1870-1940, histoire sociale et politique, Paris, Armand Colin, 1962, 599 p.

490

Bianchi, Serge (dir), Les Campagnes bourguignonnes dans l’histoire. Actes du colloque d’Auxerre 28-30 septembre 1995, Histoire et sociétés rurales, 5, 1er semestre 1996, 334 p.

491

Bois, Paul, Paysans de l’Ouest. Des structures économiques et sociales aux options politiques depuis l’époque révolutionnaire dans la Sarthe, (1960), Paris, Éditions de l’ehess, 1984, xix-716 p.

492

Collectif, La Modernisation du monde rural en Aquitaine. Actes du congrès d’études régionales de la Fédération historique du Sud-Ouest, Pont-du-Casse, 25-26 avril 1998, Bordeaux, Fédération historique du Sud-Ouest, 1999, 479 p.

493

Corbin, Alain, Archaïsme et modernité en Limousin au xixe siècle (1845-1880), t. 1, La rigidité des structures économiques, sociales et mentales, t. 2, La naissance d’une tradition de gauche, (1975), rééd., Limoges, Presses universitaires de Limoges, 1999, 1175 p.

494

Désert, Gabriel, Une Société rurale au xixe siècle : les paysans du Calvados, 1815-1895, Lille, srt, 1975, 3 vol., 1258 + 212 p.

495

Dupeux, Georges, Aspects de l’histoire sociale et politique du Loir-et-Cher : 1848-1914, Paris, Mouton, 1962, xii-631 p., préface d’Ernest Labrousse.

496

Estève, Christian, À l’Ombre du pouvoir. Le Cantal du milieu du xixe siècle à 1914, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, 2002, 560 p.

497

Farcy, Jean-Claude, Les Paysans beaucerons au xixe siècle, Chartres, Société archéologique d’Eure-et-Loir, 1989, 2 vol., vi-1230 p., préface de Philippe Vigier.

498

Garrier Gilbert, Paysans du Beaujolais et du Lyonnais 1800-1970, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, 1973, 2 vol., 714 + 247 p.

499

Gavignaud, Geneviève, Propriétaires-viticulteurs en Roussillon. Structures, conjonctures, société xviiie-xxe siècles, Paris, Publications de la Sorbonne, 1983, 2 vol., xiv-789 p., préface de Jean Bouvier.

500

Goujon, Pierre, La Cave et le grenier. Villageois des vignobles chalonnais et mâconnais (deuxième moitié du xixe siècle). Vol. 1 : La cave et le grenier. Vignobles du Chalonnais et du Mâconnais au xixe siècle, Lyon, pul, et Paris, cnrs, 1989, 288 p. ; vol. 2 : Le vigneron citoyen. Mâconnais et Chalonnais (1848-1914), Paris, cths, 1993, 327 p

501

Hau, Michel, La Croissance économique de la Champagne: de 1810 à 1969, Paris-Gap, Éditions Ophrys, 1976, 179 p.

502

Hau, Michel, L’Industrialisation de l’Alsace (1803-1939), Strasbourg, Association des Publications près les Universités de Strasbourg, 1987, 549 p.

503

Hubscher, Ronald, L’Agriculture et la société rurale dans le Pas-de-Calais, du milieu du xixe à 1914, Arras, Commission départementale des monuments historiques du Pas-de-Calais, 1979-1980, 2 vol., 964 p.

504

Jessenne, Jean-Pierre, Pouvoir au village et révolution. Artois, 1760-1848, Lille, Presses universitaires de Lille, 1987, 308 p.

505

Lachiver, Marcel, Vin, vigne et vignerons en région parisienne du xviie au xixe siècle, Pontoise, Société historique et archéologique de Pontoise du Val d’Oise et du Vexin, 1982, 959 p., préface de Pierre Goubert.

506

Laurent, Robert, Les Vignerons de la Côte-d’Or au xixe siècle, Dijon, Publications de l’Université de Dijon, 1958, 2 vol., 572 + 272 p.

507

Lévêque, Pierre, Une Société provinciale, la Bourgogne sous la Monarchie de Juillet, Paris, ehess, 1983, 800 p.

508

Lévêque, Pierre, Une Société en crise. La Bourgogne au milieu du xixe siècle, 1846-1852, Paris, ehess, 1983, 530 p.

509

Mallet, André, Vignes et vignerons de la région du Veurdre au xixe siècle, Neuvy, Éditions des Foyers ruraux de l’Allier, 1995, 419 p.

510

Mayaud, Jean-Luc, Les Paysans du Doubs au temps de Courbet : étude économique et sociale des paysans du Doubs au milieu du xix e siècle, Besançon-Paris, Centre d’histoire sociale et culturelle de la France de l’Est-les Belles lettres, 1979, 294 p.

511

Merley, Jean, La Haute-Loire de la fin de l’Ancien Régime aux débuts de la IIIe République (1776-1886), Le Puy, Archives départementales, 1974, 667 p.

512

Mesliand, Claude, Paysans du Vaucluse : 1860-1939, Aix-en-Provence-Lille, Publications de l’Université de Provence-anrt, 1989, 2 vol., 1039 p.

513

Pech, Rémy, Entreprise viticole et capitalisme en Languedoc du phylloxéra aux crises de mévente, Toulouse, Association des publications de l’Université de Toulouse-Le Mirail, 1975, 567 p.

514

Rambaud, Placide, et Vincienne, Monique, Les Transformations d’une société rurale. La Maurienne 1561-1962, Paris, Armand Colin, 1964, 285 p.

515

Rinaudo, Yves, Les Vendanges de la République : une modernité provençale, les paysans du Var à la fin du xixe siècle, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 1982, 821 p.

516

Roudié, Philippe, Vignobles et vignerons du Bordelais (1850-1980), Paris, Éditions du cnrs, 1988, 436 p.

517

Rosenberg, Harriet G., A Negotiated World : three centuries of Change in a French Alpine Community, Buffalo, University of Toronto Press, 1988, xv-234 p.

518

Soulet, Jean-François, Les Pyrénées au xixe siècle, Toulouse, Eché, 1987, t. 1 : Organisation sociale et mentalités, 478 p., t. 2, Une société en dissidence, 713 p.

519

Thibon, Christian, Le Pays de Sault. Pyrénées audoises au xixe siècle : les villages et l’État, Paris, Éd. du cnrs, 1988, 288 p.

520

Vassort, Jean, Une Société provinciale face à son devenir : le Vendômois aux xviiie et xixe siècles, Paris, Publications de la Sorbonne, 1995, 560 p.

521

Vandewalle, Paul, Quatre siècles d’agriculture dans la région de Dunkerque 1590-1900. Une étude statistique, Gand, Centre belge d’histoire rurale, 1994, xxii-536 p.

522

Vidalenc, Jean, Le Département de l’Eure sous la monarchie constitutionnelle 1814-1848, Paris, Rivière, 1952, xix-700 p.

523

Vigier, Philippe, La Seconde République dans la région alpine, étude politique et sociale, Paris, Presses universitaires de France, 1963, t. i, Les notables, 333 p., t. ii, Les paysans, 527 p.

524

Vigreux, Marcel, Paysans et notables du Morvan au xixe siècle jusqu’en 1914, (1987), Château-Chinon, Académie du Morvan, 1998, 757 p., préface de Maurice Agulhon.

525

Vivier, Nadine, Le Briançonnais rural aux xviiie et xixe siècles, Paris, L’Harmattan, 1992, 296 p.

526

Wirth, Laurent, Un Équilibre perdu. Évolution démographique, économique et sociale du monde paysan dans le Cantal au xixe siècle, Clermont-Ferrand, Publications de l’institut d’études du Massif central, 1996, 384 p.

Allemagne

527

Boockmann, Hartmut, (dir), Deutsche Geschichte im Osten Europas: Ostpreussen und Westpreussen, Berlin, Siedler, 1992, 479 p.

528

Buchsteiner, Ilona, Grossgrundbesitz in Pommern, 1871-1914. Ökonomische, soziale und politische Transformation der Grossgrundbesitzer, Berlin, Akademie Verlag, 1993, 447 p.

529

Exner, Peter, Beharrung und Wandel. Landwirtschaft und ländliche Gesellschaft in Westfalen 1919-1969, Paderborn, Schöningh, 1996, xiv-556 p.

530

Franz, Norbert, Grewe Bernd-Stefan, et Knauff, Michael, (dir.), Landgemeinden im Übergang zum modernen Staat. Vergleichende Mikrostudien im linksrheinischen Raum, Trierer Historische Forschungen 36, 1999, 305 p.

531

Griepentrop, Gisela, « Peasants, poverty and population. Economic and Political Factors in the Family Structure of the Working Village People in the Magdeburg Region, 1900-1939 », in Evans, Richard J., et Lee, W. Robert, (dir.), The German Peasantry : Conflict and Community in Rural History from the 18th to the 20th Centuries, Londres, Croon-Helm, 1986, p. 205-223.

532

Kölling, Berndt, Familienwirtschaft und Klassenbildung. Landarbeiter im Arbeitskonflikt. Das ostelbische Pommern und die norditalienische Lomellina 1901-1921, Vierow bei Greifswald, SH-Verlag, 1996, 426 p.

533

Medick, Hans, Weben und überleben in Laichigen:Lokalgeschichte als alllgemeine Geschichte, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 1996, 708 p.

534

Mehl, Heinrich, Roos, Meike, et Turkowski, Guntram, Land und Hauswirtschaft im alten Schleswig-Holstein : Arbeit der Bauern 1850-1950, Heide, Boyens, 2004, 239 p.

535

Reif, Heinz, (dir.), Ostelbische Agrargesellschaft im Kaiserreich und in der Weimarer Republik : Agrarkrise - junkerliche Interessenpolitik - Modernisierungsstrategien, Berlin, Akademie Verlag, 1994, 415 p.

536

Sabean, David, Property, Production and Family in Niederhausen 1700-1870, Cambridge (EU), Cambridge University Press, 1990, xxiii-511 p.

537

Schissler, Hanna, Preußische Agrargesellschaft im Wandel. Wirtschafliche, gesellschaftliche und politische Transformations- prozesse von 1763 bis 1847, Göttingen, Vandenhoeck und Ruprecht, 1978, 285 p.

Espagne

538

Bernal, Antonio Miguel, et Drain, Michel, Les Campagnes sévillanes aux xixe-xxe siècles. Rénovation ou stagnation, Madrid, Casa de Velázquez, 1975, 133 p.

539

Carddesin Diaz, José Maria, « Paysannerie, marché et État. La structure sociale de la Galice rurale au xixe siècle », Annales, 1996, 6, p. 325-346.

540

Castells, Luis, Modernización y dinámica politica en la sociedad guipùzcoana de la Restauración, 1876-1915, Madrid, Siglo xxi, 1987, xiii-521 p.

541

Mayayo i Artal, Andreu, La Conca de Barberà, 1890-1939 : de la crisi agraria a la Guerra civil, Tarragone, Montblanc, 1986, 529 p.

542

Millán García-Varela, Jesús, Rentistas y campesinos. Desarollo agrario y tradicionamismo político en el sur del Pais Valenciano, 1680-1840, Alicante, Instituto Juan Gil-Albert, 1984, 451 p.

543

Millán García-Varela, Jesús, El Poder de la tierra. La sociedad agraria del Bajo Segura en la época del liberalismo 1830-1890, Alicante, Institucion Juan Gil-Albert, 1999, 286 p.

544

Pere, Pascual, Agricutura i industrialització a la Catalunya del segle xix, Barcelone, Critica, 1990, 328 p., préface de Josep Fontana.

545

Rubio Pérez, Laureano, La Bañeza y su tierra 1650-1850. Un modelo de sociedad rural leonesa: los hombres, los recursos y los comportamientos sociales, León, Universidad-Servicio de Publicaciones, 1987, 514 p.

Italie

546

On renverra d’abord aux contributions des 3 volumes de la Storia dell’agricoltura dirigée par Piero Bevilacqua en rappelant qu’un très grand nombre de chapitres sont régionaux et proposent ainsi des regards monographiques sur l’Italie agricole.

547

Cappelletto, Giovanna, Storia di famiglie. Matrimonio, biografie famigliari e identità locale in una comunità dell’Italia centrale : Poppi dal xviii al xix secolo, Venise-Florence, Marsilio-Regione Toscana, 1996, 152 p.

548

Carle, Lucia, La Patria locale. L’identità dei Montalcinesi dal xvi al xx secolo, Venise-Florence, Marsilio-Regione Toscana, 1996, 357 p.

549

Carera, Aldo (dir.), Terre di Lombardia. Per una lettura dello sviluppo economico regionale tra xviii e xx secolo, Milan, isu, 2002, 426 p.

550

Chabot, Isabelle Una terra senza uomini. Suvereto in Maremma dal xvi al xix secolo, Venise-Florence, Marsilio-Regione Toscana, 1997, 176 p.

551

Ciuffoletti, Zeffiro, et Pazzagli, Carlo, (dir.), Cultura e lavoro contadino nel territorio certaldese, Certaldo-Florence, Comune di Certaldo-Vallecchi, Florence, 1979, xv-160 p.

552

Cuaz, Mario (dir.), Gli anni della svolta: la Valle d’Aosta fra tradizione e modernità 1900-1922, Aoste, Sylos, 2003, 184 p.

553

Dal, Pane, Economia e società a Bologna nell’età del Risorgimento (1968), Bologne, Editrice Compositori, 1999, ix-772 p.

554

[Une monographie classique retraçant notamment l’évolution de l’agriculture émilienne dans le premier xixe].

555

Massafra, Angelo, (dir.), Problemi di storia delle campagne meridionali nell’età moderna e contemporanea, Bari, Dedalo, 1981, viii-716 p.

556

Meyriat Jean, (dir.), Tradition et changement en Toscane, Paris, Armand Colin-Fondation Nationale des Sciences Politiques, 1970, xvi-421 p.

557

Mineccia, Francesco, La Pietra e la città. Famiglie artigiane e identità urbana a Fiesole dal xvi al xix secolo, Venise, Marsilio-Regione Toscana, 1996, 366 p.

558

Mineccia, Francesco, Campagne toscane in età moderna. Agricoltura e società rurale (secoli xvi-xix), Galatina, Congedo, 2002, 312 p.

559

[Ce recueil d’articles sur les campagnes toscanes est marginal pour notre chronologie, mais permet de bien poser les grands problèmes fonciers de la période pré-unitaire].

560

Mocarelli, Luca, (dir.), Tra Identità e integrazione. La Lombardia nella macroregione alpina dello sviluppo europeo (secoli xvii-xx), Milan, Franco Angeli, 2002, 310 p.

561

Morano, Michelangelo, Storia di una società rurale. La Basilicata nell’Ottocento, Rome-Bari, Laterza, 1994, xxii-670 p., préface de Gabriele De Rosa.

562

[Une monographie exemplaire sur la société rurale d’une région du Sud de l’Italie avec d’emblée une attention particulière pour les problèmes de l’environnement et des paysages].

563

Mori, Giorgio, La Valdelsa dal 1848 al 1900. Sviluppo economico, movimenti sociali e lotta politica, Milan, Feltrinelli, 1957, 312 p.

564

Pacini, Monica, Tra Acque e strade. Lastra a Signa da Pietro Leopoldo al Regno d’Italia, Florence, Olschki, 2001, 392 p.

565

Pazzagli, Rossano, Famiglie e paesi : mutamento e identita locale in una comunità toscana. Buggiano dal xvii al xix secolo, Florence-Venise, Regione Toscana-Marsilio, 1996, 246 p.

566

Pellegrini, Aurelio, Il « Gancio alla gola ». Uomini e terra in una comunità toscana tra ’700 e ’800, Pisa, Edizioni ets, 2003, 271 p.

567

[Le village de Montescudaio jusqu’aux années 1840].

568

Pirillo, Paolo, Gente di Pontremoli. Identità, continuità, mutamenti in un centro della Lunigiana, Venise-Florence, Marsilio-Regione Toscana, 1997, 226 p.

569

Rinaldi, Alberto, La Padania tra arretratezza e modernizzazione. Le campagne modenesi dalla fine del’700 all’Unità nazionale, Bologne, Pitagora Editrice, 1995, vi-275 p.

2 - Habitat, paysages et environnement ruraux

France et études comparées

570

Corbin, Alain, Les Cloches de la terre. Paysage sonore et culture sensible dans les campagnes du xixe siècle, Paris, Albin Michel, 1994, 359 p.

571

Cornu, Pierre, « Déprise agraire et reboisement. Le cas des Cévennes 1860-1970 », Histoire et Sociétés Rurales, n° 20, 2e semestre 2003, p. 173-201.

572

Corvol, Andrée, L’Homme aux bois. Histoire des relations de l’homme et de la forêt (xviie-xxe siécles), Paris, Fayard, 1987, 587 p.

573

Corvol, Andrée,« La forêt », in Nora, Pierre, ( dir.), Les Lieux de mémoire, t. iii-1, Les France, Conflits et partages, Paris, Gallimard, 1992, p. 673-737.

574

Frémont, Armand, « La terre », in Nora, Pierre, ( dir.), Les Lieux de mémoire, t. iii-2, Les France, Traditions, Paris, Gallimard, 1992, p. 18-55.

575

Grandcoing Philippe, « Paysage et distinction sociale. Les mutations de l’environnement châtelain au xixe siècle : l’exemple de la Haute-Vienne », Histoire et Sociétés Rurales, n° 12, 2e semestre 2003, p. 109-129.

576

Jacobeit, Wolfgang, Mooser, Josef, et Strath, Bo, (dir.), Idylle oder Aufbruch ? Das Dorf im bürgerlichen 19. Jahrhundert. Ein europäischer Vergleich, Berlin, Akademie Verlag, 1990, 283 p.

577

Lalouette, Jacqueline, « Histoires de cloches et de clochers », in Agulhon, Maurice, (dir.), Cultures et folklores républicains. Actes du colloque « Les marques républicaines dans la culture populaire en France », organisé à Toulouse 10-12 décembre 1992, Paris, Éditions du cths, 1995, p. 335-347.

578

Pitte, Jean-Robert, Terres de Castanide. Hommes et paysages du châtaignier de l’Antiquité à nos jours, Paris, Fayard, 1986, 480 p.

579

Pitte, Jean-Robert, Histoire du paysage français de la Préhistoire à nos jours, (1986), Paris, Tallandier, 2001, 444 p.

580

Walter, François, Les Figures paysagères de la nation. Territoire et paysage en Europe xvie-xxe siècle, Paris, Éditions de l’ehess, 2004, 521 p.

581

[La deuxième partie « Paysage et identité » est précieuse pour la réflexion sur les rapports entre représentation du paysage rural et nation].

Allemagne

582

Brüggeman, Beate, et Riehle, Rainer, Le Village allemand, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 1994, 186 p.

583

Grewe, Bernd-Stefan, Der versperrte Wald : Ressourcenmangel in der bayerischen Pfalz (1814-1870), Cologne-Weimar-Vienne, Böhlau, 2004, 508 p.

584

Guderman, Rita, Morastwelt und Paradies. Ökonomie und Ökologie in der Landwirtschaft am Beispiel der Meliorationen in Westfalen und Brandenburg 1830-1880, Paderborn-Munich-Vienne-Zurich, Fernand Schöning, 2000, 577 p.

585

[Sur les politiques étatiques et les initiatives privées d’amendement, de drainage et d’irrrigation].

Espagne

586

Clément, Vincent, De la Marche-frontière au pays-des-bois. Forêts, sociétés paysannes et territoires en Vieille-Castille (xie-xx e siècle), Madrid, Casa de Velázquez, 2002, 376 p.

587

Cobo Romero, Francisco, Cruz Artyacho, Salvador, et Molina Navarro, Manuel, « Privatización del monte y protesta campesina en Andalucía oriental (1836-1920) », Agricultura y Sociedad, 65, octobre-décembre 1992, p. 253-302.

588

Garrayo Urruela, Jesús María, « Los montes del País Vasco (1833-1935) », Agricultura y Sociedad, 65, octobre-décembre 1992, p. 175-216.

589

Pérez Picazo, María Teresa, « Gestión del agua y conflictividad en el Sureste de España, siglos xix-xx », in Collectif, El Agua a debate en la Universidad. Hacia una nueva cultura del agua, Sarragosse, Université de Sarragosse, 1998, p. 559-577.

590

Pérez Picazo, María Teresa, « La question agraire et la nouvelle politique d’irrigation en Espagne au début du xxe siècle », in Chastagnaret, Gérard, (dir.), Crise espagnole et nouveau siècle en Méditerranée. Politiques publiques et mutations structurelles des économies dans l’Europe méditerranéenne fin xixe-début xx e siècle, Madrid-Aix-en-Provence, Casa de Velázquez-Publications de l’Université de Provence, 2000, p. 191-216.

Italie

591

Agnoletti, Mauro (dir.), Storia e risorse forestali, Florence, Accademia Italiana di Scienze Forestali, 2001, xiv-385 p.

592

Armiero, Marco, Il Territorio come risorsa. Comunità, economie e istituzioni nei boschi abruzzesi 1806-1860, Naples, Liguori, 1999, 300 p.

593

Barone, Giuseppe, et Barone, Giuseppe, Mezzogiorno e modernizzazione. Elettricità, irrigazione e bonifica nell’Italia contemporanea, Turin, Einaudi, 1986, 408 p.

594

Bevilacqua, Piero, « Tra Europa e Mediterraneo. L’organizzazione degli spazi e i sistemi agrari nell’Italia contemporanea », in Bevilacqua, Piero, (dir.), Storia dell’agricoltura italiana in età coontemporanea, t. i, Spazi e paesaggi, Venise, Marsilio, 1989, p. 5-36.

595

Bianco, Furio, et Lazzarini, Antonio, Forestali, mercanti di legname e boschi pubblici. Candido Morassi e i progetti di riforma boschiva nelle Alpi carniche tra Settecento e Ottocento, Udine, 2003, 239 p.

596

Buffa, Eusebio, Il Canale Cavour e il progresso economico e sociale del Novarese e della Lomellina, Pavie, Associazione irrigazione est-Sesia, 1968, xii-594 p.

597

Cafaro, Piero, et Scarmellini, Guglielmo (dir.), Mondo alpino. Identità locali e forme di integrazione nello sviluppo economico (secoli xviii-xx), Milan, Franco Angeli, 2003, 345 p.

598

[Les actes d’un colloque sur la modernisation en montagne (industrialisation et exploitation des ressources hydrologiques), les étapes de l’intégration économique et les résistances suscitées par ce processus].

599

D’Elia, Constanza, Bonifiche e stato nel Mezzogiorno : 1815-1860, Naples, esi, 1994, 332 p.

600

Gambi, Lucio, « I valori storici dei quadri ambientali », in Romano, Ruggiero, et Vivanti, Corrado, (dir.), Storia d’Italia, I caratteri originali, t. 1, (1972), Turin, Einaudi, 1989, p. 5-60.

601

Guarducci, Anna, (dir.), Orbetello e l’identità della Maremma ’800-’900, Florence, Centro Editoriale Toscano, 2003, 289 p.

602

Haussmann, Giovanni, « Il suolo d’Italia nella storia », in Romano, Ruggiero, et Vivanti, Corrado, (dir.), Storia d’Italia, I caratteri originali, t. 1, (1972), Turin, Einaudi, 1989, p. 63-132.

603

Lazzarini, Antonio, ( dir.), Diboscamento montano e politiche territoriali. Alpi ed Appennini dal Settecento al Duemila, Milan, Franco Angeli, 2002, 598 p.

604

Novello, Elisabetta, La Bonifica in Italia. Legislazione, credito e lotta alla malaria dall’Unità al fascismo, Milan, Franco Angeli, 2003, 313 p.

605

Piccioni, Luigi, Il Volto amato della Patria. Il primo movimento per la protezione della natura in Italia 1880-1934, Camerino, Università degli Studi, 1999, v-330 p.

606

Segre, Luciano, Agricoltura e costruzione di un sistema idraulico nella pianura piemontese (1800-1880), Milan, Banca commerciale italiana, 1983, 187 p.

607

Sereni, Emilio, Histoire du paysage rural italien (1964), Paris, Julliard, 1965, 328 p.

608

[Le titre de ce classique italien est mal traduit en français, c’est du « paysage agraire » qu’il est question].

3 - Iconographie rurale

609

Becchetti, Piero, Immagini della campagna romana, 1853-1915, Rome, Qasar, 1983, 221 p.

610

Brettell, Caroline B. et Richard R., Les Peintres et le paysan au xixe siècle, Genève, Skira, 1983, 156 p.

611

Bevilacqua, Piero, Il Paesaggio italiano nelle fotografie dell’Istituto Luce, Rome, Editori Riuniti, 2002, 245 p.

612

Cazzola, Franco, L’Italia contadina, Storia fotografica della società italiana, Rome, Editori Riuniti, 2000, 192 p.

613

Chamboredon, Jean-Claude, « Peinture des rapports sociaux et invention de l’éternel paysan: les deux manières de Jean-François Millet », Actes de la recherche en sciences sociales, 17-18, novembre 1977, p. 6-28.

614

Colombo, Cesare, Falzone Del Barbaro, Michele, et Occhipinti, Francesca, La Fatica dell’uomo, condizioni di lavoro nei campi e nelle officine dall’Unità alla Prima Guerra mondiale, Milan, Longanesi, 1979, 103 p.

615

Dacos, Marin, « L’œil et la terre. Vers une histoire du regard 1900-1950 », Ruralia, 1997-1, p. 35-64.

616

Firpo, Massimo, et Zunino, Pier Giorgio, (dir.), La Storia e le sue immagini. L’Italia dall’Unità a oggi, Milan, Garzanti, 2002, t. i, Ambiente, persone, economia, x-604 p. ; t. ii, Istituzioni, società, costumi, 604 p.

617

[Il s’agit d’une histoire photographique de l’Italie organisée thématiquement. L’illustration est constituée par les riche fonds Alinari et la campagne y occupe une place importante].

618

Fumian, Carlo, (dir.), « Dizionario illustrato di agricoltura », in Bevilacqua Piero, Storia dell’agricoltura italiana in età contemporanea, t. ii, Uomini e classi, Venise, Marsilio, 1990, p. 501-504-i-xcvi.

619

Girardin, Daniel, Crispini, Nicolas, et Malfroy, Sylvain, Terres d’ombres. 1915-1965. Itinéraire photographique de Gustave Roud, Genève, Slatkine, 2002, 215 p.

620

Mayaud, Jean-Luc, Courbet, L’enterrement à Ornans : un tombeau français pour la République, Paris, Éditions de La Boutique de l’Histoire, 1999, 183 p.

621

Mayaud, Jean-Luc, Gens de la terre. La France rurale, 1880-1940, Paris, Éditions du Chêne-Hachette, 2002, 312 p.

622

[Un corpus de 465 photographies sur les campagnes françaises avec une introduction historique].

623

Nani, Michele, Elena, Liliana, Scavino, Marco, Il Quarto Stato di Pellizza da Volpedo tra cultura e politica. Un’immagine e la sua fortuna, Turin, Edizioni Angolo Manzoni, 2002, 128 p., introduction d’Aurora Scotti.

624

[Une approche stimulante du plus célèbre tableau représentant une manifestation de villageois, ouvriers et paysans piémontais au début du xxe siècle.]

B - Regards sur le quotidien des populations rurales

1 - Comportements démographiques et sociaux

Familles et classes d’âge

625

Armengaud, André, « Note sur le mouvement naturel de la population urbaine comparé à celui de la population rurale, du milieu du xixe siècle à 1931 », in Grandes villes et petites villes, 3e Colloque de démographie, Lyon - Saint-Étienne - Grenoble 1968, 1970, p. 479-485.

626

Burguera, Mónica, « Gendered scenes of the countryside : public sphere and peasant family resistance in the nineteenth-century Spanish town », Social History, 29-3, août 2004, p. 320-341.

627

Congost Colomer, Rosa, « Presión demográfica, relaciones de clase y producción agrícola en la región de Gerona (1768-1862) », Agricultura y Sociedad, 50, janvier-mars 1989, p. 155-186.

628

Duroux, Rose, « Femme seule, femme paysanne, femme de migrant », in Collectif, Le Paysan. Actes du deuxième colloque d’Aurillac 2-4 juin 1988, Paris, Éditions Christian, 1989, p. 145-168.

629

Claverie, Élisabeth, et Lamaison, Pierre, L’Impossible mariage. Violence et parenté en Gévaudan, xvii, xviii et xixe siècles, Paris, Hachette, 1982, 364 p.

630

Farcy, Jean-Claude, La Jeunesse rurale dans la France du xixe siècle, Paris, Éditions Christian, 2004, 220 p.

631

[Une synthèse vigoureuse, concise et très informée sur un sujet peu abordé. Indispensable].

632

Lee, Robert, « Family and ‘modernisation’ : The Peasant Family and Social Change in Nineteenth century Bavaria », in Evans, Richard J., et Lee, W. Robert, (dir.), The German Family: Essays on the Social History of the Family in Nineteenth and Twentieth century Germany, Londres, Croom Helm, 1981, p. 84-119.

633

Héran, François, Le Bourgeois de Séville : terre et parenté en Andalousie, Paris, puf, 1990, 222 p.

634

Melograni, Piero, (dir.), La Famiglia italiana dall’Ottocento a oggi, Rome-Bari, Laterza, 1988, xviii-712 p.

635

Ormières, Jean-Louis, « Natalité, fécondité et illégitimité en Anjou au xixe », Histoire, économie et sociétés, 2e trimestre 2000, p. 235-252.

636

Schulte, Regina, « Peasants and Farmers’ Maids. Female Farm Servants in Bavaria at the End of the Nineteenth Century », in Evans, Richard J., et Lee, W. Robert, (dir.), The German Peasantry: Conflict and Community in Rural History from the 18th to the 20th Centuries, Londres, Croon-Helm, 1986, p. 158-173.

637

Thuillier, Guy, La Naissance en Nivernais au xix e siècle, Paris, Comité d’histoire de la Sécurité sociale, 1993, 263 p.

638

[Une publication de sources introduites et commentées.]

Migrations

France
639

Chatelain, Abel, Les Migrants temporaires en France de 1800 à 1914 : histoire économique et sociale des migrants temporaires des campagnes françaises au xixe siècle et au début du xxe, Lille, Presses de l’Université de Lille iii, 1976, 2 vol., 1213 p.

640

Granet-Abisset, Anne-Marie, La Route réinventée. Les migrations des Queyrassins aux xixe et xxe siècles, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, 1994, 284 p.

641

Hourmat, Pierre, « De l’émigration basco-béarnaise du xviiie siècle à nos jours », Bulletin de la Société des sciences, lettres et arts de Bayonne, 132, 1976, p. 227-255.

642

Rosental, Paul-André, Les Sentiers invisibles. Espaces, familles et migrations dans la France du xx e siècle, Paris, Éditions de l’ehess, 1999, 256 p.

643

[Une enquête sur 97 lignées de migrants (12 départements) qui donne une lecture nouvelle et convaincante de l’exode rural fondée sur l’importance de la famille et de la mobilité intercommunale].

644

Weil, François, « Intégration au national et migrations aux Amériques. Réflexions sur l’exemple français », in Collectif, La Politisation des campagnes au xixe siècle. France, Italie, Espagne et Portugal. Actes du colloque international organisé par l’École française de Rome en collaboration avec l’École normale supérieure (Paris), l’Universitat de Girona et l’Università degli studi della Tuscia-Viterbo 20-22 février 1997, Rome, École française de Rome, 2000, p. 197-206.

645

[Réflexions indispensables pour replacer l’émigration rurale dans les problématiques plus amples d’histoire sociale et politique].

Allemagne, Espagne, Italie
646

Anes Alvarez, Rafael, La Emigracion de Asturianos a América, Colombres, Ediciones Jucar, 1993, 174 p.

647

Arrigoni, Tiziano, Uomini dei boschi e della natura. Emigrazione stagionale dall’Appennino toscano allla Corsica (xviii-xx), Pise, Pacini, 2002, 110 p.

648

Arru, Angiolina, et Ramella, Franco (dir.), L’Italia delle migrazioni interne. Donne, uomini, mobilità in età moderna e contemporanea, Rome, Donzelli, 2003, 390 p.

649

De Clementi, Andreina, Di qua e di là dell’oceano. Emigrazione e mercati nel Meridione 1860-1930, Rome, Carocci, 1999, 142 p.

650

Douki, Caroline, « L’émigration toscane de 1860 à 1914 : rythmes et flux », Studi Emigrazione, 30-109, 1993, p. 29-46.

651

Douki, Caroline, « Les maires de l’Italie libérale à l’épreuve de l’émigration: le cas des campagnes lucquoises », Mélanges de l’École française de Rome. Italie et Méditerranée, 106, 1994-1, p. 333-364.

652

Douki, Caroline, « Lucquois au travail ou émigrés italiens ? Les identités à l’épreuve de la mobilité transnationale (1850-1914) », Le Mouvement Social, 1999, 188, p. 17-41.

653

Faidutti-Rodolph, Anne-Marie, L’Immigration italienne dans le Sud-Est de la France, Gap, Ophrys, 1964, iv-402 p.

654

Franzina, Emilio, La Grande emigrazione. L’esodo dei rurali dal Veneto durante il secolo xix, Venise, Marsilio, 1976, 314 p.

655

Franzina, Emilio, « Il colono immaginato. Emigrazione agricola e forme della mediazione tra letteratura, mito e realtà : il caso italo-brasiliano di Bortolo Belli » in Reginato, Mauro, (dir.), Dal Piemonte allo stato di Espirito Santo. Aspetti della emigrazione italiana in Brasile tra ottocento e novecento. Atti del Seminario internazionale, Torino 22-23 settembre 1995, Turin, Fondazione Giovanni Agnelli-Regione Piemonte-sides, 1996.

656

Gabaccia, Donna Rae, « Neither Padrone Slaves nor Primitive Rebels : Sicilians on two continents » in Hoerder, Dirk, (dir.), Essays on Working Class Immigrants, De Kalb, Northern Illinois University Press, 1986.

657

Gabaccia, Donna Rae, Militants and Migrants. Rural Sicilians become American Workers, New Brunswick et Londres, Rutgers University Press, 1988.

658

Hochstadt, Steve, « Migration and Industrialization in Germany 1815-1977 », Social Science History, 5, 1981, p. 445-468.

659

Kapfhammer, Günther, Volkskundliche Untersuchungen zur historischen Mobilität landwirtschaftlicher Arbeiter in Bayern und angrenzenden Gebieten : Abenteuerlust war es nicht ! ; Literaturstudien, Feld- und archivalische Quellenforschung, Würzburg, Blätter für Volksunde, 1989, 344 p.

660

Pécout, Gilles, « Dalla Toscana alla Provenza : emigrazione e politicizzazione nelle campagne (1880-1910) », Studi storici, a.31, 3, juillet-septembre 1990, p. 723-738.

661

Pozzetta, George, et Ramirez, Bruno, (dir.), The Italian Diaspora. Migration Across the Globe. Essays in Honour of Robert Harney, Toronto, Multicultural History Society of Ontario, 1992, vii-211 p.

662

Reeder, Linda, Widows in white. Migration and the transformation of rural Italian women, Sicily 1880-1920, Toronto-Buffalo-London, University of Toronto Press, 2003, 322 p.

663

Reginato, Mauro, (dir.), Dal Piemonte allo stato di Espirito Santo. Aspetti della emigrazione italiana in Brasile tra ottocento e novecento. Atti del Seminario internazionale, Torino 22-23 settembre 1995, Turin, Fondazione Giovanni Agnelli-Regione Piemonte-sides, 1996, 340 p.

664

Rogari, Sandro, Mezzogiorno ed emigrazione. L’Inchiesta Faina sulle condizioni dei contadini nelle provincie meridionali e nella Sicilia 1906-1911, Florence, Centro Editoriale Toscano, cxxxv-550 p.

665

Sánchez Alonso, Blanca, Las Causas de la emigración española 1880-1930, Madrid, Alianza Editorial, Madrid, 1995, 325 p.

666

Villares, Ramón, et Fernández, Marcelino, Historia da emigración galega a América, Santiago de Compostela, Xunta de Galicia, 1996, 171 p.

2 - Modes et conditions de vie

France et généralités

667

Armengaud, André, « La question du blé dans la Haute-Garonne au milieu du xixe siècle », in Études, Bibliothèque de la révolution de 1848, t. xvi, Paris, Société d’histoire de 1848, 1954, p. 109-123.

668

Bonnain-Moerdijk, Rolande, « L’alimentation paysanne en France entre 1850 et 1936 », Études rurales, 58, avril-juin 1975, p. 29-49.

669

Dauphin, Cécile, et Pézerat, Pierrette, « Les consommations populaires dans la seconde moitié du xixe siècle à travers les monographies de l’École de Le Play », Annales esc, 1975, p. 537-552.

670

Gueslin, André, Gens pauvres, pauvres gens dans la France du xix e siècle, Paris, Aubier, 1998, 314 p.

671

Haudebourg, Guy, Mendiants et vagabonds en Bretagne au xixe siècle, Rennes, pur, 1998, 436 p., préface d’Alain Croix.

672

Hubscher, Ronald, « Pauvreté ou pauvretés ? Le milieu rural français au xixe siècle », in Maclouf, Pierre, (dir.), La Pauvreté dans le monde rural, Paris, L’Harmattan-Association des ruralistes français, 1986, p. 155-169.

673

Léonard, Constant et Guy, « La maison cévenole et l’élevage du ver à soie », Le Mouvement Social, 1985, 130, p. 105-113.

674

Malassis, Louis, Les Trois âges de l’alimentaire. Essai sur une histoire sociale de l’alimentation et de l’agriculture, t. 2, L’âge agro-industriel, Paris, Éditions de Cujas, 1997, 367 p.

675

Maneuvrier, Jack, Ainsi se soignaient nos aïeux, en Normandie, du xviiie au début du xxe siècle, Luneray, Éditions Bertout, 1999, 175 p.

676

Pourcher, Yves, « La pauvreté comme enjeu local. La Lozère au xixe siècle », in Maclouf, Pierre, (dir.), La Pauvreté dans le monde rural, Paris, L’Harmattan-Association des ruralistes français, 1986, p. 269-280.

677

Mendels, Francklin, « La composition du ménage paysan en France au xixe : une analyse économique du mode de production domestique », Annales esc, 1978-4, p. 780-802.

678

Schweitz, Arlette, La Maison tourangelle au quotidien. Façons de bâtir, manières de vivre 1850-1930, Paris, Publications de la Sorbonne, 1997, 317 p., préface d’Alain Corbin.

679

Vivier, Nadine, « Exclusion et pauvreté rurale au xixe », in Gueslin, André, et Kalifa, Dominique, (dir.), Les Exclus de l’Europe 1830-1930, Paris, Les Éditions de l’Atelier, 1999, p. 124-133.

680

Selig, Jean-Michel, Malnutrition et développement économique dans l’Alsace du xix e siècle, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 1996, 868 p.

681

Thuillier, Guy, L’Imaginaire quotidien au xixe siècle, Paris, Économica, 1985, xvi-194 p., préface d’Yves Pelicier.

682

Thuillier, Guy, La Mendicité en Nivernais : débats et pratiques, 1840-1860, Paris, Association pour l’étude de l’histoire de la sécurité sociale, 2001, vi-725 p.

683

Thuillier, Guy, Le Médicament en Nivernais au xixe siècle, Paris, Association pour l’étude de l’histoire de la sécurité sociale, 2004, 634 p.

684

Wagniart, Jean-François, Le Vagabond à la fin du xixe siècle, Paris, Belin, 1999, 348 p.

Allemagne, Espagne et Italie

685

Camporesi, Piero, Alimentazione folclore società, Parme, Pratiche, 1980, 210 p.

686

Conard, Pierre, et Lovett, Albert, « Problèmes de l’évaluation du coût de la vie en Espagne. i. Le prix du pain depuis le milieu du xixe siècle », Mélanges de la Casa de Velázquez, 5, 1969, p. 411-441.

687

Conte, Alfonso, Stili di vita e modelli di consumo nel Mezzogiorno tra Otto e Novecento, Salerne, Plectica, 2003, 142 p.

688

[Une enquête menée sur l’évolution de la consommation de familles de paysans et de propriétaires fonciers de Campanie].

689

Felice, Costantino, Il Disagio di vivere. Il cibo, la casa, le malattie in Abruzzo e Molise dall’Unità al secondo dopoguerra, Milan, Franco Angeli, 1989, 328 p.

690

Heinrich, Christel, « Peasant Customs and Social Structure. Rural Marriage Festivals in the Magdeburg Region in the 1920s », in Evans, Richard J., et Lee W. Robert, (dir.), The German Peasantry: Conflict and Community in Rural History from the 18th to the 20th Centuries, Londres, Croon-Helm, 1986, p. 224-234.

691

Estrada i Bonell, Ferra, Les Cases pageses al Pla d’Urgell. Familia, residència, terra i treball durant els segles xix-xx, Lleida, Pagès Editors, 1998, 563 p.

692

Lazzarini, Antonio, Contadini e agricoltura. L’Inchiesta agraria Jacini nel Veneto, Milan, Franco Angeli, 1983, 354 p.

693

Martinez Carrión, José Miguel, (dir.), El Nivel de vida en la España rural siglos xviii-xx, Alicante, Publicaciones de la Universidad, 2002, 734 p.

694

[Une somme pour tout ce qui concerne les conditions de travail et de vie du monde agricole].

695

Mikelarena Pena, Fernando, « El hogar rural en España a mediados del siglo xix : algunas consideraciones desde la perspectiva de historia agraria », Noticiario de Historia Agraria, janvier-juin 1992, 2-3, p. 33-61.

696

Peréz García, José Manuel, « Niveaux de vie et traditions culturelles dans les campagnes du León entre 1700 et 1850 », Histoire et Sociétés Rurales, 8, 2e semestre 1997, p. 61-92.

697

Porisini, Giorgio, Agricoltura, alimentazione e condizioni sanitarie. Prime ricerche sulla pellagra in Italia dal 1880 al 1940, Genève, Droz, 1974, 50 p.

698

Rach, Hans-Jürgen, Bauernhaus, Landarbeiterkaten und Schnitterkaserne : zur Geschichte von Bauen und Wohnen der ländlichen Agrarproduzenten in der Magdeburger Börde des 19. Jahrhunderts, Berlin, Akademie-Verlag, 1974, xiv-142 p.

699

Rach, Hans-Jürgen, Weissel, Bernhard, et Plaul, Hainer, (dir.), Das Leben der Werktätigen in der Magdeburger Börde : Studien zum dörflichen Alltag vom Beginn des 20. Jahrhunderts bis zum Anfang der 60er Jahre, Berlin, Akademie-Verlag, 1987, 352 p.

700

Sorcinelli, Paolo, Regimi alimentari, condizioni igieniche, epidemie nelle Marche dell’Ottocento, Urbino, Argalia, 1977, 149 p., préface de Sergio Anselmi.

701

Sorcinellli, Paolo, Miseria e malattie nel xix secolo : i ceti popolari nell’Italia centrale fra tifo petecchiale e pellagra, Milan, Franco Angeli, 1983, 285 p.

702

Sorcinelli, Paolo, Gli italiani e il cibo. Dalla polenta ai cracker, Milan, Bruno Mondadori, 1999, 264 p.

3 - Repères et horizons de la vie religieuse rurale

703

On se reportera d’abord aux diverses histoires religieuses européennes, en français notamment aux tomes x, xi et xii de l’Histoire du christianisme publiée au éditions Desclée sous la direction de Jean-Marie Mayeur, Charles et Luce Pietri, André Vauchez et Marc Venard.

France

704

Angelier, François, et Langlois, Claude, (dir.), La Salette. Apocalypse, pèlerinage et littérature (1846-1896), Grenoble, Jérôme Million, 2000, 219 p.

705

Boutry, Philippe, et Cinquin, Michel, Deux Pélerinages au xixe siècle. Ars et Paray-le-Monial, Paris, Beauchesne, 1980, 309 p.

706

Boutry, Philippe, « Les mutations du paysage paroissial. Reconstruction d’églises et translations de cimetières dans les campagnes de l’Ain au xixe siècle », Ethnologie française, 1985, 1, p. 7-34.

707

Boutry, Philippe, Prêtres et paroisses au pays du curé d’Ars, Paris, Le Cerf, 1986, 706 p.

708

Boutry, Philippe, « Le clocher », in Nora, Pierre, (dir.), Les Lieux de mémoire, t. iii-2, Les France, Traditions, Paris, Gallimard, 1992, p. 56-89.

709

Cabanel, Patrick, « ‘Patois marial’, ‘patois de Canaan’ : le Dieu bilingue du Midi occitan au xix e siècle », in Lagrée, Michel, (dir.), Les Parlers de la foi. Religion et langues régionales, Rennes, pur, 1995, p. 117-131.

710

Cabanel, Patrick, Les Cadets de Dieu. Vocations et migrations religieuses en Gévaudan xviii-xxe, Paris, cnrs Éditions, 1997, 391 p.

711

Chaline, Nadine-Josette, Des Catholiques normands sous la iiie République, Roanne, Horvath, 1985, 252 p.

712

Cholvy, Gérard, Religion et société au xixe siècle : le diocèse de Montpellier, Lille, srt, 1973, 2 vol., xii-1 671 p.

713

Corbin, Alain, Les Cloches de la terre. Paysage sonore et culture sensible dans les campagnes du xixe siècle, Paris, Albin Michel, 1994, 359 p.

714

Delpal, Bernard, Entre Paroisse et commune. Les catholiques de la Drôme au milieu du xixe siècle, Valence, Éditions du Peuple Libre, 1989, 299 p.

715

Encrevé, André, Protestants français au milieu du xixe siècle : les réformés de 1848 à 1870, Genève, Labor et Fides, 1986, 1 121 p.

716

Faugeras, Marius, Le Diocèse de Nantes sous la monarchie censitaire 1813-1822-1849, 2 vol., Fontenay-le-Comte, Lussaud, 1964, xxxiv-527 + 467 p.

717

Froeschlé-Chopard, Marie-Hélène, Espace et Sacré en Provence (xvie-xxe siècles). Cultes, images, confréries, (1985), Paris, Le Cerf, 1994, 605 p.

718

Hilaire, Yves-Marie, Une Chrétienté au xixe siècle ? La vie religieuse des populations du diocèse d’Arras 1840-1914, 2 vol., Lille, Publications de l’Université de Lille, 1977, 2 vol., 1 017 p.

719

Joutard, Philippe, « Le Musée du Désert. La minorité réformée », in Nora, Pierre, (dir.), Les Lieux de mémoire, t. iii-1, Les France, Conflits et partages, Paris, Gallimard, 1992, p. 531-559.

720

Jones, Peter, « Quelques formes élémentaires de la vie religieuse dans la France rurale », Annales esc, 1987-1, p. 91-116.

721

Lagrée, Michel, Mentalités, religion et histoire en Haute-Bretagne. Le diocèse de Rennes 1815-1848, Paris, Klincksieck, 1977, 492 p.

722

Lagrée, Michel, Religion et cultures en Bretagne 1850-1950, Paris, Fayard, 1992, 602 p.

723

Lagrée, Michel, (dir.), Les Parlers de la foi. Religion et langues régionales, Rennes, pur, 1995, 161 p.

724

Lalouette, Jacqueline, « Histoires de cloches et de clochers », in Agulhon, Maurice, (dir.), Cultures et folklores républicains. Actes du colloque « Les marques républicaines dans la culture populaire en France », organisé à Toulouse 10-12 décembre 1992, Paris, Éditions du cths, 1995, p. 335-347.

725

Lambert, Yves, Dieu change en Bretagne. La religion de Limerzel de 1900 à nos jours, Paris, Le Cerf, 1985, 451 p.

726

Le Bras, Gabriel, L’Église et le village, Paris, Flammarion, 1976, 289 p.

727

Launay, Marcel, Le Diocèse de Nantes sous le Second Empire, 2 vol., Nantes, cid, 1982, 980 p.

728

Launay, Marcel, Le Bon prêtre. Le clergé rural au xixe siècle, Paris, Aubier, 1986, 323 p.

729

Mension-Rigau, Éric, Le Donjon et le clocher : nobles et curés de campagne de 1850 à nos jours, Paris, Perrin, 2003, 508 p.

730

Marcihacy, Christiane, Le Diocèse d’Orléans au milieu du xixe siècle. Les hommes et leur mentalité, Paris, Sirey, 1964, xvi-501 p.

731

Muller, Claude, Dieu est catholique et alsacien. La vitalité du diocèse de Strasbourg au xixe siècle 1802-1914, 2 vol., Lille, art-Société d’histoire de l’Église d’Alsace, lxxxiv-1 126 p.

732

Pérouas, Louis, Les Limousins, leurs saints, leurs prêtres, du xve au xxe siècle, Paris, Le Cerf, 1988, 215 p.

733

Petit, Vincent, « Le clergé contre l’ivrognerie. La campagne du père Ducreux dans les montagnes du Doubs 1830-1960 », Histoire et Sociétés Rurales, 13, 1er semestre 2000, p. 93-118.

734

Pinard, Liliane, Les Mentalités religieuses du Morvan au xixe siècle (1830-1914), Dijon, Éditions universitaires de Dijon, 1997, 621 p.

735

Sorrel, Christian, Les Catholiques savoyards. Histoire du diocèse de Chambéry, 1890-1940, Les Marches, La Fontaine de Siloé, 1995, 444 p.

736

Wahl Alfred, Confession et comportement dans les campagnes d’Alsace et de Bade 1871-1939. Catholiques, protestants et juifs. Démographie, dynamisme, économie et société, relations et attitudes politiques, Strasbourg, Coprur., 1980, 2 vol., xxv-1276 p.

Allemagne

737

Blackbourn, David, Marpingen. Apparitions of the virgin Mary in bismarckian Germany, Oxford / New York, Oxford University Press, 1993, xvi-463 p.

738

[Les apparitions mariales de Marpingen en 1876, restituées dans leur environnement social et politique : les mutations d’un bourg rural sarrois de paysans-mineurs à l’époque de la répression du Kulturkampf].

739

Hörger, Hermann, « Mentale Umschichtungen im Dorf des 19. Jahrhunderts zum Wandel bäuerlichen Namensgutes und seiner gesellschaftlichen Hintergründe im sudbayerischen Raum », Zeitschrift für Agrargeschichte und Agrarsoziologie, 19, 1979, p. 1-42.

740

Götz von Olenhusen, Irmtraud, Klerus und abweichendes Verhalten. Zur Sozialgeschichte Katholischer Priester im 19. Jahrhundert : Die Erzdiözese Freiburg, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 1994, 503 p.

741

Janz, Oliver, Bürger besonderer Art. Evangelische Pfarrer in Preussen 1850-1915, Berlin-New York, De Gruyter, xiv-615 p.

742

Janz, Oliver, « Das evangelische Pfarrhaus », in François, Étienne, et Schulze, Hagen, (dir.), Deutsche Erinnerungsorte, t. iii, Munich, Beck, 2001, p. 221-238.

743

Phayer, Fintan-Michael, Religion und das gewöhnliche Volk in Bayern 1750-1850, Munich, Stadtarchiv, 1970, x-281 p.

744

Schorn-Schütte, Luise, et Spahn, Walter, (dir.), Evangelische Pfarrer. Zur sozialen und politischen Rolle einer bürgerlichen Gruppe in der deutschen Gesellschaft des xviii. bis xx. Jahrunderts, Stuttgart-Berlin-Cologne, Kohlhammer, 1997, xxvii-217 p.

745

Sperber, Jonathan, Popular catholicism in Nineteenth-Century Germany, Princeton, Princeton University Press, 1984, xii-319 p.

746

[Étude menée sur la Westphalie et la Rhénanie du nord des lendemains du congrès de Vienne aux années du Kulturkampf].

747

Wahl, Alfred, Confession et comportement dans les campagnes d’Alsace et de Bade 1871-1939. Catholiques, protestants et juifs. Démographie, dynamisme, économie et société, relations et attitudes politiques, Strasbourg, Coprur., 1980, 2 vol., xxv-1 276 p.

Espagne

748

Aubert, Paul, (dir.), Religión y sociedad en España (siglos xix y xx), Madrid, Casa de Velázquez, 2002, 292 p.

749

Callahan, William, Church, politics and society in Spain, 1750-1874, Cambridge (EU), Harvard University Press, 1984, 325 p.

750

Callahan, William, The Catholic Church in Spain : 1875-1998, Washington, The Catholic university of America press, 2000, xvi-695 p.

751

Ucelay-Da-Cal, Enric, « El espais de la sociabilitat : la parròquia, els ‘parroquians’ i la qüestió de les clienteles », L’Avenç, 1993, 171, p. 18-27.

Italie

752

Cavallaro, Ivano, « La parrocchia contadina negli anni del Non expedit : un parrocco intransigente a Vescovana di Padova », Annali dell’Istituto Alcide Cervi, 15, 1983, p. 307-326.

753

Collectif, La Parrocchia in Italia nell’età contemporanea. Atti del Secondo Incontro seminariale di Maratea : 24-25 settembre 1979, Naples, Edizioni Dehoniane, 1982, 991 p.

754

Falzone, Maria Teresa, Le Congregazioni religiose femminili nella Sicilia dell’Ottocento, Caltanissetta-Rome, Salvatore Sciascia Editore, 2002, 308 p.

755

Fincardi, Marco, La Terra disincantata. Trasformazioni dell’ambiente rurale e secolarizzazione nella bassa padana, Milan, Edizioni Unicopli, 2001, 277 p.

756

[Une étude fondamentale sur les conséquences de la sécularisation et de la déprise religieuse dans l’environnement et le fonctionnement de la société rurale de la basse valée du Pô entre la fin du xixe et les débuts du xx e siècle].

757

Gambasin, Angelo, Parroci e contadini nel Veneto alla fine dell’Ottocento, Rome, Edizioni di storia e letteratura, 1973, 316 p.

758

Menozzi, Daniele, Sacro Cuore. Un culto tra devozione interiore e restaurazione cristiana della società, Rome, Viella, 2001, 319 p.

759

Zambarbieri, Annibale, Parrocchia e mondo contadino tra Ottocento e Novecento. Maleo e il parroco Trabattoni, Lodi, Centro di Cultura Paolo VI, 1980, vi-137 p.

C - La terre au cœur des hiérarchies sociales

1 - La terre des cultivateurs : propriété, marché et exploitation

France et études comparées

760

Brelot, Claude-Isabelle, « Une politique traditionnelle de gestion du patrimoine foncier en Franche-Comté au xixe siècle », in Collectif, Les Noblesses européennes au xixe siècle. Actes du colloque de l’École française de Rome, novembre 1985, Rome, École française de Rome/Université de Milan, 1988, p. 221-254.

761

Chauvaud, Frédéric, « L’usure au xix e siècle : le fléau des campagnes », in Ethnographie de la violence. Études rurales, n° 95-96, juillet-décembre 1984, p. 293-313.

762

Defranceschi, Jean, Recherches sur la nature et la répartition de la propriété foncière en Corse de la fin de l’Ancien régime jusqu’au milieu du xixe siècle, Ajaccio, Éditions Cyrnos et Méditerranée, 1986, 2 vol., 349 + xxx-451 p.

763

Demélas, Marie-Danielle, et Vivier, Nadine, (dir.), Les Propriétés collectives face aux attaques libérales (1750-1914). Europe occidentale et Amérique latine, Rennes, pur, 2003, 330 p.

764

Désert, Gabriel, « Propriétaires et propriété dans le bocage normand au xixe siècle », in Collectif, Problèmes agraires et société rurale, Cahier des Annales de Normandie, 1979, p. 139-173.

765

Farcy, Jean-Claude, « Le cadastre et la propriété foncière au xix e siècle », in Faure, Alain, Plessis, Alain, et Farcy, Jean-Claude, (dir.), La Terre et la cité. Mélanges offerts à Philippe Vigier, Paris, Éditions Créaphis, 1994, p. 33-52.

766

Hubscher, Ronald, « La petite exploitation en France : reproduction et compétitivité (fin xixe-début xxe) », Annales esc, 1985-1, p. 54-70.

767

Mayaud, Jean-Luc, « Les biens communaux en France du xviiie au xxe siècle », in Busqueta, Joan J., et Vicedo, Enric (dir.), Béns comunals als Països Catalans i a l’Europa contemporània. Sistemes agraris, organització social i poder local als Països Catalans, Lerida, Institut d’estudis ilerdencs, 1996, p. 553-577.

768

Mayaud, Jean-Luc, La Petite exploitation triomphante. France, xixe siècle, Paris, Belin, 1999, 278 p.

769

Moriceau, Jean-Marc, et Postel-Vinay, Gilles, Ferme, entreprise, famille. Grande exploitation et changements agricoles : les Chartier xviie-xixe siècle, Paris, ehess, 1992, 400 p.

770

[Étude monographique d’une exploitation du nord du Bassin Parisien de 1644 à 1846].

771

Postel-Vinay, Gilles, La Terre et l’argent. L’agriculture et le crédit en France du xviiie au début du xxe siècle, Paris, Albin Michel, 1998, 462 p.

772

Soboul, Albert, « Survivances ‘féodales’ dans la société rurale française au xixe siècle », Annales esc, n° 5, septembre-octobre 1968, p. 965-986.

773

Thébault, Vincent, « Structures foncières, patrimoines et mobilité sociale dans les campagnes françaises du xixe au xx e siècle. Essai d’étude cinématique de la propriété foncière à partir de l’exemple du Midi toulousain », in Antoine, Annie, (dir.), Campagnes de l’Ouest. Stratigraphies et relations sociales dans l’histoire. Actes du colloque de Rennes, 24-26 mars 1999, Rennes, pur, 1999, p. 529-546.

774

Vivier, Nadine, Propriété communale et identité communale. Les biens communaux en France, 1750-1914, Paris, Publications de la Sorbonne, 1999, 352 p., préface d’Alain Corbin.

Allemagne

775

Brakensiek, Stefan, Agrarreform und ländliche Gesellschaft. Die Privatisierung der Marken in Nordwestdeutschland, 1750-1850, Paderborn, Schöningh, 1991, 516 p.

776

Prass, Rainer, Reformprogramm und bäuerliche Interessen. Die Auflösung der traditionellen Gemeindeökonomie im südlichen Niedersachsen 1750-1883, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 1997, 436 p.

Espagne

777

Cruz Villalón, Josefina, Propriedad y uso de la tierra en la Baja Andalucía. Carmona, siglo xviii-xx, Madrid, Servicio de Publicaciones Agrarias, 1980, 360 p.

778

Ferrer, LLorens, « La pequeña explotación en un viñedo de Catalunya central (s. xviii-xix) », in Saavedra, Pegerto, et Villares, Ramón, (dir.), Señores y campesinos en la Península Ibérica, siglos xviii-xx, t. ii, Barcelone, Crítica, 1991, p. 34-62.

779

Garrabou, Ramón, Propriedad y explotación campesina en la España contemporánea, Madrid, mapa, 1992, 300 p

780

Garrabou, Ramón, « Systèmes de transmission des exploitations agricoles en Espagne xviiie-xxe siècles », in Bouchard, Gérard, Goy, Joseph, et Head-König, Anne-Lise, (dir.), Nécessités économiques et pratiques juridiques. Problèmes de transmission des exploitations agricoles xviiie-xxe, Mélanges de l’École française de Rome, Italie et Méditerranée, 110-1, 1998, p. 29-42.

781

Jiménez Blanco, José Ignacio, Privatización de tierras municipales en la Baja Andalucía. Jerez de la Frontera 1750-1995, Jerez de la Frontera, Ememsa-Ayuntiamento de Jerrez, 1996, 333 p.

782

Rueda Hernanz, German, La Desamortización de Mendizábal en Valladolid, 1836-1853 : transformaciones y constantes en el mundo rural y urbano de Castilla la Vieja, Valladolid, Diputación provincial de Valladolid-Institución cultural Simancas, 1980, xlvii-686 p., préface de Luis Miguel Enciso Recio.

783

Rueda Hernanz, German, La Desamortización en España : un balance, 1766-1924, Madrid, Arco Libros, 1997, 95 p.

784

Varela Ortega, José, « Datos sobre la estructura de la propiedad agraria en la España de finales del xix », Agricultura y Sociedad, 8, juillet-septembre 1978, p. 271-337.

785

Villares, Ramon, Evolución de las estructuras agrarias de la provincia de Lugo, 1750-1936, Santiago de Compostela, Secretariado de Publicaciones de la Universidad, 1980, 85 p.

Italie

786

Carle, Lucia, L’Identité cachée : paysans propriétaires dans l’Alta Langa aux xviie-xixe, Paris, Éditions de l’ehess, 1989, 268 p.

787

D’Elia, Costanza, « Formazione della proprietà contadina e intervento statale in Italia 1919-1975 », La Questione agraria, 23, 1986, p. 153-187.

788

Giorgetti, Giorgio, Contadini e proprietari nell’Italia moderna. Rapporti di produzione e contratti agrari dal secolo xvi a oggi, Turin, Einaudi, 1974, 564 p.

789

Locatelli, Andrea, Riforma fiscale e identità regionale. Il catasto per il Lombardo-Veneto 1815-1853, Milan, Vita e Pensiero, 2003, xii-297.

790

Masullo, Gino, « Contadini. La piccola proprietà coltivatrice nell’Italia contemporanea », in Bevilacqua, Piero, Storia dell’agricoltura italiana in età contemporanea, t. ii, Uomini e classi, Venise, Marsilio, 1990, p. 5-43.

791

Montroni, Giovanni, Società e mercato della terra. La vendita dei terreni della chiesa in Campania dopo l’Unità, Naples, Guida, 1983, 154 p.

792

Villani, Pasquale, Studi sulla proprieta fondiaria nei secoli XIX e XX, Annuario dell’Istituto Storico Italiano per l’età moderna e contemporanea, 12, Rome, Staderini, 1962, 268 p.

2 - La terre des bourgeoisies et des aristocraties

Études générales et comparées

793

Collectif, Les Noblesses européennes au xix e siècle. Actes du colloque de Rome, 21, 22, 23 novembre 1985, Rome, École française de Rome, 1988, xii-688 p.

794

Malatesta, Maria, Le Aristocrazie terriere nell’Europa contemporanea, Rome-Bari, Laterza, 1999, vi-199 p.

795

[Une synthèse efficace : très informée, claire et comparative, la seule du genre disponible, sur les élites de la terre en Europe. Indispensable].

France

796

Brelot, Claude-Isabelle, La Noblesse réinventée. Nobles de Franche-Comté de 1814 à 1870, Paris, Les Belles Lettres, 1992, 2 vol., 1243 p.

797

Brelot, Claude-Isabelle, « L’espace châtelain au xixe siècle », in Château et territoire. Limites et mouvances. Première rencontre internationale d’archéologie et d’histoire en Périgord, Périgueux, 23-24-25 septembre 1994, Besançon, Annales littéraires de l’Université de Besançon, 1995, p. 207-216.

798

Goujon, Pierre, « Contribution à l’étude de la grande propriété dans le Mâconnais », Revue d’Histoire économique et sociale, 54, 1976, p. 371-405.

799

Grandcoing, Philippe, Les Demeures de la distinction. Châteaux et châtelains au xixe siècle en Haute-Vienne, Limoges, Presses universitaires de Limoges, 1999, 391 p.

800

Guillemin, Alain, « Rente, famille, innovation: contribution à la sociologie du grand domaine noble au xixe », Annales esc, 1985-1, 40, p. 54-70.

801

Higgs, David, Nobles, titrés, aristocrates après la Révolution 1800-1870, (1987), Paris, Liana Levi, 1990, 437 p.

802

Lalliard, François, « Innovation agronomique et grande propriété aristocratique en Île-de-France au xixe siècle. La gestion de Berthier de Grosbois (1808-1912) », Histoire et Sociétés Rurales, 13, 1er semestre 2000, p. 67-92.

803

Postel-Vinay, Gilles, « Pour une apologie du rentier ou : que font les propriétaires fonciers », Le Mouvement Social, 1981, 115, p. 27-50.

804

Pourcher, Yves, Les Maîtres de granit : les notables de Lozère du xviiie siècle à nos jours (1987), Paris, Plon, 1995, 418 p.

805

Tudesq, André-Jean, Les Grands notables en France, étude historique d’une psychologie sociale 1840-1849, 2 vol., Paris, puf, 1964, 1278 p.

806

Wiscart, Jean-Marie, La Noblesse de la Somme au xixe siècle, Amiens, Encrage, 1994, 254 p.

Allemagne

807

Berdahl, Robert, « Preußischer Adel : Paternalismus als Herrschaftssystem », in Wehler, Hans-Ulrich, et Puhle Jürgen, (dir.), Preußen im Rückblick, Göttingen, Geschichte und Gesellschaft, Sonderheft, 1980, p. 123-145.

808

Carsten, Francis Ludwig, The History of the Prussian Junker, Aldershot, Scholar Press, 1989, viii-215 p.

809

Görlitz, Walter, Die Junker, Adel und Bauern im deutschen Osten, Glücksburg, Starke Verlag, 1957, xii-465 p.

810

Hess, Klaus, Junker und bürgerliche Grossgrundbesitzer im Kaiserreich. Landwirtschaftlicher Grossbetrieb, Grossgrundbesitz und Familienfideikomiss in Preussen (1870/1871-1914), Stuttgart, Steiner, 1990, 354 p.

811

Mahlerwein, Gunter, Die Herren im Dorf. Bäuerliche Oberschicht und ländliche Elitenbildung in Rheinessen 1700-1850, Mayence, Philipp von Zabern, 2001, 468 p.

812

Nabert, Thomas, Der Grossgrundbesitz in der preussicshen Provinz Sachsen 1913-1933 : Soziale Struktur, ökonomische Position und politische Rolle, Cologne, Böhlau, 1992, viii-233 p.

813

Reif, Heinz, Westfälischer Adel 1770-1860. Vom Herrschaftsstand zur regionalen Elite, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 1979, 711 p.

814

Reif, Heinz, « Die Junker », in François, Étienne, et Schulze, Hagen, (dir.), Deutsche Erinnerungsorte, t. i, Munich, Beck, 2001, p. 520-536.

815

Schiller, René, Vom Rittergut zum Grundbesitz. Ökonomische und soziale Transformationsprozesse der länlichen Eliten in Brandenburg im 19. Jahrhundert, Berlin, Akademie Verlag, 2003, 587 p.

816

Tommasi, Claudio, « La nobiltà terriera di Prussia e gli sviluppi della statualità tedesca fra Otto e Novecento », Ricerche di storia politica, 1, 1998, p. 31-51.

817

Wehler, Hans-Ulrich, « Les classes possédantes paysannes et le prolétariat rural », chapitre 5 de Id ., Essais sur l’histoire de la société allemande, 1870-1914, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme, 2003, p. 181-200.

Espagne

818

Bernal, Antonio Miguel, « La petite noblesse traditionnelle andalouse et son rôle économico-social au milieu du xixe s. : l’exemple des Santillán », Mélanges de la Casa de Velázquez, 10, 1974, p. 387-420.

819

[L’exemple monographique d’une famille noble qui se consacre à l’administration de son patrimoine de 1839 à 1857].

820

Catalayud, Salvador, Capitalismo agrario y propriedad campesina. La riberna del Xuquer, 1860-1930, Valence, ivei, 1989, 325 p.

821

Collectif, Las Élites agrarias en la Península Ibérica, Ayer, 48, 2002, 372 p.

822

Héran, François, Le Bourgeois de Séville : terre et parenté en Andalousie, Paris, puf, 1990, 222 p.

823

Millán, Jesús, et Romeo, María del Carmen, « La noblesa proprietaria en la societat valenciana del segle xix : el Comte de Ripalda i la gestió del seu patrimonio », Recerques, 33, 1996, p. 79-101.

824

Ruiz Torres, Pedro, Señores y proprietarios. Cambio social e el Sur del pais valenciano, 1650-1850, Valence, Institución Alfons el Magnánimo, 1981, 403 p.

825

Segura, Antonio, Burguesìa i proprietat de la terra a Catalunya en el segle XIX. Les comarques barcelonines, Barcelone, Curialo, 1991, 331 p.

826

Tirado, Covadonga, « Gran propriedad y arrendatarios en l’Horta de Valencia. Un caso particular: Xirivella en la segunda mitad del siglo xix », Estudis d’Historia Contemporània del Pais Valencià, 8, 1990, p. 95-172.

Italie

827

Banti, Alberto Mario, Terra e denaro. Una borghesia padana nell’Ottocento, Venise, Marsilio, 1987, xx-333 p., préface de Raffaele Romanelli.

828

Banti, Alberto Mario, Storia della borghesia italiana. L’età liberale, Rome, Donzelli, 1996, 395 p.

829

[Comme le montre ce livre, la bourgeoisie italienne du xixe siècle est encore largement liée au monde rural, voir notamment le chapitre 4 « Possedere la terra »].

830

Biagioli, Giuliana, Il Modello del proprietario imprenditore nella Toscana dell’Ottocento : Bettino Ricasoli. Il patrimonio, le fattorie, Florence, Olschki, 2000, 563 p.

831

[La monographie exemplaire d’un grand propriétaire et notable du Chianti, Ricasoli (1809-1880), par ailleurs homme politique de premier plan en Toscane et dans le nouvel État italien dont il dirige à plusieurs reprises le gouvernement].

832

Boldrini, Roberto, (éd.), Inventario dell’archivio di Francesco Guicciardini (1851-1915), Rome, Edizioni di Storia e Letteratura, 2003, ci-321 p.

833

[La présentation, à travers l’introduction à ses archives, d’un grand propriétaire toscan, ministre de l’Agriculture à la fin du xixe siècle].

834

Cardoza, Anthony, Aristocrats in bourgeois Italy. The Piedmontese Nobilty, 1861-1930, Cambridge, Cambridge University Press, 1997, xix-248 p.

835

Guichonnet, Paul, Cavour agronomo e uomo d’affari, Milan, Feltrinelli, 1961, 232 p.

836

[Contient une anthologie de lettres de Cavour, en français dans le texte original, écrites entre 1838 et 1848 sur son expérience quotidienne de propriétaire foncier à Leri et ses conceptions de l’agriculture].

837

Kroll, Thomas, Die Revolte des Patriziats. Der toskanische Adelsliberalismus im Risorgimento, Tübingen, Max Niemeyer Verlag, 1999, 510 p.

838

Lupo, Salvatore, « I proprietari terrieri nel Mezzogiorno », in Bevilacqua, Piero, (dir.), Storia dell’agricoltura italiana in età contemporanea, t. ii, Uomini e classi, Venise, Marsilio, 1990, p. 105-149.

839

Malatesta, Maria, I Signori della terra. L’organizzazione degli interessi agrari padani (1860-1914), Milan, Franco Angeli, 1989, 413 p.

840

Martini, Manuela, « Les Amorini et la terre au xixe siècle. La politique foncière d’une famille noble de Bologne », Histoire et Sociétés Rurales, 8, 2e semestre 1997, p. 93-120.

841

Martini, Manuela, Fedeli alla terra. Scelte economiche e attività pubbliche di una famiglia nobile bolognese nell’Ottocento, Bologne, Il Mulino, 1999, 434 p.

842

Missaggia, Maria Giovanna, Stefano Jacini e la classe politica liberale, Florence, Olschki, 2003, 454 p.

843

[Une étude importante et novatrice sur le rôle du Lombard Jacini, représentant des élites foncières libérales, et promoteur de la grande Enquête agraire des années 1870].

844

Musella, Luigi, « Le posizioni politiche dei proprietari fondiari dall’Unità alla svolta protezionista », Annali della Fondazione Luigi Einaudi, xv, 1981, p. 323-363.

845

Ponziani, Luigi, (dir.), Le Italie dei notabili : il punto della situazione, Abruzzo Contemporaneo, 10-11, 2001, 654 p.

846

Sofia, Francesca, (dir.), Sismondi e la civiltà toscana. Atti del convegno internazionale di studi, Pescia 13-15 aprile 2000, Florence, Olschki, 2001, xix-518 p.

3 - Aperçus sur les modes de faire-valoir : métayers et fermiers

Études comparées

847

Béaur, Gérard, Arnoux, Mathieu, et Varet-Vitu, Anne, (dir.), Exploiter la terre. Les contrats agraires de l’Antiquité à nos jours. Actes du colloque international de Caen, 10-13 septembre 1997, Rennes, Association d’Histoire des Sociétés Rurales, « Bibliothèque d’Histoire Rurale, 7 », 2003, p. 457-470.

848

Jonnson, Ulf, « The Paradox of Share Tenancy under Capitalism : a Comparative Perspective on late Nineteenth and Twentieth Century French and Italian Sharecropping », Rural History, 3-2, 1992, p. 191-217.

France

849

Antoine, Annie, « La légende noire du métayage dans l’ouest de la France xviii e-xxe siècles », in Béaur, Gérard, Arnoux, Mathieu, et Varet-Vitu, Anne, (dir.), Exploiter la terre. Les contrats agraires de l’Antiquité à nos jours. Actes du colloque international de Caen, 10-13 septembre 1997, Rennes, Association d’Histoire des Sociétés Rurales, 2003, p. 471-483.

850

Dupuy, Francis, « Le métayage dans les Landes », in Assier-Andrieu, Louis, Une France coutumière. Enquête sur les « usages locaux » et leur codification (xixe-xxe siècles), Paris, cnrs-Éditions, 1990, p. 143-164.

851

Moriceau, Jean-Marc, « Fermage et métayage (xiie-xixe siècles) », Histoire et Sociétés Rurales, 1, 1er semestre 1994, p. 155-190.

852

Thébault, Vincent, « Des propriétaires contre le fermage. Refus du contrat ou sauvegarde d’un pouvoir éminent ? », in Béaur, Gérard, Arnoux, Mathieu, et Varet-Vitu, Anne, (dir.), Exploiter la terre. Les contrats agraires de l’Antiquité à nos jours. Actes du colloque international de Caen, 10-13 septembre 1997, Rennes, Association d’Histoire des Sociétés Rurales, 2003, p. 471-483.

Allemagne, Espagne, Italie

853

Anselmi, Sergio, « Mezzadri e mezzadrie nell’Italia centrale », in Bevilacqua, Piero (dir.), Storia dell’agricoltura italiana in età contemporanea, t. ii, Uomini e classi, Venise, Marsilio, 1990, p. 201-259.

854

Ciuffoletti, Zeffiro, « Il sistema di fattoria in Toscana. Dinamica e crisi di una struttura verticale di dominio », Annali Cervi, viii/1986, p. 331-339.

855

Malatesta, Maria, « L’affitto, la legge, il mercato », in Bevilacqua, Piero, (dir.), Storia dell’agricoltura italiana in età contemporanea, t. iii, Mercati e istituzioni, Venise, Marsilio, 1991, p. 471-508.

856

Meoni, Maria Luisa, « Mentalità, saperi tecnici e condizione contadina mezzadrile : un approccio antropologico », Annali dell’Istituto Alcide Cervi, 8, 1986, p. 417-433.

857

Pazzagli, Carlo, L’Agricoltura toscana nelle prima metà dell’Ottocento. Tecniche di produzione e rapporti mezzadrili, Florence, Olschki, 1973, ix-572 p.

858

Peréz Picazo, María Teresa, Peréz de Perceval Verde, Miguel, et Martínez Carrión, José Miguel, « Ceux qui peinent et ceux qui prennent. Conjonctures et modes de faire-valoir dans les systèmes agraires du Sud-Est espagnol (1830-1960) », Histoire et Sociétés Rurales, 10, 2e semestre 1998, p. 47-79.

859

Saavedra, Pegerto, et Villares, Ramón, (dir.), Señores y campesinos en la Península Ibérica, siglos xviii-xx, 2 vol., Barcelone, Crítica, 1991.

860

Toscano, Mario, « L’evoluzione del contratto di mezzadria in Toscana tra dopoguerra e fascismo 1919-1922 », Annali della Fondazione Luigi Einaudi, xii, 1978, p. 439-493.

4 - Paysanneries sans terre : ouvriers et domestiques agricoles

France et études comparatives

861

Chatelain, Abel, « Une classe rurale au milieu du 19e siècle, les ouvriers agricoles de Seine-et-Marne », Bulletin de la Société d’études historiques, géographiques et scientifiques de la Région parisienne, 78, janvier-mars 1953, p. 12-18.

862

Goujon, Pierre, « Le salariat agricole féminin à Anse-en-Beaujolais 1851-1872 », in Hubscher, Ronald, et Farcy, Jean-Claude, (dir.), La Moisson des autres. Les salariés agricoles aux xixe et xxe siècles, Paris, Créaphis, 1996, p. 125-137.

863

Hubscher, Ronald, et Farcy, Jean-Claude, (dir.), La Moisson des autres. Les salariés agricoles aux xixe et xxe siècles, Paris, Créaphis, 1996, 361 p.

864

[Outre les articles que nous citons, ce volume indispensable contient notamment des articles régionaux sur les salariés agricoles au xixe siècle : en Bourgogne (P. Lévêque), en Basse-Normandie (G. Désert) par exemple].

865

Langlois, Françoise, Les Salariés agricoles en France, Paris, Armand Colin, 1962, xi-220 p.

866

Mayaud, Jean-Luc, « Salariés agricoles et petite propriété dans la France du xixe siècle », in Hubscher, Ronald, et Farcy, Jean-Claude, (dir.), La Moisson des autres. Les salariés agricoles aux xixe et xxe siècles, Paris, Créaphis, 1996, p. 29-55.

867

Vivier, Nadine, « Salariés agricoles et notables face aux usages collectifs au xixe siècle en Picardie », in Hubscher, Ronald, et Farcy, Jean-Claude, (dir.), La Moisson des autres. Les salariés agricoles aux xixe et xxe siècles, Paris, Créaphis, 1996, p. 201-217.

Allemagne

868

Hainer, Paul, Landarbeiterleben im 19. Jahrhundert : eine volkskundliche Untersuchung über Veränderungen in der Lebensweise der einheimischen Landarbeiterschaft in den Dörfern der Magdeburger Börde unter den Bedingungen der Herausbildung und Konsolidierung des Kapitalismus in der Landwirtschaft ; Tendenzen und Triebkräfte, Berlin, Akademie Verlag, 1979, 347 p.

869

Hainer, Paul, « The rural proletariat. The Everyday Life of Rural Labourers on the Magdeburg Region 1830-1880 », in Evans, Richard J., et Lee, W. Robert, (dir.), The German Peasantry : Conflict and Community in Rural History from the 18th to the 20th Centuries, Londres, Croon-Helm, 1986, p. 102-128.

870

Harrasser, Claudia, Von Dienstboten und Landarbeitern. Eine Bibliographie zu (fast) Vergessenen Berufen, Innsbruck-Vienne, Studienverlag, 1996, 224 p.

871

Schulte, Regina, « Peasants and Farmers’ Maids. Female Farm Servants in Bavaria at the End of the Nineteenth Century », in Evans, Richard J., et Lee, W. Robert, (dir.), The German Peasantry : Conflict and Community in Rural History from the 18th to the 20th Centuries, Londres, Croon-Helm, 1986, p. 158-173.

872

Wehler, Hans-Ulrich, « Les classes possédantes paysannes et le prolétariat rural », chapitre 5 de Id., Essais sur l’histoire de la société allemande, 1870-1914, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2003, p. 181-200.

Espagne

873

Bernal, Antonio Miguel, « Bourgeoisie rurale et prolétariat agricole en Andalousie pendant la crise de 1868 », Mélanges de la Casa de Velázquez, 7, 1971, p. 327-346.

874

Codina, Jaume, Proletariat rural al delta del Llobregat i Barcelona : Generez i formes de vida dels segles xvi al xx, Esplugues de Llobregat, Ariel, 1970, 478 p., préface de Joan Reglá et J. Vilá Valentí.

875

Di Natale, Silvia, Die andalusischen Landarbeiter : Geschichte, Lebenswelt, Handlungsstrategien, Opladen, Leske und Budrich, 1994, 407 p

876

Garrabou, Ramón, et Saguer, Enric, « Capitalisme agraire sans prolétarisation. Les salariés agricoles en Catalogne xixe-xxe siècles », in Hubscher, Ronald, et Farcy, Jean-Claude, (dir.), La Moisson des autres. Les salariés agricoles aux xixe et xxe siècles, Paris, Créaphis, 1996, p. 57-75.

877

Sevilla Guzmán, Eduardo, La Evolución del campesinado en España: elementos para una sociología política del campesinado, Barcelone, Península, 1979, 332 p., préface de Salvador Giner.

878

[Un précieux cadre pour l’histoire du prolétariat agricole espagnol contemporain.]

Italie

879

Cazzola, Franco, « Les salariés agricoles de la Plaine du Pô. Naissance et déclin d’une ‘classe dangereuse’ », in Hubscher, Ronald, et Farcy, Jean-Claude, (dir.), La Moisson des autres. Les salariés agricoles aux xixe et xxe siècles, Paris, Créaphis, 1996, p. 153-176.

880

Crainz, Guido, Padania. Il mondo dei braccianti dall’Ottocento alla fuga delle campagne, Rome, Donzelli, 1994, 271 p.

881

Martini, Manuela, « Entre syndicalisme et spontanéité: les origines de l’organisation du mouvement des salariés agricoles dans la vallée du Pô », in Hubscher, Ronald, et Farcy, Jean-Claude, (dir.), La Moisson des autres. Les salariés agricoles aux xixe et xxe siècles, Paris, Créaphis, 1996, p. 267-279.

D - Autour de la terre : une société rurale diversifiée

1 - Hiérarchies, notabilités et contrôle villageois : quelques exemples

882

Barrière, Jean-Paul, « Notaires des villes et des champs : les origines sociales d’une profession au xixe siècle », Le Mouvement social, 1997, 181, p. 71-102.

883

Hubscher, Ronald, Les Maîtres des bêtes. Les vétérinaires dans la société française xviiie-xxe, Paris, Odile Jacob, 1999, 441 p.

884

Jeggle, Utz, « The Rules of the Village. On the Cultural History of the Peasant World in the Last 150 Years », in Evans, Richard J., et Lee, W. Robert, (dir.), The German Peasantry : Conflict and Community in Rural History from the 18th to the 20th Centuries, Londres, Croon-Helm, 1986, p. 265-289.

885

[Résultats d’une étude monographique sur le village de Kiebingen, près de Tübingen, du xixe aux années 1920].

886

Kaschuba, Wolfgang, « Peasants and Others. The Historical Contours of Village Class Society », in Evans, Richard J., et Lee, W. Robert, (dir.), The German Peasantry : Conflict and Community in Rural History from the 18th to the 20th Centuries, Londres, Croon-Helm, 1986, p. 235-264.

887

[Résultats d’une étude monographique sur le village de Kiebingen, près de Tübingen, du xixe aux années 1920].

888

Mension-Rigau, Éric, L’Enfance au château. L’éducation familiale des élites françaises au xxe siècle, Paris, Rivages, 1990, xix-319 p.

889

Singer, Barnett, Village notables in xixth Century France. Priests, Mayors, Schoolmasters, Albany, State University of New York Press, 1983, viii-199 p.

890

Wilke, Gerhard, « The Sin of the Fathers. Village Society and Social Control in the Weimar Republic », in Evans, Richard J., et Lee, W. Robert, (dir.), The German Peasantry : Conflict and Community in Rural History from the 18th to the 20th Centuries, Londres, Croon-Helm, 1986, p. 158-173.

2 - Le monde de la pluriactivité rurale

Entre artisans, commerçants et paysans

891

Aguerre, Jean-Pierre, « Mobilité professionnelle: ouvriers bourreliers et forgerons dans la région lyonnaise », Ruralia, 6, 2000, p. 65-88.

892

Aliberti, Giovanni, Mulini, mugnai e problemi annonari dal 1860 al 1880, Florence, Giunti e Barbera, 1970, viii-400 p.

893

Biagioli, Giuliana, « Il podere e la piazza. Gli spazi del mercato agricolo nell’Italia », in Bevilacqua, Piero, Storia dell’agricoltura italiana in età contemporanea, t. iii, Mercati e istituzioni, Venise, Marsilio, 1991, p. 3-63.

894

Farcy, Jean-Claude, « L’artisanat rural dans la Beauce du xixe siècle », Histoire, Économie et Société, 4, 1986, p. 573-590.

895

Larcher, Bernadette, Une Foire de champs. La foire de Beaucroissant, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, 2003, 292 p.

896

[Une prospère foire rurale du Dauphiné du xviiie siècle à nos jours].

897

Thomas, Jack, Le Temps des foires. Foires et marchés dans le Midi toulousain de la fin de l’Ancien Régime à 1914, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 1993, 407 p.

Entre ouvriers et paysans

898

Brelot, Claude-Isabelle, et Mayaud, Jean-Luc, L’Industrie en sabots, les conquêtes d’une ferme-atelier aux xixe et xxe siècles. La Taillanderie de Nans-sous-Sainte-Anne, Doubs, Paris, Garnier, 1982, 277 p.

899

Catt, Cathleen S., « Farmers and Factory Workers. Rural Society in Imperial Germany: the Example of Maudach », in Evans, Richard J., et Lee, W. Robert, (dir.), The German Peasantry : Conflict and Community in Rural History from the 18th to the 20th Centuries, Londres, Croon-Helm, 1986, p. 174-204.

900

Collectif, La Pluriactivité dans les familles agricoles, Paris, Association des ruralistes français, 1984, 343 p.

901

Corner, Paul, Contadini e industrializzazione. Società rurale e impresa in Italia dal 1840 al 1940, Rome-Bari, Laterza, 1993, 189 p.

902

Delsalle, Paul, La Brouette et la navette. Tisserands, paysans et fabricants dans la région de Roubaix-Tourcoing, 1800-1848, Dunkerque, Éditions des Beffrois, 1985, 268 p.

903

Dewerpe, Alain, L’Industrie aux champs. Essai sur la proto-industrialisation en Italie du nord 1800-1880, Rome, École française de Rome, 1985, xxxv-543 p.

904

Garrier, Gilbert, et Hubscher, Ronald, (dir.), Entre Faucilles et marteaux : pluriactivités et stratégies paysannes, Lyon-Paris, Presses universitaires de Lyon-Maison des sciences de l’Homme, 1988, 242 p.

905

Lamy, Yvon, « Agriculture et métallurgie en Dordogne à la fin du xixe siècle », in Collectif, La Pluriactivité dans les familles agricoles, Paris, Association des ruralistes français, 1984, p. 129-136.

906

Martin, Jean-Claude, et Pech, Remy, « La pluriactivité des viticulteurs en France. Évolution historique et caractéristiques actuelles », in Collectif, La Pluriactivité dans les familles agricoles, Paris, Association des ruralistes français, 1984, p. 137-154.

907

Olivier, Jean-Marc, Des Clous, des horloges et des lunettes. Les campagnards moréziens en industrie 1780-1914, Paris, cths, 2004, 608 p.

908

Pigenet, Michel, « L’usine et le village: Rosières (1869-1914) », Le Mouvement Social, 1982, 119, p. 33-61.

909

Pigenet, Michel, « Ouvriers paysans, nous sommes… ». Les Bûcherons du Centre de la France au tournant du siècle, Paris, L’Harmattan, 1993, 299 p.

910

Ramella, Franco, Terra e telai. Sistema di parentela e manifattura nel biellese dell’Ottocento, Turin, Einaudi, 1983, 280 p., préface de Giovanni Levi.

D - Le travail de la terre : savoirs et résultats

1 - Agricultures, conjonctures et politiques économiques

911

On se reportera avant tout aux grandes synthèses et histoires de l’agriculture et du monde rural citées en [i.d.].

912

Aldenhoff-Hübinger, Rita, Agrarpolitik und Protektionismus. Deutschland und Frankreich im Vergleich 1879-1914, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 2002, 257 p.

913

Augé-Laribé, Michel, La Politique agricole de la France de 1880 à 1940, Paris, puf, 1950, 485 p.

914

Barciela, Carlos, « Aux alentours de 1898 : l’agriculture espagnole dans la conjoncture de la fin du siècle », in Chastagnaret, Gérard, (dir.), Crise espagnole et nouveau siècle en Méditerranée. Politiques publiques et mutations structurelles des économies dans l’Europe méditerranéenne fin xixe-début xxe siècle, Madrid-Aix-en-Provence, Casa de Velázquez-Publications de l’Université de Provence, 2000, p. 181-190.

915

Catalayud, Salvador, Millán, Jesús, et Romeo, María del Carmen, « Les transformacions de la societat agraria en el procés de desenvolupament capitalista : el regadiu valenciá al segle xix », Recerques, 25, 1992, p. 125-138.

916

Duran, José Antonio, « La crisis agrícola y pecuaria de 1887 en la historia de España. Un debate centenario », Agricultura y Sociedad, 47, avril-juin 1988, p. 255-294.

917

Cazzola, Franco, « L’agricoltura nello sviluppo di una grande regione industriale italiana: la Valle del Po », in D’attore, Pier Paolo, et De Bernardi, Alberto, (dir.), Studi sull’agricoltura italiana. Società rurale e modernizzazione, Milan, Fondation Feltrinelli, 1994, p. 299-313.

918

D’Attore, Pier Paolo, et De Bernardi, Alberto, (dir.), Studi sull’agricoltura italiana. Società rurale e modernizzazione, Milan, Fondation Feltrinelli, 1994, lvi- 613 p.

919

Gaillard, Jean-Michel, et Lespagnol, André, Les Mutations économiques et sociales au xixe siècle, Paris, Nathan, 1984, 191 p.

920

García-Sanz Marcotegui, Angel, « Crisis de la agricultura tradicional y revolución liberal 1800-1850 », in Garrabou, Ramón, (dir.), Historia agraria de la España contemporánea, t. i, Cambio social y nuevas formas de propriedad 1800-1850, Barcelone, Crítica, 1985, p. 7-103.

921

Garrabou, Ramón, (dir.), La Crisis agraria de fines del siglo xix, Barcelone, Crítica, 1988, 357 p.

922

Gavignaud-Fontaine, Geneviève, La Révolution rurale dans la France contemporaine xviiie-xxe siècle, Paris, L’Harmattan, 1996, 223 p.

923

Kluge, Ulrich, Agrarwirtschaft und ländliche Gesellschaft im 20. Jahrhundert, Munich, Oldenbourg, 2005, xi-158 p.

924

Kondo, Agustín Yoshiyuki, La Agricultura española del siglo xix, Madrid, Nerea-Ministerio de Agricultura, 1990, 336 p.

925

Pescosolido, Guido, Agricoltura e industria nell’Italia unita, (1983), Rome-Bari, Laterza, 1996, xxv-173 p.

926

Sereni, Emilio, Il Capitalismo nelle campagne 1860-1900, (1947), Turin, Einaudi, 1968, xxvii-369 p.

927

Simpson, James, Spanish agriculture: the long siesta, 1765-1965, Cambridge-New York -Melbourne, Cambridge University press, 1995, xx-316 p.

928

Van Zanden, Jan Luiten, « The First Green Revolution : The Growth of The Production and Productivity in European Agriculture, 1870-1914 », Economic History Review, 44-2, 1991, p. 215-239.

2 - La modernisation agricole en question : savoirs et moyens

France

929

Abou El Maaty, Nagwa, « La fabrique des instruments agricoles de la Ferme-École des Trois-Croix », Histoire et Sociétés Rurales, 21, 1er semestre 2004, p. 115-132.

930

Boulaine, Jean, Histoire de l’agronomie en France, Paris, Tec et Doc - Lavoisier, 1996, 297 p.

931

Boulet, Michel, (dir.), Les Enjeux de la formation des acteurs de l’agriculture, 1760-1945. Actes du Colloque Enesad 19-21 janvier 1999, Dijon, Educagri, 2000, 525 p.

932

Bourrigaud, René, Le Développement agricole au xixe siècle en Loire-Atlantique, Nantes, Centre d’histoire du travail-Ateliers et chantiers de Nantes, 1994, 496 p.

933

Cocaud, Martine, « Les cadres de la rénovation agricole en Ille-et-Vilaine dans la première moitié du xixe siècle », Revue d’Histoire moderne et contemporaine, 1996-3, p. 479-495.

934

Cocaud, Martine, « Une approche de la modernisation agricole de l’Ouest au xixe : des statistiques aux comptabilités d’exploitation », Ruralia, 5, 1999, p. 7-31.

935

Gavignaud, Geneviève, « À propos des voies de passage de l’‘agriculture paysanne’ à l’‘agriculture capitaliste’ : note sur le cas des viticulteurs roussillonnais », Le Mouvement Social, 1978, 104, p. 31-42.

936

Gavignaud-Fontaine, Geneviève, Le Languedoc viticole, la Méditerranée et l’Europe au siècle dernier (xxe), Montpellier, Presses de l’Université Paul Valéry, 2000, 568 p.

937

Goujon, Pierre, « Viticulture et agriculture paysanne dans le Mâconnais au xixe siècle », in Les Passages des économies traditionnelles européennes aux sociétés industrielles, Colloque franco-suisse, (1982), Genève, Droz, 1985, p. 285-308.

938

Grangcoing, Philippe, « Comment naît une race ? La race bovine limousine dans la première moitié du xixe siècle », Histoire et Sociétés Rurales, 20, 2e semestre 2004, p. 121-146.

939

Lachiver, Marcel, Vins, vignes et vignerons. Histoire du vignoble français, Paris, Fayard, 1988, 717 p.

940

Lagadec, Yann, « Petite exploitation et innovation agricole au xixe siècle. L’exemple d’Olivier Le Diouron, paysan trégorrois », Histoire et Sociétés Rurales, 17, 1er semestre 2003, p. 187-217.

941

[La présentation, le texte et le commentaire d’un témoignage de 1843 : la description par un cultivateur breton des mutations et de la modernisation de sa petite exploitation familiale].

942

Mayaud, Jean-Luc, 150 ans d’excellence agricole en France : histoire du Concours général agricole, Paris, Belfond, 1991, 195 p., préface. de Louis Mermaz.

943

Pech, Rémy, « Créer et reconstituer un vignoble. Un témoignage du Minervois : le mémoire d’Ernest Morin (1846-1899) », Histoire et Sociétés Rurales, 15, 1er semestre 2001, p. 193-230.

944

[Présentation, texte et commentaire du mémoire que rédige entre 1895 et 1899 un viticulteur languedocien sur son exploitation, une propriété de taille moyenne].

945

Rinaudo, Yves, « 1848 : les fermes-écoles, premier essai d’un enseignement populaire agricole », Annales d’Histoire des Enseignements agricoles, 1, octobre 1986, p. 33-44.

946

Vigreux, Marcel, La Société d’Agriculture d’Autun (1833-1914), Dijon, eud, 1989, 242 p.

Allemagne

947

Buchsteiner, Ilona, « Wirtschaftlicher und sozialer Wandel in den Gutswirtschaften von 1914 », Archiv für Sozialgeschichte, 36, 1996, p. 85-109.

948

Bentzien, Ulrich, Landbevölkerung und agrartechnischer Fortschritt in Mecklenburg vom Ende des xviii. bis zum Anfang des xx. Jahrhunderts, Berlin, Akademie der Wissenschaften der DDR, 1983, 200 p.

949

Kopsidis, Michael, Marktintegration und Entwicklung der westfälischen Landwirtschaft 1780-1880. Marktorientierte ökonomische Entwicklung eines bäuerlich strukturierten Agrarsektors, Munster, Lit, 1996, xvii-575 p.

950

Guderman, Rita, Morastwelt und Paradies. Ökonomie und Ökologie in der Landwirtschaft am Beispiel der Meliorationen in Westfalen und Brandenburg 1830-1880, Paderborn-Munich-Vienne-Zurich, Fernand Schöning, 2000, 577 p.

951

[Sur les politiques étatiques et les initiatives privées d’amendement, de drainage et d’irrrigation].

Espagne

952

Carnero Arbat, Teresa, Expansión vinícola y atraso agrario. La viticultura española durante la gran depresión (1870-1900), Madrid, Ministerio de Agricultura, 1980, 289 p.

953

Garrabou, Ramón, et Naredo, José Manuel, (dir.), La Fertilización en los sistemas agrarios. Una prospectiva historica, Madrid, Fundacion Argentaria-Visor, 1996, 275 p.

954

Héran, François, « Désamortissement et mécanisation : la modernisation de l’agriculture sévillane au xixe siècle », Mélanges de la Casa de Velázquez, 16, 1979, p. 451-481.

955

Héran, François, « Un témoin des mutations de l’Andalousie rurale : la revue La Agricultura Española (Séville 1858-1867) », Mélanges de la Casa de Velázquez, 16, 1980, p. 309-324.

956

Le Bouill, Jean, « Sociétés économiques et juntes d’agriculture. Notes sur l’échec d’une révolution agricole à Santander au xixe siècle », Mélanges de la Casa de Velázquez, 1, 1965, p. 323-343.

957

Lemeunier, Guy, et Pérez Picazo, María Teresa, El Proceso de modernización de la región murciana, s. xix-xx, Murcie, Ed. Regional, 1984, 422 p.

958

Lignon-Darmaillac, Sophie, Les grandes Maisons du vignoble de Jerez (1834-1992), Madrid, Casa de Velázquez, 2004, 568 p.

959

Martínez Marín, Manuel, Revolución liberal y cambio agrario en la Alta Andalucía, Grenade, Universidad de Granada, 1995, 358 p.

960

[Une monographie traditionnelle sur trois communautés rurales au nord de Grenade, des années 1750 aux années 1860].

961

Pinilla Navarro, Vicente, Entre la inercia y el cambio. El sector agrario aragonés, 1850-1935, Madrid, Ministerio de Agricultura, 1995, 546 p.

962

Roux, Bernard, « Économie de l’agriculture et groupes sociaux à la fin du xixe siècle en Andalousie occidentale. Le cas d’Osuna », Mélanges de la Casa de Velázquez, 14, 1978, p. 381-422.

963

Utanda Moreno, Luisa, et Feo Parrondo, Francisco, « La enseñanza agraria en Asturias en la segunda mitad del siglo xix : la encuesta de 1862 y las coferencias agricolas », Boletín del Real Instituto de Estudios Asturianos, 148, 1996, p. 205-229.

964

Vilar, Pierre, « Libéralisme politique et libération économique dans l’Espagne du xixe siècle », in Vilar, Pierre, Nations, nationalismes et questions nationales, Iberica, 4, 1994, p. 95-118, avant-propos de Carlos Serrano.

Italie

965

Biagioli, Giuliana, « À la recherche de la qualité du vin: le baron Ricasoli dans le Médoc en 1851 », in Mayaud, Jean-Luc, (dir.), Clio dans les vignes. Mélanges offerts à Gilbert Garrier, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 1998, p. 103-116.

966

Biagioli, Giuliana, Pazzagli, Rossano, et Tolaini, Roberto (éd.), Le « Corse agrarie ». Lo sguardo del Giornale agrario toscano sulla società rurale dell’Ottocento, Pise, Pacini, 2000, 484 p.

967

[Une précieuse anthologie commentée d’articles sur la diffusion du progrès agricole en Toscane].

968

Biagioli, Giuliana, et Pazzagli, Rossano, Agricoltura come manifattura : istruzione agraria, professionalizzazione e sviluppo agricolo nell’Ottocento, 2 vol., Florence, Olschki, 2004, 801 p.

969

Bidolli, Anna Pia, et Soldani, Simonetta, L’Istruzione agraria 1861-1928, Rome, Ministero per i beni e le attività culturali-Direzione generale per gli Archivi, 2001, 687 p.

970

[Une publication de documents originaux précédés de 100 pages d’introduction faisant le point sur l’enseignement agricole en Italie].

971

De Lorenzo, Renata, Società economiche e istruzione agraria nell’Ottocento meridionale, Milan, Franco Angeli, 1998, 224 p.

972

Fanfani, Roberto, (dir.), L’Agricoltura dell’Emilia e Romagna nel xx secolo. Un cammino di qualità per produzioni e ambiente, Catanzaro-Rome, Meridiana Libri-Donzelli, 2001, xi-179 p.

973

Federico, Giovanni, « Contadini e mercato : tattiche di sopravvivenza », Società e storia, 1987, 38, p. 877-913.

974

Landi, Fiorenza, La Pianura dei mezzadri. Studi di storia dell’agricoltura padana in età moderna e contemporanea, Milan, Franco Angeli, 2002, 264 p.

975

[La quatrième partie est consacrée aux métayers de la vallée du Po (région de Ravenne) au xixe siècle].

976

Lupo, Salvatore, Il Giardino degli aranci : il mondo degli agrumi nella storia del Mezzogiorno, Venise, Marsilio, 1990, xiii-298 p., préface de Maurice Aymard.

977

Rogari, Sandro, Proprieta fondiaria e modernizzazione: la Societa degli agricoltori italiani (1895-1920), Milan, Franco Angeli, 1994, 262 p.

978

Tarozzi, Fiorenza, « L’enseignement agricole en Italie de 1840 à 1880 », in Boulet, Michel, (dir.), Les Enjeux de la formation des acteurs de l’agriculture 1760-1946. Actes du colloque de l’enesad, 19-21 janvier 1999, Dijon, Educagri, 2000, p. 491-498.

Notes

[*]

Professeur d’Histoire contemporaine à l’École normale supérieure et directeur d’études à l’École pratique des Hautes Études, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris. Courriel : <Gilles. Pecout@ ens. fr.>

[1]

C’est la confiance de Jean-Marc Moriceau et de Jean Vigreux qui me donne l’occasion de répondre à cette question de concours. Tous deux, ainsi que Patrice Lajoye, m’ont aidé par leur relecture attentive et, notamment Jean Vigreux, par leurs compléments.

[2]

Le libellé de la question pour 1991-1993 était : « Villes et sociétés urbaines aux États-Unis, en France, en Grande-Bretagne et dans les pays germaniques du début du xixe siècle à 1914 ».

[3]

Le libellé de la question pour 1997-1999 était : « Industrialisation et sociétés en Europe occidentale de 1880 à 1970 (France, Allemagne, Belgique et Pays-Bas, Italie) ».

[4]

Par exemple, en 1995-1997 : « Nations, nationalités et nationalisme en Europe de 1850 à 1920 » ; en 2001-2003 : « Religion et culture dans les sociétés européennes de 1800 à 1914 (Allemagne, France, Italie et Royaume-Uni) ; en 2003-2005 : « Les sociétés, la guerre et la paix de 1911 à 1946 (Europe, Russie puis URSS, Japon, États-Unis) ».

[5]

La question, mise au concours en 1998, a fait l’objet de deux articles bibliographiques publiés dans Histoire et Sociétés Rurales, 9, 1er semestre 1998, et 10, 2e semestre 1998, rassemblés et augmentés dans un volume de la Bibliothèque d’Histoire Rurale : Jean-Marc Moriceau, La Terre et les paysans en France et en Grande-Bretagne aux xviie et xviiie siècles. Guide d’histoire agraire, Rennes, Association d’Histoire des Sociétés Rurales, 1999, 320 p. (« bhr, 3»).

[6]

Cité par Marcel Jollivet et Henri Mendras, « Introduction », in Marie-Laure Marduel et Michel Robert, Les Sociétés rurales françaises. Éléments de bibliographie, Groupe de sociologie rurale, Écrits et travaux, Paris, Éditions du cnrs, 1979, p. 7.

[7]

L’expression est empruntée à l’helléniste, historien et anthropologue, Marcel Detienne.

[8]

J’ai écarté par principe tout ouvrage non publié à ce jour. Les thèses inédites ou en cours de publication, souvent difficiles à consulter en dehors de Paris (pour les pays étrangers notamment) sont donc absentes. Il y a peu de cas néanmoins où ces travaux n’aient pas donné lieu à des publications d’articles qui permettent donc de retrouver les références de ces précieux inédits.

[9]

Clemens Zimmermann, « La modernisation des campagnes allemandes xixe-xxe siècle. Les apports de l’historiographie récente en Allemagne », Histoire et Sociétés Rurales, 11, 1er semestre 1999, p. 87.

[10]

Michael Kopsidis, Marktintegration und Entwicklung der westfälischen Landwirtschaft 1780-1880. Marktorientierte ökonomische Entwicklung eines bäuerlich strukturierten Agrarscktors, Munster, Lit Verlag, 1996, p. 167. Les apports de la thèse de Kopsidis sont remarquablement analysés par Clemens Zimmerman, op.cit., p. 91-93.

[11]

María Teresa Peréz Picazo, Miguel Peréz de Perceval Verde, et José Miguel Martínez Carrión, « Ceux qui peinent et ceux qui prennent. Conjonctures et modes de faire-valoir dans les systèmes agraires du Sud-Est espagnol (1830-1960) », Histoire et Sociétés Rurales, 10, 2e semestre 1998, p. 47.

[12]

Richard J. Evans et W. Robert Lee, (dir.), The German Peasantry : Conflict and Community in Rural History from the 18th to the 20th Centuries, Londres, Croon-Helm, 1986, p. ix : « The social history of this large and important area of the German population has been neglected until very recently. There has, it is true, ben a good deal of work on German peasant politics, not least in view of the fact that the rural populatiion provided perhaps the greatest single reservoir of support for National Socialism in the late Weimar Republic ».

[13]

Werner Rösener, Les Paysans dans l’histoire de l’Europe, Paris, Le Seuil, 1994, p. 48-49.

[14]

Pier Paolo D’Attore et Alberto De Bernardi, « Il ‘lungo addio’ : una proposta interpretativa », in Id., Studi sull’agricoltura italiana. Società rurale e modernizzazione, Annali della Fondazione Giangiacomo Feltrinelli, Milan, Feltrinelli, 1994, p. xi-xii.

[15]

Maurice Agulhon, « Le début du mouvement dans les petites villes : esquisse d’histoire comparée » (1978), in Id., Histoire vagabonde. Ethnologie et politique dans la France contemporaine, Paris, Gallimard, 1988, p. 208.

[16]

Clemens Zimmerman, op. cit., p. 93.

[17]

Jean-Pierre Jessenne, Pouvoir au village et révolution. Artois, 1760-1848, Lille, Presses universitaires de Lille, 1987, 308 p.

Pour citer cet article

Pécout Gilles, « Les Campagnes dans l'évolution socio-politique de l'Europe (1830-fin des années 1920). France, Allemagne, Espagne et Italie », Histoire & Sociétés Rurales, 1/2005 (Vol. 23), p. 11-64.

URL : http://www.cairn.info/revue-histoire-et-societes-rurales-2005-1-page-11.htm


Article précédent Pages 11 - 64 Article suivant
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback