Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Histoire & Sociétés Rurales

2014/1 (Vol. 41)


ALERTES EMAIL - REVUE Histoire & Sociétés Rurales

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 55 - 87 Article suivant

Résumé

Français

Cet article présente les principales conclusions d’une étude prosopographique centrée sur la migration des fromagers fribourgeois, et en particulier cerniatins, s’étant dirigés, de manière temporaire ou définitive, vers la Franche-Comté entre 1850 et 1914. Les liens de parenté et, plus encore, les formes de pluriactivité au sein des ménages, en constante évolution, jouent un rôle important dans le processus migratoire. Ces reconstitutions de trajectoires individuelles, prenant en considération tant la société d’origine que celle d’accueil, ont, en outre, permis de comprendre que les fromagers originaires de la Gruyère bénéficient d’un champ migratoire ancien pour s’établir dans le Doubs, et en particulier le long d’un axe Clerval, Pierrefontaine-les-Varans, Vercel, Ornans, Amancey. Les efforts consentis en terme de formation des spécialistes de l’art laitier ne parviennent pas à procurer aux fruitières l’ensemble de la main-d’œuvre nécessaire.

Mots-clés

  • enseignement agricole
  • Franche-Comté
  • fromagers
  • migration rurale
  • réseaux
  • Suisse
  • xixe et xxe siècles

English

This paper presents the main conclusion of a prosopographical study centered on the migration of cheese-makers from the Canton of Fribourg, particularly from the Cerniat area, who moved toward Franche-Comté, either temporarily or for good, between 1850 and 1914. The study used both French and Swiss sources, and highlights the fact that kinship links and even more importantly the types of pluriactivity practiced within households were key elements in the migratory process. Moreover, by reconstructing individual careers encompassing both the society of departure and the host society, it became possible to understand how the cheese-makers coming from the Gruyère area had taken advantage of an established migratory pattern to settle in the the Doubs, and in particular along an axis Clerval / Pierrefontaine-les-Varans / Vercel / Ornans / Amancey. Indeed the very real efforts made to train specialists in the art of milk transformation were not sufficient to provide the cheese dairies with a labor force sufficient for their needs.

Keywords

  • agricultural education
  • Franche-Comté
  • cheese-makers
  • rural migrations
  • networks
  • Switzerland
  • nineteenth and twentieth centuries

Español

Este trabajo presenta las principales conclusiones de un estudio prosopográfico centrado en la migración, temporal o definitiva, de queseros de Friburgo hacia el Franco Condado entre 1850 y 1914. Realizado con fuentes suizas y francesas, este estudio demuestro que los lazos de parentesco y más aun, las formas de pluriactividad en el seno del matrimonio, que evolucionan constantemente, desempeñan un papel importante en el proceso migratorio. La reconstitución de trayectorias individuales, de la sociedad de origen hasta el punto de llegada, permiten entender que los queseros oriundos de la comarca de la Gruyère han beneficiado de corrientes migratorias más antiguas para instalarse en el departamento del Doubs, a lo largo de un eje Clerval, Pierrefontaine-les-Varans, Vercel, Ornans, Amancey. Y es que los esfuerzos hechos por las queserías para formar unos especialistas en el arte de la leche, no fueron suficientes para abastecerlas en mano de obra.

Palabras claves

  • enseñanza agrícola
  • Franco Condado
  • queseros
  • migración rural
  • Suiza
  • siglos xix y xx

Plan de l'article

  1. Espace de départ, espace d’arrivée et matériel documentaire
    1. Se focaliser sur une portion signifiante de l’espace comtois
    2. Identifier empiriquement le principal foyer émetteur de fromagers suisses
  2. Mobiliser des sources françaises et suisses
  3. Du canton de Fribourg à la Franche-Comté : une migration agricole passée au crible de la microhistoire
    1. La Gruyère : terre d’émigration massive ?
      1. Solidarités villageoises et liens familiaux : une première approche
      2. Espace d’origine et mobilité
      3. Départ précoce mais pas toujours définitif
    2. Cerniat une communauté préalpine des Alpes fribourgeoises
      1. Structure des ménages, pluriactivité familiale et émigration
      2. Une absence différenciée selon la situation matrimoniale
      3. Une migration sans rupture brutale
      4. Les femmes : du tressage de la paille à l’usine et à l’étranger
  4. S’installer en Franche-Comté : entre rupture et maintien avec la société d’origine
    1. Une nette amélioration de la formation des fromagers français
      1. De réels efforts
      2. Un manque persistant de main-d’œuvre qualifiée
    2. Un recours constant aux fromagers suisses
      1. Partir grâce à sa famille ou celle de sa femme
      2. Se fixer dans l’Hexagone par le mariage avec une Française
      3. Cartographier la présence cerniatine

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback