Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue historique

2008/3 (n° 647)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue historique

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 545 - 566 Article suivant

Résumé

Français

Paradigme du roi sage et juste, Salomon avait aussi, au Moyen Âge, la réputation d’avoir été un roi exorciste et magicien, capable de contraindre les démons à lui obéir. Ce modèle ambivalent a clairement inspiré le roi Alphonse X de Castille (1252-1284) et sa politique de traduction d’ouvrages d’astronomie, d’astrologie et de magie, destinée à percer les secrets de Dieu, de la nature et de son peuple. Mais l’on peut se demander dans quelle mesure ce modèle n’a pas également inspiré le roi de France Charles V (1364-1380) et sa politique de translatio studii, lancée au temps où il n’était encore que dauphin. Une comparaison entre le prologue de la traduction arabo-latine du Quadripartitum de Ptolémée, rédigé par Gilles de Thebaldis, et celui de la traduction latino-française de ce texte, composé par Guillaume Oresme, tous deux édités en annexe à cet article, donne un aperçu des points communs entre les deux démarches et de leurs spécificités.

Mots cles

  • XIIIe siècle
  • XIVe siècle
  • Alphonse X
  • Charles V
  • Salomon
  • roi sage
  • astrologie
  • magie
  • traductions

English

Paragon of the wise and just king, Solomon had also during the Middle Ages a reputation as an exorcist and magician, able to compel demons to his obedience. This ambivalent model clearly inspired the king Alfonso X of Castile (1252-1284) and his cultural policy of translations of astronomical, astrological and magical books, motivated by his will to penetrate the secrets of God, of nature and of his people. We can ask if this model did also inspire to some extent the king Charles V of France (1364-1380) and his policy of translatio studii, boosted when he was yet dauphin. A comparison between Gilles of Thebaldis’prologue of the Arabic-Latin translation of Ptolemy’s Quadripartitum with Guillaume Oresme’s prologue of the Latin-French translation of the same text – both edited at the end of this paper – gives an idea of the common issues and of the specificities of the two processes.

Key Words

  • 13th century
  • 14th century
  • Alfonso X
  • Charles V
  • Solomon
  • wise king
  • astrology
  • magic
  • translations

Plan de l'article

  1. ALPHONSE X, NOUVEAU SALOMON
  2. ALPHONSE X ET LA POLITIQUE CULTURELLE ET LINGUISTIQUE DE CHARLES V
  3. SALOMON, MODELE DE SAGESSE DE CHARLES V
  4. ANNEXE 1
  5. ANNEXE 2

Accéder à cet article
© 2010-2017 Cairn.info