Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Humanisme et Entreprise

2012/2 (n° 307)


ALERTES EMAIL - REVUE Humanisme et Entreprise

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 17 - 28 Article suivant

Résumé

Français

Le management des entreprises est longtemps demeuré sous l’emprise intellectuelle du positivisme et d’un rationalisme réducteur. Il en a résulté une approche autoritaire et technocratique. L’analyse systémique a permis d’amorcer un renouveau des conceptions managériales en introduisant de nouveaux concepts. Parmi ceux-ci figurent celui de complexité des organisations. Ce concept a modifié en profondeur l’approche des différents niveaux du changement organisationnel à travers la pratique de réflexivité.
Pour relever le défi du changement systémique, les managers doivent modifier leurs représentations et développer les ressources de leur intelligence émotionnelle.

Mots clés

  • complexité
  • système
  • management
  • niveaux de changement
  • réflexivité
  • coopération
  • interaction
  • intelligence émotionnelle

English

For a long time, the management of enterprises was intellectually dominated by positivism and hampered by rationalism – hence an authoritarian and technocratic approach.
By introducing new concepts, among which the complexity of organizations, systemic analysis helped change managerial conceptions.
This concept has brought about the practice of reflexivity together with a brand new approach to the different levels of organizational change.
In order to take up the challenge of systemic change, managers need to modify their representations and develop the resources of their emotional intelligence.

Key words

  • complexity
  • system
  • management
  • levels of change
  • reflexivity
  • cooperation
  • interaction
  • emotional intelligence

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback