Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Humanisme et Entreprise

2012/4 (n° 309)


ALERTES EMAIL - REVUE Humanisme et Entreprise

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Pages 1 - 16 Article suivant

Résumé

Français

Depuis le début des années 2000, la fonction publique française est engagée dans un vaste mouvement de rationalisation qui impacte notamment les pratiques de gestion des ressources humaines. A partir d’une étude menée dans un établissement pour personne âgées dépendante (EHPAD) public intégré à un hôpital local, l’objet de cet article est d’analyser en quoi la mise en place de référentiels d’évaluation centrés sur la mesure de la contribution individuelle peut déstabiliser les acteurs censés appliquer ce type d’outils. Sur la base des réflexions menées par Weber sur la rationalité, nous définissons la rationalité instrumentale et la rationalité contextualisée. A la lumière de ces deux formes de rationalité, nous analysons la mise en place d’un nouvel outil d’évaluation au sein de l’EHPAD étudié (à partir de 23 entretiens semi-directifs et de l’analyse de documents internes). Ainsi, nous montrons que la mise en place d’un nouveau système d’évaluation du travail peut bousculer les habitudes des agents et mettre en tension les rôles qu’ils sont censés assurer dans l’organisation et qui sont portés par la rationalité instrumentale et la rationalité contextualisée. Parce que leur succès est évalué selon leur capacité à répondre aux contraintes de leur environnement et à adopter les règles et valeurs institutionnalisées de leur époque, ces organisations peuvent être amenées à mettre en place de nouveaux dispositifs plus pour des raisons de légitimité que d’efficacité. L’EHPAD dont nous avons étudié les pratiques de gestion des ressources humaines est pleinement illustratif de cette situation. L’évaluation attise les conflits entre rationalité instrumentale et rationalité contextualisée et apparaît comme un « mythe rationnel ». Les cadres de soins, au cœur des conflits, sont appelés à évoluer dans leurs pratiques et représentations. La professionnalisation managériale constitue alors la voie en direction de laquelle le dépassement des tensions entre les rationalités instrumentale et contextualisée est envisagé.

Mots-clés

  • evaluation individuelle
  • rationalité
  • conflits
  • EHPAD public

English

Since the early 2000s, the French public sector is engaged in a movement of rationalization which impacts practices including human resource management. Based on a study in a public home for elderly, the objective of this paper is to analyze the consequences of individual assessment on people attitudes. We conducted 23 interviews and our interview guide was focused on three items : politics of human resource management, individual assessment, tools and devices for human resources management. We also examined the internal documents that provide information on how management is implemented by the Human Resources Department.
Based on Max Weber’s studies on rationality, we define instrumental rationality and contextualized rationality, and we analyze the introduction of a new assessment tool in a home for elderly. We demonstrate that this tool destabilizes people, and increases conflict between instrumental rationality and contextualized rationality. Managerial professionalization seems to be the way selected for going beyond conflicts between instrumental rationality and contextualized rationality.

Keywords

  • individual assessment
  • rationality
  • conflicts
  • public home for elderly

Plan de l'article

  1. 1 - Rationalité instrumentale et rationalité contextualisée
    1. 1.1 - L’approche weberienne de la rationalité
    2. 1.2 - Rationalité instrumentale et rationalité contextualisée
  2. 2 - La transformation de l’évaluation du travail dans un EHPAD public
    1. 2.1 - Rationaliser les pratiques d’évaluation par l’instauration d’une nouvelle grille
    2. 2.2 - Un outil en partie construit par les cadres et critiqué par les cadres
    3. 2.3 - Une direction des ressources humaines en tension
    4. 2.4 - Une évaluation aux enjeux limités ?
  3. 3 - Analyse et discussion
    1. 3.1 - L’évaluation comme « mythe rationnel »
    2. 3.2 - Une professionnalisation managériale des cadres en cours… mais problématique
  4. 4 - Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback