Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Humanisme et Entreprise

2013/3 (n° 313)


ALERTES EMAIL - REVUE Humanisme et Entreprise

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 51 - 64 Article suivant

Résumé

Français

Bien qu’essentiels en matière d’insertion sociale, les moyens et les capacités à être mobile dans ses déplacements sont inégalement répartis (Eric Le Breton, 2005). De cette prise de conscience naîtra différentes initiatives en matière d’aide à la mobilité, dont les garages solidaires, appelés également « garage associatif » ou « garage participatif ». L’un d’eux, Solidarauto, débute son activité à Trélazé, à proximité d’Angers, dans le Maine-et-Loire en 2010. Dans cet article, les auteurs s’interrogent sur le caractère innovant de cette initiative au moyen d’une étude de cas. Alors que le secteur marchand par le biais des garages, et le secteur public par le biais des transports publics, interviennent dans le champ de la mobilité, peut-on considérer la création de ce garage solidaire comme une véritable innovation sociale ? En mobilisant la théorie du site (Zaoual, 2008), nous vérifierons si par la proximité à la fois sociale et géographique que Solidarauto entretient avec les acteurs locaux, fait de ce projet une innovation sociale située (Zaoual, 2008), c’est-à-dire une innovation dont le développement est étroitement associé à son environnement territorial et social, et qui permet d’établir le pont entre la personne et son environnement à la fois socioéconomique et territorial (Glémain, 2004).

Mots-clés

  • mobilité
  • innovation sociale
  • innovation située
  • finance solidaire

English

Although essential for social inclusion, the means and ability to be mobile in his moving are unevenly distributed (Eric Le Breton, 2005). From this awareness, various initiatives on mobility aids, including solidarity garages, also called “associative partnership” garage are developed. One of them, Solidarauto, began his project in Trélazé, a small city which is settled near Angers, Maine et Loire in 2010. In this article, based on a case study, the authors try to discuss the innovative nature of this initiative. While the commercial sector through the garages, and the public sector through the public transport network, are involved in the field of mobility, can we consider really the creation of this integral garage as a social innovation? Mobilizing theory site (Zaoual, 2008), we will check if the proximity, both social and geographic, talks that Solidarauto with local actors, it can be identified as a located social innovation (Zaoual, 2008), that means a kind of social innovation whose development is closely associated with its territorial and social environment, and that establishes a kind of “bridge” between the individual and the environment, both socio-economic and territorial (Glemain, 2004).

Keywords

  • mobility
  • social innovation
  • located innovation
  • solidarity finances

Plan de l'article

  1. La genèse d’une innovation sociale
    1. Le microcrédit social, mode de financement de la mobilité…
    2. …conduisant à l’émergence de Solidarauto, garage solidaire
  2. La dimension territoriale de l’innovation sociale et l’alternative offerte par Solidarauto
    1. Solidarauto : une innovation située ?
    2. Solidarauto : une innovation sociale alternative ?
  3. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback