Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Humanisme et Entreprise

2013/4 (n° 314)


ALERTES EMAIL - REVUE Humanisme et Entreprise

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 63 - 68

Résumé

Français

Cet article pose la question de la cohérence entre mondialisation et droit. Il évoque plus précisément la question de la légitimité juridique de cette économie globale. La finance, alter ego, d’une économie mondialisée, connaîtrait-elle une dérive avec son contrôle par des organisations criminelles ? Dans ce contexte la place de l’Etat, détenteur de l’ordre public, se pose également. L’histoire de l’humanité peut elle se résumer en trois étapes successives : une époque tribale, puis féodale, pour enfin devenir mafieuse ?

Mots-clés

  • mondialisation
  • paradoxe
  • finance
  • corruption
  • Etat de droit

English

This article is covering the issue of law principles cohabiting with globalisation. It specificaly underlines the lawfullness of the nowaday « global village ». Is Finance, the counterpart of a worldwide economy, controled by out of law organizations ? In that context, can we keep on talking about the leading place of States as defendeur of public order ? At least, can we summarize history of humanity in three following stages : tribal ages, monarchy and corruption ?

Keywords

  • globalisation
  • paradox
  • finance
  • corruption
  • rule of law

Plan de l'article

  1. Finance de l’ombre : aujourd’hui, envahissante
  2. Une ombre criminelle : hier déjà, la crise des subprimes
  3. Demain, une crise financière criminelle

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback