Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Humanisme et Entreprise

2014/1 (n° 316)


ALERTES EMAIL - REVUE Humanisme et Entreprise

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 27 - 46 Article suivant

Résumé

Français

Le projet de recherche décrit dans cet article est centré sur la phase d’accompagnement du processus entrepreneurial relative au passage du projet d’entreprendre au projet d’entreprise (Bréchet, 1994). Il vise plus précisément à questionner la pertinence de l’outil business model dans la démarche d’accompagnement (dans une posture constructiviste) de l’émergence organisationnelle. Nous interrogeons notamment la manière dont il peut être utilisé afin d’accompagner des processus d’émergence de projets entrepreneuriaux collectifs, associant des acteurs pluriels relevant de sphères et d’organisations professionnelles différentes. Ce questionnement a guidé notre travail de recherche longitudinal, engagé dans le cadre d’un projet d’entreprendre baptisé GERME. Ce projet vise à développer une nouvelle activité de services à l’installation de nouveaux agriculteurs dans la région Grand Ouest en France. Le business model est mobilisé comme un outil (un dispositif) d’interaction et de médiation entre acteurs impliqués dans la conception d’un projet entrepreneurial. Cet instrument se révèle particulièrement fertile pour aider les porteurs de projets dans leurs activités de conception du projet à la fois dans les processus d’identification et d’enrôlement des parties prenantes et dans la phase de définition de la proposition de valeur.
Le travail d’accompagnement peut être mené en deux temps : d’abord une médiation sur les valeurs (au sens de bénéfices attendus) et les dimensions de l’action à partir des désaccords voire des controverses et la négociation pour la convergence des attentes des parties prenantes potentielles dans une première phase de co-construction du projet ; puis un travail de médiations techno-économique, sociale et temporelle sur l’offre et le système d’offre pour la coordination des intérêts et des engagements.

Mots clés

  • Business Model
  • outil de gestion/disposition de médiation
  • entrepreneuriat collectif
  • parties prenantes
  • projet de création

English

The research project described in this article focused on the particular phase of organizational emergence when the entrepreneurial project is supported into the transition from an entrepreneurial project to the enterprise project (Bréchet, 1994). Based on a constructivist approach, this article aims at questioning the relevance of a strategy tool, the Business Model, to accompany this process of organisational emergence especially for collective entrepreneurial projects, associating plural actors from different spheres and professional organisations. This questioning guided our longitudinal research work on a specific case (GERME). This entrepreneurial project aimed at developing a new service activity for the setting of new farmers in the West Region of France. The BM is here mobilized as interaction and mediation device between the actors engaged in the conception of an entrepreneurial project. This tool appears particularly useful to help project leaders in their design activity not only for the identification and enrolment of stakeholders but also in the phase of the value proposition definition. The accompanying work can be done in two phases: first, a mediation on values (expected benefits) and dimensions of collective action between disagreements or even controversies and a negotiation for the convergence of potential stakeholder’s expectations within a first phase of co-construction; then, a techno-economic, social and temporal work of mediation on the offer and on the offer system for the coordination of interests and engagements.

Keyword(s)

  • Business Model
  • strategy tool
  • mediation device
  • collective entrepreneurship
  • stakeholders
  • venture creation

Plan de l'article

  1. Introduction
  2. 1 - Cadre épistémologique et conceptuel
    1. 1.1 - Une conception de l’entrepreneuriat collectif ancrée dans la Project based View
    2. 1.2 - Le BM, un objet / artefact intermédiaire
  3. 2 - Méthodologie et restitution du cas
    1. 2.1 - Démarche méthodologique : le choix de l’expérimentation et de l’étude longitudinale
    2. 2.2 - A l’origine du projet GERME : des entrepreneurs agricoles ne parviennent pas à réaliser leur projet d’installation
  4. 3 - Analyse et enseignements sur la portée du BM dans un contexte de projet multi-acteurs, d’intérêt général
    1. 3.1 - De l’identification à l’enrôlement des parties prenantes
    2. 3.2 - Des attentes aux propositions de valeurs
    3. 3.3 - De la proposition de valeurs au système d’offre
    4. 3.4 - Le modèle d’affaires : un outil d’exploration des processus entrepreneuriaux collectifs
  5. 4 - Le modèle d’affaires : Un outil de médiation au service de la rationalité projective
    1. 4.1 - Accompagner la construction du projet et du reseau de parties prenantes
    2. 4.2 - Accompagner des médiations
  6. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback