Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue internationale de philosophie

2013/1 (n° 263)


ALERTES EMAIL - REVUE Revue internationale de philosophie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 63 - 80 Article suivant

Résumé

Français

Selon Hume, la raison, à elle seule, est impuissante non seulement à apprécier d’une manière ou d’une autre une attitude ou une situation, à déterminer une action, mais aussi à susciter une croyance. Cette thèse fait système avec une thèse de l’influence du sentiment. Cet article s’interroge sur les manières dont on peut ou non considérer la thèse de l’impuissance de la raison en matière pratique comme une forme particulière d’une thèse très générale de l’inactivité de la raison. En outre, on s’efforce de montrer que la thèse selon laquelle l’influence provient de sentiments particuliers doit être comprise de plusieurs manières, selon que tel ou tel domaine est concerné, mais également selon qu’il s’agit d’une thèse formelle ou d’une thèse matérielle. Au-delà des usages de la position humienne dans la métaéthique contemporaine, il s’agit d’apprécier la portée architectonique des conceptions que Hume proposait des rôles de la raison et du sentiment dans la détermination de la croyance et de la volonté.

Plan de l'article

  1. I
  2. II

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback