Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Revue internationale de psychosociologie

2011/41 (Vol. XVII)

  • Pages : 376
  • DOI : 10.3917/rips.041.0185
  • Éditeur : ESKA

ALERTES EMAIL - REVUE Revue internationale de psychosociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 185 - 206 Article suivant

Résumé

Français

La beauté est un atout considérable dans les ressources humaines tant les stéréotypes positifs qui lui sont associées sont valorisés dans les sociétés occidentales. Elle modifie les itinéraires professionnels des individus car elle influence leur insertion sur le marché du travail et leur carrière. L’apparence physique des individus doit donc être prise en considération par la gestion des ressources humaines car elle peut agir comme une variable de gestion. Il s’agit dans cette communication de préciser les mécanismes psycho sociaux sur lesquels repose l’influence de la beauté au moment du recrutement, d’évaluer son impact, toutes choses égales par ailleurs, et d’éclairer ces résultats du point de vue de la GRH. Un test de correspondances permettant de calculer des taux d’accès aux entretiens d’embauche a été réalisé afin de mesurer l’ampleur de la discrimination fondée sur la beauté. Les résultats de ce test montrent que non seulement la beauté de la candidate est, toutes choses égales par ailleurs, un critère de sélection des CV mais également un facteur de discrimination lorsque l’on compare les taux de convocation à un entretien obtenus au sein d’un même couple de candidates. Ce constat, dressé quelque soit le degré de contact du poste avec la clientèle, atteste que les critères esthétiques sont largement utilisés par les employeurs pour sélectionner les candidats. Le défi pour la GRH, et également pour l’ensemble de la société, est alors d’assurer concomitamment la liberté de recrutement des employeurs et l’égalité de traitement des candidats sur la base de critères d’évaluation objectifs de leurs compétences.

Mots-clés

  • apparence physique
  • recrutement
  • sélection
  • discrimination
  • test de correspondances

English

Beauty: The hyper focus which we assign it in time of recruitmentReport of discrimination based on a correspondences testthe beauty is a significant asset in human resources management because the positive attributes which are associated with are an advantage in western societies. It modifies the occupational routes of the individuals because it affects their insertion on labour market and therefore the careers. Physical appearance must be consider by HRM because it could act as a variable of management. This paper consists in clarifying psychosocial mechanisms explaining the impact of physical attributes at the time of recruitment, valuating its impact, all things being equal, and clarifying these results from the point of view of HRM. A correspondences test allowing to calculate rates of access to the job interviews was realized to measure the scale of the discrimination based on the beauty. The results of this test show that not only the beauty of the candidate is, all things being equal, a criterion of selection of the CV but also a factor of discrimination when we compare the rates of summons with an interview obtained within the same couple of candidates. This report, drawn up whatever is the degree of contact of the post with the clientele, gives evidence that the aesthetic criteria are widely used by the employers to select the candidates. The challenge for the HRM, and also for the whole company is then to assure concomitantly the freedom of recruitment of the employers and the equal treatment of the candidates on the basis of objective criteria of evaluation of their skills.

Keywords

  • beauty
  • physical appearance
  • recruitment
  • discrimination
  • correspondences test

Plan de l'article

  1. De nombreux a priori positifs bénéficient aux individus séduisants dans le milieu professionnel
    1. L’apparence comme signal non verbal d’employabilité
      1. Premier « contact » avec l’apparence du candidat : la photographie accompagnant le CV
      2. Entretien et apparence : la formation de la première impression
    2. Le poids de l’apparence physique dans la décision d’embauche
      1. Qualités professionnelles associées à une apparence séduisante
      2. Un impact d’ampleur inégale
  2. La mesure de cet impact au moment du recrutement : réalisation d’un test de correspondances
    1. Montage du test de correspondances
    2. La mise en évidence d’une sélection fondée sur l’apparence
    3. De la sélection à la discrimination fondée sur l’apparence physique
  3. La GRH confrontée à l’évaluation de compétences de plus en plus subjectives
    1. Un contexte favorable à la prise en compte de l’apparence
      1. Une sélectivité plus grande sur le marché du travail
      2. Des mutations dans la structure des emplois
    2. L’impact de l’apparence dans un environnement incertain
    3. L’apparence : un signal de compétences-clef ?
    4. Quels enjeux et défis pour la gestion des ressources humaines ?
      1. Déconstruire les stéréotypes associés à la beauté
      2. Développer des outils susceptibles d’évaluer ces compétences relationnelles
      3. Gérer les différences en termes d’apparence
  4. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback