Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Journal des anthropologues

2014/1 (n° 136-137)


ALERTES EMAIL - REVUE Journal des anthropologues

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 137 - 158 Article suivant

Résumé

Français

À partir d’exemples de terrains issus de la littérature anthropologique et de nos propres recherches sur les organisations qui s’autodésignent comme relevant de l’économie sociale et solidaire, l’idée développée dans cet article est de (ré)ouvrir la boite noire de la « fabrique du chercheur » pour montrer que certains terrains mieux que d’autres mettent d’emblée le chercheur dans une perspective critique et le placent dans un non-choix par rapport à l’engagement. Cet engagement du chercheur vient donc heurter les règles d’éthique pensées comme neutres, transparentes et objectives.

Mots-clés (fr)

  • anthropologie
  • genre
  • engagement
  • éthique
  • économie sociale et solidaire

English

The Researcher’s Fabrication and the Global Norms of Ethics The purpose of this article is to (re-) open the black book of the « researcher’s fabrication ». Taking examples from fieldwork literature and our own research work on self designated « social and solidarity economy » organizations, we will show that some fields, more than others, put researchers straightaway in a critical perspective, letting them with no choice in terms of political commitment. This commitment invalidated ethical rules as neutral, transparent and objective.

Mots-clés (en)

  • anthropology
  • gender
  • ethics
  • commitment
  • social and solidarity economy

Plan de l'article

  1. Comment le terrain fait le chercheur
    1. Le terrain comme expérience de soi et des autres
    2. Les épreuves du terrain
  2. Comment le terrain engage le chercheur
    1. Les terrains sensibles
    2. Les ambiguïtés du transfert du concept de l’économie solidaire au Sud
  3. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback