Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Journal des anthropologues

2014/3 (n° 138-139)


ALERTES EMAIL - REVUE Journal des anthropologues

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 19 - 25 Article suivant

Résumé

Français

Dans cet entretien, recueilli par Daniel Delanoë et Marie Bonnet, l’anthropologue Bernard Hours réfléchit la façon dont le sida et les mala­dies sans frontières qui ont suivi ont provoqué une menace planétaire et une interdépendance globale. Les institutions multilatérales ou internationales (OMS, UNICEF), sont en charge de produire les normes et de les mettre en œuvre au niveau global dans le cadre plus large des normes dites de bonne gouvernance. L’évolution des institutions, comme celle des représentations dont la santé fait l’objet convergent vers une moralisation de la santé qui en fait un bien moral, une des formes du bien. La prévention se transforme en précaution, qui se présente comme une posture générale, un état d’alerte ou de veille permanent.

Mots-clés (fr)

  • prévention
  • santé globale
  • normes globales
  • précaution
  • accès aux soins
  • droit à la santé

English

The Processes of Health Globalization In this interview, by Daniel Delanoë and Marie Bonnet, the anthropologist Bernard Hours reflects on the way aids and following diseases without boundaries generated a worldwide threat and global interdependence. International and multilateral institutions (WHO, UNICEF) have to produce and manage norms at global level in the wider context of good governance The evolution of representations of health converges to moralization of health, which makes it a moral Good. Prevention changes itself into precaution, which appears as a general posture, a permanent state of alert or vigil.

Mots-clés (en)

  • prevention
  • global health
  • global norms
  • precaution
  • care access
  • right to health

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback