Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Journal des anthropologues

2015/1 (n° 140-141)


ALERTES EMAIL - REVUE Journal des anthropologues

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 153 - 172 Article suivant

Résumé

Français

Le boire alcoolisé se prête particulièrement bien à une analyse en termes de genre. Cet article examine la construction sociale de la réalité concernant les modalités genrées du boire chez les jeunes, à partir d’une recherche en population étudiante. Entre le toxique et l’aliment, la « culture de l’ivresse » et la « culture du vin », le boire des jeunes et son évolution articulent différentes normes et différents rapports aux normes. L’évolution des rapports sociaux entre les sexes en matière de consommation estudiantine mérite d’être étudiée de près : contrairement aux discours récents de la prévention et de la santé publique mettant l’accent sur l’explosion des consommations chez les étudiants et la dissolution du genre, on observe avant tout le rapport étroit à l’ivresse qui évolue vers la modération et un maintien de la dissymétrie du genre tout au long des parcours de consommation.

Mots-clés (fr)

  • genre
  • jeune
  • étudiant
  • alcool
  • vin
  • ivresse
  • génération

English

The Gender of Drunkenness. Evolution of Alcohol Consumptions in Female and Male University Students‪Drinking alcohol feat particularly well into a gender analysis. This article investigates on the social construction of reality concerning the gendering forms of youth drinking, based on a survey on French students. Between toxic and food, the « culture of drunkenness » and the « culture of wine », youth drinking and its progression articulate various norms and various norms’ relations. The gendering progression of youth drinking requires to be examined more closely: in contrast with recent prevention and public health discourses which emphasize on significant rise in student drinking as well as on gender dissolution, we firstly observe the close relationship to intoxication which tends towards moderation and a bearing of gender asymmetry all along drinking careers. ‪

Mots-clés (en)

  • gender
  • youth
  • student
  • alcohol
  • wine
  • drunkenness
  • generation

Plan de l'article

  1. La « culture de l’ivresse » : l’excès comme espace masculin
    1. Le boire étudiant : vers une ivresse égalitaire ? 
    2. Le maintien d’un double standard
    3. Le boire étudiant comme processus
  2. La « culture du vin »
    1. Une initiation familiale très masculine
    2. Les « sorties » du boire juvénile
    3. Entrée dans la nouvelle culture du vin : un renouveau du genre ?
  3. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback