Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Journal des anthropologues

2015/1 (n° 140-141)


ALERTES EMAIL - REVUE Journal des anthropologues

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 51 - 71 Article suivant

Résumé

Français

Postulant que les discours actuels de promotion de la diète méditerranéenne obéissent à des schémas sociaux de genre, cet article déconstruit deux systèmes argumentatifs – de valorisation culturelle et de prévention nutritionnelle – qui assurent la renommée mondiale de ce modèle alimentaire. Convergeant dans leur démonstration des bienfaits de la préservation du régime méditerranéen, respectivement pour la santé et l’identité culturelle des pays concernés, ces rhétoriques abritent toutefois des apories motivant une critique féministe. En effet, la manière, propre aux discours analysés ici, de connecter les dimensions socioculturelles et biologiques de l’alimentation en s’adossant à une légitimité biomédicale et historico-culturelle tend à réifier la division sexuelle inégalitaire du travail domestique ainsi que certaines catégories qui différencient « en nature » les besoins nutritionnels des femmes et des hommes.

Mots-clés (fr)

  • genre et alimentation
  • diète méditerranéenne
  • régime méditerranéen
  • patrimoine alimentaire
  • Unesco
  • recommandations nutritionnelles

English

The Gender Unthought in Mediterranean Diet Patrimonialisation Process‪This article hypothesizes that today discourses promoting the Mediterranean Diet are permeated by gender patterns. It deconstructs two rhetoric models – based on cultural validation and health prevention – that enable the worldwide reputation of this eating style. However, these rhetorics contain contradictions who justify a feminist analysis. Indeed, these two discourses develop a peculiar way of linking socio-cultural and biological dimensions of food built on a biomedical and historico-cultural legitimacy. This « scientific » explanation model contributes to reinforce the gendered division of domestic labor as well as some categories which differentiate as « natural » the nutrionnal requirements for women and men. ‪

Mots-clés (en)

  • gender and food
  • mediterannean diet
  • mediterranean eating-style
  • food heritage
  • Unesco
  • dietary recommendations

Plan de l'article

  1. La fabrication sociale du paradigme alimentaire méditerranéen
  2. Patrimonialisation de l’alimentation et pérennisation de la traditionnelle division sexuelle du travail
  3. Quand la vulgarisation scientifique réifie le genre des mangeurs
  4. Genre et patrimonialisation des cultures alimentaires : prisme d’un nouveau « gouvernement des corps » ?

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback