Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Journal des anthropologues

2015/1 (n° 140-141)


ALERTES EMAIL - REVUE Journal des anthropologues

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 73 - 92 Article suivant

Résumé

Français

L’axe food work/food leisure est une perspective analytique pertinente pour décrire les rapports entre genre et alimentation. Les émissions télévisées concourent à maintenir un certain ordre social à travers la mobilisation d’une série de répertoires discursifs. Si les émissions de cuisine proposent des modèles de genre conformes à l’ordre hétéronormatif, les makeover shows véhiculent l’idée que le contrôle du corps féminin est une question de morale. Les analyses exposées dans cet article sont le fruit d’une ethno­graphie des médias conduite sur une année, d’août 2012 à août 2013, sur la production télévisuelle italienne autour de l’alimentation et des régimes.

Mots-clés (fr)

  • émissions culinaire
  • chef
  • makeover show
  • régime
  • rôles de genre

English

Gender Display in Italian Culinary TV Shows ‪The Food work/Food leisure alignment is a useful analytical perspective to describe the relationships between gender and nutrition. Television broadcasts compete to reproduce a certain social order through the use of a series of discursive repertoires. Cooking shows propose some models of gender conforming to the heteronormative order whereas makeover shows communicate the idea that control of the female body is a moral question. The analyses described in this article are the fruit of media ethnography conducted over a year, from August 2012 to August 2013, on Italian television production around food and diets.‪

Mots-clés (en)

  • cooking shows
  • chef
  • makeover show
  • diet
  • gender roles

Plan de l'article

  1. Les hommes mangent et les femmes préparent
  2. Le genre de la foodie culture
  3. Les chefs cuisiniers et les cuisinières
  4. Le régime comme dispositif d’autodiscipline féminine
  5. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback