Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Journal des anthropologues

2015/3 (n° 142-143)


ALERTES EMAIL - REVUE Journal des anthropologues

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 203 - 226 Article suivant

Résumé

Français

Cet article propose une analyse de la construction contemporaine de la prostitution comme problème public et des luttes définitionnelles afférentes, à l’occasion de l’examen parlementaire en décembre 2013 de la proposition de loi « renforçant la lutte contre le système prostitutionnel ». Les débats publics ont été observés, sur le web, à l’aide de la plateforme de fouille de données « OTMedia » de l’INA, à partir d’un vaste corpus de 1 720 documents collectés de mars 2013 à mars 2014 sur un large éventail de supports. Cette enquête, au croisement de la sociologie des médias et de celle des problèmes publics, s’intéresse aux cadres interprétatifs en concurrence dans les arènes publiques numériques. Plus spécifiquement, elle étudie les « formes d’engagement » des collectifs de prostituées et de leurs soutiens qui militent pour la reconnaissance et l’institutionnalisation du travail sexuel, à commencer par le Syndicat du travail sexuel (STRASS). L’analyse du corpus montre que ce dernier, aussi minoritaire soit-il, est parvenu à s’imposer comme un interlocuteur légitime auprès des médias de référence, en plus d’une visibilité à bas bruit dans la blogosphère activiste.

Mots-clés (fr)

  • prostitution
  • STRASS
  • arènes publiques numériques
  • problèmes publics
  • cadres interprétatifs
  • web
  • blogosphère

English

The Public Problem of Prostitution on the Fringes of Digital Public Arenas. Interpretative Struggles and Mobilization of Sex Workers against the Abolitionist Offensive on the Web ‪This article reviews the contemporary conception of prostitution as a public problem and the ensuing difficulties in interpretation during the parliamentary debate in December 2013 on the legislation “strengthening the fight against the system of prostitution”. Using web archives from the INA’s “OTMedia” data platform, the authors studied 1720 documents over the twelve-month period from March 2013 to March 2014. This survey, as a sociological study of the media and public issues, focuses on competing interpretations in digital public arenas. More specifically, it studies “forms of commitment” by collectives bringing together prostitutes and their supporters who are fighting for recognition and institutionalization of sex work including STRASS, the sex workers’ trade union. Using this corpus of documentation, the authors point out that STRASS, despite its minority position, has succeeded in being considered as a legitimate spokesperson in the mainstream media, and provides a low‑noise visibility in the militant blogosphere.‪

Mots-clés (en)

  • prostitution
  • STRASS
  • digital public arenas
  • public problems
  • interpretative frameworks
  • Web
  • blogosphere

Plan de l'article

  1. Un dispositif expérimental d’observation des arènes numériques
  2. Les arènes numériques reproduisent les hiérarchies masse-médiatiques
  3. Les cadres interprétatifs en concurrence
  4. De Pigalle à République : la visibilité conquise par le STRASS
  5. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback