Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Journal des anthropologues

2015/3 (n° 142-143)


ALERTES EMAIL - REVUE Journal des anthropologues

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 307 - 324 Article suivant

Résumé

Français

Dans la métropole ivoirienne la génération connectée tire avantage de l’accès à Internet, pour réduire les distances et abolir les frontières. La technologie numérique s’y développe d’une manière singulière. Elle se déploie principalement entre les deux continents Europe-Afrique et offre de larges opportunités aux étudiants mais aussi aux sans-grades. Une catégorie bien particulière de la jeunesse s’adonne au broutage, un phénomène qui se développe depuis quelques années. Fortunes et infortunes se multiplient entre deux mondes connectés qui entrent en collusion, entre des postadolescents désargentés et des adultes en demande socio-affective qui y perdent argent et illusions. À travers une enquête de terrain menée dans une des dix communes d’Abidjan nous tenterons de comprendre comment évoluent les adolescents ivoiriens dans la rareté numérique ; en quoi consiste leur travail de « fonds » ? Et dans quelle mesure l’économie numérique peut-elle à la fois apporter un statut et reléguer aux marges ?

Mots-clés (fr)

  • jeunesse
  • séduction
  • Abidjan
  • Internet
  • broutage

English

Globalized Work by Day and Local Travaillement by night. Digital revolution and social revenge of Brouteurs from the Koumassi District ‪In the Ivory Coast’s cities, the connected generation takes advantage of Internet access to reduce distance and abolish borders. Digital technology has been developed here in a singular way. Spreading mainly across two continents, Europe and Africa, it offers huge opportunities for students and youth with other social status. A specific category of young people are involved in ‪ ‪broutage‪ ‪ (browsing), a phenomenon that has developed over the last few years. Fortunes and misfortunes multiply in the space between two connected, but colliding, worlds: money-less post-teenagers, and adults with socio-emotional needs who are losing money and illusions. Through a field survey carried out in one of Abidjan’s ten municipalities, we try to understand how Ivory Coast teenagers evolve in a digital-poor environment; what is their ‘fundamental’ work? And to what extent does the digital economy bring them status while relegating them to the margin?‪

Mots-clés (en)

  • youth
  • seduction
  • Abidjan
  • Internet
  • broutage

Plan de l'article

  1. L’avènement du brouteur
  2. Le filet numérique
  3. Internet ne change rien, on est toujours le Gaou de quelqu’un
  4. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback