Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Journal des anthropologues

2016/1 (n° 144-145)


ALERTES EMAIL - REVUE Journal des anthropologues

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 53 - 76 Article suivant

Résumé

Français

La gestation pour autrui fait l’objet de nombreuses discussions éthiques, morales et politiques. Les questions importantes qu’elle soulève, relatives à la disponibilité du corps humain et à la dimension commerciale de cette pratique dans certains États, dissimulent d’autres enjeux qui piquent la curiosité de l’anthropologue qui s’intéresse à la parenté et aux définitions de la personne. Cet article montrera que la gestation pour autrui, outre qu’elle est une technique médicale et parfois une pratique commerciale, est aussi une pratique qui institue de la parenté.

Mots-clés (fr)

  • parenté
  • gestation pour autrui
  • reproduction assistée
  • infertilité
  • parenté contemporaine

English

What comes out of surrogacy ‪Surrogacy is the subject of many ethical, moral, and political discussions. The important questions that surrogacy raises concerning the availability of the human body and the commercial aspect of this practice in certain countries obscure other issues that pique the curiosity of an anthropologist interested in kinship and definitions of being. This article discusses how surrogacy, a medical technology and at times a commercial operation, is also a practice that establishes kinship.‪

Mots-clés (en)

  • kinship
  • surrogacy
  • assisted reproduction
  • infertility
  • contemporary kinship

Plan de l'article

  1. La gestation pour autrui est aussi une pratique de parenté
  2. À propos du rôle donné à la femme qui a porté l’enfant
    1. Une « maman », « une sorte de mère »
    2. La femme qui a porté l’enfant n’est pas une étrangère mais une « amie »
    3. La femme qui a pris soin de l’enfant comme une nourrice
  3. Le rôle endossé par la femme qui a porté l’enfant varie en fonction de l’État dans lequel la gestation pour autrui s’est déroulée
  4. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback