Accueil Revues Revue Numéro Article

Journal du droit des jeunes

2004/1 (N° 231)


ALERTES EMAIL - REVUE Journal du droit des jeunes

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 44 - 44 Article suivant
1

NOR : SANA0323170D

2

Art. 1. En temps utile et, en tout état de cause, dès la fin de son intervention, la personne qualifiée informe le demandeur d’aide ou son représentant légal par lettre recommandée avec accusé de réception des suites données à sa demande et, le cas échéant, des mesures qu’elle peut être amenée à suggérer et des démarches qu’elle a entreprises.

3

Elle en rend compte à l’autorité chargée du contrôle de l’établissement, du service ou du lieu de vie et d’accueil et, en tant que de besoin, à l’autorité judiciaire.

4

Elle peut également tenir informée la personne ou l’organisme gestionnaire.

5

Art. 2. Les frais de déplacement, engagés le cas échéant par la personne qualifiée, peuvent être remboursés :

  • soit en application du décret n° 2001-654 du 19 juillet 2001 susvisé, pour les personnes accueillies dans des établissements et services autorisés par le président du conseil général en application du a de l’article L. 313-3 du Code de l’action sociale et des familles ;

  • soit en application du décret n° 90-437 du 28 mai 1990 susvisé, pour les personnes accueillies dans des établissements et services autorisés par le représentant de l’État en application du b de l’article L. 313-3 ;

  • à parts égales, en application de ces mêmes décrets, pour les personnes accueillies dans des établissements et services autorisés conjointement par ces mêmes autorités publiques en application du dernier alinéa du même article.

Les frais de timbres et de téléphone peuvent aussi faire l’objet d’un remboursement sur la base de justificatifs. Le remboursement de ces frais est pris en charge selon les cas énoncés aux alinéas précédents par l’État ou le département.

6

Art. 3. Le ministre de l’Intérieur, de la Sécurité intérieure et des Libertés locales, le ministre des Affaires sociales, du T ravail et de la Solidarité, le garde des Sceaux, ministre de la Justice, le ministre de la Santé, de la Famille et des Personnes handicapées, le ministre délégué aux Libertés locales, le ministre délégué à la Famille, la secrétaire d’État à la lutte contre la précarité et l’exclusion, la secrétaire d’État aux Personnes handicapées et le secrétaire d’État aux Personnes âgées sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

7

J.O., n° 269 du 21 novembre 2003, p. 19.759.

Pour citer cet article

« Décret n˚ 2003-1094 du 14 novembre 2003 relatif à la personne qualifiée mentionnée à l'article L. 311-5 du Code de l'action sociale et des familles », Journal du droit des jeunes, 1/2004 (N° 231), p. 44-44.

URL : http://www.cairn.info/revue-journal-du-droit-des-jeunes-2004-1-page-44.htm
DOI : 10.3917/jdj.231.0044


Article précédent Pages 44 - 44 Article suivant
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback