Accueil Revues Revue Numéro Article

Journal du droit des jeunes

2010/4 (N° 294)


ALERTES EMAIL - REVUE Journal du droit des jeunes

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 17 - 17 Article suivant
1

Évaluation des compétences scolaires :

2

L’article L 122-1-1 du code de l’Éducation issu de l’article 9 de la loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école du 23 avril 2005 a posé le principe que « la scolarité obligatoire [devait] au moins garantir à chaque élève les moyens nécessaires à l’acquisition d’un socle commun constitué d’un ensemble de connaissances et de compétences qu’il est indispensable de maîtriser pour accomplir avec succès sa scolarité, poursuivre sa formation, construire son avenir personnel et réussir sa vie en société ».

3

Le « socle commun de connaissances et de compétences » présente ce que tout élève doit savoir et maîtriser à la fin de la scolarité obligatoire. Il constitue l’ensemble des connaissances, compétences, valeurs et attitudes nécessaires pour réussir sa scolarité. En troisième a lieu la dernière validation des acquis des élèves pour les sept compétences du socle commun.

4

Depuis la rentrée 2009, un livret de compétences rassemblant les attestations des connaissances et compétences du socle commun acquises aux trois paliers est généralisé à tous les collèges. Il est utilisé dans les écoles primaires depuis 2008. Il permet de suivre l’acquisition par les élèves des compétences et connaissances du socle commun.

5

Les sept compétences à acquérir entre le CP et la troisième sont les suivantes :

  • la maîtrise de la langue française, lue, écrite, parlée, orthographe, grammaire et vocabulaire ;

  • la pratique d’une langue vivante étrangère ;

  • les principaux éléments de mathématiques, et la culture scientifique et technologique : maîtrise du calcul et des éléments de géométrie, résolution de problèmes et connaissance de la terre, l’univers et les éléments de physique, chimie et énergie ;

  • la méthode usuelle des techniques d’information et de communication ;

  • la culture humaniste : histoire, géographie, littérature et arts ;

  • les compétences sociales et civiques ;

  • les compétence d’autonomie et d’initiative.

Modalités de validation des compétences :

6

La validation privilégie une démarche collégiale

7

À l’école primaire

8

C’est l’enseignant de l’élève qui prononce la validation des compétences du socle, dans le cadre du conseil des maîtres de cycle.

9

La grille d’évaluation de la primaire est disponible sur http://media.eduscol.education.fr/file/ecole/90/8/LivretRectoVerso_114908.pdf

10

Au collège

11

La validation de chacune des compétences du socle concerne l’ensemble de l’équipe pédagogique. Le professeur principal renseigne le livret lors d’un conseil de classe ou à tout autre moment approprié en cours d’année. En fin de troisième, le chef d’établissement atteste ou non l’acquisition du socle commun.

12

La grille d’évaluation pour le collège et disponible sur http://media.eduscol.education.fr/file/socle_commun/72/9/evaluation-grillesDNB_117729.pdf

13

Au collège comme à l’école primaire, les élèves qui éprouvent des difficultés dans l’acquisition du socle commun se voient proposer une aide personnalisée. Si un élève éprouve des difficultés importantes en matière de connaissances, de compétences ou d’attitudes, l’établissement peut mettre en place un programme personnalisé de réussite éducative (PPRE) à tout moment de la scolarité.

14

PPRE : programme personnalisé de réussite éducative, régis par la circulaire n° 2006-138 du 25 août 2006.

15

Le PPRE concerne les élèves qui risquent de ne pas maîtriser les connaissances et les compétences identifiées comme indispensables par les repères du socle commun à la fin d’un cycle. Il concerne donc « les élèves qui rencontrent des difficultés importantes », susceptibles de compromettre la construction de leurs apprentissages ultérieurs. Ces élèves sont repérés par l’enseignant qui alerte le chef d’établissement.

16

Le PPRE est élaboré par l’équipe pédagogique et discuté avec les parents. Il est également présenté à l’élève qui doit en comprendre la finalité. Il s’agira d’un document rédigé sur l’initiative de l’établissement scolaire, et qui engage la signature des parents.

17

Le P.P.R.E concerne différents champs :

  • le champ disciplinaire : Maîtrise des langages, mathématiques, langues vivantes étrangères (pour le collège) ;

  • le champ de la prévention : ancrage sur l’origine et la nature de la difficulté, consolidation des pré-requis ;

  • le champ de la méthodologie : Analyse sur l’origine des erreurs et difficultés, repérage et sélection des besoins, explication des choix pédagogiques pour obtenir l’engagement de l’enfant et de ses parents.

Un guide pratique de l’Éducation nationale est consultable sur le site http://www.tice1d.13.ac-aix-marseille.fr/PPRE/tex-tes/docs/PPRE_guideexperimentation_ministere.pdf

18

RASED : les réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté.

19

Les RASED sont apparus en 1990, avec la circulaire n°90-082 du 9 avril 1990 et sont régis désormais par la circulaire n°2009-088 du 17 juillet 2009.

20

Le maître de la classe, après avoir mis en œuvre des stratégies diversifiées d’apprentissage, recense par écrit les difficultés persistantes de l’élève. Lorsque les actions du PPRE s’avèrent insuffisantes, le maître informe les parents des difficultés rencontrées et de son intention de demander l’aide du RASED. Chaque prise en charge du RASED donne lieu à la rédaction d’un projet individuel d’aide spécialisée.

21

Il vient compléter un dossier détenu par le membre du RASED qui s’occupe en priorité de l’élève. Ce dossier rassemble toutes les traces et productions qu’il paraît opportun de conserver. Il sera conservé par le RASED jusqu’à l’entrée de l’élève au collège.

22

Des informations précieuses sont disponibles sur le site : http://dcalin.fr/rased.html

Pour citer cet article

« Glossaire à l'usage du " décrocheur " », Journal du droit des jeunes, 4/2010 (N° 294), p. 17-17.

URL : http://www.cairn.info/revue-journal-du-droit-des-jeunes-2010-4-page-17.htm
DOI : 10.3917/jdj.294.0017


Article précédent Pages 17 - 17 Article suivant
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback