Accueil Revues Revue Numéro Article

Journal du droit des jeunes

2011/4 (N° 304)


ALERTES EMAIL - REVUE Journal du droit des jeunes

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 17 - 17 Article suivant
1

« Les inégalités éducatives remettent en question les valeurs fondamentales de l’Union européenne et petit à petit les fondements même de l’ordre social », souligne une étude de la Commission européenne, qui porte sur l’impact des politiques éducatives sur l’insertion des Roms et de la deuxième génération des jeunes immigrants, en Suède, République tchèque, Danemark, France, Allemagne, Hongrie, Roumanie, Slovaquie et au Royaume-Uni. Elle est publiée à l’occasion de la Journée internationale contre la discrimination raciale, le 21 mars.

2

Le rapport souligne que pour les minorités, la notion de scolarité obligatoire « est plus un idéal qu’une réalité ». Le taux de décrochage met en évidence des différences notables entre les élèves : 8 % des élèves issus des ethnies « majoritaires » décrocheraient contre 22 % des élèves issus d’une « minorité ». On trouve exactement les mêmes taux pour les redoublements. C’est aussi, suggère le rapport, que « les élèves issus des minorités étudient dans des conditions de ségrégation », surtout de ségrégation urbaine, aboutissant à une dégradation constante de l’enseignement dans des écoles où se regroupent ces enfants, dans un entre-soi.

3

À destination des décideurs politiques, une série de recommandations est fournie : tout d’abord, il s’agirait de veiller au niveau d’enseignement dispensé (« Assurez-vous que les attentes en termes de résultats scolaires pour les enfants ayant une origine ethnique minoritaire ne sont pas abaissées ») ; ensuite, il faudrait encourager un enseignement précoce des langues, dès la maternelle, et plus largement un enseignement pré-élémentaire ; enfin, le rapport appelle à promouvoir la mixité culturelle, dans les établissements, mais aussi dans les contenus même d’enseignement (« il faudrait promouvoir un contenu multiculturel d’enseignement afin d’encourager la reconnaissance et le respect mutuel de chaque partie et de favoriser les relations interethniques »).

4

Un soutien aux enseignants et au personnel « pour faire face à la diversité ethnique dans les écoles et les classes » est jugé indispensable ».

5

Plus largement, le rapport énumère les stratégies employées par les élèves issus de minorités ethniques pour surmonter les tensions entre les valeurs imposées par l’école et celles trouvées dans leur environnement familial immédiat : une opposition ouverte à l’école (« absentéisme scolaire », « consommation de drogue » et « appartenance à un gang ») ; une rupture précoce avec la famille ; un retrait radical de tous les contacts sociaux en dehors des relations connues.

6

Il signale en contrepoint le souhait de certains parents de « protéger » leurs enfants de la discrimination. « Certains élèves et parents issus des minorités constatent souvent que la ségrégation à l’école les aident à se sentir en sécurité et protégés, ils paient toutefois un prix élevé pour cette sécurité ».

7

La Commission relie les notions de ségrégations scolaires et d’accès à la citoyenneté : La prise en compte des minorités dans les pratiques et les institutions quotidiennes de la société est, selon elle, « rendue difficile », souvent par le simple fait que « ces minorités ne connaissent pas les procédures pour se faire entendre : à qui s’adresser pour de l’aide, la personne à contacter, etc. ». Elle constate que ces jeunes partagent toutefois la conviction « que l’on ne peut pas construire une vie d’adulte réussie sans une bonne scolarisation ».

8

Ethnic Differences in Education for Urban Youth in an Enlarged (An EU-funded research project investigating the impact of educational policies on Roma and second-generation migrant youth in the Czech Republic, Denmark, France, Germany, Hungary, Romania, Slovakia, Sweden and the United Kingdom Europe European Policy, Brief, March 2011 : ftp://cordis.europa.eu/pub/fp7/ssh/docs/edumigrom-policy-brief_en.pdf

Notes

[*]

Visitez le site www.touteduc.fr/. Abonnez-vous.

Pour citer cet article

« Pour les minorités ethniques, la notion de scolarité obligatoire " est plus un idéal qu'une réalité " selon la Commission européenne », Journal du droit des jeunes, 4/2011 (N° 304), p. 17-17.

URL : http://www.cairn.info/revue-journal-du-droit-des-jeunes-2011-4-page-17.htm
DOI : 10.3917/jdj.304.0017


Article précédent Pages 17 - 17 Article suivant
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback