Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Journal du droit des jeunes

2011/7 (N° 307)


ALERTES EMAIL - REVUE Journal du droit des jeunes

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 19 - 27 Article suivant

Premières lignes

Il est important d’avoir pleinement conscience, quand on exerce les fonctions de juge aux affaires familiales, de juge des enfants, d’avocat, de médiateur familial, de travailleur social, de l’existence de situations de plus en plus nombreuses d’enfants en danger, victimes des relations conflictuelles de leurs parents. La problématique de l’aliénation parentale envahit de plus en plus les audiences...

Plan de l'article

  1. I - Définition de l’aliénation parentale
    1. Définition centrée sur le parent aliénant (d’après R. A. Gardner, pédopsychiatre) :
    2. Définition centrée sur l’enfant (d’après J. Kelly, psychologue clinique et chercheur)
    3. Définition de Darnall (psychologue)
    4. Définition et contexte d’apparition (d’après H. Van Gijseghem, psychologue et chercheur)
    5. Les conséquences d’un SAP (d’après J. Kelly)
  2. II - Les causes du syndrome d’aliénation parentale au niveau judiciaire
    1. L’absence de spécialisation des acteurs judiciaires
    2. La violence des conflits exacerbée par la procédure judiciaire
    3. Des litiges créés et entretenus artificiellement en matière familiale
    4. L’absence de prévention
    5. L’effet pervers de la coparentalité. Le cas de la résidence alternée
    6. L’aléa résultant des divergences du corps social en matière familiale
    7. L’intérêt de l’enfant détourné au profit des parents
    8. Trop souvent, la justice règle des litiges, sans pour autant résoudre les conflits
  3. III - Les moyens d’action du juge aux affaires familiales
    1. L’enquête sociale, l’expertise psychologique, l’expertise psychiatrique
    2. Les pièces produites par les parties et leurs conseils
    3. L’audition de l’enfant
    4. La médiation familiale
      1. Définition de la médiation
      2. La médiation permet d’éviter l’affrontement et la frustration liés au procès
      3. … et de redonner le pouvoir de décision aux parents
      4. La médiation dans le cadre d’une injonction
  4. IV - Le rôle du juge aux affaires familiales et de l’avocat dans l’articulation des moyens
    1. Nécessité d’un changement de comportement de nombre d’acteurs judiciaires
    2. Nécessité d’une perspective transdisciplinaire
    3. Mise en place d’un partenariat
    4. Réfléchir à l’utilisation de la médiation familiale
    5. Dans le cas d’un « SAP installé »
    6. La médiation, catalyseur des compétences parentales
    7. Nécessité d’une plus grande humilité de la part des acteurs judiciaires
    8. Le rôle d’apaisement du JAF
    9. Le juge doit sensibiliser chaque parent à sa responsabilité éducative
    10. Le juge doit faire respecter la coparentalité
    11. Le juge doit réfléchir à la notion de « faute », dans un divorce
    12. L’importance de la première décision du juge
    13. En cas de conflit conjugal grave
  5. V - Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback