Accueil Revues Revue Numéro Article

L'Économie politique

2007/4 (n° 36)


ALERTES EMAIL - REVUE L'Économie politique

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Pages 5 - 6 Article suivant
1

L'histoire est toujours écrite par les vainqueurs. Elle a tendance à oublier ceux d'hier qui ne rentrent pas dans le moule d'aujourd'hui. Voyez par exemple Augustin Cournot (1801-1877). Un fils de notaire, un type " plutôt triste, solitaire, quasi aveugle à la fin de sa vie, modeste, effacé ", écrit Henri Guitton, et dont les écrits économiques sont complètement dédaignés par ses contemporains. Un siècle plus tard, l'économie mathématique est devenue reine. Les économistes officiels se mettent à célébrer ses Recherches sur les principes mathématiques de la théorie des richesses (1838) comme un ouvrage précurseur de l'approche mathématique de l'économie et de l'économétrie.

2

Pourtant, Cournot, déçu de n'avoir séduit personne avec son livre, en reprend les parties littéraires, qu'il développe pour écrire ses Principes de la théorie des richesses (1863). Celui-là, vous pouvez toujours courir pour le voir commenté par les économistes dominants ! Quand on met le nez dedans, on comprend pourquoi.

3

Une science, l'économie ? " Elle n'admet pas et n'admettra jamais la construction régulière, systématique, constamment progressive, qui appartient aux sciences que l'on regarde comme définitivement constituées. " Reste toujours les études empiriques, alors ? Même pas : " Ce qu'évidemment l'on ne pourrait faire par les seules forces du raisonnement, pourrait-on le faire par la voie expérimentale ? Nullement. En fait de résultats économiques comme en fait de pratiques médicales, il y a lieu à des observations, à des tâtonnements, à des essais, mais non à l'expérience proprement dite, à l'expérience sans parti pris, à l'expérience vraiment scientifique. " D'ailleurs, précise Cournot, " tant de causes peuvent influer à la fois sur les faits économiques, que l'on ne voit pas comment l'on pourrait [...] se prémunir suffisamment contre le sophisme si périlleux : post hoc, ergo propter hoc ", ce qui, pour les rares lecteurs qui n'auraient pas fait de latin (sic), signifie " à la suite de cela, donc à cause de cela ", erreur classique qui consiste à dire que puisque deux choses se suivent, l'une explique forcément l'autre.

4

Même si vous avez fait de longues et belles études d'économie, il y a de très fortes chances que nous n'ayez jamais entendu parler de ce Cournot-là. Comme de beaucoup d'autres économistes, symboles de la grande diversité des idées économiques.

5

A nos lecteurs

6

Ce texte reprend en partie le contenu d'un nouveau blog disponible en ligne sur le nouveau site de la revue : wwww. leconomiepolitique. fr. En effet, comme celui de sa " maison mère ", Alternatives Economiques, le site Internet de L'Economie politique a fait entièrement peau neuve.

7

Outre les blogs, vous pourrez y retrouver désormais des présentations à l'avance du contenu des prochains numéros, des notes de lecture, des dossiers Web et, en accès libre, un ensemble d'articles qui ont marqué le débat et témoignent de la contribution de L'Economie politique au renouvellement des idées. Et pour les abonnés, un accès illimité aux archives depuis le premier numéro paru en 1999.

8

Bon surf sur notre nouveau site, et n'hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez.

Pour citer cet article

Chavagneux Christian, « Cournot et Cournot sont dans un bateau », L'Économie politique, 4/2007 (n° 36), p. 5-6.

URL : http://www.cairn.info/revue-l-economie-politique-2007-4-page-5.htm
DOI : 10.3917/leco.036.0005


Pages 5 - 6 Article suivant
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback