Accueil Revues Revue Numéro Article

L'Économie politique

2012/2 (n° 54)


ALERTES EMAIL - REVUE L'Économie politique

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Pages 4 - 4 Article suivant
1

AU MOMENT DE VOTER POUR LES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES et législatives, on peut certes d'abord rappeler que le Président et la majorité actuels ont un bilan. Leurs adversaires ne s'en privent pas, et les déçus du sarkozysme non plus : celui qui voulait éradiquer le chômage l'a accru d'un million ; celui qui se voulait le Président du pouvoir d'achat affiche le seul quinquennat depuis vingt-cinq ans qui aura vu une baisse du pouvoir d'achat individuel des ménages. Et le dirigeant moderne qui voulait " faire du développement durable le critère de toutes nos politiques publiques " a fini en 2010 par un : " L'environnement, ça commence à bien faire ! "

2

Mais l'appréciation du passé n'est qu'un élément parmi d'autres. Un bilan ne suffit jamais à discréditer complètement un candidat, pas plus qu'à le faire élire, Lionel Jospin en a fait l'amère expérience. Aussi ces élections se joueront-elles également sur l'avenir qui nous est proposé. La gauche aspire au pouvoir : que nous présente-t-elle ?

3

De la rigueur budgétaire, mais en faisant surtout payer les plus puissants, individus et entreprises, pour maîtriser la dette et retrouver des marges d'action. Un système bancaire et financier plus régulé. Une transition écologique qui ne pourra être la seule affaire du gouvernement et devra mobiliser les collectivités locales, les entreprises et la finance. Une politique européenne qui ne se contente pas de promouvoir le déficit zéro mais organise des transferts de solidarité financière et investit dans la transition écologique, sous réserve de convaincre nos partenaires. Une politique de lutte contre la pauvreté et les inégalités, une nouvelle forme de politique industrielle pour profiter au mieux d'une mondialisation maîtrisée, et une assurance maladie organisée comme une vraie politique de soin.

4

Il y a toujours de la perte en ligne entre les grands projets et les réalisations concrètes de la gauche de gouvernement. Mais, au moment d'exercer nos droits démocratiques, la question que l'on doit se poser est la suivante : veut-on lui donner une chance d'essayer ?

Pour citer cet article

Chavagneux Christian, « Quelle France pour demain ? », L'Économie politique 2/2012 (n° 54) , p. 4-4
URL : www.cairn.info/revue-l-economie-politique-2012-2-page-4.htm.
DOI : 10.3917/leco.054.0004.


Pages 4 - 4 Article suivant
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback