Accueil Revues Revue Numéro Résumé

L'Économie politique

2013/1 (n° 57)


ALERTES EMAIL - REVUE L'Économie politique

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 14 - 28 Article suivant

Premières lignes

Avant d'apporter des éléments d'éclairage à la question posée dans le titre, rappelons au préalable pourquoi il convient de séparer les activités de marché des activités de dépôt et de crédit. Cette séparation bancaire ne s'impose pas pour des raisons de morale, mais bien pour des raisons de logique économique . Laissons parler pour ce faire Pierre-Noël Giraud, professeur d'économie à Mines ParisTech...

Plan de l'article

  1. Un projet de loi français fondé sur des arguments discutables
  2. De fausses critiques
  3. Le projet de loi français n'atteindra pas les objectifs fixés
  4. Une séparation ne remettrait pas en cause la rentabilité et la viabilité du système bancaire français
  5. Du côté du modèle bancaire allemand
  6. La séparation complète est un élément essentiel mais insuffisant
  7. Un bien public trop important pour le laisser aux seuls intérêts catégoriels

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback