Accueil Revues Revue Numéro Article

L'Économie politique

2013/4 (n° 60)


ALERTES EMAIL - REVUE L'Économie politique

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 77 - 77 Article suivant

L’Economie politique a jugé opportun de publier régulièrement des analyses historiques (à la croisée des théories et des faits) susceptibles d’éclairer des questions contemporaines. Pour ce faire, elle a engagé un partenariat avec l’Association Charles-Gide pour l’étude de la pensée économique (ACGEPE), qui regroupe des universitaires francophones travaillant dans les champs de l’histoire de la pensée, l’épistémologie, la philosophie et l’histoire des faits économiques. Ses membres fourniront régulièrement à nos colonnes des contributions historiques relatives à des sujets d’actualité.

Plusieurs éléments y invitent. D’abord, la réflexion historique – tant sur le plan des faits que sur celui des idées – fait cruellement défaut à la formation des économistes. Avec le renforcement des matières et des méthodes quantitatives, l’économie est devenue pour beaucoup d’étudiants une science technique, uniquement abstraite, a-historique, sans objectifs clairs et pour tout dire sans prise avec le réel. Ensuite, le grand public l’ignore mais l’histoire de la pensée économique est un domaine dans lequel la France excelle au niveau mondial. Nous sommes en effet le seul pays européen où existent encore plusieurs cursus complets dédiés à ces champs et où les chercheurs publient massivement dans les meilleures revues internationales. Il est par conséquent fort dommage que le débat citoyen ne puisse bénéficier des apports d’une recherche de si haut niveau.

Enfin, et peut-être surtout, c’est la grande récession commencée en 2007 qui nous invite à repenser non pas seulement l’enseignement, mais la discipline économique elle-même. La macroéconomie, en particulier, est aujourd’hui en proie au doute, si l’on en croit le plus prestigieux de ses représentants, Olivier Blanchard, qui n’hésite pas à affirmer que « les économistes ont oublié les leçons de l’histoire » (Les Echos du 25 juin 2013). Il est donc plus qu’urgent de réintroduire cette dimension dans la réflexion des économistes et, au-delà, de tous les citoyens.

Pour citer cet article

Chavagneux Christian, Orain Orain, « Une voie allemande du libéralisme ? Ordo-libéralisme, libéralisme sociologique, économie sociale de marché », L'Économie politique, 4/2013 (n° 60), p. 77-77.

URL : http://www.cairn.info/revue-l-economie-politique-2013-4-page-77.htm
DOI : 10.3917/leco.060.0077


Article précédent Pages 77 - 77 Article suivant
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback