Accueil Revues Revue Numéro Résumé

L'Économie politique

2016/3 (N° 71)


ALERTES EMAIL - REVUE L'Économie politique

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 40 - 52 Article suivant

Résumé

Français

Si le bonheur des employés n'est pas la principale finalité de l'entreprise, il devient une condition sine qua non de son bon fonctionnement quand dominent les exigences de qualité et d'innovation. Une petite histoire des théories managériales, de Taylor aux "entreprises libérées".

Plan de l'article

  1. Qu'est-ce qui rend heureux ou malheureux au travail ?
  2. Un peu d'histoire : le tournant de la révolution industrielle
  3. Les bonnes intentions de Frederick Taylor
  4. S'intéresser aux personnes : l'école des "relations humaines"
  5. Miser sur l'intelligence des ouvriers : le toyotisme
  6. La lutte contre l'ennui par l'enrichissement des tâches : l'expérience suédoise
  7. Autonomie et allégement de la contrainte hiérarchique : la "pyramide inversée"
  8. Liberté et responsabilité : les "entreprises libérées"
  9. Les limites des entreprises libérées
  10. Un objectif consensuel ?

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback