Accueil Revues Revue Numéro Article

Le journal de l'école de Paris du management

2007/4 (N°66)


ALERTES EMAIL - REVUE Le journal de l'école de Paris du management

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 6 - 6 Article suivant
1

Le modèle de société hérité des XVIIIe et XIXe siècles est en ruine, et les cinq articles de ce numéro en fournissent cinq preuves.

2

Rappelons sommairement de quoi il était fait : face à des ressources naturelles inépuisables, l’intelligence humaine organisait le travail pour se nourrir, s’habiller et se loger, les échanges étant régulés par les prix. Le cœur de la vie collective était donc d’essence économique, la différence entre les esprits de gauche et de droite résidant dans le fait que les premiers mettaient l’accent sur la production, et les seconds sur le marché.

3

Or, ces temps derniers, patatras ! Le dossier du pétrole nous confirme que nous épuisons la nature, et que de surcroît nous la polluons. La capacité de travail de l’humanité n’est plus une ressource rare, mais au contraire pléthorique, comme en témoignent le fléau du chômage et son aspect le plus dramatique, celui des SDF. Le phénomène des LBO, que l’on peut résumer par le fait que des salariés rachètent l’entreprise qui les emploie grâce à des emprunts qu’ils remboursent en puisant dans le patrimoine de cette même entreprise, introduit dans les relations entre capital et travail une variante à laquelle Marx et Lénine n’avaient pas songé. Quant à la régulation par les prix, que devient-elle quand le téléphone, les SMS et l’internet sont gratuits, bientôt suivis par les transports de marchandises avec les porte-conteneurs géants, plus tard par bien des produits manufacturés grâce à l’automatisation et les délocalisations dans les pays à bas salaires ?

4

De plus, le travail salarié, grande affaire du XIXe siècle, n’occupe plus que 14 % de la vie éveillée (P. Larrouturou), tandis que le temps et l’attention de bien des gens sont monopolisés par des activités telles que le football, considérablement amplifiées par les médias, où l’économie ne joue qu’un faible rôle.

5

Certes, il reste beaucoup de pauvres sur la planète, mais Amartya Sen, prix Nobel d’économie 1998, affirme que la pauvreté d’aujourd’hui s’explique par les guerres et les régimes politiques corrompus, et que la terre dans son ensemble a toujours produit de quoi nourrir ses habitants. Ce n’est pas à titre principal un problème économique.

6

Ne nous méprenons pas. Ne commettons pas la même erreur que Louis XVI en 1789 en croyant que cette déroute de nos modèles n’est qu’une crise temporaire. Nous devons changer de lunettes.

7

Les dernières élections présidentielles en France l’ont bien montré : un grand flou dans la distinction droite-gauche, des programmes étriqués, un affrontement portant sur des styles plus que sur des idées.

8

Je hasarde une hypothèse empruntée à la psychanalyse : un esprit désemparé tend à se réfugier dans un état de sécurité antérieure. C’est ce qu’on appelle la régression. En l’occurrence, il me semble que la nation française retrouve inconsciemment des comportements du temps de la monarchie, et ce n’est pas le patronyme de la candidate socialiste qui m’inspire. Mais observons le président sitôt élu : on le voit au Fouquet’s et sur un yacht, il se montre épanoui en famille, s’entoure d’une cour de fidèles, tout en s’offrant avec simplicité aux regards de ses sujets, la main de fer perçant discrètement sous le gant de velours. Il n’est pas jusqu’à ses ancêtres hongrois pour nous rappeler que les rois de France ont été régulièrement mâtinés de sang italien, espagnol et autrichien au cours des siècles.

9

Certes, n’allons pas trop loin. Une seule assurance, toutefois : il nous faut renouveler notre stock de modèles. Peut-être certains modèles anciens, dûment modernisés, peuvent-ils encore servir.

Pour citer cet article

Riveline Claude, « Idées. « Non, Sire, c'est une révolution »», Le journal de l'école de Paris du management 4/2007 (N°66) , p. 6-6
URL : www.cairn.info/revue-le-journal-de-l-ecole-de-paris-du-management-2007-4-page-6.htm.
DOI : 10.3917/jepam.066.0006.


Article précédent Pages 6 - 6 Article suivant
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback