Accueil Revue Numéro Article

Littératures classiques

2013/2 (N° 81)

  • Pages : 336
  • ISBN : 9782200928599
  • DOI : 10.3917/licla.081.0281
  • Éditeur : Armand Colin

ALERTES EMAIL - REVUE Littératures classiques

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 281 - 312
1

La bibliographie présentée ci-dessous ne prétend pas à l’exhaustivité mais reflète l’état du travail en cours de l’équipe ANR-AGON. Nous avons privilégié les études récentes ou qui font référence.

2

Parmi les bibliographies existantes, il convient de mentionner d’emblée celle de Gérard Ferreyrolles dans le n° 59 de Littératures classiques, « La Polémique au XVIIe siècle » (été 2006), et les travaux suivants en ligne [1][1] Toutes les adresses électroniques données dans cette... :

Le classement ci-dessous vise à faciliter le repérage, mais ne doit aucunement occulter le continuum entre champs et disciplines : il va de soi que, à l’époque moderne en particulier, toute querelle scientifique a des répercussions philosophiques et religieuses, et que les querelles artistiques ont souvent des enjeux religieux, philosophiques ou politiques. C’est souvent l’approche critique adoptée qui a déterminé l’emplacement de telle ou telle référence [2][2] Une version électronique de cette bibliographie sera....


Bibliographie

  • Généralités

    • Albert, Luce, et Nicolas, Loïc (éd.), Polémique et rhétorique de l’Antiquité à nos jours, Bruxelles, Duculot, 2010, 464 p. [Collectif. L’introduction resitue la notion de polémique par rapport aux conditions rhétoriques de la persuasion. Approche diachronique et études de cas. Bibliographie (23 pages).]
    • Ali Bouacha, Magid, et Cossutta, Frédéric (éd.), La Polémique en philosophie : la polémicité philosophique et ses mises en discours, Dijon, Éd. universitaires de Dijon, Centre Gaston-Bachelard de recherches sur l’imaginaire et la rationalité, 2000, 211 p. [Collectif. Se penche sur la notion de polémicité dans le discours philosophique plutôt que sur des polémiques circonscrites.]
    • Amossy, Ruth, « The functions of polemical discourse in the public sphere », dans M. Smith et B. Warnick (éd.), The Responsibilities of Rhetoric, Long Grove, Waveland Press, 2010, p. 52-61. [La fonction sociale de la polémique en régime démocratique.]
    • Angenot, Marc, Dialogues de sourds. Traité de rhétorique antilogique, Paris, Mille et une nuits, 2008, 450 p. [Retour sur vingt-cinq siècles de disputes ; les hommes argumentent beaucoup mais se persuadent peu : pourquoi la rhétorique est-elle si faillible ?]
    • Angenot, Marc, La Parole pamphlétaire. Contribution à la typologie des discours modernes, Paris, Payot, 1982. [Ouvrage sur la « littérature de combat » à l’époque moderne (1868-1968). Approche générique, rhétorique et sémantique ; perspective socio-critique. Bibliographie.]
    • Avril, Yves, « Le pamphlet : essai de définition et analyse de quelques-uns de ses procédés », Études littéraires, n° 11 / 2 (« Le Pamphlet »), août 1978, p. 265-281.
    • Azoulay, Vincent, et Boucheron, Patrick (éd.), Le Mot qui tue. Une histoire des violences intellectuelles de l’Antiquité à nos jours, Paris, Champ Vallon, 2009, 378 p. [Collectif. Le champ intellectuel comme un champ de bataille, de l’époque latine à nos jours.]
    • Baader, Horst (éd.), Onze études sur l’esprit de la satire, Tübingen / Paris, Narr / Place, 1978. [En France, XVIIe et XVIIIe siècles. Domaines : théâtre, poésie et religion.]
    • Barrota, Pierluigi, et Dascal, Marcelo (éd.), Controversies and Subjectivity, Amsterdam / Philadelphie, John Benjamins Publishing Company, 2005, VII-411 p. [Collectif. La place de la première personne dans les controverses d’ordre philosophique, social, religieux ou scientifique.]
    • Bertrand, Jean-Pierre, Saint-Amand, Denis, et Stiénon, Valérie, « Les querelles littéraires : esquisse méthodologique », COnTEXTES [en ligne], n° 10, 2012, <http://contextes.revues.org/5005>. [Sur le rôle socialisateur, créatif et dynamisant de la querelle dans le monde littéraire : balisage sémantique et méthodologique.]
    • Blic, Damien de, et Lemieux, Cyril, « Le scandale comme épreuve, éléments de sociologie pragmatique », Politix, n° 71, 2005, p. 9-38. [Le scandale comme épreuve qui permet de réévaluer collectivement l’attachement à des normes. Exemples de Voltaire à nos jours.]
    • Bourdieu, Pierre, Ce que parler veut dire : l’économie des échanges linguistiques, Paris, Fayard, 1982, 243 p. [Le pouvoir symbolique du langage.]
    • Bourdieu, Pierre, Les Règles de l’art : genèse et structure du champ littéraire, Paris, Seuil, 1992, 567 p. [Analyse du champ littéraire comme « champ de luttes » au XIXe siècle.]
    • Bouthoul, Gaston, Traité de polémologie. Sociologie des guerres, Paris, Payot, 1951, 560 p. [Doctrines et opinions sur la guerre. La notion de « polémologie ».]
    • Burnand, Léonard, et Paschoud, Adrien (éd.), Espaces de la controverse au seuil des Lumières (1680-1715), Paris, H. Champion, 2010, 212 p. [Collectif. Perspective pluridisciplinaire. Rôle de la controverse dans la constitution des savoirs et dans les domaines religieux, philosophique, musicologique, esthétique et historique.]
    • Chandler, James, Davidson, Arnold I., et Harootunian, Harry (éd.), Questions of Evidence : Proof, Practice, and Persuasion across the Disciplines, Chicago, The University of Chicago Press, 1994, VII-518 p. [Recueil d’articles en anglais sur la fabrique de la preuve et la construction du savoir en histoire, médecine, histoire de l’art, droit.]
    • Comment on se dispute : les formes de la controverse, Mil Neuf Cent. Revue d’histoire intellectuelle, n° 25, 2007, 239 p. [Collectif. Étude des controverses dans l’histoire intellectuelle (sciences, philosophie, religion, politique, art, littérature, etc.) et la production des savoirs ou des valeurs. Outre l’article d’A. Lilti (cité plus haut), l’article de J.-L. Fabiani qui propose un cadre d’analyse général pour l’étude des controverses.]
    • Coser, Lewis A., Les Fonctions du conflit social, trad. M. Matignon, Paris, Puf, 1982, 183 p. [Approche : théorie et sociologie du conflit. Conflits sociaux, groupes sociaux et théorie du changement social.]
    • Danblon, Emmanuelle, Rhétorique et rationalité. Essai sur l’émergence de la critique et de la persuasion, Bruxelles, Éditions de l’Université de Bruxelles, 2002, XII-264 p. [Notamment dans les genres judiciaires et délibératifs.]
    • Dascal, Marcelo, et Chang, Han-liang (éd.), Traditions of Controversy, Amsterdam, Benjamins, 2007, XVI-309 p. [Collectif. Théories et pratiques de la controverse, à travers les cultures et les âges.]
    • Declercq, Gilles, Murat, Michel, et Dangel, Jacqueline (éd.), La Parole polémique, Paris, H. Champion, 2003, 549 p. [Collectif qui recouvre plusieurs champs disciplinaires (philosophie, littérature, rhétorique et droit). Index des notions détaillé.]
    • Décultot, Élisabeth, et Ledbury, Mark (éd.), Théories et débats esthétiques au dix-huitième siècle. Éléments d’une enquête / Debates on Aesthetics in the Eighteenth Century. Questions of Theory and Practice, Paris, H. Champion, 2001, 340 p. [Collectif bilingue. Parties consacrées aux domaines de la philosophie, de la poétique, de la théorie et de la critique des beaux-arts, de l’esthétique.]
    • Détienne, Marcel, et Vernant, Jean-Pierre, Les Ruses de l’intelligence. La Mètis des Grecs, Paris, Flammarion, 1974 (rééd. 1978 et 2008), 316 p. [La mètis, « intelligence de la ruse », dans l’art de la guerre, de la chasse ou de la rhétorique.]
    • Eemeren, Frans H. van, et Garssen, Bart, Controversy and Confrontation : Relating Controversy Analysis with Argumentation Theory, Amsterdam, J. Benjamins, 2008, XIII-278 p. [Collectif. Double perspective : analyse de controverses scientifiques et analyse du discours.]
    • Felman, Shoshana, « Le discours polémique (Propositions préliminaires pour une théorie de la polémique) », Cahiers de l’Association Internationale des Études Françaises, n° 31, mai 1979, p. 179-192. [Théorie de la polémique et du phénomène polémique.]
    • Ferreyrolles, Gérard (dir.), La Polémique au XVIIe siècle, Littératures classiques, n° 59, 2006, 365 p. [Collectif. Introduction par G. Ferreyrolles sur « le statut de la polémique » au XVIIe siècle (p. 5-30), puis trois parties consacrées aux « formes de la polémique », aux « normes de la polémique », et aux « champs de la polémique ». Bibliographie.]
    • Foucault, Michel, « Polémique, politique et problématisations », Dits et écrits [1984], Paris, Gallimard, 1994, t. IV, p. 591-594. [Sur la nécessité de faire une histoire de la polémique, dans les domaines religieux, judiciaires et politiques, comme « figure parasitaire de la discussion et obstacle à la recherche de la vérité ».]
    • Jehasse, Jean, « Critique et raillerie », dans J. Lafond et A. Stegmann (éd.), L’Automne de la Renaissance, 1580-1630, Paris, Vrin, 1981, p. 83-99. [L’histoire de ces notions et de ces mots, de l’époque de Henri III à celle de Louis XIII.]
    • Jonge, E. de, et Nicolas, Loïc, « Limites et ambiguïtés rhétoriques du discours pamphlétaire : vers l’abandon d’une pratique sociale ? », Mots – Les langages du politique, n° 91 (« Que devient le pamphlet ? »), nov. 2009, p. 51-65. [Approche théorique sur le genre du pamphlet.]
    • Jouhaud, Christian, et Viala, Alain (éd.), De la publication, de la Renaissance aux Lumières, Paris, Fayard, 2002, 365 p. [Ouvrage collectif. Opérations, enjeux et espaces de la publication.]
    • Jouhaud, Christian, et Viala, Alain (éd.), « Écriture et action : une problématique pour l’histoire de la polémique et des controverses au XVIIe siècle ? », dans L. Burnand et A. Paschoud (éd.), Espaces de la controverse au seuil des Lumières (1680-1715), Paris, H. Champion, 2010, p. 11-38.
    • Jouhaud, Christian, et Viala, Alain (éd.), « Les écrits polémiques », dans J.-C. Darmon et M. Delon (dir.), Histoire de la France Littéraire. II : Classicismes, Paris, Puf, 2006, p. 732-761. [Article de synthèse.]
    • Klinger, Myriam (éd.), Héritage et actualité de la polémologie, Paris, Téraèdre, 2007, 259 p. [Collectif. Retour sur la notion de « polémologie » forgée par G. Bouthoul, dans le domaine militaire et les sciences sociales.]
    • La Littérature pamphlétaire à l’âge classique, XVIIe siècle, n° 195, avril-juin 1997, 414 p. [Approche transdisciplinaire (philosophie, politique, littérature) et européenne (France, Pays-Bas, Allemagne, Angleterre). Les textes pamphlétaires envisagés comme actions d’écriture susceptibles de faire émerger de nouvelles représentations.]
    • Le Pamphlet en France au XVIe siècle, Cahiers V. L. Saulnier, n° 1, Collection de l’ENS de Jeunes Filles, Paris, 1983, 143 p. [Collectif. Indications bibliographiques p. 137-143.]
    • Le Pamphlet jusqu’à la Révolution, Cahiers de l’Association Internationale des Études Françaises, n° 36, mai 1984, p. 87-168. [Collectif. Articles sur F. de Belleforest, T. de Viau et Mandane, sur la satire, l’injure, le comique notamment.]
    • Lilti, Antoine, « Querelles et controverses. Les formes du désaccord intellectuel à l’époque moderne », Mil Neuf Cent. Revue d’histoire intellectuelle, n° 25, 2007, p. 13-28. [Panorama critique des travaux récents sur les controverses intellectuelles.]
    • Lyotard, Jean-François, Le Différend, Paris, Éd. de Minuit, 1983, 279 p. [Philosophie du langage. Le polémique lié au fonctionnement du langage. Point de départ de la réflexion : la question du négationnisme.]
    • Maingueneau, Dominique, Sémantique de la polémique. Discours religieux et ruptures idéologiques au XVIIe siècle, Lausanne, L’Âge d’homme, 1983, 206 p. [La polémique comme interincompréhension propre aux échanges discursifs et idéologiques.]
    • Martineau, François, Le Discours polémique. Essai sur l’ordre du discours judiciaire, Paris, Quai Voltaire, 1994, 127 p. [Les principes essentiels selon lesquels les penseurs antiques ordonnaient le discours polémique et la plaidoirie.]
    • Mougin, Sylvie (éd.), La Querelle. Histoire, ethnologie, linguistique, littérature, Reims, Presses Universitaires de Reims, 2001, 304 p. [Ouvrage collectif et pluridisciplinaire.]
    • Orecchioni, Catherine, et Gelas, Nadine, Le Discours polémique, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 1980, 153 p. [Le texte polémique dans ses propriétés sémantiques, rhétoriques, énonciatives et argumentatives au service d’une visée pragmatique destinée à disqualifier un objet et un adversaire.]
    • Périgot, Béatrice, Dialectique et littérature : les avatars de la dispute entre Moyen Âge et Renaissance, Paris, H. Champion, 2005, 736 p. [La pratique de la disputatio et son héritage dans l’humanisme. Bibliographie.]
    • Postel, Claude, Traité des invectives au temps de la Réforme, Paris, Belles Lettres, 2004, 500 p. [L’évolution des invectives lors de cette polémique théologico-politique. Glossaire et bibliographie sur les textes satiriques et pamphlétaires de la période.]
    • Roellenbleck, Georg (éd.), Le Discours polémique. Aspects théoriques et interprétations, Tübingen / Paris, Narr / Place, 1985, 99 p. [Article inaugural sur « Polémique et philosophie ».]
    • Ronzeaud, Pierre, « Un “genre” non classique et son devenir : le texte pamphlétaire », Littératures classiques, n° 19 (« Qu’est-ce qu’un classique ? »), automne 1993, p. 171-185. [Statut des écrits polémiques et du genre pamphlétaire dans les lettres, du XVIe siècle à nos jours. Le cas des Provinciales.]
    • Schelling, Thomas C., Stratégie du conflit, Paris, Puf, 1986, 312 p. [Traduction de The Strategy of Conflict (1960). Ouvrage conçu comme contribution aux études de stratégie internationale, réinvesti par les sciences sociales. Méthode pour l’analyse des conflits, la décision et la négociation.]
    • Schlanger, Judith, L’Enjeu et le débat. Les passés intellectuels, Paris, Denoël-Gonthier, 1979, 204 p. [Les démarches intellectuelles se jouent à travers des nœuds polémiques, régis par des effets de champ et des valorisations. Compilation d’études de cas pour repenser l’histoire culturelle et le jeu culturel de la pensée.]
    • Servet, Marie-Hélène et Pierre (éd.), Genres et querelles littéraires, Cahiers du GADGES, n° 9, 2012, 354 p. [Collectif, XVIe–XVIIIe siècles. Statut et évolution des querelles littéraires, dans leurs rapports avec les formes génériques.]
    • Servet, Marie-Hélène et Pierre (éd.), Polémique en tous genres, Cahiers du GADGES, n° 7, 2009, 294 p. [Collectif, XVIe–XVIIIe siècles. Voir l’article d’O. Ferret sur le genre du pamphlet à la fin du XVIIIe siècle.]
    • Traditions polémiques, Cahiers V. L. Saulnier, n° 2, Collection de l’ENS de Jeunes Filles, Paris, 1985, 134 p. [Collectif. Principalement dans les écrits religieux. XVIe–XVIIe siècles. Indications bibliographiques p. 131-134.]
  • Sciences, philosophie et religion

    • Ait-Touati, Frédérique, Les Contes de la lune. Essai sur la fiction et la science modernes, Paris, Gallimard, 2011, 206 p.
    • Aston, Margaret, England’s Iconoclasts, Oxford, Clarendon Press, 1988, 548 p. [Histoire religieuse anglaise, XVIe siècle. Contient une étude détaillée de la controverse des images entre 1525 et 1563. Bibliographie.]
    • Bachelard, Suzanne, Les Polémiques concernant le principe de moindre action au XVIIIe siècle, Paris, Palais de la Découverte, 1961, 24 p. [Querelle scientifique opposant notamment Leibniz à Maupertuis.]
    • Baudry, Léon, La Querelle des futurs contingents, Louvain, 1465-1475. Textes inédits par Léon Baudry, Paris, Vrin, 1950, 480 p. [Anthologie. Introduction générale, p. 7-48.]
    • Biagioli, Mario, Galileo Courtier. The Practice of Science in the Culture of Absolutism, Chicago, Chicago University Press, 1993, 402 p. [Galilée, homme de cour et homme de sciences. Voir notamment le chap. 3 : « Anatomy of a court dispute ». Bibliographie p. 363-391.]
    • Boiron, Stéphane, La Controverse née de la querelle des reliques à l’époque du concile de Trente (1500-1640), Paris, Puf, 1989, 155 p. [Les assauts conjugués des humanistes et des protestants ; réactions et justifications de l’Église. Bibliographie p. 145-150.]
    • Bourdieu, Pierre, « Le champ scientifique », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 2-3, 1976, p. 88-104. [Spécificités du champ scientifique et conditions sociales du progrès de la raison et des idées vraies.]
    • ChÉdozeau, Bernard, « La querelle Rancé-Mabillon. Les études monastiques et la solitude du moine », dans Chroniques de Port-Royal, n° 51, 2002, p. 213-244. [La querelle des études dans la vie monastique. Note bibliographique p. 214-215.]
    • Christin, Olivier, « De la dispute au colloque : contraintes en enjeux de la discussion savante (XVIe–XVIIe siècles) », dans F. Schulheis et al. (éd.), L’Inconscient académique, Genève / Zurich, Seismo, 2006, p. 47-66. [La disputatio médiévale et l’émergence de nouvelles formes et règles de discussion dans la première modernité, à l’origine de la formation d’un espace scientifique autonome.]
    • Clément, Michèle (éd.), Les Fruits de la dissension religieuse (fin XVe–début XVIIIe siècle), Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 1998, 236 p. [Collectif. Les dissensions dans l’Église et leurs conséquences dans l’ensemble du paysage européen quand éclate la chrétienté occidentale.]
    • Crouzel, Henri (éd.), Une controverse sur Origène à la Renaissance : Jean Pic de La Mirandole et Pierre Garcia, Paris, Vrin, 1977. [Anthologie. Introduction sur les circonstances de la controverse, sa dimension patristique et théologique.]
    • Crouzet, Denis, Les Guerriers de Dieu. La violence au temps de troubles de religions (vers 1525-1610), Seyssel, Champ Vallon, 1990, 2 vol. [Les violences religieuses ; la violence des mots et du langage : livre II, chap. XIV.]
    • Dascal, Marcelo, « Controverses et polémiques », dans M. Blay et R. Halleux (dir.), La Science classique (XVIe–XVIIIe siècles). Dictionnaire critique, Paris, Flammarion, 1998, p. 26-35. [Synthèse et orientations bibliographiques.]
    • Dascal, Marcelo, « La controverse en philosophie », dans J.-F. Mattéi (dir.), Encyclopédie philosophique universelle, IV : Le Discours philosophique, Paris, Puf, 1998, chap. 90.
    • Dascal, Marcelo (éd.), The Practice of Reason : Leibniz and his Controversies, Amsterdam, J. Benjamins, 2010, XVI-359 p.
    • Dascal, Marcelo et Boantza V. D. (éd.), Controversies Within the Scientific Revolution, Amsterdam, J. Benjamins, 2011, VI-287 p.
    • Dear, Peter, Discipline & Experience. The Mathematical Way in the Scientific Revolution, Chicago, The University of Chicago Press, 1995, 290 p. [La preuve par l’expérience et l’émergence des sciences modernes et de la révolution scientifique en Europe. Bibliographie p. 251-279.]
    • Delègue, Yves, Théologie et poésie, ou la parole de vérité : la querelle entre Jacques Locher et Jacques Wimpheling (1500-1510), Paris, H. Champion, 2008, 221 p.
    • Desgraves, Louis, Répertoire des ouvrages de controverse entre Catholiques et Protestants en France (1598-1685), Genève, Droz, 1984-1985, 2 vol. [Bibliographie de référence, plus de 7000 titres.]
    • Dick, Steven J., Plurality of Worlds : the Origins of the Extraterrestrial Debate from Democritus to Kant, Cambridge, Cambridge University Press, 1982, X-246 p. [Débat scientifique aux répercussions philosophiques et théologiques, impliquant notamment Descartes et Newton.]
    • Dompnier, Bernard, « Le débat sur les images dans la France du XVIIe siècle », History of European Ideas, vol. 9, n° 4, 1988, p. 423-441. [Les objections des protestants au culte catholique des images.]
    • Edmonds, David, et Eidinow, John, Rousseau’s Dog. Two Great Thinkers at War in the Age of Enlightenment, New York, Ecco, 2006, 404 p. [Sur la querelle Rousseau / Hume. Chronologie (p. 367-375) et bibliographie sélective (p. 357-367).]
    • Estes, Yolanda (éd.), J.G. Fichte and the Atheism Dispute : 1798-1800, trad. C. Bowman, Farnham, Ashgate, 2010, XVIII-297 p. [Anthologie de textes traduits et commentés.]
    • Fabiani, Jean-Louis, « Controverses scientifiques, controverses philosophiques. Figures, positions, trajets », dans Débats et Controverses, Enquête, n° 5, 1997, p. 11-34. [Les démarches d’analyse de l’histoire des sciences et de la philosophie dans la place qu’elle accorde aux controverses.]
    • Ferret, Olivier, La Fureur de nuire : échanges pamphlétaires entre philosophes et antiphilosophes (1750-1770), Oxford, Voltaire Foundation, 2007, XXII-487 p. [Traditions, modes, stratégies et enjeux pragmatiques. Bibliographie.]
    • Finocchiaro, Maurice A., The Galileo Affair : a Documentary History, Berkeley, University of California Press, 1989, 382 p. [Les documents associés au procès de Galilée.]
    • Fragonard, Marie-Madeleine, Millet, Olivier, et Wanegffelen, Thierry, « Les querelles de Dieu, XVIe siècle », dans Fr. Lestringant et M. Zink (dir.), Histoire de la France littéraire. I : Naissances, Renaissances, Paris, Puf, 2006, p. 472-500. [Article de synthèse.]
    • Franceschi, Sylvio Hermann de, La Puissance et la gloire. L’orthodoxie thomiste au péril du jansénisme (1663-1724) : le zénith français de la querelle de la grâce, Paris, Nolin, 2011, 555 p. [Les différents moments de la querelle. Bibliographie générale, p. 517-537.]
    • Gaukroger, Stephen, The Emergence of a Scientific Culture. Science and the Shaping of Modernity (1210-1685), Oxford, Clarendon Press, 2006, 536 p. [L’émergence des valeurs scientifiques en occident. Les débats qui ont fait l’histoire des sciences, notamment Gilbert versus Bacon, Hobbes versus Boyle au sujet de la pompe à air, Newton versus Descartes au sujet de la production de la couleur.]
    • Gierl, Martin, Pietismus und Aufklärung. Theologische Polemik und die Kommunikationsreforme der Wissenschaft am Ende des 17. Jahrunders, Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 1997, 644 p. [Conditions et fonctionnement du débat intellectuel, entre l’apparition du piétisme et les premières Lumières, fin XVIIe– début XVIIIe.]
    • Gil, Fernando, Controverses scientifiques et philosophiques, Lisbonne, Fragmentos, 1990, 420 p. [Collectif multilingue (français, anglais, portugais). L’article introductif s’intéresse notamment aux rapports entre controverses scientifiques et controverses philosophiques.]
    • Godard, Philippe, La Querelle des refus de Sacrements (1730-1765), Paris, Domat / Montchrestien, 1937, 291 p. [Approche juridique. Le problème de la compétence, au civil et au criminel.]
    • Goddard, Jean-Christophe (éd.), J.-G. Fichte. La querelle de l’athéisme, suivie de divers textes sur la religion, Paris, J. Vrin, 1993, 295 p. [Anthologie.]
    • Goldzink, Jean, « David et Jean-Jacques », dans C. Piau-Gillot, R. Desné et T. L’Aminot (éd.), Modernité et pérennité de Jean-Jacques Rousseau, Mélanges en l’honneur de Jean-Louis Lecercle, Paris, H. Champion, 2002, p. 303-321. [L’affaire Rousseau / Hume.]
    • Goodman, Dena, « The Hume-Rousseau Affaire : From Private Querelle to Public Process », Eighteenth-Century Studies, vol. 25, n° 2, hiver 1991-1992, p. 171-201. [Comment l’affaire privée devint publique, jugée par le tribunal de l’opinion.]
    • Groult, Martine (éd.), Jean d’Alembert, Discours préliminaire des éditeurs de 1751 et articles de l’Encyclopédie introduits par la querelle avec le Journal de Trévoux, Paris, H. Champion, 1999, 291 p. [Anthologie de textes à l’origine de la querelle de l’Encyclopédie.]
    • Guillemin, Henri, « Cette affaire infernale ». Les philosophes contre Jean-Jacques Rousseau [1942], Bats, Éditions d’Utovie, 2001, 359 p. [Sur la querelle entre Hume et Rousseau.]
    • Haechler, Jean, L’Encyclopédie : le combat et les hommes, Paris, Les Belles Lettres, 1998, 449 p. [Les querelles et affaires qui accompagnèrent la genèse puis la publication de l’Encyclopédie.]
    • Hall, A. Rupert, Philosophers at War. The Quarrel between Newton and Leibniz, Cambridge, Cambridge University Press, 1980, 338 p. [La querelle du calcul infinitésimal.]
    • Hallyn, Fernand, Les Structures rhétoriques de la science : de Kepler à Maxwell, Paris, Seuil, 2004, 321 p. [Les « structures rhétoriques » de la science désignent moins la façon dont sont communiquées des positions que l’invention de ces positions.]
    • Huillet d’Istria, Madeleine, Le Père de Caussade et la querelle du pur amour, Paris, Aubier, 1964, 336 p. [Resitue notamment le rôle de Bossuet et Fénelon dans la querelle.]
    • Hurtubise, Pierre, La Casuistique dans tous ses états. De Martin Azpilcueta à Alphonse de Liguori, Ottawa, Novalis, 2005, 309 p. [Synthèse sur la casuistique (1550-1800). Inventaire du corpus produit par les moralistes ou casuistes (1300 titres). Bibliographie.]
    • Iltis, Carolyn, « The Leibnizian-Newtonian debates : natural philosophy and social psychology », British Journal for the History of Science, n° 6, 1973, p. 343-377.
    • Israel, Jonathan, Les Lumières radicales. La philosophie, Spinoza et la naissance de la modernité (1650-1750), trad. P. Hugues, C. Nordmann et J. Rosanvallon, Paris, Éditions Amsterdam, 2005, 935 p. [Les controverses aux origines de la modernité en Europe.]
    • Israel, Jonathan, Enlightenment Contested. Philosophy, Modernity and the Emancipation of Man, Oxford, Oxford University Press, 2006, 983 p. [Domaines : philosophie, sciences et société en Europe (notamment les querelles des Lumières – « querelle » de l’Esprit des Lois et guerre de l’Encyclopédie). Bibliographie p. 872-955.]
    • Jackson, Nicholas, Hobbes, Bramhall, and the Politics of Liberty and Necessity. A Quarrel of the Civil Wars and Interregnum, Cambridge, Cambridge University Press, 2007, 331 p. [Analyse des querelles entre un philosophe et un ecclésiastique anglican (dont la querelle sur le libre-arbitre). Bibliographie.]
    • Jardine, Nicholas, et Segonds, Alain-Philippe, La Guerre des astronomes : la querelle au sujet de l’origine du système géo-héliocentrique à la fin du XVIe siècle, Paris, Les Belles Lettres, 2008, 2 vol. [Anthologie. Introduction et bibliographie.]
    • Jesseph, Douglas M., Squaring the Circle. The War between Hobbes and Wallis, Chicago and London, The University of Chicago Press, 1999, 419 p. [Enjeux d’une dispute mathématique.]
    • Jouslin, Olivier, « Science et baroque : la polémique sur le vide entre Blaise Pascal et Etienne Noël (8 octobre 1646–été 1648) », Études Epistémè, n° 9, printemps 2006, p. 345-373.
    • Jouslin, Olivier, La Campagne des « Provinciales » de Pascal : étude d’un dialogue polémique, Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal, 2007, 2 vol. [La bibliographie compte notamment une section « généralités sur la polémique » et recense les études sur la campagne des Provinciales.]
    • Junod, Éric (éd.), La Dispute de Lausanne (1536). La théologie réformée après Zwingli et avant Calvin, Lausanne, Bibliothèque historique vaudoise, 1988, 232 p. [Collectif. Bibliographie p. 207-228.]
    • Keisuke, Misono, Écrire contre le jansénisme. Léonard de Marandé polémiste vulgarisateur, Paris, H. Champion, 2012, 336 p.
    • Kölving, Ulla, et Mervaud, Christiane (éd.), Voltaire et ses combats, Oxford, Voltaire Foundation, 1997, 2 vol. [Sur les formes du combat chez Voltaire, ses ennemis, ses alliés et les polémiques de la postérité.]
    • Kriegel, Blandine, La Querelle Mabillon-Rancé, Paris, Quai Voltaire, 1992, 116 p.
    • Kuhn, Thomas, La Structure des révolutions scientifiques [1962], trad. L. Meyer, Paris, Flammarion, 2008, 284 p. [Les crises comme facteur de progrès dans l’histoire des sciences.]
    • Lachèvre, Frédéric, Le Procès du poète Théophile de Viau (11 juillet 1623 - 1er septembre 1625), publication intégrale des pièces inédites des Archives nationales, Paris, H. Champion, 1909, 2 vol. [Bibliographie incluant les pièces judiciaires relatives à Théophile (t. 2, p. 259 sq.).]
    • Landry, Jean-Pierre, « Bourdaloue face à la querelle de l’éloquence sacrée », XVIIe siècle, n° 143, 1984, p. 133-140.
    • Landry-Deron, Isabelle, La Preuve par la Chine : la « Description » de J.-B. Du Halde, jésuite (1735), Paris, EHESS, 2002, 428 p. [La querelle des rites chinois et ses enjeux religieux : choix de textes et documents. Bibliographie p. 387-407.]
    • Lanfrey, Pierre, L’Église et les philosophes au XVIIIe siècle, [1879] Genève, Slatkine Reprints, 1970, LXXX-IV-372 p. [En France et en Grande-Bretagne. Plusieurs chapitres consacrés aux querelles impliquant les jésuites.]
    • Laplanche, François, Orthodoxie et prédication, l’œuvre d’Amyraut et la querelle de la grâce universelle, Paris, Puf, 1965, 359 p. [Notamment la querelle de la prédestination, 1634-1644. Bibliographie détaillée des sources.]
    • Le Boulluec, Alain (éd.), La Controverse religieuse et ses formes, Paris, Cerf, 1995, 424 p. [Collectif. Voir notamment l’article de F. Laplanche sur « La controverse religieuse au XVIIe siècle et la naissance de l’histoire ».]
    • Le Brun, Jacques, La Jouissance et le trouble. Recherches sur la littérature chrétienne de l’âge classique, Genève, Droz, 2004, 634 p. [Analyses consacrées notamment à la controverse Leibniz-Bossuet (p. 137-160), à la censure (p. 299-338) ou aux œuvres de controverse de Bossuet (p. 397-430).]
    • Le Brun, Jacques, La Spiritualité de Bossuet, Paris, Klincksieck, 1972, 816 p. [Cinquième partie consacré à « La querelle du quiétisme ».]
    • Licoppe, Christian, La Formation de la pratique scientifique. Le discours de l’expérience en France et en Angleterre (1630-1820), Paris, La Découverte, 1996, 346 p. [Analyse comparée de l’émergence controversée des méthodes expérimentales.]
    • Lopez-Beltran, Carlos, « “Les maladies héréditaires” : eighteenth-century disputes in France / Les maladies héréditaires : controverses au XVIIIe siècle en France », Revue d’histoire des sciences, n° 48 / 3 (« Les sciences de la vie au siècle des Lumières »), juilet.-sept. 1995, p. 307-350.
    • Mankin, Robert, « Authority, success, and the philosopher : Hume vs. Rousseau », dans F. Ogée (éd.), « Better in France ? » The circulation of Ideas across the Channel in the Eighteenth Century, Lewisburg, Bucknell University Press, 2010, p. 177-202.
    • Marion, Jean-Luc (préf.), et Verbeek, Théo (introd. et trad.), La Querelle d’Utrecht : René Descartes et Martin Schoock, Paris, Les Impressions nouvelles, 1988, 540 p. [Anthologie. Enjeux philosophiques, scientifiques et politiques du cartésianisme en Europe.]
    • Matton, Sylvain, Autour de la grande expérience de Pascal. Trois médecins philosophes du XVIIe siècle (Pierre Mosnier, G. B. de Saint-Romain, Guillaume Lamy), Paris, H. Champion, 2004, 206 p. [Recueil d’articles sur l’expérience de Pascal sur l’équilibre des liqueurs et ses polémiques.]
    • Mazauric, Simone, Gassendi, Pascal et la querelle du vide, Paris, Puf, 1998, 128 p.
    • Mely, Benoît, Jean-Jacques Rousseau un intellectuel en rupture, Paris, Minerve, 1985, 333 p. [Voir notamment les analyses sur les enjeux politiques et littéraires de la polémique autour du premier « Discours ».]
    • Michalski, Sergiusz, The Reformation and the Visual Arts : the Protestant Image Question in Western and Eastern Europe (trad. de Protestanci a sztuka, 1989), Londres / New York, Routledge, 1993, XIII-232 p. [L’iconoclasme. Index et bibliographie.]
    • Miller, Geneviève, The Adoption of Inoculation for Smallpox in England and France, Philadelphie, University of Pennsylvania Press, 1957, 355 p. [La querelle de l’inoculation contre la petite vérole.]
    • Moreau, Denis, Deux cartésiens. La polémique entre Antoine Arnauld et Nicolas Malebranche, Paris, Vrin, 1999, 353 p. [Contient notamment une chronologie de la polémique (p. 25-28) et une bibliographie.]
    • Moreau, Isabelle, « Guérir du sot ». Les stratégies d’écriture des libertins à l’âge classique, Paris, H. Champion, 2007, 1214 p. [Inclut l’analyse de plusieurs épisodes polémiques tels que le procès de Théophile ou la controverse entre Descartes et Gassendi.]
    • Mosley, Adam, « Astronomical books and courtly communication », dans M. Frasca-Spada et N. Jardine (éd.), Books and the Sciences in History, Cambridge, Cambridge University Press, 2000, p. 114-131. [La dernière partie de l’article est consacrée au rôle des disputes dans la diffusion des sciences.]
    • Moss, Jean Dietz, Novelties in the Heavens. Rhetoric and Science in the Copernican Controversy, Chicago–London, The University of Chicago Press, 1993, 353 p. [L’expansion du rôle de la rhétorique dans les sciences, via la controverse copernicienne.]
    • Mungello, David E. (éd.), The Chinese Rites Controversy : its History and Meaning, Nettetal, Steyler, 1994, X-356 p. [Collectif.]
    • Naert, Emilienne, Leibniz et la querelle du pur amour, Paris, Vrin, 1959, 253 p.
    • Neveu, Bruno, L’Erreur et son juge. Remarques sur les censures doctrinales à l’époque moderne, Naples, Bibliophilis, 1993, 758 p.
    • Ní Chuilleanáin, Eiléan « The debate between Thomas More and William Tyndale (1528-1533) : ideas on literature and religion », Journal of Ecclesiastical History, vol. 39, n° 3, 1988, p. 382-411.
    • Niderst, Alain, « Néo-scolastique et Cartésianisme à la fin du XVIIe siècle, la polémique de 1689-1694 », dans B. Yon (éd.), Prémices et floraison de l’Âge classique. Mélanges en l’honneur de Jean Jehasse, Saint-Étienne, Publications de l’Université de SaintÉtienne, 1995, p. 373-385.
    • Pantin, Isabelle, « La querelle savante dans l’Europe de la Renaissance. Éthique et étiquette », Débats et Controverses, Enquête, n° 5, 1997, p. 71-82. [L’existence d’un savoir-vivre européen de la dispute savante, fondé sur la reconnaissance de valeurs communes et lié à la tradition universitaire.]
    • Pantin, Isabelle, « Valeur et statut du paradoxe dans la controverse copernicienne », dans C. Thomasset (éd.), L’Écriture du texte scientifique, des origines de la langue française au XVIIIe siècle, Paris, PUPS, 2006, p. 155-172.
    • Parish, Richard, Pascal’s Lettres Provinciales. A Study in Polemic, Oxford, Clarendon Press, 1989, XVIII-203 p. [Chronologie p. XI-XVIII. Bibliographie p. 195-197.]
    • Pelling, Margaret, Medical Conflicts in Early Modern London. Patronage, Physicians, and Irregular Practitioners (1550-1640), Oxford, Oxford University Press, 2003, 432 p. [Entre le « College of physicians » et les praticiens que le College considère comme illégaux.]
    • Péronnet, Michel (éd.), La Controverse religieuse (XVIe-XIXe siècles), Montpellier, Université Paul Valéry, 1982, 2 vol. [Collectif. Série d’études de cas.]
    • Piqué, Nicolas, De la tradition à l’histoire. Éléments pour une généalogie du concept d’histoire à partir des controverses religieuses en France (1669-1704), Paris, H. Champion, 2009, 817 p. [L’émergence d’une nouvelle conception de l’histoire au cours des controverses entre catholiques et protestants. Bibliographie p. 781-803.]
    • Plainemaison, Jacques, Blaise Pascal polémiste, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2003, 198 p.
    • Popkin, Richard, « Le scepticisme pour ou contre les sciences à la fin du XVIe siècle », dans Sciences de la Renaissance, Paris, Vrin, 1973, p. 83-90.
    • Port-Royal et les Protestants, Chroniques de Port-Royal, n° 47, 1998, 463 p. [I) Doctrine ; II) Controverses.]
    • Quantin, Jean-Louis, Le Catholicisme classique et les Pères de l’Église. Un retour aux sources (1669-1713), Paris, Institut des Études Augustiniennes, 1999, 672 p. [Les controverses (chap. VIII-X) ; « Débats sur les sermons » (chap. XII). Bibliographie des études, p. 624-640.]
    • Raymond, Jean-François, Querelle de l’inoculation ou Préhistoire de la vaccination, Paris, Vrin, 1982, 124 p. [Enjeux et armes de cette querelle. France et Grande-Bretagne.]
    • Raynaud, Dominique, Sociologie des controverses scientifiques, Paris, Puf, 2003. [Études de cas, du Moyen Âge à nos jours. Introduction sur le cadre de la sociologie des sciences et la sociologie des conflits.]
    • Régent, Anne, « Pascal, de la polémique à l’apologie », Courrier du Centre International Blaise Pascal, n° 25, 2003, p. 4-21. [Sur l’articulation entre les Provinciales et les Pensées.]
    • Rey, Anne-Lise (avec Ph. Hunemann), « La controverse Leibniz-Stahl dite Negotium otiosum », Bulletin d’Histoire et d’Épistémologie des Sciences de la vie, vol. 14, n° 2, 2007, Paris, Kimé, p. 213-238.
    • Rey, Anne-Lise (avec Ph. Hunemann), « The controversy between Leibniz and Papin : from the public debate to the correspondence », dans M. Dascal, The practice of reason : Leibniz and his controversies, Amsterdam, J. Benjamins, 2009, p. 75-100.
    • Ribard, Dinah, « Réduire une équivoque. Textes et conduites dans la polémique entre Bossuet et Fénelon », Cahiers du centre de recherches historiques, n° 33 (« Stratégies de l’équivoque »), avril 2004, p. 141-154. [Autour de la Relation sur le quiétisme de Bossuet et la Réponse de Fénelon.]
    • Ribard, Dinah, Raconter. Vivre. Penser. Histoires de philosophes (1650-1766), Paris, Vrin / EHESS, 2003, 458 p. [Le renouvellement des conditions sociales de l’exercice de la philosophie. Voir les pages consacrées à l’abbé Irailh, p. 313-323.]
    • Roussin, Philippe (éd.), Critique et affaires de blasphème à l’époque des Lumières, Paris, H. Champion, 1998, 270 p. [Étude de quatre épisodes polémiques (notamment sur Bayle et le chevalier de la Barre) où apparaissent de nouvelles règles en matière de conduite de particuliers, contribuant à forger l’espace public.]
    • Salaün, Franck, « Anti-matérialisme et matérialisme en France vers 1760 », dans J.-C. Bourdin (éd.), Les Matérialismes philosophiques, Paris, Kimé, 1997, p. 113-132. [Les débats autour du matérialisme.]
    • Schuster, Louis A., « Thomas More’s polemical career (1523-1533) », dans L. A. Schuster, R. C. Marius, J. P. Lusardi et R. J. Schoeck (éd.), The Confutation of Tyndale’s Answer, The Complete Works of Saint Thomas More, 1963-1997, t. 8, IIIe partie, New Haven / Londres, Yale University Press, 1973, p. 1135-1268.
    • Shank, J. B., The Newton Wars and the Beginning of the French Enlightenment, Chicago, University of Chicago Press, 2008, 571 p. [Le lien entre Newton et les Lumières. Analyse de plusieurs querelles et réception controversée du philosophe en France. Bibliographie p. 505-548.]
    • Shapin, Steven, et Schaffer, Simon, Léviathan et la pompe à air. Hobbes et Boyle entre science et politique, trad. T. Piélat et S. Barjansky, Paris, La Découverte, 1993, 457 p. [Titre original : Leviathan and the Air-Pump. Hobbes, Boyle and the Experimental Life (1985). Histoire politique, des sciences et de la philosophie.]
    • Shea, W. R., « Galileo and the Controversy of the Comets (1618-1623) », Physis, n° 12, 1970, p. 5-35.
    • Solé, Jacques, Les Origines intellectuelles de la révocation de l’Édit de Nantes, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 1997, 198 p. [Troisième partie consacrée au « christianisme malade des controverses ».]
    • Steinke, Hubert, Irritating Experiments. Haller’s Concept and the European Controversy on Irritability and Sensibility (1750-1790), Amsterdam, Rodopi, 2005, 354 p.
    • Tavoillot, Pierre-Henri (éd.), Le Crépuscule des Lumières. Les documents de la « querelle du panthéisme » (1780-1789), Paris, Cerf, 1995, XLVI-419 p. [Anthologie. La querelle du panthéisme ou du spinozisme. Contient des notices historiques, biographiques et chronologiques.]
    • Terrall, Mary, « Representing the earth’s shape : the polemics surrounding Maupertuis’s expedition to Lapland », Isis, n° 83 / 2, 1992, p. 218-237. [La querelle parisienne des années 1730.]
    • Trousson, Raymond, Jean-Jacques Rousseau jugé par ses contemporains, Paris, H. Champion, 2000, 635 p. [Les querelles et affaires qui parcourent la carrière de Rousseau.]
    • Van Damme, Stéphane, L’Épreuve libertine, Paris, CNRS Éditions, 2008, 279 p. [Comment une polémique littéraire se transforma en procès pour athéisme. Bibliographie sur le libertinage, p. 259-275.]
    • Van Helden, Albert, « Eustachio Divini versus Christiaan Huygens : a reappraisal », Physis, n° 12, 1970, p. 36-50. [Controverse scientifique sur l’anneau de Saturne.]
    • Vasset, Sophie, « How to narrate a medical case : the controversy about John Ranby’s narrative of the last illness of the Earl of Orford, 1745 », dans S. Vasset (éd.), Medicine and Narration in the Eighteenth Century, Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, à paraître (avril 2013). [Contexte de la querelle de l’inoculation et des barbiers et des chirurgiens.]
    • Viallaneix, Paul, « Calvin polémiste », dans H. Baader (éd.), Onze études sur l’esprit de la satire, Tübingen / Paris, Narr / Place, 1978, p. 23-41.
    • Wenger, Alexandre, « Le procès Pierre Pomme. Légitimité professionnelle et violence polémique dans une querelle médicale du XVIIIe siècle », dans V. Azoulay et P. Boucheron (éd.), Le Mot qui tue. Les violences intellectuelles de l’Antiquité à nos jours, Paris, Champ Vallon, 2009, p. 191-206.
    • Zaretsky, Robert, et Scott, John T., The Philosophers’ Quarrel : Rousseau, Hume, and the Limits of Human Understanding, New Haven / London, Yale University Press, 2009, 247 p.
  • Lettres et arts

    • Pour les querelles dramatiques au XVIIe siècle, nous renvoyons à la bibliographie critique de Jean-Marc Civardi dans le n° 59 de Littératures classiques, été 2006, p. 192-221 : nous ne recensons ici à ce sujet que quelques références principales ou postérieures à 2006.
      Pour les querelles musicologiques, nous renvoyons à la section « bibliographie » du portail Philidor du Centre de Musique Baroque de Versailles : <http://philidor.cmbv.fr>.
      Balcou, Jean, Fréron contre les philosophes, Genève / Paris, Droz, 1975, 493 p. [Affaires, combats et guerres de cet anti-philosophe.]
    • Balcou, Jean, Barthélémy, Sophie, et Cariou, André (éd.), Élie Fréron, polémiste et critique d’art, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2001, 301 p. [Fréron et le monde des lettres, les philosophes, les beaux-arts et la musique.]
    • Balsamo, Jean, Les Rencontres des Muses. Italianisme et anti-italianisme dans les lettres françaises de la fin du XVIe siècle, Genève, Slatkine, 1992, 358 p. [Chap. 1 consacré au débat sur les deux langues ; chap. 3 à l’apologie de la langue française. Bibliographie p. 305-341.]
    • Bardez, Jean-Michel, « Les débats sur la musique au siècle des Lumières », dans J.-J. Nattiez (dir.), Musiques : une encyclopédie pour le XXIe siècle. 4, Histoires des musiques européennes, Arles / Paris, Actes Sud / Cité de la Musique, 2006, p. 873-891. [Synthèse sur un siècle de débat, avec l’opéra comme objet privilégié.]
    • BarthÉlémy, Maurice, « L’opéra-comique des origines à la Querelle des Bouffons », dans Ph. Vendrix (éd.), L’Opéra-comique en France au XVIIIe siècle, Liège, Mardaga, 1992, p. 9-78.
    • Belleguic, Thierry, « Palissot le polémiste, ou du scandale comme un des Beaux-Arts », dans A. Hayward et D. Garand (éd.), États du polémique, Canada, Nota Bene, p. 61-84. [Le « bruit » et le « parasitage » dans la carrière de Palissot.]
    • Benhamou, Paul, « La guerre de Palissot contre Diderot », dans A.-M. Chouillet, Les Ennemis de Diderot, Paris, Klincksieck, 1993, p. 17-29.
    • Berchtold, Jacques, « L’ours de La Bohémienne de Favart. Rousseau et la querelle des Bouffons », Dix-huitième siècle, n° 42 (« L’animal des Lumières »), p. 57-81. [L’hypothèse selon laquelle on peut rattacher l’identification de Rousseau à l’ours aux querelles sur le théâtre et la musique italienne.]
    • Beugnot, Bernard, Les Muses classiques. Essai de bibliographie rhétorique et poétique (1610-1716), Paris, Klincksieck, 1996. [Recensement des querelles à l’âge classique et bibliographie des textes sources, p. 135-146.]
    • Biard-Millérioux, Jacqueline, L’Esthétique d’Élie-Catherine Fréron (1739-1776). Littérature et critique au XVIIIe siècle, Paris, 1985, 598 p. [Les combats critiques de Fréron et ses querelles (poésie, théâtre, roman).]
    • Biet, Christian, et Schifano, Laurence, Représentations du procès. Droit, théâtre, littérature, cinéma, Nanterre, Université Paris X-Nanterre, 2003, 483 p.
    • Blocker, Déborah, « Costumi, virtù et onestà : la question des “mœurs” dans Le Pastor Fido et sa querelle », dans B. Méniel (éd.), Éthiques et formes littéraires à la Renaissance, Paris, H. Champion, 2006, p. 137-156. [Rapports entre éthique et formes littéraires chez les partisans et les adversaires du Pastor fido.]
    • Blocker, Déborah, « Jean Chapelain et les Lumières de Padoue. L’héritage italien dans les débats français sur l’utilité du théâtre (1586-1640) », Littératures classiques, n° 37 (« De l’utilité de la littérature »), 1999, p. 97-116. [Le contexte du débat sur l’utilité de la poésie et les rapports entre poétique et politique en France.]
    • Boarini, Serge (éd.), La Casuistique classique : genèse, forme, devenir, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2009, 227 p. [Collectif. L’origine rhétorique et l’émergence de la casuistique, en droit aussi bien qu’en littérature.]
    • Bombart, Mathilde, Guez de Balzac et la querelle des Lettres : écriture, polémique et critique dans la France du premier XVIIe siècle, Paris, H. Champion, 2007, 553 p. [Succès et scandale des Lettres. Bibliographie des sources et des études, p. 502-546.]
    • Bottacin, Annalisa, Jacques Cazotte e la « Querelle des bouffons », Este, Zielo, 1991, 116 p. [Introduction en italien. Reproduction en fac-similé de La Guerre de l’opéra. Lettre à une dame de province et des Observations sur la lettre de J.-J. Rousseau, au sujet de la musique françoise.]
    • Bourquin, Louis, « La controverse sur la comédie au XVIIIe siècle et la Lettre à d’Alembert sur les spectacles », Revue d’Histoire Littéraire de la France, 1919, p. 43-86 et 555-576 ; 1920, p. 548-570 ; 1921, p. 549-576.
    • Bray, Bernard, « Voltaire et la querelle du théâtre en 1761 », dans Chr. Mervaux et S. Menant (éd.), Le Siècle de Voltaire. Hommage à R. Pomeau, Oxford, Voltaire Foundation, 1987, t. I, p. 137-147.
    • Bury, Emmanuel, « Frontières du classicisme », Littératures classiques, n° 34 (« La périodisation de l’âge classique »), automne 1998, p. 217-235. [Dernière partie de l’article consacrée aux « frontières polémiques ».]
    • Calella, Michele, « La virtuosité italienne et la tragédie lyrique : polémiques et réformes », dans A. Penesco (éd.), Défense et illustration de la virtuosité, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 1997, p. 113-121. [La virtuosité italienne comme enjeu des discussions sur le théâtre lyrique en France au XVIIIe siècle.]
    • Carrier, Hubert, Les Muses guerrières. Les Mazarinades et la vie littéraire au milieu du XVIIe siècle : courants, genres, culture populaire et savante à l’époque de la Fronde, Paris, Klincksieck, 1996, 718 p.
    • Chrissochoidis, Ilias, « The “Artusi-Monteverdi” controversy : Background, content and modern interpretations », British Postgraduate Musicology, vol. 6 <http://www.bpmonline.org.uk/bpm6-artusi.htm>.
    • Civardi, Jean-Marc, La Querelle du Cid (1637-1638). Édition critique intégrale, Paris, H. Champion, 2004, 1216 p. [Anthologie. Introduction et bibliographie.]
    • Connors, Logan, Dramatic Battles in Eighteenth-Century France : Philosophes, Anti-Philosophes and Polemical Theatre, Oxford, Voltaire Foundation, XII-272 p. [Les épisodes polémiques autour de la création des Philosophes et de L’Écossaise notamment. Bibliographie.]
    • Darlow, Mark, Dissonance in the Republic of Letters. The Querelle des Gluckistes et des Piccinnistes, Oxford, Legenda, à paraître en 2013.
    • Dauphin, Claude (éd.), Musique et langage chez Rousseau, Oxford, Voltaire Foundation, 2004, 257 p. [Plusieurs articles consacrés aux polémiques musicales de Rousseau : autour d’un langage nouveau (O. Mostefai), sur Rousseau et Rameau (M. A. Butler) ou sur l’opéra comme représentation (J. Waeber).]
    • Debailly, Pascal, « Nicolas Boileau et la querelle des Satires », Littératures classiques, n° 68 (« Les émotions publiques et leurs langages à l’âge classique »), 2009, p. 131-144. [Autour du scandale provoqué par la publication des Satires, où Boileau prend position en moraliste et régent du Parnasse.]
    • Declercq, Gilles, « Boileau – Huet : la querelle du Fiat lux », dans S. Guellouz (éd.), Pierre-Daniel Huet (1630-1721), Paris / Seattle / Tübingen, Biblio 17, 1994, p. 237-262. [Querelle qui se situe dans le cadre de l’exégèse biblique, indissociable de la querelle du sublime et du contexte de la querelle des Anciens et des Modernes.]
    • Defaux, Gérard, Rabelais agonistes  : du rieur au prophète. Études sur Pantagruel, Gargantua, Le Quart Livre, Genève, Droz, 1997, 627 p. [Introduction sur « Rabelais et les luttes de son temps ».]
    • Desan, Philippe, « Le feuilleton illustré Marot-Sagon », dans G. Defaux (éd.), La Génération Marot. Poètes français et néo-latins (1515-1550), Paris, H. Champion, 1996, p. 348-380. [Les enjeux religieux et sociologiques de cette querelle littéraire. Note bibliographique.]
    • Desnoiresterres, Gustave, La Musique française au XVIIIe siècle : Gluck et Piccinni (1774-1800), Paris, Fischbacher, 1872, XI-424 p. [Querelle des gluckistes et des piccinnistes.]
    • Dotoli, Giovanni, Temps de préfaces. Le débat théâtral en France de Hardy à la « Querelle du Cid », Paris, Klincksieck, 1996, 358 p. [Entre France, Italie et Anciens. De la tragi-comédie et à la tragédie ; le baroque ; le public ; libertinisme et italianisme. Essai suivi d’une anthologie (p. 165-317). Bibliographie.]
    • Duccini, Hélène, « Regard sur la littérature pamphlétaire en France au XVIIe siècle », Revue historique, n° 528, oct.-déc. 1978, p. 313-339. [Étude quantitative et analyse de courbes sur la production pamphlétaire.]
    • Duchêne, Roger, et Ronzeaud, Pierre (éd.), Ordre et contestation au temps des classiques, Paris / Seattle / Tübingen, Biblio 17, 1992, 2 vol. [Collectif. Section sur les « écritures polémiques » (t. 2).]
    • Durand-Sendrail, Béatrice, « Diderot et Rameau : archéologie d’une polémique », Diderot Studies, 24, 1991, p. 85-104. [Contexte de la querelle des Bouffons.]
    • Fabiano, Andrea (éd.), La « Querelle des Bouffons » dans la vie culturelle française du XVIIIe siècle, Paris, CNRS, « Sciences de la musique », 2005, 276 p. [Enjeux, réception et modalités de cette querelle musicale, politique et poétique. Bibliographie des sources primaires et secondaires p. 251-257.]
    • Fabre, abbé Antonin, Les Ennemis de Chapelain [1888], Genève, Slatkine Reprints, 1971, 2 vol. [Les animosités opposant Chapelain à Ménage, Balzac et Boileau notamment.]
    • Ferrari, Jean, « La querelle Rousseau-Rameau », dans Musique et philosophie, Dijon, Société bourguignonne de philosophie, 1985, p. 57-77. [Conflit personnel, esthétique et philosophique.]
    • Ferret, Olivier (éd.), La Comédie des « Philosophes » [Palissot] et autres textes, SaintÉtienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2002, 318 p. [Anthologie des textes de la querelle autour de la pièce de Palissot.]
    • François-Giappiconi, Catherine, « Nivelle de La Chaussée et la critique : de ses propres écrits polémiques à la controverse sur le genre “larmoyant” », dans M. Cook et M.-E. Plagnol-Diéval (éd.), Critique, critiques au XVIIIe siècle, Berlin, P. Lang, 2006, p. 79-94.
    • Frangne, Pierre-Henry (présentation), L’Ombre de Monteverdi : la querelle de la nouvelle musique, 1600-1638, suivi de L’Artusi, ou Des imperfections de la musique moderne de Giovanni Artusi (1600), trad. et annotation X. Bisaro et G. Chiello, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2008, 216 p. [Querelle musicologique aux fondements de la pensée et de la musique modernes. Bibliographie.]
    • Fumaroli, Marc, L’Âge de l’éloquence : rhétorique et « res literaria », de la Renaissance au seuil de l’époque classique, Droz, Genève, 1980, 882 p. [Histoire de la rhétorique dans l’Europe moderne.]
    • Gasté, Armand, La Querelle du Cid. Pièces et pamphlets publiés d’après les originaux [1898], Genève, Slatkinge Reprints, 1970, 495 p. [Anthologie.]
    • Goodman, Jessica, Hostiou, Jeanne-Marie, Loncle, Stéphanie, et Roussillon, Marine (éd.), Les Théâtres institutionnels au prisme de leurs querelles (1660-1848), Revue d’Histoire du théâtre, à paraître en 2014 [Collectif.]
    • Gunny, Ahmad, « Pour une théorie de la satire au XVIIIe siècle », Dix-huitième siècle, n° 10, 1978, p. 345-361. [L’auteur revient sur l’à priori selon lequel le genre de la satire n’est pas théorisé au XVIIIe siècle.]
    • Hache, Sophie, La Langue du ciel. Le sublime en France au XVIIe siècle, Paris, H. Champion, 2000, 528 p. [Le sublime comme « caisse de résonance » pour de nombreuses polémiques.]
    • Heck, Michèle-Caroline (éd.), Le Rubénisme en Europe aux XVIIe et XVIIIe siècles, Turnhout, Brepols, 2005, 216 p. [Collectif. Contient un article de E. Delapierre sur la querelle du coloris et de Chr. Michel sur la querelle du rubénisme.]
    • Hénin, Emmanuelle (éd.), Les Querelles dramatiques à l’âge classique (XVIIe-XVIIIe siècle), Louvain, Peeters, 2008, X-333 p. [Collectif. Les querelles européennes ; Racine et Molière ; la mise en abyme des querelles ; leurs enjeux esthétiques et philosophiques.]
    • Higman, Francis, « Ronsard’s Political and Polemical Poetry », dans T. Cave (éd.), Ronsard and the Poet, Londres, Methuen, 1973, p. 241-285 ; repris dans Lire et découvrir. La circulation des idées au temps de la Réforme, Genève, Droz, 1998, p. 461-494.
    • Isherwood, Robert, « Nationalism and the “Querelle des Bouffons” », dans J. Gribenski, M.-C. Mussat et H. Schneider (éd.), D’un opéra l’autre : Hommage à Jean Mongrédien, Paris, PUPS, 1996, p. 323-330. [Rousseau contre la musique et le goût français.]
    • Isherwood, Robert, « The third war of the musical enlightenment », Studies in Eighteenth-Century Culture, 4, 1975, p. 223-245. [La querelle des gluckistes et des piccinnistes.]
    • Jacquot, Jean, « Échos anglais des controverses sur la musique française et italienne (1700-1750) », Mélanges d’histoire et d’esthétiques musicales offerts à Paul-Marie Masson, Paris, Richard-Masse, 1955, vol. II, p. 55-63. [L’histoire de l’opéra en Angleterre : réception et répercussion des querelles continentales.]
    • Jamati, Georges, La Querelle du Joueur. Regnard et Dufresny, Paris, A. Messein, 1936, 159 p. [Querelle entre auteurs à la Comédie-Française.]
    • Johnson, Daniel C., « La polémique musicale de Julie ou la Nouvelle Héloïse de Jean-Jacques Rousseau », dans R. Thiéry (éd.), Jean-Jacques Rousseau, politique et nation, Paris, H. Champion, 2001, p. 557-565. [La querelle des Bouffons et la Lettre sur la musique française (1753).]
    • Jouhaud, Christian, Les Pouvoirs de la littérature. Histoire d’un paradoxe, Paris, Gallimard, 2000, 450 p. [Voir notamment le chap. 1 sur les « Querelles des années 1620 ».]
    • Koch, Érec R. (éd.), Classical Unities : Place, Time, Action, Tübingen, Narr, 2002 [Collectif. Voir la section consacrée aux « Literary Quarrels » (p.215-264).]
    • Krings, Cécile (éd.), Rubens contre Poussin. La querelle du coloris dans la peinture française à la fin du XVIIe siècle, Gand, Ludion, 2004, 194 p. [Ouvrage et catalogue d’exposition. Bibliographie p. 187-194.]
    • La Querelle du spectacle, Les Cahiers de médiologie, n° 1, Paris, Gallimard, 1996, 317 p. [Voir notamment les articles de M. Fumaroli (« la querelle du spectacle au XVIIe siècle ») et de B. Kriegel (« Rousseau contre les philosophes »). Anthologie de textes p. 290-316.]
    • Labbé, François, Berlin, le Paris de l’Allemagne ? : une querelle du français à la veille de la Révolution (1780-1792), Paris, Orizons, 2011, 160 p. [Sur la question de l’évolution de la langue française.]
    • Launay, Denise (éd.), La Querelle des Bouffons, Genève, Minkoff, 1973, 3 vol. [Anthologie de textes en fac-similé. L’introduction contient une chronologie détaillée.]
    • Le Goff, Jean-Pierre, « Abraham Bosse, lecteur de Vinci : ou querelle à l’Académie royale autour du Traité de la peinture de Léonard de Vinci : l’argumentaire d’Abraham Bosse », dans S. Fabrizio-Costa et J.-P. Le Goff (éd.), Léonard de Vinci entre France et Italie « miroir profond et sombre », Caen, Presses Universitaires de Caen, 1999, p. 55-80. [Querelle sur la perspective.]
    • Lesure, François, Querelle des gluckistes et des piccinnistes. Textes des pamphlets, avec introduction, commentaires et index, Genève, Minkoff, 1984, 2 vol. [Anthologie de textes en fac-similé. Introduction, chronologie et bibliographie des sources de la querelle.]
    • Lichtenstein, Jacqueline, La Couleur éloquente. Rhétorique et peinture à l’âge classique, Paris, Flammarion, 1999, 287 p. [Rapport entre philosophie, rhétorique et peinture, de Platon à Louis XIV. Porte notamment sur la querelle du coloris et du dessin.]
    • Louison-Lassablière, Marie-Joëlle, « La polémique religieuse sur la danse aux XVIe et XVIIe siècle », dans M. Clément (éd.), Les Fruits de la dissension religieuse (fin XVe–début XVIIIe siècle), Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 1998, p. 223-236.
    • Marsden, Jean, « Female Spectatorship, Jeremy Collier and the Anti-Theatrical Debate », English Literary History, n° 65 / 4, hiver 1998, p. 877-898. [La querelle anglaise sur la moralité du théâtre, fin du XVIIe siècle.]
    • Merlin, Hélène, L’Excentricité académique. Littérature, institution, société, Paris, Les Belles Lettres, 2001, 276 p. [Voir notamment les chap. IV (la querelle des Lettres de Balzac) et VII (la querelle du Cid).]
    • Merlin, Hélène, Public et littérature en France au XVIIe siècle, Paris, Belles Lettres, 1994, 477 p. [Comment s’élabore le public au XVIIe siècle, notamment au travers de polémiques, conflits et expériences esthétiques. Analyse des épisodes de la querelle du Cid et de La Princesse de Clèves.]
    • Moftat, Margaret M., Rousseau et la querelle du théâtre au XVIIIe siècle, Paris, Boccard, 1930, VIII-429 p. [La moralité du théâtre ; la Lettre à d’Alembert.]
    • Montagu, Jennifer, « The Quarrel of drawing and colour in the French Academy », dans Ars naturam adiuvans. Festschrift für Matthias Winner, Mayence, 1996, p. 549-556.
    • Montovani, Thierry, « La querelle de Marot et de Sagon : essai de mise au point », dans G. Defaux (éd.), La Génération Marot. Poètes français et néo-latins (1515-1550), Paris, H. Champion, 1996, p. 381-404. [Note bibliographique p. 381.]
    • Moreau, Isabelle, « Polémique libertine et querelle du purisme : La Mothe Le Vayer ou le refus d’un art de plaire au service du vulgaire », Revue d’Histoire Littéraire de la France, 2003, n° 2, p. 377-396.
    • Mostefai, Ourida, « Stratégies pamphlétaires à l’époque des Lumières : l’exemple de Voltaire », Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, n° 347, 1996, p. 637-640. [L’originalité de la forme pamphlétaire au XVIIIe siècle et dans l’œuvre de Voltaire.]
    • Mostefai, Ourida, Le Citoyen de Genève et la république des lettres. Études de la controverse autour de la Lettre à d’Alembert de Jean-Jacques Rousseau, Berne / New York, P. Lang, 2003, 167 p. [La querelle des Lumières sur le théâtre.]
    • Ordine, Nuccio « Contre l’“Évangile armée” : la polémique anti-protestante de Ronsard », dans Giordano Bruno, Ronsard, et la religion [1999], Paris, Albin Michel, 2004, p. 53-68.
    • Pappas, John N., « D’Alembert et la querelle des Bouffons », Revue d’Histoire Littéraire de la France, n° 65, 1965, p. 479-484.
    • Paquette, Daniel, « Aspects de la rivalité musicale entre Jean-Philippe Rameau et Jean-Jacques Rousseau », dans Fr. Jacob (éd.), Rousseau à Besançon, Besançon, Cêtre, p. 127-140. [Contexte de la querelle des Bouffons. Indications bibliographiques.]
    • Pantin, Isabelle, « Ronsard, les Discours de 1560-1563. Le rôle du pathos dans une poésie de combat », dans La Poésie du XVIe siècle : ouvroir et miroir d’une culture, Rosny, Bréal, 2003, p. 172-185.
    • Pascazio, Nicola, L’Uomo Piccinni e la « Querelle célèbre », Bari, Laterza, 1951, 215 p. [Rapports avec Gluck et la querelle des Bouffons.]
    • Pasques, Liselotte, « La controverse orthographique au XVIIe siècle », Mots, n° 28, 1991, p. 19-34. [Ses enjeux religieux et sociaux, sur fond de querelle des Anciens et des Modernes.]
    • Picard, Raymond, Racine polémiste, Paris, Gallimard, « Bibliothèque des Idées », 1961, 169 p. [Essai sur « polémique et création » et anthologie de textes de Racine. Chronologie (1665-1671) et bibliographie.]
    • Picot, Émile, et Lacombe, P. (éd.), Querelle de Marot et Sagon [1920] Genève, Slatkine Reprints, 1969, XXVIII-n.p. [Anthologie de textes en fac-similé.]
    • Pineaux, Jacques (éd.), La Polémique protestante contre Ronsard, Paris, Didier, 1973, 2 vol.
    • Prendergast, Maria Teresa Micaela, Railing, Reviling, and Invective in English Literary Culture (1588-1617), Oxford, Ashgate, 2012, 258 p. [L’écriture de la raillerie et l’invention d’une nouvelle esthétique (dans la querelle Harvey-Nashe, la guerre des théâtres ou encore les pamphlets anti-féministes).]
    • Puttfarken, Thomas, « Les origines de la controverse disegno / colorito dans l’Italie du Cinquecento », dans Poussin contre Rubens (catalogue d’exposition), Arras, 2004, p. 11-20.
    • Rey, François, et Lacouture, Jean, Molière et le roi. L’affaire Tartuffe, Paris, Seuil, 2007, 453 p. [Récit dialogué en cinq actes, qui discute certains acquis de la recherche moliéresque.]
    • Reyff, Simone de, L’Église et le théâtre. L’exemple de la France au XVIIe siècle, Paris, Cerf, 1998, 154 p. [Troisième partie consacrée aux grandes controverses (1660-1700) ; épilogue sur la Lettre à d’Alembert.]
    • Roy-Garibal, Marine, Le Parnasse et le Palais. L’œuvre de Furetière et la genèse du premier dictionnaire encyclopédique en langue française (1649-1690), Paris, H. Champion, 2006, 821 p. [Voir notamment la section sur « la querelle des dictionnaires » (p. 391-424).]
    • Rubellin, Françoise, « Images of theatrical rivalry : form and function of the fair theater’s engraved frontispieces », actes en ligne du colloque CESAR/Clark, Williamstown (Mass.), sept. 2008 : <http://cesar.org.uk/cesar2/conferences/conference_2008/rubellin_08.html>.
    • Sacaluga, Servando, « Diderot, Rousseau, et la querelle musicale de 1752 : nouvelle mise au point », Diderot Studies, n° 10, 1968, p. 133-173.
    • Samfiresco, Elvire, Ménage polémiste, philologue, poète, [1902] Genève, Slatkine Reprints, 1971, 559 p.
    • Schneider, Herbert, « Tragédie et tragédie en musique : querelles autour de l’autonomie d’un nouveau genre », Komparatische Hefte, n° 5-6, 1982, p. 43-58. [Notamment la querelle d’Alceste.]
    • Scholar, Richard, Le Je-ne-sais-quoi. Enquête sur une énigme, Paris, Puf, 2010, 276 p. [Histoire et significations d’une notion qui provoque scandales et querelles en Europe (XVIe-XVIIIe).]
    • Steigerwald, Jörn, « Galanterie als kulturelle Identitätsbildung : Französisch-deutscher Kulturtransfer im Zeichen der Querelles (Dominique Bouhours – Christian Thomasius – Benjamin Neukirch) », dans C. Emden et D. Migley (éd.), German Literature, History and the Nation. Papers from the Conference « The fragile Tradition », Berne, P. Lang, cop. 2004, p. 119-141.
    • Teyssèdre, Bernard, Roger de Piles et les débats sur le coloris au siècle de Louis XIV, Paris, Bibliothèque des Arts, 1964. [Depuis les débuts du conflit jusqu’à la conquête de l’académie de peinture par les coloristes. Bibliographie.]
    • Thirouin, Laurent, L’Aveuglement salutaire. Le réquisitoire contre le théâtre dans la France classique, Paris, H. Champion, 1997, 292 p. [Perspectives historique, poétique, anthropologique, morale et métaphysique (au XVIIe siècle). Bibliographie des textes sources et bibliographie annotée des études.]
    • Viala, Alain, « Des conflits et des larmes », dans N. Cronk et A. Viala (éd.), La Réception de Racine à l’âge classique : de la scène au monument, Oxford, Voltaire Foundation, 2005, p. 73-83. [La réception polémique de l’œuvre de Racine.]
    • Viala, Alain, « Desmarets, la guerre des institutions et la modernité », XVIIe siècle, n° 193, 1997, p. 875-890. [Autour d’un homme de l’appareil institutionnel : la guerre qu’il déclenche au sein même de l’institution.]
    • Viala, Alain, « Querelles galantes », Seventeenth-Century French Studies, n° 29, 2007, p. 9-18. [Polémique et galanterie. Les Anciens et les Modernes.]
    • Viala, Alain, Les Institutions de la vie littéraire en France, Lille, ART, 1983.
    • Viala, Alain, Naissance de l’écrivain, Paris, Minuit, 1985, 317 p.
    • Viola, Corrado, Tradizioni letterarie a confronto Italia e Francia nella polemica Orsi-Bouhours, Vérone, Fiorini, 2001, XVII-444 p. [Bouhours critique de la littérature italienne. La querelle italiano-française et son déroulement.]
    • Walker, D. P., « Mersenne’s musical competition of 1640 and Joan Albert Ban », Studies in Musical Science in the Late Renaissance, Londres, 1978, p. 81-110. [Querelle musicologique sur la mise en musique des textes, ses enjeux sociaux et intellectuels.]
    • Waquet, Françoise, « La République des Lettres : un univers de conflits », dans B. Barbiche, J.-P. Poussou et A. Tallon (éd.), Pouvoirs, contestations et comportements dans l’Europe moderne. Mélanges offerts à Y.-M. Bercé, Paris, PUPS, 2005, p. 829-840.
    • Wolker, Robert, « La Querelle des Bouffons and the italian liberation of France : a study of revolutionary foreplay », Studies in the Eighteenth Century, n° 6, févr. 1987, p. 94-116. [Les implications politiques de la querelle.]
    • Youssef, Zobeidah, Polémique et littérature chez Guez de Balzac, Paris, Nizet, 1972, 455 p. [Querelles des lettres, polémique avec Heinsius, querelle du Cid, des Supposés, des sonnets, notamment. Bibliographie.]
  • Société, droit et politique

    • Pour un recensement des travaux sur la querelle des femmes, nous renvoyons à la bibliographie en ligne de la SIEFAR (Société Internationle pour l’Étude des Femmes de l’Ancien Régime), élaborée par Éliane Viennot, Catherine Pascal et Rotraud von Kulessa :
      <http://www.siefar.org/revisiter-la-querelle-des-femmes/bibliographie.html?lang=fr&li=art22>.
      Beaumont-Maillet, Laure, La Guerre des sexes (XVe-XIXe siècles). Les albums du Cabinet des Estampes de la Bibliothèque Nationale, Paris, Albin Michel, 1984, 109 p. [Iconographie commentée.]
    • Berg, Martine (éd.), Luxury in the Eighteenth Century. Debates, desires and delectable goods, Basingstoke, Palgrave, 2003, XII-259 p. [Collectif. Première partie consacrée aux débats sur le luxe en Europe.]
    • Boltanski, Luc, Claverie, Élisabeth, Offenstadt, Nicolas, et Van Damme, Stéphane (éd.), Affaires, scandales et grandes causes. De Socrate à Pinochet, Paris, Stock, 2007, 457 p. [Collectif. Histoire longue des épisodes polémiques.]
    • Burnand, Léonard, Les Pamphlets contre Necker. Médias et imaginaire politique au XVIIIe siècle, Paris, Classiques Garnier, 2009. [Conclusion générale « Pour une histoire des pamphlets et des pamphlétaires ».]
    • Bury, Emmanuel, « Espaces publics, espaces privés : les lieux du débat d’idées au XVIIe siècle », dans A. McKenna et P.-F. Moreau (éd.), Libertinage et philosophie au XVIIe siècle, Saint-Étienne, Publications de l’université de Saint-Étienne, t. 3, 1999, p. 89-107. [La définition en acte d’un espace de liberté pour la parole et la pensée dans l’œuvre des libertins érudits et de La Mothe Le Vayer.]
    • Chartier, Roger, et Martin, Henri-Jean (dir.), Histoire de l’édition française. I : Le livre conquérant, du Moyen Âge au milieu du XVIIe siècle [1982], Paris, Fayard / Promodis, 1989, p. 501-526. [Sur l’écriture et la diffusion des pamphlets et gazettes.]
    • Citton, Yves, « Retour sur la misérable querelle Rousseau–Diderot : position, conséquence, spectacle et sphère publique », Recherches sur Diderot et l’Encyclopédie, n° 36, avril 2004, p. 57-95. [La querelle entre les deux hommes, ressituée dans le cadre de l’évolution à long terme de la sphère publique.]
    • Claude, Catherine, La Querelle des femmes : la place des femmes des Francs à la Renaissance, Pantin, le Temps des cerises, 2000, 239 p. [Ouvrage de synthèse illustré. Femmes et politique.]
    • Cosandey, Fanny (éd.), Dire et vivre l’ordre social en France sous l’Ancien Régime, Paris, EHESS, 2005, 336 p. [Collectif. Querelles et tensions sur les signes d’honneur (appellations, titulatures, interactions verbales, cérémonial).]
    • Fink, Gonthier-Louis (éd.), Cosmopolitisme, patriotisme et xénophobie en Europe au siècle des Lumières, Strasbourg, Université des sciences, 1987, 298 p.
    • Gerbi, Antonello, The Dispute of the New World : The History of a Polemic (1750-1900), trad. J. Moyle, Pittsburgh, University of Pittsburgh Press, 1973, 700 p. [La polémique dans le domaine des sciences naturelles, de la philosophie, des sciences politiques. Bibliographie.]
    • Habermas, Jürgen, L’Espace public. Archéologie de la publicité comme dimension constitutive de la société bourgeoise (trad. fr.), Paris, Payot, 1978, 324 p.
    • Haddad, Élie, « Classement, ancienneté, hiérarchie : la question de la définition de la noblesse à travers la querelle entre les Chérin et les Mesgrigny à la fin du XVIIIe siècle », dans G. Chabaud (éd.), Classement, Déclassement, Reclassement, de l’Antiquité à nos jours, Limoges, PULIM, 2011, p. 259-283. [Querelle entre deux généalogistes du roi et une famille nobiliaire. Histoire de la noblesse.]
    • Hazard, Paul, La Crise de la conscience européenne (1680-1715) [1934], Paris, Fayard, 1961, XII-431 p. [Combats et révolutions idéologiques au fondement de l’Europe moderne. Chap. I, 2 sur les Anciens et des Modernes.]
    • Hermant, Héloïse, Guerres de plumes. Publicité et cultures politiques dans l’Espagne du XVIIe siècle, Madrid, Casa Velásquez, 2012, 570 p. [Pratiques politiques et guerres de plumes, durant la minorité de Charles II et la régence en Espagne – négociation, mobilisation et publicité politiques.]
    • Jouhaud, Christian, Mazarinades. La fronde des mots, Paris, Aubier, 1985, 287 p. [La littérature de combat, 1648-1653.]
    • Koselleck, Reinhart, Le Règne de la critique [1959], trad. H. Hildenbrand, Paris, Minuit, 1979, 192 p. [La notion de « crise politique », en réaction à l’absolutisme en France au XVIIIe siècle.]
    • Lecharny, Hugues, « L’injure à Paris au XVIIIe siècle, un aspect de la violence au quotidien », Revue d’Histoire moderne et contemporaine, n° 36, 1989, p. 559-584. [Pratiques et enjeux de l’injure.]
    • Martin, Henri-Jean, Livre, pouvoirs et société à Paris au XVIIe siècle (1598-1701), Genève, Droz, 1999, 2 vol.
    • Masseau, Didier, Les Ennemis des Philosophes. L’antiphilosophie au temps des Lumières, Paris, Albin Michel, 2000, 451 p. [Approche socio-historique des tensions et contradictions de l’histoire culturelle de la deuxième moitié du XVIIIe siècle. Les multiples courants de l’antiphilosophie. Les combats des antiphilosophes (2e partie). Bibliographie détaillée.]
    • Maza, Sara, Vies privées, affaires publiques : les causes célèbres de la France prérévolutionnaire, Paris, Fayard, 1995, 381 p. [Escroqueries et querelles de ménage au centre de procès retentissants, entre l’affaire Calas et celle du collier de la reine. Bibliographie p. 357-372.]
    • Picot, Émile, « La Querelle des dames de Paris, de Rouen, de Milan et de Lyon au commencement du XVIe siècle », Mémoires de la Société de l’histoire de Paris et de lIle-de-France, t. 44, 1917, p. 107-162. [Courte introduction et anthologie.]
    • Provost, Audrey, « Les usages du luxe : enjeux d’un débat au dix-huitième siècle », dans O. Assouly (éd.), Le Luxe. Études sur la fabrique de l’ostentation, Paris, Institut français de la mode / Éditions du Regard, 2004, p. 51-66. [La querelle du luxe des années 1730 et au-delà.]
    • Richet, Denis, « Autour des états généraux : la polémique politique en France de 1612 à 1615 », dans R. Chartier et D. Richet (éd.), Représentation et vouloir politiques, autour des états généraux de 1614, Paris, EHESS, 1982, p. 151-194.
    • Robin, Régine et Denise Maldidier, « Polémique idéologique et affrontement discursif en 1776 : les grands édits de Turgot et les remontrances du Parlement de Paris », dans R. Robin (éd.), Langage et idéologies : le discours comme objet de l’histoire, Paris, Éditions ouvrières, 1974, p. 13-80.
    • Ronzeaud, Pierre, « De la harangère à la “harangueuse” : étude d’un stéréotype polémique forgé au XVIIe siècle », dans Ouverture et dialogue. Mélanges offerts à Wolfgang Leiner, Tübingen, Narr, 1988, p. 739-753. [Histoire lexicale, culturelle et idéologique dans le contexte de la Fronde. Sur des femmes qui ont la réputation de quereller et d’injurier sans cesse.]
    • Sani, Filippo, Educazione e retorica nell’età delle « Querelles » : Charles François Houbigant e il « De la manière d’étudier et d’enseigner », Milan, Vita e pensiero, 2003, XIV-272 p. [Édition critique. Sur l’éducation, au XVIIIe siècle, au temps notamment de la « querelle d’Homère ».]
    • Sawyer, Jeffrey K., Printed Poison. Pamphlet Propaganda, Faction Politics and the Public Sphere in Early Seventeenth-Century France, Berkeley / Los Angeles, University of California Press, 1990, 178 p. [Bibliographie des sources et des études, p. 147-171.]
    • Tsimbidy, Myriam, Le Cardinal de Retz polémiste, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Etienne, 2005, 533 p.
    • Vasset, Sophie, « How to narrate a medical case : the controversy about John Ranby’s narrative of the last illness of the Earl of Orford, 1745 », dans S. Vasset (éd.), Medicine and Narration in the Eighteenth-Century, Oxford, Voltaire Foundation, 2013.
    • Viennot, Éliane (éd.), Revisiter la querelle des femmes : discours sur l’égalité, inégalité des sexes, de 1750 aux lendemains de la Révolution, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2012, 204 p. [Collectif. Bibliographie par N. Pellegrin, p. 186-196.]
    • Vissière, Jean-Louis (éd.), La Secte des empoisonneurs : polémiques autour de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, Aix-en-Provence, Publications de l’Université de Provence, 1993, 237 p. [Anthologie.]
  • Anciens et Modernes

    • Baridon, Michel, « La Querelle des Anciens et des Modernes et son rapport au paysage », Compar(a)ison : An International Journal of Comparative Literature, 1999, n° 1, p. 49-61. [Pourquoi l’architecture et la littérature firent cause commune dans cette querelle ?]
    • Baron, Hans, « The querelle of the Ancients and the Moderns as a problem for Renaissance scholarship », Journal of the History of Ideas, n° 20, 1959, p. 3-22. [Périodisation de la querelle ; son ancrage dans la Renaissance.]
    • Barthélémy, Maurice, « L’Opéra français et la querelle des Anciens et des Modernes », Lettres romanes, 1956, p. 379-391.
    • Becq, Annie, Genèse de l’esthétique française moderne (1680-1814) [1984], Paris, Albin Michel, 1994, 939 p. [Le livre premier se clôt sur l’étude de la querelle des Anciens et des Modernes.]
    • Blocker, Déborah, « Territoires de savoirs et espaces de temporalités : le sublime de Boileau aux prises avec quelques modernités », Seventeenth Century French Studies, n° 29, 2007, p. 113-123. [Les débats qui opposèrent Boileau à Perrault, à Huet et à Jean Le Clerc (1674-1713).]
    • Boch, Julie, « La question de l’allégorie dans la querelle d’Homère (1714-1716) », dans A. Strugnell (éd.), Voltaire, Raynal, Rousseau, Allégorie, Oxford, Voltaire Foundation, 2003, p. 311-322.
    • Brooks, William, et Zaiser, Rainer (éd.), Theatre, Fiction and Poetry in the French Long Seventeenth Century / Le Théâtre, le roman, et la poésie à l’âge classique, Berne, P. Lang, 2007, 322 p. [Plusieurs articles (par L. F. Norman ou M. Call notamment) sur Molière dans la querelle des Anciens et des Modernes.]
    • Brooks, William, Norman, Buford, et Zarucchi, Jeanne Morgan, Alceste suivi de La Querelle d’Alceste. Anciens et modernes avant 1680. Textes de Ch. Perrault, Racine et P. Perrault, Genève, Droz, 1994, LXI-159 p. [Anthologie. L’introduction retrace les principaux enjeux de la querelle. Bibliographie p. LV-LXI.]
    • Bryson, Scott, « Rules and transgression : imitatio naturæ and the quarrel of the Ancients and Moderns », Studies in Early Modern France, 1997, n° 3, p. 121-148. [Comment la querelle élabore une nouvelle manière de juger les œuvres en redéfinissant les rapports entre nature et fiction ?]
    • Burlingame, Anne Elizabeth, The Battle of the Books in its Historical Setting, New York, B. W. Huebsch, 1920, 224 p. [Contient notamment une bibliographie des sources de la querelle, p. 219-225.]
    • Cowart, Georgia, « La querelle musicale des Anciens et des Modernes au XVIIe siècle », dans R. Duchêne, et L. Godard de Donville (éd.), D’un siècle à l’autre. Anciens et Modernes, Marseille, CMR 17, 1987, p. 259-268.
    • Davidson, Hugh M., « Fontenelle, Perrault, and the realignment of the arts », dans C. G. S. Williams (éd.), Literature and History in the Age of Ideas. Essays to George R. Havens, Ohio State University Press, 1975, p. 3-15. [Poésie, peinture et rhétorique, notamment dans le Parallèle.]
    • Dejean, Joan, Ancients against Moderns, Chicago, University of Chicago Press, 1997, 216 p. [Relecture de la querelle française, notamment à la lumière des « Culture Wars ». Analyses consacrées aux notions de « fin-de-siècle », de « public », de « culture » et de « civilisation ».]
    • Dousset-Seiden, Christine, et Grosperrin, Jean-Philippe (éd.), Les Époux Dacier, Littératures classiques, n° 72, été 2010, 288 p. [Collectif. Annexes proposant des textes inédits. Bibliographie (p. 259-286).]
    • Duchêne, Roger, et Louise Godard De Donville (éd.), D’un siècle à l’autre. Anciens et modernes, Marseille, CMR 17, 1987, 338 p. [Collectif. Querelles artistiques (littérature, musique, opéra, peinture), théologiques, historiques et scientifiques.]
    • Fassina, Filippo, « Il Père Brumoy e il teatro greco : una riflessione critica sulla tragedia classica tra la querelle des Anciens et des Modernes e l’Illuminismo », Studi Francesi, n° 158, 2009, p. 325-333.
    • Fiaschi-Dubois, Annick, « Charles Perrault dans la querelle des Anciens et des Modernes : la Critique de l’opéra Alceste ou le triomphe d’Alcide de Jean-Baptiste Lully (1674) », Œuvres & Critiques, n° 31, 2006, p. 57-72. [Sur la naissance de l’opéra à la française.]
    • Fumaroli, Marc, « L’allégorie du Parnasse dans la querelle des Anciens et des Modernes », dans W. Leiner et P. Ronzeaud (éd.), Correspondances. Mélanges offerts à R. Duchêne, Tübingen / Aix-en-Provence, Narr / Publications de l’Université d’Aix-en-Provence, 1992, p. 523-534. [Notamment sur les circulations de la querelle entre France et Grande-Bretagne.]
    • Gelber, Michael Werth, « John Dryden and the Battle of the Books », Huntington Library Quaterly. Studies in English and American History and Literature, n° 63 (« John Dryden. A Tercentenary Miscellany »), 2000, p. 139-156.
    • Gillot, Hubert, La Querelle des Anciens et des Modernes en France : de la défense et illustration de la langue française aux Parallèles des Anciens et des Modernes [1914], Genève, Slatkine Reprints, 1968, XXVIII-610 p. [Depuis la Renaissance jusqu’à la fin du XVIIe siècle.]
    • Grell, Chantal, Le Dix-huitième siècle et l’Antiquité en France (1680-1789), Oxford, Voltaire Foundation, 1995, 2 vol.
    • Guion, Béatrice, « “Une dispute honnête” : la polémique selon les Modernes », Littératures classiques, n° 59, été 2006, p. 157-172. [Comment la querelle des Anciens et des Modernes et la querelle d’Homère ont contribué à redéfinir les règles de la polémique littéraire ? Pour les sources françaises de la querelle, voir la bibliographie générale du vol., p. 357-358.]
    • Hall, Gaston, « Aspects esthétiques et religieux de la querelle des Anciens et des Modernes : Boileau et Desmarets de Saint-Sorlin », dans Critique et création littéraires en France au XVIIe siècle, Paris, CNRS, 1977, p. 213-220. [Autour du poème héroïque et du merveilleux chrétien.]
    • Hartog, François, Anciens, Modernes, sauvages, Paris, Galaade, 2005, 252 p. [Les usages de la querelle en Europe jusqu’au XXe siècle.]
    • Hepp, Noémi, Homère en France au XVIIe siècle, Paris, Klincksieck, 1968, 854 p. [Quatrième partie consacrée à « la fortune d’Homère à l’époque de la querelle (1687-1717) ».]
    • Irving, Howard, « John Marsh and the Ancient–Modern polemic », Studies in Eighteenth-Century Culture, n° 31, 2002, p. 215-236. [Sur les écrits de ce musicien britannique « moderne », de la fin du XVIIIe siècle, et l’éclairage qu’ils apportent sur les origines idéologiques de la musique classique.]
    • Jones, Richard Foster, The Background of the Battle of the Books, Saint Louis, Washington University Studies, 1936, 358 p. [Les origines de « the Battle of the Books » sont moins à chercher en France que dans l’histoire des sciences et dans l’histoire de l’idée que l’on se fait de la science. De la Renaissance à la « Restoration ».]
    • La Querelle des Anciens et des Modernes, XVIIe-XVIIIe siècles, anthologie établie et éditée par A.-M. Lecocq, précédée de « Les abeilles et les araignées », essai de M. Fumaroli, et d’une postface de J.-R. Armogathe, Paris, Gallimard, « Folio », 2001, 893 p. [Anthologie. Chronologie des événements de la querelle (1594-1770). Bibliographie critique. La préface (p. 7-218) replace la querelle dans son contexte européen (Italie, Angleterre), de Richelieu à la querelle d’Homère.]
    • Lemerle, Frédérique, « Une querelle des Anciens et des Modernes en architecture : Fréart de Chambray », Travaux de littérature, n° 12, 1999, p. 37-47. [Sur le Parallèle de l’architecture antique avec la moderne (1650).]
    • Létoublon, Françoise, et Volpilhac-Auger, Catherine (avec la collab. de Daniel Sangsue), Homère en France après la Querelle, Paris, H. Champion, 1999, 536 p. [Collectif.]
    • Levine, Joseph M., Between the Ancients and the Moderns : Baroque Culture in Restoration England, New Haven, Yale University Press, 1999, XIII-279 p. [Comment la querelle permet de caractériser la période de la Restauration anglaise ? Domaines : littérature, théâtre, opéra et architecture.]
    • Levine, Joseph M., The Autonomy of History. Truth and Method from Erasmus to Gibbon, The University of Chicago Press, 1999, 267 p. [Comment l’histoire moderne s’est-elle développée dès la Renaissance ? Deuxième partie (p. 75-153) consacrée au XVIIIe siècle et à la querelle.]
    • Levine, Joseph M., The Battle of the Books. History and Literature in the Augustan Age, Ithaca / Londres, Cornell University Press, 1991, 428 p. [Perspective : histoire des idées (1690-1740).]
    • Lièvre, Éloïse, « D’une Querelle à l’autre : l’auteur et le critique, une relation sociale et morale », dans M. Cook et M.-E. Plagnol-Diéval (éd.), Critique, critiques au XVIIIe siècle, Berlin, P. Lang, 2006, p. 11-24. [La question de la « critique » pendant la querelle d’Homère. Notamment chez Marivaux.]
    • Lowenthal, David, The Past is a Foreign Country, Cambridge, Cambridge University Press, 1985, 489 p. [La tradition et le culte du passé dans les arts, les sciences humaines et sociales. Chap. 3 consacré à la querelle.]
    • Lynch, Jack, « Preventing play : annotating the Battle of the Books », Texas Studies in Literature and Language, n° 40 / 3, automne 1998, p. 370-388. [Les notes, l’érudition et le rapport à l’autorité dans la querelle anglaise.]
    • Magné, Bernard, « Le procès de la mythologie dans la querelle des Anciens et des Modernes », dans L. Godard de Donville (éd.), La Mythologie au XVIIe siècle, Marseille, Centre Méridional de Rencontres sur le XVIIe siècle, 1982, p. 49-55.
    • Magné, Bernard, Crise de la littérature française sous Louis XIV, Paris, H. Champion, 1977, 2 vol. [Dernier chap. consacré à la querelle des Anciens et des Modernes, entre partisans d’un humanisme classique et défenseurs d’une idéologie « royale-nationale ».]
    • Maravall, José Antonio, Antiguos y modernos, Madrid, 1966, 183 p. [L’ancrage espagnol de la querelle, des origines jusqu’à l’invention de la notion de « progrès ». Domaines : religion, philosophie, arts, politique, etc.]
    • Margiotta, Giacinto, Le Origini italiane de la querelle des Anciens et des Modernes, Rome, Studium, 1953, 190 p. [L’ancrage italien de la querelle avant le XVIIIe siècle : enjeux linguistiques, littéraires, politiques et religieux.]
    • Melzer, Sara E., « Le Nouveau Monde et la querelle des Anciens et des Modernes dans le Furetière », Littératures Classiques, n° 37 (« Le Dictionnaire universel de Furetière »), hiver 2003, p. 133-148. [Les définitions du Furetière comme armes fournies aux Modernes contre les Anciens.]
    • Meyer, Paul H., « Recent german studies of the quarrel between the Ancients and the Moderns in France », Eighteenth-Century Studies, n° 18, 1985, p. 383-390. [Rétrospective des travaux sur la querelle jusqu’en 1985. Les rapports avec « the Battle of the Books ».]
    • Michel, Christian, « La querelle des Anciens et des Modernes et les arts en France au XVIIIe siècle », dans P. Hoffmann, P.-L. Rinuy et A. Farnoux (éd.), Antiquités imaginaires. La référence antique dans l’art moderne, de la Renaissance à nos jours, Paris, Presses de l’École Normale Supérieure, 1996, p. 43-59. [Principalement les peintres et les architectes.]
    • Michel, Christian « Les enjeux historiographiques de la querelle des Anciens et des Modernes », dans F. Laplanche et C. Grell (éd.), La Monarchie absolutiste et l’histoire en France. Théories du pouvoir, propagandes monarchiques et mythologies nationales, Paris, PUPS, 1987, p. 139-154. [La monarchie absolue et l’histoire.]
    • Moureau, François, « Le mythe des origines dans la querelle des Anciens et des Modernes », dans P. Brunel (éd.), Mythes et littérature. Recherches actuelles en littérature comparée, Paris, PUPS, 1994, p. 39-50. [Le « primitivisme » des Modernes.]
    • Nédélec, Claudine, « Être moderne, être à l’avant-garde : le champ de bataille des belles lettres au XVIIe siècle », XVIIe siècle, n° 228, juillet-sept. 2005, p. 453-464. [La notion d’avant-garde dans le contexte de la querelle.]
    • Nédélec, Claudine, « Querelle de la langue française, querelle des Anciens et des Modernes : quels liens ? », dans W. Brooks et R. Zaiser (éd.), Religion, Ethics, and History in the French Long Seventeenth Century / La Religion, la morale, et l’histoire à l’âge classique, Oxford, Peter Lang, 2007, p. 221-233.
    • Norman, Larry F., The Shock of the Ancient : Literature & History in Early Modern France, Chicago, University of Chicago Press, 2011, VIII-288 p. [La querelle resituée dans son contexte historique, ses enjeux socio-politiques (2e partie) et esthétiques (3e partie), de la course à la modernité et de la confrontation à l’Ancien. Bibliographie p. 261-277.]
    • Norman, Larry F., « Subversive Ancients ? : the Querelle Revisited », Seventeenth-Century French Studies, n° 21, 1999, p. 227-238.
    • Pago, Thomas, Johann Christoph Gottsched und die Rezeption der « Querelle des Anciens et des Modernes » in Deutschland, München, Meidenbauer, 2003, 264 p. [Bibliographie p. 237-258.]
    • Pinkus, Philip, « Swift and the Ancients Moderns controversy », University of Toronto Quarterly, n° 29, 1959, p. 46-58. [Swift est communément considéré comme faisant partie du clan des Anciens : que faut-il entendre par là ?]
    • Psychoyou, Théodora, « “In principio erat verbum” ? Quelques réflexions sur les paroles en musique, les paroles de musique et le modèle antique au XVIIe siècle », Analyse musicale, n° 42, avril 2002, p. 20-35. [Le rapport texte / musique dans la théorie et la rhétorique musicales, en lien avec l’imitation des Anciens.]
    • Rigault, Hippolyte, Histoire de la querelle des Anciens et des Modernes, Paris, Hachette, 1856, 490 p. [Étude de la querelle, depuis ses préliminaires jusqu’au milieu du XVIIIe siècle, dans les domaines littéraires, artistiques, philosophiques et scientifiques (France et Grande-Bretagne).]
    • Rizza, Cecilia, « Aux sources de la querelle des Anciens et des Modernes », dans U. Döring, A. Lyroudias et R. Zaiser (éd.), Ouverture et dialogue. Mélanges offerts à Wolfgang Leiner à l’occasion de son soixantième anniversaire, Tübingen, Narr, 1988, p. 333-348. [Les arguments des Modernes et leur élaboration dès les années 1620-1640.]
    • Roloff, Volker (éd.), Tradition und Modernität : Aspekte der Auseinandersetzung zwischen Anciens und Modernes, Essen, Hobbing, 1989, VIII-239 p. [En France et en Allemagne (articles dans les deux langues et approches comparées). Du Moyen-Âge au XXe siècle.]
    • Salvatore, Filippo, Antichi e moderni : in Italia nel Seicento, Montréal, Guernica, 1987, XIV-128 p. [Les répercussions italiennes de la querelle.]
    • Starkman, Miriam Kosh, Swift’s Satire on Learning in « A Tale of a Tube », Princeton, Princeton University Press, 1950, XX-159.
    • Tinkler, John, « The splitting of humanism : Bentley, Swift, and the English Battle of the Books », Journal of the History of Ideas, n° 49 / 3, juillet-sept. 1988, p. 453-472. [L’auteur repart des travaux de L. Norman pour repenser les rapports de « the Battle of the Books » avec la querelle des Anciens et des Modernes. Rapport entre littérature et savoirs.]
    • Tobari, Tomoo, « Racine et Longepierre : à propos de la querelle des Anciens et des Modernes », Cahiers de l’Association Internationale des Études Françaises, n° 31, mai 1979, p. 169-176. [Longepierre, qui prétendait être le porte-parole de Racine, dans cette querelle.]
    • Vasoli, Cesare, « La première querelle des Anciens et des Modernes aux origines de la Renaissance », dans R. Bolgar (éd.), Classical Influences on European Culture, Cambridge, Cambridge University Press, 1976, p. 67-80.
    • Weinbrot, Howard D., « “He will kill me over and over again” : intellectual contexts of the Battle of the Books », dans H. J. Real et H. Stöver-Leidig (éd.), Reading Swift : Papers from the Fourth Münster Symposium on Jonathan Swift, Munich, Fink, 2003, p. 225-248.
    • Wutzler, Wolfgang, « La Recherche des années 1995 à 2000 sur la querelle internationale des Anciens et des Modernes », Bulletin de la Société d’Études Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe siècles, n° 52, juin 2001, p. 51-68. [Recherche bibliographique sur la querelle, notamment hors de France, au carrefour des disciplines.]
    • Yilmaz, Levent, Le Temps moderne. Variations sur les anciens et les contemporains, Paris, Gallimard, 2004, 283 p. [La querelle en Europe comme révolution anthropologique du rapport au temps et aboutissement d’une évolution amorcée plusieurs siècles auparavant, par Dante, Machiavel ou Copernic et Gallilée.]
    • Zara, Vasco, « Antichi e Moderni tra musica e architettura all’origine della querelle des Anciens et des Modernes », Intersezioni. Rivista di storia delle idee, t. XXVI, n° 2, 2006, p. 191-210. [Analyse, notamment, de « l’affaire du Louvre ». Domaine français.]
    • Zimmermann, Albert (éd.), Antiqui und moderni. Traditionsbewusstsein und Fortschrittsbewusstsein im späten Mittelalter, Berlin–New York, W. de Gruyter, 1974, IX-545 p. [Collectif. L’ancrage européen de la querelle.]

Notes

[1]

Toutes les adresses électroniques données dans cette bibliographie ont été consultées le 1er juin 2013.

[2]

Une version électronique de cette bibliographie sera disponible en ligne sur le site de l’ANR-AGON.


Article précédent Pages 281 - 312
© 2010-2017 Cairn.info