Accueil Revues Revue Numéro Article

M@n@gement

2014/2 (Vol. 17)

  • Pages : 62
  • DOI : 10.3917/mana.172.0083
  • Éditeur : AIMS

ALERTES EMAIL - REVUE M@n@gement

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Pages 83 - 87 Article suivant
1

Nous avons été nommés rédacteurs-en-chef de la revue M@n@gement en Janvier 2014 par le CA de l’AIMS. Pour mener à bien notre tâche, nous nous sommes entourés d’une équipe éditoriale en partie renouvelée, comprenant trois Senior Éditeurs ayant une expérience de publication dans des revues internationales et française, Bernard Leca, Vincent Mangematin et Philippe Monin, et un responsable de la rubrique Unplugged, Olivier Germain (qui gérait précédemment la rubrique Recension d’ouvrage). L’équipe éditoriale est amenée à évoluer au cours des prochaines années, notamment afin de mieux refléter l’ambition internationale de la revue. Si le numéro précédent de M@n@gement a été le fruit d’un travail commun entre l’ancienne et la nouvelle équipes, ce numéro 2 de l’année 2014 constitue le premier numéro que nous prenons totalement en charge. Nous profitons donc de cette occasion pour présenter la ligne éditoriale de M@n@gement, l’organisation de la revue, ainsi que quelques projets auxquels nous sommes attachés.

2

Avant toute chose, nous souhaitons remercier un certain nombre de personnes et d’institutions qui ont rendu la publication de M@n@gement possible. Tout d’abord, nous souhaitons remercier l’AIMS de son soutien renouvelé, et de la confiance qu’elle nous a accordée en nous nommant rédacteurs-en-chef de M@n@gement. C’est avec une grande joie, et un enthousiasme certain que nous démarrons notre mandat de trois ans à la tête de la revue. Nous avons conscience des efforts que la gestion d’une telle revue implique, et nous allons tout mettre en œuvre pour renforcer la réputation de la revue dans la communauté francophone des chercheurs en Strategie et Management des Organisations, et pour en améliorer la visibilité au sein de la communauté internationale.

3

Nous souhaitons également remercier le précédent rédacteur-en-chef, Emmanuel Josserand, ainsi que l’ensemble de son équipe éditoriale – Jean-Luc Arrègle, Stewart Clegg, Olivier Germain, Karim Mignonac, Linda Rouleau, Philippe Monin, Jose Pla-Barber, Tyrone Pitsis, Michael Tushman – pour l’immense travail qu’ils ont effectué au cours des six dernières années. Nos remerciements s’adressent aussi tout particulièrement aux Managing Editors, Florence Villesèche, Thibaut Bardon, Walid Shibid, et Alexander Bell, qui tout au long de ces six années, ont permis à la revue de paraître, et de vivre !

4

Enfin, nous remercions très chaleureusement tous les évaluateurs de M@n@gement, qui ont ainsi permis à la revue de maintenir sa réputation de revue de qualité. Nous savons tous combien le travail d’évaluation, indispensable à la vie de la communauté académique, est long et parfois fastidieux. Nous vous sommes très reconnaissants de votre aide.

5

Sous la direction d’Emmanuel, M@n@gement s’est professionnalisée, les standards de qualité se sont améliorés, et la revue a gagné en réputation à l’international. La revue fait, par exemple, partie de la liste australienne « ABDC 2013 », et de la liste danoise Den 2011 (Danish Ministry Journal list 2011). Il s’agit désormais pour nous de continuer le travail réalisé au cours de ces dernières années, dans le respect des valeurs de M@n@gement et de l’AIMS, tout en tenant compte des évolutions récentes de la communauté française et internationale de recherche en Strategie et Management des Organisations.

Les principaux objectifs de l’équipe éditoriale de M@n@gement

6

Notre principale ambition est de maintenir la réputation et le positionnement de M@n@gement dans le monde francophone de la recherche en Stratégie et Management des Organisations. Plus précisément, nous souhaitons que M@n@gement soit la revue scientifique de référence des chercheurs francophones dans ces domaines.

7

Nous voulons renforcer la présence et la notoriété de M@n@gement auprès des communautés francophones de recherche en Stratégie et Management des Organisations comme par exemple les communautés québécoises, belges, suisses, luxembourgeoises, et d’Afrique du Nord. Enfin, nous souhaitons positionner M@n@gement sur la carte des revues scientifiques de gestion au niveau international.

8

La réalisation de ces objectifs passe notamment par la recherche de l’obtention d’un facteur d’impact, l’inscription de M@n@gement sur des listes de revues académiques en France et à l’étranger, la refonte du site internet, ainsi que des actions permettant à la revue M@n@gement d’être plus attrayante pour un plus grand nombre de chercheurs.

Une revue de référence en Stratégie et Management des Organisations favorisant les approches originales et novatrices

9

L’objectif principal de M@n@gement est de publier des articles de qualité issus de travaux de recherche rigoureux et qui permettent d’améliorer notre connaissance des phénomènes organisationnels. M@n@gement souhaite également encourager les recherches originales qui s’appuient sur des approches théoriques, des méthodologies, et/ou des bases de données novatrices, ou inhabituelles.

10

M@n@gement étant la revue officielle de l’Association Internationale de Management Stratégique (AIMS), les articles publiés dans la revue se doivent d’intéresser les membres de cette communauté et de refléter la richesse et la diversité de ses recherches. Sont ainsi particulièrement bienvenus les manuscrits contribuant aux champs de recherche en stratégie et en théories des organisations, innovation et entrepreneuriat, comportement organisationnel, éthique des affaires, responsabilité sociale des entreprises, et gouvernance d’entreprise. Le champ d’étude couvert par M@n@gement est donc relativement large. Toutefois, il est important de préciser que M@n@gement n’a pas vocation à publier des articles dont la contribution principale se situe dans les disciplines telles que le marketing, la comptabilité et le contrôle, la finance, et les ressources humaines.

11

La nouvelle équipe éditoriale de M@n@gement est particulièrement ouverte aux recherches qui établissent des liens avec des disciplines connexes comme par exemple, la sociologie, le droit, la philosophie, la psychologie, l’économie, l’histoire, les sciences de la communication, et la sémiotique. Toutes les méthodes d’analyse des données, tant quantitatives et qualitatives, sont les bienvenues. En outre, le recours à des méthodes originales ou peu utilisées en management/théorie des organisations, telles que la simulation, l’ethnographie organisationnelle (y compris la vidéo-ethnographie), les approches multi-méthodes, ou encore l’analyse qualitative comparée (QCA et FSQCA), est particulièrement attendu. Les manuscrits s’appuyant sur des terrains d’études originaux tant sur les zones géographiques concernées, que sur les types d’organisations étudiés (organisations publiques, privées, à but lucratif ou non) sont aussi les bienvenus. Enfin, compte tenu du fait que M@n@gement est une revue électronique, nous sommes également particulièrement intéressés par des manuscrits mobilisant des supports non conventionnels, comme des fichiers vidéo, audio, ou des photos.

12

En définitive, plus que les thématiques, les théories ou les méthodes, nous souhaitons préserver les critères de publication qui ont permis à M@n@gement d’acquérir sa réputation dans la communauté de recherche francophone en Stratégie et Management des Organisations. Il est important de noter que M@n@gement a vocation à publier des articles proposant à la fois un apport théorique important et un intérêt pour les praticiens. L’intérêt pratique peut s’avérer être indirect mais la problématique et les résultats des articles doivent pouvoir être reliés d’une manière ou d’une autre à des questions managériales ou organisationnelles.

Une revue ouverte sur la communauté académique internationale

13

Il nous semble essentiel d’améliorer l’ouverture internationale de la revue. La diffusion quasiment illimitée des numéros de M@n@gement, en open access via Internet représente une opportunité que la communauté francophone ne doit pas laisser passer pour diffuser ses idées et sa pensée dans les communautés de recherche non francophones. M@n@gement va donc continuer à demander aux auteurs dont les articles ont été acceptés pour publication et qui sont rédigés dans une langue autre que l’Anglais de faire une traduction en langue anglaise de leur article. Cette politique a pour objectif de favoriser la diffusion et l’impact des articles publiés dans M@n@gement à un public non-francophone.

14

L’entrée de M@n@gement dans un le classement australien (celui de l’Australian Business Deans Council – ABDC), la demande d’inclusion dans la liste britannique de l’Association of Business School (ABS Journal Quality List) ainsi que l’initiation de démarche pour l’obtention d’un score d’impact auprès de Thomson Reuters (JCR) sont autant d’actions motivées par la volonté de mieux diffuser des recherches réalisées par des chercheurs francophones dans la communauté académique internationale, et d’amélioration de la réputation de la revue à l’international.

Les rubriques de M@n@gement : Trois formats au service de la revue

15

Les manuscrits soumis à M@n@gement doivent adopter l’un des trois formats de publication suivants :

16

1- Les articles de recherche. Cette rubrique regroupe les articles présentant une forme académique « classique » ayant fait l’objet d’un processus de révision par des pairs en double aveugle.

17

2- Des articles de synthèse permettant de faire le point sur une littérature ou une méthode de recherche particulière. Les articles de synthèse de type « revue de la littérature » doivent être problématisés et proposer un point de vue original sur une littérature précise. Ils doivent aussi ouvrir des perspectives de recherches nouvelles. Les articles de synthèses doivent faire un tour d’horizon complet et exhaustif de la littérature. A ce titre les méthodes systématiques de collecte d’articles utilisées par les auteurs de revues de littérature systématiques publiées dans l’International Journal of Management Reviews (IJMR), ou le Journal of Management peuvent donner des idées. Cependant, ces articles ne constituent en aucune manière des formats à suivre tels quels. En effet, au delà de l’exhaustivité, les articles de synthèse de type « revue de la littérature » de M@n@gement doivent permettre aux lecteurs de poser un regard nouveau, original et rigoureux sur une littérature. Les auteurs sont donc vivement incités à aller au delà d’une présentation certes exhaustive mais néanmoins très « descriptive » du champ de recherche qui les intéresse pour proposer une revue de la littérature problématisée. Les articles méthodologiques doivent présenter de manière synthétique et pédagogique une méthodologie précise – de préférence nouvelle ou encore peu utilisée en management – pouvant intéresser les chercheurs en management. Il peut également être utile de compléter la présentation méthodologique par des illustrations concrètes du type d’utilisation pouvant être faite en management, stratégie ou théorie des organisations.

18

3- Les contributions invitées de la rubrique Unplugged revisitée. Un troisième format est également possible, sur invitation des rédacteurs-en-chef et/ou de l’éditeur responsable de la rubrique Unplugged. Unplugged est le lieu d’exploration de M@n@gement ouvert à des regards inédits portés sur des pratiques émergentes de management, propices au développement de nouveaux questionnements, aux réflexions et controverses au sein de la discipline. Plusieurs formats sont possibles (notamment les formats « carte blanche », « recensions d’ouvrages et controverses », « parcours de chercheurs », « sérendipité et craft »). D’une manière générale, la rubrique souhaite tout particulièrement mettre en valeur les formats alternatifs à l’article et le renouvellement des formes de narration de la recherche : vidéo, images, son, etc. Aucune contribution à cette rubrique n’a vocation à prendre la forme d’un article de recherche ou d’une note de synthèse. Ces contributions ne font pas l’objet d’une évaluation par les pairs, et sont gérés directement par le responsable de la rubrique Unplugged et les rédacteurs-en-chef.

Un numéro spécial annuel

19

Comme par le passé, un numéro spécial annuel est envisagé. Les projets de numéros spéciaux sont évalués par les rédacteurs-en-chef. Deux critères seront particulièrement pris en compte pour la sélection des projets de numéros spéciaux.

20

Le premier critère concerne la composition de l'équipe d’éditeurs invités. En vue de répondre aux exigences des différents organismes évaluant les revues académiques (comme par exemple la FNEGE) et aussi d’assurer une diffusion plus importante de M@n@gement auprès d’une communauté de recherche internationale, l’équipe d’éditeurs invités, qui peut contenir entre 2 et 4 (voire 5) éditeurs, se doit d’être internationale. Cela signifie qu’environ 50 % des membres de l’équipe éditoriale du numéro spécial ne doivent pas être affiliés à une institution francophone. Le second critère concerne les activités de diffusion. Les projets doivent impérativement mentionner les réseaux de recherche francophones et internationaux que les éditeurs invités vont mobiliser pour diffuser leur appel à communication. Il est également particulièrement bienvenu d’envisager d'adosser le numéro spécial à une conférence (EGOS, EURAM, AIMS), ou une journée telles que celles organisées par les groupes thématiques de l’AIMS, ou encore un atelier de recherche spécialement organisé pour le numéro spécial. Plus généralement, toute activité susceptible d’assurer une diffusion large de l’appel à communication, et de faire en sorte qu’un nombre suffisant de manuscrits de qualité sera soumis au numéro spécial est la bienvenue. Les personnes souhaitant proposer un numéro spécial dans M@n@gement sont invitées à contacter les rédacteurs-en-chef le plus tôt possible pour discuter de leur projet.

En conclusion : une revue pour diffuser et recevoir de la connaissance

21

Parce qu’elle est multilingue, parce qu’elle est en ligne et parce qu’elle est gratuite, M@n@gement est un merveilleux support de diffusion de la connaissance. C’est également un support unique rendant possible les échanges entre chercheurs d’horizons et de cultures très divers. En tant que revue officielle de l’AIMS, nous souhaitons que M@n@gement soit au service de la communauté AIMS, afin d’en diffuser largement les idées. Nous souhaitons également que la revue offre aux membres de la communauté AIMS des points de vue et des approches différentes qui sont toujours source d’enrichissement.

22

Nous allons donc faire de notre maximum pour améliorer la qualité et la réputation de ce merveilleux outil de construction et de diffusion de la connaissance qu’est M@n@gement. Nous espérons vivement que la communauté des chercheurs, en particulier de l’AIMS, continuera à s’approprier, à utiliser, et à soutenir la revue pour qu’elle soit au service de tous les chercheurs francophones souhaitant réaliser des recherches rigoureuses et originales.

Plan de l'article

  1. Les principaux objectifs de l’équipe éditoriale de M@n@gement
  2. Une revue de référence en Stratégie et Management des Organisations favorisant les approches originales et novatrices
  3. Une revue ouverte sur la communauté académique internationale
  4. Les rubriques de M@n@gement : Trois formats au service de la revue
  5. Un numéro spécial annuel
  6. En conclusion : une revue pour diffuser et recevoir de la connaissance

Pour citer cet article

Cabantous Laure, Liarte Sébastien, « Le mot des (nouveaux) éditeurs », M@n@gement, 2/2014 (Vol. 17), p. 83-87.

URL : http://www.cairn.info/revue-management-2014-2-page-83.htm
DOI : 10.3917/mana.172.0083


Pages 83 - 87 Article suivant
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback