Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Médiévales

2016/2 (n° 71)


ALERTES EMAIL - REVUE Médiévales

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 109 - 136 Article suivant

Résumé

Français

Entre 801 et 802, une profonde querelle vient opposer Charlemagne et Alcuin au sujet d’un clerc d’Orléans réfugié dans l’abbaye Saint-Martin de Tours. L’empereur réclame que le fugitif soit livré à l’évêque Théodulfe, mais Alcuin s’y refuse, invoquant le droit d’asile. La dispute est l’occasion d’un intense échange épistolaire au cours duquel les deux parties exposent longuement leurs argumentaires, fondés chacun sur une recension détaillée des normes canoniques et séculières applicables. Le dossier juridique constitué par Alcuin revêt une importance particulière pour l’histoire du droit d’asile à l’époque carolingienne, car il permet d’identifier les sources disponibles au début du ix e siècle pour résoudre cette question, et illustre le processus de sélection des textes mis en œuvre par l’abbé. Cet article se propose d’analyser, dans le détail, les positions des deux principaux protagonistes et, ce faisant, de mettre en lumière le rapport ambivalent qui les lie. Malgré la relation privilégiée que partagent Charlemagne et Alcuin, il s’instaure à cette occasion un rapport de force et la question du droit d’asile, savamment défendu par l’abbé, disparaît alors derrière la démonstration d’autorité de l’empereur.

Mots-clés (fr)

  • droit canon
  • Alcuin
  • Charlemagne
  • droit d’asile
  • Saint-Martin de Tours

English

Alcuin, Charlemagne and Sanctuary Circa 801-802, a violent dispute regarding a cleric from Orléans seeking sanctuary in the basilica of St Martin in Tours opposed Charlemagne to Alcuin. The emperor demanded the cleric to be handed over to Bishop Theodulf. But Alcuin resisted this claim, pleading the respect of the right of sanctuary. The quarrel led to an important exchange of letters, an occasion for each part to present a developed argumentation, based on a thorough inventory of canonical and secular norms. Alcuin’s plea appears to be a particularly significant material to study the history of Carolingian sanctuary, as it allows us to identify the sources related to this ecclesiastical privilege available at the beginning of the ninth Century. The approach adopted in this article is to provide a substantial analysis of each protagonist’s stance on this matter, thus shedding some light on the nature of their relationship. Although they shared this special bond, this event caused a rather curt confrontation, which shaded the lying legal matter. The erudite defence of asylum produced by the abbot vanished when confronted to the emperor’s display of authority.

Mots-clés (en)

  • canon law
  • Alcuin
  • Charlemagne
  • asylum
  • basilica of St Martin
  • sanctuary
  • Tours

Plan de l'article

  1. Les sources de la querelle
  2. La défense du droit d’asile par Alcuin
    1. Nécessité de la miséricorde et du pardon dans la mise en œuvre de la justice
    2. L’asile comme outil de promotion de la miséricorde
    3. Une procédure excluant toute violence
    4. L’édification de l’empereur
    5. Les sanctuaires comme lieux de refuge traditionnels
  3. La réponse de Charlemagne
    1. Un argumentaire fondé sur le droit romain
    2. Charlemagne et le droit d’asile
    3. Le droit d’asile dans la législation carolingienne avant l’affaire de Tours
    4. Le droit d’asile dans l’affaire de Tours
    5. Le capitulaire de 803

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback