Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Méditerranée

2015/2 (125)


ALERTES EMAIL - REVUE Méditerranée

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 153 - 164 Article suivant

Résumé

Français

Le littoral algérien abrite des écosystèmes remarquables, dont des zones humides avec une haute valeur écologique. Mais rares sont ceux qui sont encore dans un bon état écologique. Exploitation excessive des ressources naturelles, urbanisation, faible conscience environnementale pour la préservation de ce patrimoine naturel sont les principales causes de leur dégradation. Depuis quelques années, une identification et un classement d’un certain nombre de ces zones dans le cadre de la convention de RAMSAR, la création d’aires marines protégées méditerranéennes ou la mise en œuvre d’une loi Littoral en 2002, reflètent une volonté de la part des gestionnaires, au niveau central, de protéger des sites littoraux algériens fragiles. Cependant, la forte pression sur les ressources naturelles, le décalage entre les niveaux de prise de décision (central, régional, local) et l’absence d’une gestion intégrée, rendent difficile l’application de toute mesure de sauvegarde durable. Dans cet article nous essayons de mettre en exergue, à travers le cas de la région de Terga, ces difficultés de protection et les enjeux qui entourent la gestion des milieux littoraux algériens. Deux principaux points sont développés ; le premier concerne les impacts environnementaux liés à l’extraction sablière et les difficultés d’application des mesures de préservation du patrimoine naturel et le second est consacré à l’analyse du jeu d’acteurs, aux conflits d’usages et à la mise en place d’outils de gestion. La méthode de travail adoptée est basée sur deux approches complémentaires : la diachronie pour suivre les modifications affectant le paysage dans le temps et le multiscalaire pour mieux comprendre les interactions entre actions anthropiques et facteurs environnementaux au niveau local, régional et national. L’utilisation des deux méthodes s’est basée sur des techniques diverses ; photo interprétation, analyses statistiques et modélisation, observation de terrain et entretiens avec les différents acteurs du territoire.

Mots-clés (fr)

  • zone humide
  • dune côtière
  • extraction de sable
  • dégradation de l’écosystème
  • outils de gestion
  • conflits d’usage
  • xxie siècle

English

The wetlands of the Terga area, a vulnerable coastal ecosystem in the southern Mediterranean (western Algeria) ‪The Algerian coastline hosts a diversity of valuable ecosystems, including wetlands of high ecological and economic value. Rare are those who still remain in good ecological condition: excessive exploitation of resources, urbanization, and low environmental awareness for the conservation of this natural heritage are the main causes of their degradation. These last years, the classification of many coastal wetlands under the Ramsar Convention, the creation of Marine Protected Areas and the implementation of a coastal law in 2002 reflect willingness from policymakers, at a central level, in conserving Algerian coastal sites. However, the pressure on natural resources, the gap between decision-making levels (central, regional, local) and the lack of integrated management plan, make it difficult to apply any measure of sustainable development.
Through the case of Terga we try to highlight conservation problems and issues about the exploitation of natural resources of Algerian coastal sites. Two points are developed; the first is related to environmental impacts and preserving implementation difficulties, the second will be devoted to analyzing conflicts of uses and management tools. The working method adopted is based on two additional approaches; diachronic and multilevel through various techniques; remote sensing, statistical analysis and modeling, field observations and interviews with the different stakeholders‪

Mots-clés (en)

  • wetland
  • coastal dune
  • sand mining
  • ecosystem degradation
  • management tools
  • conflicts of use
  • 21st century

Plan de l'article

  1. 1 - La zone côtière de Terga‫ : ‪ ‫u‪n ‫écosystème littoral ‪fragile
  2. 2 - Un site soumis à une forte extraction du sable dunaire depuis plusieurs décennies
  3. 3 - Analyse spatiotemporelle des pressions sur les ressources naturelles de Terga
    1. 3.1 - La situation entre 1972 et 1980
    2. 3.2 - Entre 1981 et 1999
    3. 3.3 - Entre 2000 et 2005
    4. 3.4 - Entre 2006 et 2013
  4. 4 - Modélisation et synthèse des impacts environnementaux
    1. 4.1 - Les impacts sur le paysage
    2. 4.2 - Les impacts sur l’activité agricole locale
    3. 4.3 - Les impacts sur les ressources en eaux souterraines
    4. 4.4 - Amplification des formes de risques naturels
  5. 5 - Une gestion spatiale conflictuelle
    1. 5.1 - Mécontentement de la population locale et réclamation d’indemnités par les sinistrés
    2. 5.2 - Appel à la justice et accusations mutuelles entre les sinistrés et la compagnie d’extraction du sable
    3. 5.3 - L’instrumentalisation du Plan d’occupation du sol pour l’implantation d’une zone d’expansion touristique
    4. 5.4 - La médiatisation du conflit et des arrangements pour une nouvelle occupation du zsol
  6. 6 - Quel avenir pour la zone côtière de Terga et ses zones humides ?
  7. Conclusion
© 2010-2017 Cairn.info