Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Méditerranée

2015/2 (125)


ALERTES EMAIL - REVUE Méditerranée

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 39 - 49 Article suivant

Résumé

Français

Une analyse palynologique a été menée sur les dépôts de l’Holocène moyen et supérieur ainsi que sur des échantillons de surface de la sebkha Boujmel. Les résultats préliminaires montrent une importante diversité végétale et enregistrent les réponses de la végétation au changement climatique et à l’impact des activités humaines. Entre 7 000 et 4 000 cal. BP, la présence d’une steppe graminéenne dans la plaine de Jeffara et d’une strate de taxons xérophytes-méditerranéens sur les reliefs proches reflètent les conditions climatiques plus humides de l’Holocène moyen. L’impact anthropique demeure très limité et les modifications de la végétation seraient plutôt d’origine climatique. L’aridification observée à partir de la transition Holocène moyen-supérieur engendre un recul des éléments méditerranéens et une progression de l’armoise et des taxons désertiques. Les échantillons de surface reflètent des changements environnementaux marqués par l’essor des écosystèmes désertiques, l’importance de l’olivier et une pression anthropique accrue sur les écosystèmes locaux. Ces enregistrements polliniques soulignent la complexité de la dynamique de l’Armoise, ainsi que l’absence d’indices d’une steppe à Acacia en Tunisie présaharienne au cours de l’Holocène.

Mots-clés (fr)

  • Tunisie
  • végétation
  • Pollen
  • sebkha Boujmel
  • bioclimatsaride et saharien
  • Holocène moyen et supérieur

English

The contribution of pollen analysis of sediment from the sebkha Boujmel (Southeastern Tunisia) in reconstructing holocene paleoenvironments and palaeolandscapes in arid land ‪Pollen analyses are undertaken on Mid- to Late Holocene sediments and on surface samples from the sebkha Boujmel. Preliminary results highlight vegetation changes with large pollen taxonomic diversity and the vegetation response to both palaeoclimate change and human impact. From ca. 7000 to 4000 cal. BP, during the humid Mid‑Holocene episode, a grass steppe was widespread in the Jeffara coastal plain while a Mediterranean shrub covered the mountainous hinterland. At that time, human impact remains limited and major vegetation changes were triggered by climate forcing. At the Mid- to Late Holocene transition, the decrease of Mediterranean vegetation and both spreads of ‪ ‪Artemisia‪ ‪ and desert taxa may be related to increasing aridity. The surface samples reflect how human pressure is responsible for modern landscapes. The desert taxa develop while ‪ ‪Olea‪ ‪ and other pollen indicators attest to the increasing human activity on local ecosystems. Furthermore, pollen records stress the complex ‪ ‪Artemisia‪ ‪ dynamic and point to the lack of evidence towards an ‪ ‪Acacia‪ ‪ steppe in the southern pre-Saharan Tunisia during the Holocene‪ ‪.‪

Mots-clés (en)

  • Tunisia
  • Pollen
  • sebkha Boujmel
  • vegetation
  • arid and Saharan bioclimate
  • Mid- and Late Holocene

Plan de l'article

  1. 1 - Aire d’étude : géographie, climat et végétation
  2. 2 - Matériel et méthodes d’étude
  3. 3 - Résultats
    1. 3.1 - Approche écologique de la pluie pollinique actuelle : relation pollen/végétation
    2. 3.2 - Spectres polliniques fossiles du carottage BJM-II
  4. 4 - Discussions
    1. 4.1 - L’épisode humide de l’Holocène moyen en Tunisie méridionale
    2. 4.2 - L’émergence de l’aridité à l’Holocène supérieur
    3. 4.3 - Les changements des paysages actuels de la Tunisie méridionale
  5. Conclusions

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback