Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Méditerranée

2015/2 (125)


ALERTES EMAIL - REVUE Méditerranée

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 85 - 94 Article suivant

Résumé

Français

L’île barrière de Nador et ses passes constituent des éléments essentiels de l’écosystème lagunaire, classé site Ramsar depuis 2005. Son fonctionnement hydrosédimentaire naturel connaît un déséquilibre notable induit par les aménagements mis en place récemment.
Cet article est basé sur une étude de l’évolution morphologique de l’île barrière de 1958 à 2014 réalisée grâce à l’analyse couplée de photos aériennes et d’observations de terrain.
Les résultats obtenus ont permis de mettre en évidence les principaux facteurs de contrôle naturels de l’évolution du trait de côte et les effets des aménagements sur ce littoral naturellement vulnérable. Des modifications du sens de transit sédimentaire sont observées au niveau de corps sédimentaires érodés ou d’autres nouvellement construits. L’édification des jetées des passes A et B engendrent des modifications du régime hydrologique le long du littoral de l’île barrière : Au nord-ouest de la passe B, le littoral est en progradation (régime dissipatif modéré), alors qu’il est en cours d’érosion au sud-est de la passe A (régime réflectif modéré).

Mots-clés (fr)

  • île barrière
  • passe
  • lagune de Nador
  • fonctionnement hydrosédimentaire
  • effets des aménagements

English

Impacts of man-made structures on sediment fluxes and water circulation around the barrier island of the Nador lagoon (north-east of Morocco, Oriental region) ‪The barrier island system and its inlets are key units of the Nador lagoon ecosystem, which has been included in the Ramsar list since 2005. The local natural hydro-sedimentary processes know a notable imbalance induced by new man-made infrastructures. This article is based on a study of the morphological evolution of the barrier island from 1958 to 2014 conducted thanks to a joint analysis of historical aerial photographs and field observations. Results of this study highlight major natural factors controlling the evolution of the coastline and the effects of artificial infrastructures on this vulnerable ecosystem. Modifications of the suspended sediment flux direction are observed in eroded sedimentary bodies or others recently built. The construction of the dikes of inlets A and B induced severe modifications of the local hydrological regime along the coastline of the barrier island: in the North West of inlet B, the coastline is prograding (with a moderate dissipative regime), whereas an erosion process occurs South East of inlet A (with a moderate reflective regime).‪

Mots-clés (en)

  • Barrier island
  • inlet
  • Nador Lagoon
  • sediment fluxes and water circulation
  • impacts of man-made structures

Plan de l'article

  1. I - Méthodologie
  2. 2 - Présentation de la zone d’étude
    1. 2.1 - Contexte géodynamique et genèse de la lagune de Nador
    2. 2.2 - Régime climatique, hydrodynamique et hydrologique
    3. 2.3 - Description morphologique de la zone d’étude
  3. 3 - Résultats et interprétation
    1. 3.1 - Effets des aménagements des passes A et B sur l’évolution morphologique récente de l’île barrière
      1. 3.1.1 - Évolution morpho-sédimentaire de la passe A
      2. 3.1.2 - Évolution morpho-sédimentaire de la passe B
    2. 3.2 - Interprétation des effets des aménagements des jetées des passes A et B sur l’évolution morpho‑sédimentaire de l’île barrière de Nador
  4. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback