Accueil Revue Numéro Résumé

Psychothérapies

2006/3 (Vol. 26)


ALERTES EMAIL - REVUE Psychothérapies

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 135 - 141 Article suivant

Résumé

Français

Dans nos consultations thérapeutiques avec mère et petit enfant, nous mettons davantage l’accent sur ce que l’enfant peut apporter à la compréhension du trouble qu’il présente par rapport à d’autres méthodes qui visent principalement à éclaircir et interpréter les fantasmes parentaux. L’hypothèse est que notre attitude contre-transférentielle favorise l’éclosion du transfert du petit enfant et que la thérapie se focalise sur son interprétation et sa résolution, sans pour autant négliger le rôle de la mère. Dans le cas présenté, l’enfant développe une névrose de transfert proprement dite dans le cadre d’une psychothérapie brève mère/enfant avec un couple de thérapeutes.

Mots-clés

  • psychothérapie brève mère/enfant
  • névrose de transfert chez l’enfant en bas âge
  • trouble alimentaire
  • théories sexuelles infantiles

English

SummaryIn our therapeutic mother-infant/toddler consultations we rather put the accent on what the child can supply to the understanding of the disturbance it is presenting, in comparison with other approaches which mainly point to clarify and interpret parental phantasms. We hypothesize that our countertransferencial attitude helps the blooming of the toddler’s transference and that therapy focalizes on it’s interpretation and it’s resolution, without however neglecting the mother’s role. In the present case demonstration, the child is developing a veritable transference neurosis in a brief mother-infant psychotherapy setting with a couple of therapists.
«... A la bonne fée restait seulement un vœu. Elle »

Keywords

  • brief mother-infant psychotherapy
  • transference neurosis in the very young child (infant)
  • eating disorder
  • childhood sexual theories

Plan de l'article

  1. Introduction
  2. Laurent
  3. Commentaires
  4. Conclusions

Accéder à cet article
© 2010-2017 Cairn.info