Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Regards croisés sur l'économie

2007/2 (n° 2)


ALERTES EMAIL - REVUE Regards croisés sur l'économie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 47 - 54 Article suivant

Résumé

Français

Loin d’avoir un intérêt purement anecdotique, retracer l’histoire des services publics en France et de la construction d’un modèle particulier met en garde contre un certain nombre d’erreurs. Cette approche permet d’éviter l’écueil d’une définition « naturelle » du service public : qu’une activité relève ou non de la sphère du service public dépend en effet de l’époque et du contexte économique, social et politique. De plus, l’étude de la genèse de certains services publics, et notamment des services publics économiques, met en lumière l’importance de certains services devenus invisibles tellement ils nous sont familiers. On évite enfin une vision anachronique qui tendrait à prêter aux gouvernements passés les préoccupations dictées par une situation moderne : les services publics ne se sont généralement pas construits suite à une prise de conscience par l’Etat de la nécessité d’agir pour fournir un bien collectif ou réguler un monopole naturel, mais pour des raisons politiques ou fiscales tout autres.

Plan de l'article

  1. Quel service pour quel public ? Naissance d’une notion
  2. Transports et unité nationale
  3. Les communications, entre raison d’État, fisc et service
  4. Politiques urbaines et politiques sociales
  5. Le service public au secours du marché

Accéder à cet article
© 2010-2017 Cairn.info