Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Réseaux

2008/2-3 (n° 148-149)

  • Pages : 436
  • ISBN : 9782746221901
  • DOI : 10.3166/réseaux.148-149.203-237
  • Éditeur : La Découverte
  • Revue précédemment éditée par Lavoisier

    Numéros antérieurs disponibles sur www.persee.fr



Article précédent Pages 203 - 237 Article suivant

   English abstract on Cairn International Edition

Résumé

Français

Le « défilé Goude », organisé le 14 Juillet 1989 pour le Bicentenaire de la Révolution française éclaire l’évolution d’un sens commun sur cet événement fondateur. Une première partie resitue les débats historiographiques, la façon dont les thèses de Furet, leurs vulgarisations recomposent les lectures de 1789. L’analyse comparée des commentaires offerts, sur les mêmes images, par Léon Zitrone sur TF1 et Fréderic Mitterrand sur Antenne 2 dégage deux lectures distinctes et leurs impensés communs. L’analyse souligne alors les paradoxes de cette commémoration. La Révolution devient un événement épuré de sa violence, des antagonismes sociaux et des rapports de force. C’est un Universalisme débiteur de modèles Etats-uniens qui habille la Révolution française.

English

THE BICENTENARY GOUDE PROCESSION To commemorate the French Revolution... or to get rid of it? The “Goude procession”, organized on 14 July 1989 for the Bicentenary of the French Revolution, sheds light on the development of a common meaning of this founding event. The first part of this article reviews the historical debates and the ways in which Furet’s theses and their popularization reconstruct readings of 1789. A comparative analysis of the commentaries on the same images, by Léon Zitrone on TF1 and by Fréderic Mitterand on Antenne 2, yields two different readings. The author then highlights the paradoxes of this commemoration. The French Revolution becomes an event purified of its violence, social antagonisms and power struggles – dressed as it is in a Universalism based on models from the USA.

Plan de l'article

  1. UN ÉVÉNEMENT FONDATEUR ET CONTESTÉ
    1. D’une version « officielle » à une autre ?
    2. 1989 : l’espace du commémorable
  2. INTERPRÉTER LA « GOUDERIE »
    1. TF1/Zitrone : un commentaire de premier degré, dépolitisé et sceptique
    2. Antenne 2. Adhésion, surenchère interprétative, éloge du métissage
  3. CÉLÉBRER LA RÉVOLUTION FRANÇAISE : UNE TRIPLE ANTIPHRASE ?
    1. Le relâchement du ressort participatif des commémorations
    2. La Révolution réduite à la fraternité ?
    3. La fin de l’universalisme français ?
Accéder à cet article
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback