Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Sociétés

2007/4 (n° 98)


ALERTES EMAIL - REVUE Sociétés

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 53 - 64 Article suivant

Résumé

Français

Les systèmes complexes sociaux sont au cœur d’un effort interdisciplinaire au sein duquel les sciences dites « dures » ont joué un rôle nouveau et central. Les modèles sous-jacents ont toutefois fréquemment éludé la question de la validation empirique, particulièrement ardue dans le cas social. Cette attitude a généralement mené à des modèles normatifs plutôt que descriptifs, éventuellement moins séduisants aux yeux des chercheurs en sciences sociales. Il s’agit ici de fournir un regard et un recul épistémologique sur ce programme de recherche, en insistant sur une méthodologie empirique forte se rapportant à la fois aux phénomènes dits de « haut-niveau » (phénomènes macroscopiques) et de « bas-niveau » (concernant les comportement des agents). À cette fin, les objectifs et les méthodes de la modélisation des systèmes complexes sociaux sont détaillés, puis illustrés à l’aide d’exemples issus de travaux concernant la diffusion de savoirs.

Mots-clés

  • systèmes complexes sociaux
  • épistémologie
  • méthodologie empirique
  • réseaux sociaux
  • diffusion de savoirs

Plan de l'article

  1. Introduction
  2. Modéliser les systèmes complexes sociaux
  3. Évaluation empirique
    1. Robustesse des hypothèses
  4. Le cas de la diffusion des connaissances
  5. Remarques conclusives

Accéder à cet article
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback