Accueil Revues Revue Numéro Résumé

Sociologie

2015/3 (Vol. 6)


ALERTES EMAIL - REVUE Sociologie

Votre alerte a bien été prise en compte.

Vous recevrez un email à chaque nouvelle parution d'un numéro de cette revue.

Fermer

Article précédent Pages 263 - 278 Article suivant

Résumé

Français

À partir d’une enquête menée en Afrique de l’Ouest dans le milieu de la danse contemporaine, l’article met en lumière le rôle des femmes occidentales dans la construction des carrières des danseurs africains. Dans un contexte d’internationalisation des carrières d’artistes africains marqué par l’imposition de normes esthétiques et formelles occidentales, les relations que ces derniers – majoritairement des hommes, d’origine très modeste et peu scolarisés – parviennent à nouer avec des femmes occidentales présentes localement – issues des classes favorisées et bien dotées scolairement –, fonctionnent comme une voie intéressante d’accumulation culturelle. Au delà de l’asymétrie économique à laquelle les rapports Nord Sud sont souvent réduits, il s’agit d’insister sur le rôle des transactions culturelles qui prennent place dans les rapports d’intimité, c’est à dire ici sur la mise à disposition du capital culturel des femmes dans la construction des carrières professionnelles des danseurs. Ces transactions, qui s’effectuent dans un continuum de relations sociales marquées par l’intimité – de la relation d’amitié à la relation conjugale, en passant par la relation d’enquête –,

Mots-clés

  • transactions culturelles
  • intimité
  • rapports Nord Sud
  • genre et sexualité
  • Afrique
  • danse

English

And Woman created Man. Intimate cultural transaction in contemporary African danceFocusing on research conducted in West Africa in the contemporary dance world, this paper highlights the role of Western women in the making of African dancers’ careers. In the context of internationalization of African artists’ careers, marked by the imposition of Western aesthetics and formal standards, the relationships that these dancers –mostly men of humble origins and with little education– manage to establish with Western women –from the middle and upper classes, highly educated– can operate as a pathway of cultural accumulation. Beyond the economic asymmetry to which North South relations are often reduced, this paper emphasizes the role of cultural transactions that operate through intimacy, that is to say, the use of women’s cultural capital for the development of men’s careers. These transactions, which occur on a continuum of intimate social relations –from friendship to marital relationships, or relationships created through the fieldwork– operate on a logic of North South domination –unequal distribution of cultural capital in the international arena– and gender domination –women are willing to serve men’s careers.

Keywords

  • cultural transactions
  • intimacy
  • North South relations
  • gender and sexuality
  • Africa
  • dance

Plan de l'article

    1. Des décalages culturels à résoudre
    2. La présence utile de femmes occidentales dotées
    3. « J’ai deux écrivaines à la maison »
  1. Joindre l’utile à l’agréable : l’intimité conjugale comme voie d’accumulation culturelle
    1. Couples mixtes et transactions culturelles intimes
    2. Une contribution féminine au cœur même de la création ?
  2. Conclusion

© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback