Accueil Revue Numéro Article

Travail, genre et sociétés

2002/1 (N° 7)

  • Pages : 252
  • ISBN : 2747520471
  • DOI : 10.3917/tgs.007.0039
  • Éditeur : La Découverte


Article précédent Pages 39 - 40 Article suivant
1

Pour les droits des femmes, la parité constitue la revendication la plus visible de cette fin de siècle. A l’heure où elle entre sur la scène politique, nous avons voulu faire le point sur les principes et la réalité, sur les concepts et leur utilisation. Parité, égalité : ces mots n’ont ni la même histoire, ni la même signification, ni la même portée. L’engouement pour la parité fait que dans le langage courant, on les tient pour interchangeables. Mais peut-on vraiment en faire des synonymes ? La parité en politique est-elle transposable à la sphère économique, est-elle assimilable à l’égalité professionnelle ? Et, plus largement, le débat sur la parité a-t-il contribué à relancer ou à freiner la réflexion sur l’égalité ? A-t-il renouvelé les analyses de la discrimination ? Les articles rassemblés ici sont autant d’éclairages sur ces interrogations tant dans le champ des pratiques que dans celui de la réflexion théorique.

2

C’est un bilan positif de la loi sur la parité que propose l’article de Janine Mossuz-Lavau. En 2001, les élections municipales ont porté à 30% le nombre de femmes conseillères alors qu’elles n’étaient que 21% en 1995. Même si l’effet de contagion de la loi sur la parité apparaît limité dans les instances où elle ne s’applique pas (exécutifs locaux, conseils généraux, etc.), les élections municipales ont contribué à créer un vivier d’où pourront être recrutées des candidates pour d’autres élections. De surcroît, les élues sont créditées de capacités à améliorer la vie politique locale. Répondre à de telles attentes constituera de toute évidence un enjeu de taille pour les femmes concernées.

3

Le regard sur la mise en œuvre de l’égalité professionnelle nous vient d’Italie. L’article de Fausta Guarriello souligne un certain décalage entre un cadre juridique et institutionnel relativement complet et des réalisations en matière d’actions positives ou de négociation collective qualifiée d’“incertaines” par l’auteure. L’article évoque également un contexte caractérisé par une participation accrue des femmes au marché du travail en même temps que par le maintien de nombreuses inégalités de traitement, de discriminations liées au travail à temps partiel ou au congé de maternité.

4

La persistance des discriminations et notamment des discriminations indirectes est au cœur de la question des actions correctrices (actions positives) à mettre en œuvre pour réaliser l’égalité professionnelle. Ainsi sur le plan juridique, les développements récents de la jurisprudence de la Cour de Justice Européenne ont-ils permis de préciser la définition de cette notion et de mieux aborder le sujet de la preuve. La notion de discrimination fait aussi l’objet de nouvelles formalisations au sein de la théorie économique, ce dont rendent compte Nathalie Havet et Catherine Sofer dans leur article. Comment ces nouvelles théories définissent-elles la discrimination ? Comment justifient-elles de leur existence et comment rendent-elles compte de leur persistance en dépit des transformations de la situation des femmes sur le marché du travail, que ces théories n’intègrent pas nécessairement ?

5

Parité, égalité, discrimination, la relation entre ces termes n’est pas simple. Elle est traversée de tensions, de contradictions, de paradoxes. Ainsi que le souligne Geneviève Fraisse, la confusion entre les termes d’égalité et de parité a d’abord eu un effet positif et a renouvelé la revendication féministe. La parité peut apparaître comme la forme la plus radicale de l’égalité, mais en même temps, cette confusion peut être néfaste car la parité n’est pas l’équivalent de l’égalité, notamment dans la sphère économique.

6

Parité, égalité, discrimination : l’histoire continue.

Pour citer cet article

Gardey Delphine, Laufer Jacqueline, « Égalité, parité, discrimination : l'histoire continue », Travail, genre et sociétés 1/ 2002 (N° 7), p. 39-40
URL : www.cairn.info/revue-travail-genre-et-societes-2002-1-page-39.htm.
DOI : 10.3917/tgs.007.0039


Article précédent Pages 39 - 40 Article suivant
© 2010-2014 Cairn.info
back to top
Feedback