Accueil Revue Numéro

Présentation

Il y a quarante ans, la mort de Francisco Franco ouvrait un processus de transition démocratique négocié entre le gouvernement et l’opposition antifranquiste. Il était mis fin à un régime établi une quarantaine d’années auparavant, au terme d’une guerre civile particulièrement meurtrière, déclenchée par un coup d’État militaire. Ainsi la démocratie espagnole ne rompit-elle pas officiellement avec la dictature et évita-t-elle de revenir sur les circonstances de son avènement.
Depuis la fin des années 1990, ce « consensus transitionnel » est critiqué par les mouvements sociaux en faveur de la « récupération de la mémoire historique » et rompu par les partis qui se saisissent désormais du passé comme d’une arme politique. Ce contexte n’est pas sans conséquences sur le travail des historiens, dont les interprétations de la Seconde République, de la guerre civile et de la dictature sont au cœur des conflits de mémoire.
Ce numéro spécial de Vingtième Siècle explore les effets de ces débats mémoriels sur la manière dont on écrit l’histoire du 20e siècle espagnol, en proposant un tour d’horizon des recherches menées depuis une vingtaine d’années.


Sommaire

Articles

Page 3 à 12

Les historiens pris dans les conflits de mémoire

Page 13 à 41

Transition historiographique ?

Retour sur quatre-vingts ans d’histoire de l’Espagne, de la Seconde République à la transition

Usages politiques du passé

Page 42 à 57

La mémoire malmenée de la transition espagnole à la démocratie

Page 59 à 75

La guerre civile espagnole, enjeux historiographiques et patrimoine politique

Page 77 à 84

Entretien avec le romancier Isaac Rosa

Page 85 à 99

La violence sous la Seconde République espagnole

Une question politique
Rubén Pallol Trigueros, (traduit de l’espagnol par) Eva Touboul Tardieu
Page 101 à 115

Le renouvellement du corps des professeurs d’histoire pendant le premier franquisme

Page 117 à 131

Belchite, entre lieu de mémoire et lieu de reconnaissance (1937-2013)

Le régime franquiste

Gutmaro Gómez Bravo, (traduit de l’espagnol par) Eva Touboul Tardieu
Page 132 à 151

Le rôle de l’Église dans la répression franquiste

Page 153 à 163

Le culte de la mort dans l’« État nouveau » espagnol (1936-1941)

Page 165 à 178

Le contrôle de la sexualité des jeunes Valenciennes sous le franquisme (années 1940 et 1950)

Page 179 à 195

De la crise du logement à la question urbaine

Le régime franquiste et les conditions de vie urbaines

Adhésion, consentement, résistance

Claudio Hernández Burgos, (traduit de l’espagnol par) Eva Touboul Tardieu
Page 196 à 209

Les dynamiques locales et quotidiennes de la répression franquiste (1936-1950)

Jorge Marco, (traduit de l’espagnol par) Eva Touboul Tardieu
Page 211 à 229

Une histoire sociale de la résistance au franquisme

Page 231 à 244

Le premier franquisme « vu d’en bas »

Résistance armée et résistances quotidiennes (1939-1952)
Feliciano Montero García, (traduit de l’espagnol par) Eva Touboul Tardieu
Page 245 à 264

La question religieuse en Espagne au 20e siècle

Page 265 à 267

Chronologie

Rubriques

Page 269 à 279

Archives

Page 281 à 284

Avis de recherches

Page 285 à 298

Images, lettres et sons

Page 299 à 307

Vingtième Siècle signale

Page 309 à 325

Librairie Espagne

Fiche technique

Vingtième Siècle. Revue d'histoire 2015/3 (N° 127). 336 pages.
ISSN : 0294-1759
ISSN en ligne : 1950-6678
ISBN : 9782724634341
Lien : <http://www.cairn.info/revue-vingtieme-siecle-revue-d-histoire-2015-3.htm>

Télécharger au format RefMan/RIS (ZOTERO)
Télécharger au format ENW (ENDNOTE)
Exporter vers REFWORKS

© 2010-2017 Cairn.info