CAIRN.INFO : Matières à réflexion

Inventée pendant la période coloniale, la lutte sénégalaise avec frappe (làmb) figure de nos jours parmi les sports les plus pratiqués et regardés au Sénégal. La pratique s’est développée à partir des années 1920 dans la ville de Dakar, où les combats prirent peu à peu le caractère d’un spectacle sportif : espaces dédiés à la pratique (arènes), droits d’entrée payants, primes, titres, championnats (Faye, 2002). Après la création de la Fédération sénégalaise de lutte amateurs et disciplines assimilées — en 1959 — les années 1960-70 voient apparaître une génération de lutteurs de renom, qui remportent peu à peu d’importants cachets. Bien que plusieurs controverses existent à propos de ses origines, le làmb apparaît comme le résultat d’une hybridation entre des styles locaux de lutte, la boxe anglaise, les arts martiaux et l’haltérophilie (Fanoli, 2017). Les années 1990 marquent un véritable tournant, notamment grâce à une spectacularisation et une médiatisation (presse écrite, télévision) de plus en plus importante des combats. C’est dans ces années qu’un lutteur connu sous le pseudonyme de « Tyson » tire d’importants profits symboliques et financiers de son ascension fulgurante dans les arènes du làmb et le milieu du « sport business » (Harvard, 2001 ; Fanoli, 2017). D’origine très modeste, la condition sociale du lutteur s’associe à sa consécration très rapide comme « Roi des Arènes » ; et tandis que les médias forgent peu à peu l’image d’un nouveau modèle de la réussite sociale et sportive, de nombreux groupes de jeunes issus des milieux populaires de Dakar s’engagent dans une pratique qui tend à augmenter la reconnaissance sociale à laquelle ils aspirent…

Français

Inventée pendant la période coloniale, la lutte sénégalaise avec frappe figure de nos jours parmi les sports les plus pratiqués et regardés au Sénégal. Au cours des années 1990, l’activité fut marquée par une spectacularisation et une médiatisation de plus en plus importante des combats. C’est pendant cette période qu’un lutteur connu sous le pseudonyme de « Tyson » tire d’importants profits symboliques et financiers de son ascension fulgurante dans les arènes et le milieu du « sport business ». Les médias forgent peu à peu l’image d’un nouveau modèle de la réussite sociale et sportive. La diffusion à une grande échelle des images du lutteur jouerait en faveur de la circulation d’un mode de vie sportif, dans lequel tradition sénégalaise et culture mondialisée se rencontrent, se croisent ou s’affrontent dans le cadre d’un nouveau style de vie, auquel la jeunesse peut s’identifier.

  • Sénégal
  • image
  • lutte avec frappe
  • presse écrite
  • Tyson
English

From the Ascent to the Fall of the Senegalese Wrestler “Tyson”: Visual Itinerary of an Overthrown Hero (1995‑2006)

Invented during the colonial period, Senegalese wrestling with strikes is nowadays one of the most practiced and watched sports in Senegal. During the 1990s, the activity was marked by an increasing spectacularization and media coverage of the fights. It is during this period that a wrestler known under the pseudonym of “Tyson” made important symbolic and financial profits from his meteoric rise in the arenas and the world of “sport business”. The media gradually forged the image of a new model of social and sporting success. The widespread dissemination of images of the wrestler would play in favour of the circulation of a sporting lifestyle, in which Senegalese tradition and globalized culture meet, intersect or confront each other in the framework of a new lifestyle with which young people can identify.

  • Senegal
  • picture
  • punch wrestling
  • print media
  • Tyson
Omar Dieng
Université de Rennes 2 — UFR Sciences et techniques des activités physiques et sportives
Courriel : omar.dieng@univ-rennes2.fr / omardieng13@yahoo.com
Thomas Riot
Institut des Sciences du sport de l’Université de Lausanne (ISSUL).
Courriel : Thomas.Riot@unil.ch / thomas.riot4@gmail.com
Cette publication est la plus récente de l'auteur sur Cairn.info.
Cette publication est la plus récente de l'auteur sur Cairn.info.
Il vous reste à lire 96 % de cet article.
Acheter cet article 3,00€ 17 pages, format électronique
(html et pdf)
add_shopping_cart Ajouter au panier
S'abonner à Cairn Pro À partir de 15€ par mois Accédez en toute liberté à 152 revues de référence En savoir plus
Autres options
Membre d'une institution ? business Authentifiez-vous
Déjà abonné(e) à Cairn Pro ? person_outline Connectez-vous
Mis en ligne sur Cairn.info le 20/11/2020
https://doi.org/10.4000/jda.9757
Pour citer cet article
Distribution électronique Cairn.info pour Association Française des Anthropologues © Association Française des Anthropologues. Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...