CAIRN.INFO : Chercher, repérer, avancer.

C’est dans ce contexte qu’a émergé la notion de « projet de territoire ». Elle est problématique. Elle suppose que les acteurs d’un territoire se coordonnent et disposent d’une autonomie suffisante pour être les auteurs de ce projet. Dans un contexte territorial caractérisé par l’imbrication des échelles, la situation est plus complexe. Elle est fréquemment associée à la notion de « territoire de projets » qui témoigne de situations où le territoire est le réceptacle de projets définis par des autorités qui lui sont extérieures. La question intercommunale se situe dans une hésitation permanente entre les deux approches, sans oublier la situation fréquente où le projet intercommunal repose sur la simple somme des projets communaux.
Lorsque l’on raisonne en termes d’équipements et de services, le bilan de l’intercommunalité est flatteur, y compris dans le domaine culturel. Il est désastreux lorsque l’on parle de démocratie. Alors qu’elle est pensée pour accompagner le développement des territoires, la légitimité de l’intercommunalité reste sans cesse interrogée et pose aujourd’hui la question du sens. Notre hypothèse est qu’en renforçant la construction de relations de qualité entre les acteurs qui y participent, le projet culturel peut régénérer l’idée de coopération.
Depuis leur création et pour faire face à leur émiettement, les communes ont fait l’objet d’une injonction aux regroupements dans un objectif de simplicité et d’économie. Sous la tutelle de l’État, on a assisté au développement d’une intercommunalité de services dotée de compétences définies par la loi…

Pierre-Antoine Landel
Pierre-Antoine Landel est ingénieur en agriculture et diplômé en sciences économiques. Ingénieur en chef des collectivités territoriales, il a occupé, durant 20 ans, des emplois de direction dans les domaines de l’agriculture, de l’environnement puis de l’action culturelle. Il a rejoint l’Université Grenoble Alpes en 2000 et développe des activités de recherche dans le domaine du développement territorial. Ses travaux portent en particulier sur les dynamiques des arrière-pays méditerranéens. Il a été élu local de 2008 à 2013, vice-président d’une Communauté d’agglomération et président d’un Syndicat Mixte de SCoT.
Université Grenoble-Alpes
UMR PACTE-CERMOSEM
Cette publication est la plus récente de l'auteur sur Cairn.info.
cet article est en accès conditionnel
Acheter le numéro 12,00€ 124 pages, électronique uniquement
HTML et PDF (par article)
add_shopping_cart Ajouter au panier
Acheter cet article 3,00€ 3 pages, électronique uniquement
HTML et PDF
add_shopping_cart Ajouter au panier
Autre option
Membre d'une institution ? business Authentifiez-vous
Mis en ligne sur Cairn.info le 09/07/2019
https://doi.org/10.3917/lobs.054.0093
Pour citer cet article
Distribution électronique Cairn.info pour Observatoire des politiques culturelles © Observatoire des politiques culturelles. Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...